Les 3 pays les plus libertariens au monde

Guide rapide des trois pays les plus libres sur les drogues, les impôts, la prostitution ou les droits des homosexuels.

Guide rapide des trois pays les plus libres sur les drogues, les impôts, la prostitution ou les droits des homosexuels.

Par  Alasdair Baverstock, depuis le Royaume-Uni.

Drogues

1. Portugal

En 2001, le Portugal est devenu le premier pays d’Europe à décriminaliser la possession pour usage personnel de toutes les drogues. Le pays a mis en place des programmes d’accompagnement thérapeutique pour les drogués, ce qui a permis d’aider des nombres records de personnes. Les morts liées à la drogue ou au VIH ont chuté de 50% dans les dix ans qui ont suivi la loi.

À lire : bilan de dix ans de décriminalisation des drogues au Portugal

2. République tchèque

Alors que l’on pense spontanément aux Pays-Bas pour les lois sur la possession de drogues, ce sont en fait les tchèques qui ont les lois les plus libérales pour la consommation personnelle de drogues. Les habitants peuvent légalement y posséder jusqu’à 15 grammes de mariajuana, 40 champignons hallucinogènes, 4 tablettes de LSD ou d’ecstasy ou un gramme de cocaïne.

À lire : la FeL relance le débat sur les drogues

3. Corée du Nord

Même si les toxicomanes encourent le peloton d’exécution en Corée du Nord selon une campagne récemment lancée par Pyongyang, la consommation de cannabis ou d’opium sont complètement légales dans le pays. Une contradiction qui s’explique par le fait que le gouvernement ne considère pas ces produits comme des drogues.

Sans surprise, le plus haut taux de consommation de cocaïne n’est pas dans un de ces trois pays mais sur l’île de Man selon l’ONU. 3,5% de la population y aurait consommé de la cocaïne.

À lire : rescapé du camp 14, sur la vie en Corée du Nord

Droits des homosexuels

1. Argentine

En 2010, l’Argentine a été le premier pays à légaliser le mariage gay, alors qu’en 2012 sa loi sur l’identité de genre a permis aux transgenres de changer de sexe sur leur certificat de naissance. D’autres pays de la région ont suivi, comme le Brésil et l’Uruguay.

À lire : dossier spécial mariage gay

2. Pays-Bas

Si les pays scandinaves ont été les premiers en Europe à autoriser les unions civiles entre personnes de même sexe (et les avantages fiscaux qui en découlent), ce sont les Pays-Bas qui ont reconnu en premier le mariage gay en 2001. Depuis, plus de 16 000 couples de même sexe se sont unis dans le pays.

3. Afrique du Sud

Seul pays africain à autoriser le mariage gay, l’Afrique du Sud est un îlot de reconnaissance des droits des homosexuels sur un continent où l’homosexualité est encore punie par la peine de mort au Soudan ou au Nigeria.

À lire : un camerounais voit sa peine de prison pour homosexualité confirmée

Prostitution

1. Canada

Payer pour du sexe n’a jamais été illégal au Canada. Toutefois, certaines lois en vigueur, comme l’interdiction de la sollicitation de clients, rendent compliqué l’exercice légal du métier. Les maisons closes (Bawdys Houses) y sont illégales mais tolérées généralement.

À lire : Prohibition de la prostitution, dérive de la démocratie

2. Allemagne

La prostitution est légale (et réglementée) en Allemagne. Les maisons closes y sont taxées par le gouvernement comme tout autre commerce. Elles ont ainsi besoin des mêmes licences pour la vente de boissons ou d’aliments. Les prostituées doivent s’enregistrer et passer des visites médicales régulières. Leurs prestations sont soumises à TVA et à l’impôt sur le revenu.

À lire : Faut-il réglementer la prostitution ?

3. Pays-Bas

La prostitution est légale aux Pays-Bas, pays qui reconnaît aussi la profession de maquereau. Le red district d’Amsterdam est l’une des destinations les plus prisées au monde pour le tourisme sexuel.

À lire : la prohibition de la prostitution n’est pas l’abolition d’un esclavage

Impôts

1. Andorre

En Andorre, pas d’impôt sur le revenu ou d’impôt sur les sociétés. Les citoyens y paient 9% de leurs salaires pour la sécurité sociale. Les expatriés espagnols en Andorre doivent malgré tout acquitter leurs impôts espagnols pendant les 5 premières années de leur expatriation dans le pays.

2. Monaco

Monaco n’a pas d’impôt sur le revenu pour ses résidents, confirmant sa réputation de paradis fiscal. Les citoyens français qui résident à Monaco doivent toutefois régler les impôts français et les charges sociales patronales y sont élevées.

3. Jersey

Pour acheter une maison à Jersey, il vous faudra soit être né là-bas, soit y avoir vécu pendant cinq ans, soit avoir 5 millions de livres sur votre compte en banque. Les impôts y sont particulièrement bas et il suffit d’un compte dans une banque locale pour en bénéficier.

Corruption

Selon Transparency International, le Danemark et la Nouvelle Zélande sont les pays au monde les moins corrompus, avec un score de 9,3 sur 10 sur le Corruption Perception Index. La Somalie était, de loin, le pays le plus corrompu, avec un score de 1,1. Le pays occidental le plus corrompu étant la Russie.

À lire : France, une corruption de l’État toujours plus banale

À lire aussi : Premier indice de la liberté humaine dans le monde, la France 33e, Alexis Vintray


Sur le web. Traduction Alexis Vintray