François Ier, le nouveau pape

L’Argentin Jorge Mario Bergoglio a été élu ce soir à la surprise générale pour succéder à Benoît XVI. François Ier est âgé de 76 ans : un Pape par intérim ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Pape François (Crédits Catholic Church (England and Wales), licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

François Ier, le nouveau pape

Publié le 13 mars 2013
- A +

L’Argentin Jorge Mario Bergoglio a été élu ce soir à la surprise générale pour succéder à Benoît XVI. François Ier est âgé de 76 ans : un Pape par intérim ?

Par Marc Crapez.

Entre le règne de Léonid Brejnev et l’arrivée de Mickaïl Gorbatchev, au début des années 80, le Politburo avait successivement désigné deux candidats déjà vieux, donc de transition : Andropov puis Tchernenko.

L’église romaine semble, elle-aussi, vouloir temporiser. À 76 ans, avec le physique de Paul VI âgé, le Pape François 1er a certainement beaucoup de qualités. Mais il évoque plus le côté « pépère » de François Hollande que le côté sportif du quinquagénaire Carol Wojtyla quand il devint Jean-Paul II.

Ce pape latino-américain fera peut-être preuve d’opiniâtreté. Il sera peut-être proche des préoccupations des fidèles. Et c’est ce qui importera, même s’il n’a pas le physique de l’emploi. Mais ce n’est sans doute pas l’homme à poigne qui chassera les marchands du temple. L’Église paraît fortement déstabilisée par les scandales récents et la démission de Benoît XVI.


Suivre les articles de l’auteur sur Facebook.

Voir les commentaires (24)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (24)
  • Votre article est partial et le ton est aussi méprisant que méprisable. Vous n êtes pas catholique pratiquant et ça se voit, cessez d écrire sur ce que vous ne connaissez pas.

  • dommage que dom camillo soit deja mort !

  • Quand on ne connait pas son sujet, on s’abstient… Manifestement vous eussiez mieux fait de prendre du recul, de vous informer et de tourner dix fois votre langue dans votre bouche avant de nous sortir ce tissu d’âneries !

  • Article complètement à côté de la plaque qui éclaire plus sur l’indigence intellectuelle de l’auteur au lieu de tenter de donner une information claire et impartiale. Retournez sur les bancs de l’école, car ma fille de 5 ans a déjà une plus grande hauteur de vue que vous….

  • je vous acceuille avec un grand bonheur,,, je prie Marie, notre sainte mère afin qu’elle vous soutienne dans la dure tâche que vous aurez à accomplir

  • Article à l’intérêt minime…
    Mes encouragements vont à notre nouveau pape François.

  • L’analyse me semble un peu rapide ( en tant que telle et dans le temps)et de la même manière que personne ne l’attendait, attendez vous à des surprises.

  • « avec le physique de Paul VI âgé »
    « il évoque plus le côté « pépère » de François Hollande »
    « même s’il n’a pas le physique de l’emploi »

    Pourriez-vous nous livrer une interprétation un peu moins body-buildiste de cette élection, s’il vous plaît ? Pas un mot sur la Confrérie des jésuites et son rôle dans l’Église, pas un mot sur la nouveauté radicale que constitue un pape non-européen, pas un mot sur l’orientation « caritative » de la carrière Jorge Mario Bergoglio, pas un mot sur le contraste très fort entre ces trois spécificités et celles de Benoît XVI. Que l’on soit croyant ou bouffeur de curés, on veut être un peu mieux informé que par Ruquier.

    Quant au parallèle avec les chaises musicales du Kremlin, il est mal venu, et pour les catholiques, et pour les communistes, sans rien apprendre aux autres.

    Ce papier aurait sans doute beaucoup plus à Libé.

    • J’ai lu l’éditorial de Libération : un papier mal ficelé, mal rédigé, ne maitrisant pas son sujet, avec un fond très anti-clerical, comme à son habitude…..

    • Je me permets de vous signaler, « John », que les thèmes que vous évoquez figurent : jésuite/prélat, non-européen/latino-américain, orientation caritative/proche des fidèles.
      Le tout forme un petit raisonnement à la Baltasar Gracian. Ne voyez pas malice dans l’inévitable ironie qui court du fait de la coïncidence patronymique en langue française « François 1er ».

  • Tous les croyants sont pointilleux au sujet de leur foi.

  • C’est une bonne nouvelle s’il est jésuite, il va virer ces enfoirés de francs-maçons ! J’ai dit une connerie ? Il y aurait des francs-maçons au Vatican ?

  • Attendez ! Attendez ! Toutes ces réactions épidermiques à un simple article ! Il faut quelque chose de plus élaboré, et qui puisse être resservi à chaque coup ! Je me lance :
    « C’est nauséabond de voir qu’après un pape de la Hitlerjugend, cette église nomme un pape qui a soutenu la plus horrible dictature qui soit, et qui stigmatise les homosexuels, et cela m’interpelle quelque part au niveau du vécu ».
    Bon, c’est un début, mais il y aura des compléments au fil du temps.

  • Oui, article très déplaisant à la limite du perfide, spéculatif et totalement vide typique de ce qu’on trouve dans les merdias.
    On peut polémiquer, même sur le Pape mais il faut un minimum de faits.

    • D’abord le titre est à corriger.

      Le pape refusant la numérotation de 1er que les medias se sont empressés de lui attribuer avant même sa première apparition publique.

  • MOI, je suis simple citoyen apte à juger donc autant politicologue que ceux en faisant métier, en féru de géopolitique…
    De plus je juge en tant qu’agnostique, néanmoins respectueux de l’Eglise…
    Ainsi, je vous dénie le fait – Marc Crapez – de viser juste par ce bref article, pour ne pas l’étiqueter « simpliste » !

    Premier pape JESUITE, même âgé de 76 ans, ça ne vous inspire pas ?
    Analysez plutôt en termes de « dynamique des organisations » , tant envers le monde qu’au sein de la Curie romaine, et surtout pas dans le seul giron de votre pensée hexagonale ! Faites donc l’effort de réfléchir ceci :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Compagnie_de_J%C3%A9sus

    {{ Situation présente
    Au 1er janvier 2005, la Compagnie de Jésus regroupe 19 850 membres répartis dans 112 pays dans le monde contre 35 000 en 1964. En termes d’effectifs, elle est le deuxième ordre religieux catholique, après les Franciscains et avant les Dominicains.

    En perte de vitesse en Europe, les Jésuites sont maintenant majoritairement répartis en Asie (3 800 en Inde), en Amérique latine et en Afrique. La Compagnie de Jésus est également confrontée à la concurrence d’instituts religieux plus récents. 900 novices sont en formation.

    Son actuel supérieur, élu par la 35e congrégation générale de janvier 2008, est Adolfo Nicolás, d’origine espagnole, succédant à Peter Hans Kolvenbach qui, à sa demande, fut déchargé de sa mission (7 janvier 2008).

    En France, la Compagnie publie régulièrement ses travaux dans plusieurs revues dont les plus connues sont Etvdes, Christus et Projet. Elle est également active dans l’enseignement scolaire (dix-sept établissements dont le lycée Saint-Louis-de-Gonzague à Paris) et supérieur (cinq établissements, dont les célèbres classes préparatoires du lycée privé Sainte-Geneviève à Versailles). Elle possède ses propres facultés de théologie et de philosophie, regroupées dans le Centre Sèvres, à Paris.

    En Belgique, la Compagnie publie la Nouvelle Revue théologique25. Elle possède ses propres facultés de théologie et de philosophie, dont I.E.T. : la Faculté de Théologie de la Compagnie de Jésus à Bruxelles26.

    Aux États-Unis, la compagnie de Jésus publie depuis 1909 la revue hebdomadaire America, considérée comme modérée, voire libérale, dans ses prises de position au sein de l’Église catholique27.

    Le 13 mars 2013, le Jésuite argentin Jorge Mario Bergoglio est choisi comme pape à l’issue du 2e jour de conclave et prend le nom de François.
    ……………………………………………………………………………………………

  • Un peu de compassion…

    L’auteur de cet article croyait sans doute à la prophétie de Saint Malachie puis accablé par la deception et le chagrin, s’est saoulé à la vodka russe et a voulu se rassurer en se rappelant qu’à l’instar de l’URSS, l’Eglise Catholique ne s’écroulera pas d’un coup dans un grand fracas, mais progessivement …

    Hier soir, le barman de contrepoints a ouvert sans limite ses réserves(un pape argentin, quoi !) et le puritanisme protestant ne faisant pas bon ménage avec les divins breuvages, nous nous retrouvons à contempler, en plus de la gueule de bois du rédacteur, neuf lignes pour autant d’âneries.

    • Puritanisme protestant ! Les vieux clichés éculés ! Dignes de la gauche, même si je reconnais que l insulte est importante.

      Ma compagne (catholique pratiquante), a rit jaune en voyant votre post, elle qui me reproche sans arrêt mes bringues sans aucune modération, un peu trop récurrentes, avec mes amis de pensée !!

      Donc, respect pour le nouveau pape, tant mieux pour les catholiques, mais n’allons pas plus loin ! Personne ne vous demande de renier votre foi, l’inverse serait équitable, voire chrétien !

      • Ne te sens pas obligé de me relater les discordances de ton ménage. Tu veux en parler ?
        En plus, tu te vantes de ton ivrognerie chronique, c’est du joli.

        Je ne cherche à te faire renier ta foi, un protestant qui dégueule sur l’Eglise Catholique, c’est dans l’ordre des choses.

        • Un bringueur, disons un bon vivant, et encore, il faut s’entendre sur les fréquences, devient pour un catho, un ivrogne, qui a des soucis de couple, ceci expliquant cela !! No comments, pas de temps à perdre.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Entretien réalisé par PLG, pour Contrepoints

Jean-Baptiste Noé, que nos lecteurs connaissent pour ces nombreux articles culturels liés à la religion catholique, vient de publier Géopolitique du Vatican. Un petit ouvrage très intéressant pour qui souhaite comprendre quels sont les ressorts diplomatiques du Vatican, petit État par sa taille mais acteur incontournable des relations internationales.

Quelles sont les forces et les faiblesses du Saint-Siège ? Est-on en train d'assister au renouveau de l'Église ? Réponses de l'auteur.<... Poursuivre la lecture

Par Jean-Baptiste Noé

[caption id="attachment_221559" align="alignleft" width="216"] http://www.amazon.fr/Ces-papes-qui-boulevers%C3%A9-monde/dp/B00OYSYT38?tag=liberauxorg05-21[/caption]

Dans la longue histoire de la papauté, Christophe Dickès se propose de retenir douze papes qui ont non seulement transformé l’Église, mais aussi bouleversé le monde. Le choix de la sélection est forcément subjectif et pourra être débattu, mais l’essentiel n’est pas là. L’objet du livre est de proposer une réflexion globale sur ce qui fait un gra... Poursuivre la lecture

machiaveliens
0
Sauvegarder cet article

Machiavel, le nom sent le soufre. Voici celui qui sert de modèle à tous les intrigants, aux pires des politiciens. Mais est-il réellement l'ignoble individu qui a légitimé le joug absolu des hommes de l’État sur nous ? Ou n'est-il pas, a contrario, un penseur clé du libéralisme de la Renaissance ? Par Fabrice Copeau.

La soif de dominer est celle qui s'éteint la dernière dans le cœur de l'homme. — attribué à Machiavel

Considérer que Nicolas Machiavel (1469-1527) aurait d'une quelconque manière des atomes crochus avec le libérali... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles