Baisse continue du crédit à la consommation en France

Cartes de crédit

La consommation qui baisse, la confiance qui baisse, le crédit à la consommation baisse logiquement lui aussi.

La consommation qui baisse, la confiance qui baisse, le crédit à la consommation baisse logiquement lui aussi.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.
Cartes de créditCorollaire de l’information concernant la consommation, le crédit à la consommation en France a reculé en mars (-5,1%) par rapport au même mois de 2012 qui avait déjà été marqué par un net repli (-14%), selon des chiffres publiés vendredi par l’Association française des sociétés financières (ASF).

Le total des crédits à la consommation alloués a atteint 2,931 milliards d’euros. Sur les trois premiers mois de l’année, le recul est de -3,3%, soit le huitième trimestre consécutif de baisse de ces crédits, relève l’ASF.

Dans le détail, la plus forte baisse est liée au financement de voitures neuves (-13,1% en mars, -7,8% sur le trimestre). Les prêts destinés au financement de biens d’équipement du foyer, tels que l’électroménager ou les meubles, reculent de -6,8% en mars, tout comme l’utilisation des crédits renouvelables qui se contractent de -5,8%. Seuls les prêts personnels enregistrent une légère progression (+0,6%) sur le mois.

La consommation étant en berne, on emprunte moins pour consommer, mais les revenus étant aussi en berne, certains de nos concitoyens qui n’ont encore adopté la « patrimoniale attitude » ont tendance à vouloir emprunter pour boucler les fins de mois…

À lire également sur le même sujet :

Sur le web