Le baiser du premier flic de France

imgscan contrepoints 2013-2064 Valls

Manuel Valls roule un patin généreux et baveux à sa copine violoncelliste dans Paris-Match.

Le regard de René Le Honzec.

Valls se prend les pieds dans le voile à l’université, exemple type de fausse polémique pour meubler les marronniers de cet été si typiquement franchouillard où tout s’arrête et part en vacances, depuis les animateurs TV aux animateurs du guignol rose. Le vrai scoop, c’est le patin généreux et baveux que Valls roule à sa copine violoncelliste dans Paris-Match, renouant avec cette vieille tradition d’exhibitionnisme socialiste-people lancée par le couple Hollande quand Ségolène posait à la maternité toutes dents déployées. Le petit imitateur de Sarko, à défaut d’exhiber une rollex pour démontrer sa réussite bling-bling, choisit d’exhiber sa (deuxième) femme (charmante, au demeurant) pour meubler l’été et faire oublier les assassinats à répétition, les mutineries, évasions, braquages et Roms en tous genres. Après la politique Bling-Bling, la technique Schlurf -Schlurf. On frissonne en envisageant certaines langues-dans-la-bouche de certains de nos élu-es !

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.