Discours du trône

Le regard de René Le Honzec.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013970 14 juillet

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Discours du trône

Publié le 11 juillet 2013
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Après avoir passé en revue une armée victorieuse qu’il est en train de décimer budgétairement, Hollande 1er va s’en jeter un derrière sa cravate de travers en causant avec son bon peuple qui le hait (cf. sondages) pour lui expliquer que tout va bien. La moisson est bonne : les impôts lèvent bien, le bac a cru, les taxes prolifèrent, les lois sans OGM se multiplient, les entreprises sont désherbées, les immigrés clandestins sont traités par son copain François Ier d’Italie, les délinquants sont fauchés par Valls, les riches par Moscovici. « Ça gaze » confirme le conseiller Montambour, « Ça boume » exulte Cuvellier, « C’est chié, non ? » apprécie Filippetti. « À bouffer, à bouffer ! » acclame le bon peuple privé de garden-partie.

« Il y a quelque chose de pourri au royaume de Hollandie. »

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

https://www.youtube.com/watch?v=w6g054tLxgQ

 

Le chef de l’État a véritablement lancé son nouveau quinquennat en renouant avec l’interview présidentielle du 14 juillet. L’occasion pour lui de dresser la feuille de route de son gouvernement face à des prévisions économiques moroses et dans un contexte international difficile. Emmanuel Macron a tenté de s’extraire de l’attentisme qui lui est reproché depuis sa réélection.

Le président de la République n’entend nullement renoncer à réformer, en dépit d’une majorité rela... Poursuivre la lecture

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe.

Les supputations sont allées bon train après que François Hollande a récemment déclaré qu’« un ancien Président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle ». Pourtant, la question essentielle n’a pas été posée : comment François Hollande peut-il encore exister en politique ?

L’exception française

Les commentateurs n’ont pas manqué de railler les ambitions présidentielles toujours vertes de l’ancien chef de l’État. On peut comprendre humainement que François Ho... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles