5 femmes entrent au Panthéon

Le regard de René Le Honzec.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013-2105 panthéon

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

5 femmes entrent au Panthéon

Publié le 25 août 2013
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Attention, ce dessin est politiquement incorrect : on ne se moque pas de la généreuse intention d’honorer des dames méritantes de la noblesse républicaine (MmeDe Beauvoir, Olympe de Gouges, la Mère Michel qui a perdu son chat en Calédonie, Mme Aubrac de La Résistance, etc.). Mais si l’on reparlait de la parité dans l’Éducation Nationale et dans ces administrations d’entreprises où elles piquent les places d’honnêtes pères de familles  qui boivent pour affronter leur humiliation et se retrouvent soignés par des agents hospitaliers de plus en plus féminisée ? À quand des quotas réservés aux hommes, comme dans les élections aux femmes ?

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Claude Sicard.

La presse nous apprend qu’Emmanuel Macron vient de donner son accord à la proposition qui lui était faite de faire entrer au Panthéon la fameuse meneuse de revue des Folies Bergères dans les années 1930, Joséphine Baker.

Cette artiste de music-hall franco-américaine a été une figure de la résistance aux envahisseurs nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été active aux côtés  du pasteur Martin Luther King dans la lutte pour les droits civiques des Afro-américains.

Une pétition qui avait recueil... Poursuivre la lecture

Par Éloïse Lenesley.

Négrophobe : c’est en ces termes pour le moins inattendus que le syndicaliste anti-impérialiste Tiémoko Garan Kouyaté qualifia Joséphine Baker quand celle-ci afficha publiquement son soutien à Benito Mussolini en guerre contre l’Éthiopie en 1935, alors qu’elle voyait naïvement en lui un rempart contre l’esclavagisme.

Parée de bananes ou flanquée d’un guépard en laisse, la facétieuse meneuse de revue triomphait depuis une dizaine d’années en capitalisant sur un exotisme en vogue dont raffolait le tout-Paris m... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer.

Faire entrer Rimbaud et Verlaine « ensemble » au Panthéon eu égard à leurs génies poétiques respectifs d’une part et à leur relation homosexuelle d’autre part – au départ, cette idée fut lancée sur le ton de la blague par un trio de rimbaldiens désespérés de découvrir le manque de charme de la sépulture de leur héros à Charleville-Mézières.

Comment l’imaginer moisir éternellement dans le sinistre cimetière d’une ville qu’il jugeait « supérieurement idiote entre les petites villes de province » ?

San... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles