Info de dernière minute : Les TONDUS seront là le 21 septembre ! Ne les ratez pas

Conférence du 21 septembre
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
révoltes

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Info de dernière minute : Les TONDUS seront là le 21 septembre ! Ne les ratez pas

Publié le 18 septembre 2013
- A +

Vous le savez, Contrepoints organise une conférence exceptionnelle ce samedi 21 septembre, à partir de 9h (petit-déjeuner offert). À la liste des participants viennent de s’ajouter les tondus, le mouvement qui se bat contre l’écrasante pression fiscale qui pèse sur les entreprises. Celui-ci rencontre un écho très large, et vous pourrez enfin les rencontrer et leur poser toutes vos questions. Ne les ratez pas !

https://www.eventbrite.fr/event/révoltes

 

Ci-après le programme de la matinée :

L’arrivée des intervenants et des spectateurs est prévue à 9h00.

Le petit-déjeuner commencera à 9h00, jusqu’à 9h30

9h30 : introduction par le Professeur Serge Schweitzer (Université d’Aix-Marseille, Responsable de la filière Analyse économique à l’ICES)

9h50 : début de la première table ronde  avec :

  • Laurent C, indépendant qui livrera son témoignage sur comment quitter la sécurité sociale
  • Philippe Herlin, chargé de cours au CNAM et chercheur en finance
  • Guillaume de Thomas, président du mouvement « les tondus »
  • Aurélien Sallé, vice-président de l’union des auto-entrepreneurs, coordonnateur de la défense AE
  • Jennifer Landry, du collectif « Les médecins ne sont pas des pigeons »
  • Jean-Marc Piet, syndicaliste CFTC

L’objectif de cette première table ronde sera de faire le point sur la situation économique du pays, de comprendre comment sont nés les mouvements de révolte, et ce qu’ils ont entrepris (réussites et échecs)

 


10h50 : début des questions

11h10 : fin des questions, pause de 20 minutes

11h30 : début de la seconde table ronde avec :

Dominique Reynié, Professeur des Universités à Sc. Po Paris et DG de la Fondapol

  • Claude Reichman, Président-fondateur du MLPS
  • Pascal Avot, consultant en publicité/marketing
  • Arnaud Boucheron, créateur du think tank libéral « L », à Sciences Po Paris
  • David Feldman, membre fondateur du mouvement « entreprendre pour la France »
  • Gaspard Koenig, du Parti Libéral Démocrate

 

Cette seconde table ronde posera la question de « l’après ». Quel est l’espace médiatique et politique possible pour ces mouvements, quelles opportunités, quelles difficultés à venir ?

12h30 : début des questions

12h50 : Conclusion par le Professeur Schweitzer

 

La conférence aura lieu à l’adresse suivante:

AGECA, 177 rue de Charonne, 75011 Paris

 

Pour vous inscrire (participation volontaire) :

https://www.eventbrite.fr/event/révoltes

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Philippe Bouchat.

La France est en feu. Au propre, comme au figuré. S’en indigner est légitime. Mais facile et  surtout inutile. Car les solutions qui sont préconisées habituellement – prévention et répression – se sont avérées être, au mieux, des emplâtres sur une jambe de bois. Faut-il dès lors se résigner et voir dans cette éruption de la violence un signe de notre temps ? Non ! Tant le bon sens le plus élémentaire que la morale – quelle qu’elle soit, confessionnelle ou non – commandent au con... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Dans son dernier discours de commémoration du centenaire de la guerre 14-18, le président déclare que la France doit se réformer. La majorité du pays en est aujourd’hui consciente. Mais alors, si nous sommes tous d’accord, pourquoi rien ne se passe ? Le président gouverne-t-il son parti, ou son pays ?

Par Lucas Heslot.

 

Une refonte de l’État nécessaire, mais impossible

Ce que M. Hollande sait être nécessaire à la France, est en fait en profond désaccord avec les modalités d... Poursuivre la lecture

Par Philippe Robert.

Après plus deux cents ans de régime majoritairement Républicain, avec un grand R, la France se trouve aujourd’hui confrontée à une nouvelle convulsion interne dont les motivations profondes lui sont dictées par le brutal aggiornamento du monde extérieur auquel, encore et toujours, elle refuse de rendre justice.

“Les bonnets rouges en Bretagne, c’est une révolte contre la taxe à prendre au sérieux. La Révolution française a commencé comme ça ! Sept ans avant la Révolution : l’écotaxe de l’époque, c’était le m... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles