Lagarde : « les générations futures vont être roties, grillées, frites ».

« Si nous n’agissons pas sur le changement climatique, les générations futures vont être roties, toastées, grillées, frites. »

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Lagarde : « les générations futures vont être roties, grillées, frites ».

Publié le 25 février 2013
- A +

« Si nous n’agissons pas sur le changement climatique, les générations futures vont être roties, toastées, grillées, frites. »

Christine Lagarde.

Citation :

Si nous n’agissons pas sur le changement climatique, les générations futures vont être roties, toastées, grillées, frites.

Déclaration de Christine Lagarde, directrice générale du Fonds Monétaire International, citée par David Runnalls, du Globe and Mail. Mme Lagarde fait une démonstration de la prudente retenue qui s’impose pour mettre en place les politiques financières du Fonds Monéraire International.

Source Watts Up With That. Traduction Contrepoints.

Voir les commentaires (9)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (9)
  • « les générations futures vont être roties, toastées, grillées, frites »
    ——————–
    Métaphore culinaire amusante, pour une femme.
    Rocard lui, était plus sobre dans l’hystérie climatique, et se contentait d’une « poêle à frire ».
    Avant de tels propagandistes, les réchauffistes n’ont nullement besoin des sceptiques pour se faire descendre en flammes.

  • Et ça dirige le FMI ? Eh bien on n’est pas sorti de l’auberge …pour rester dans le culinaire…

  • Parfait ! C’est exactement ce qu’il faut faire : les relever, les noter et les archiver scrupuleusement. Dans quelques années, ce sera l’occasion de ressortir les dossiers.

  • Une phrase sortie du discours, contrepoints reprend les techniques des journalistes traditionnels ?

    Et puis si elle a raison ?

    Je n’ai toujours rien trouvé sur Contrepoints qui remette sérieusement en cause la thèse du réchauffement. Bien sûr, le débat est autoritaire, mais cela ne rend pas la thèse fausse.

    • Ne renversez pas la charge de la preuve. Il n’y a aujourd’hui Rien qui prouve sérieusement une responsabilité humaine dans les évolutions de températures. (Qui d’ailleurs je le rappelle au passage, sont stables depuis 15ans……….)

    • Une remarque très importante, qui mérite que nous y remédiions si elle s’avère. Puis-je demander ce qu’il y aurait de pas sérieux dans les explications d’Istvan Marko, par exemple ?

      « Surtout, affirmer que le taux de CO₂ augmente la température du globe est erroné. La hausse de température précède l’augmentation du taux de CO₂, comme cela a été mis en évidence dans les glaces de Vostock, datées de 240.000 années ainsi que dans les données récentes du XXème siècle (Keeling). Le problème est l’observation (via des preuves indirectes) d’une augmentation de la température moyenne du globe. Dès lors, le discours officiel proclame que cette hausse provient de l’augmentation du CO₂ dû à l’activité humaine. Désolé, mais aucune démonstration n’a été faite, même par le GIEC. »

      http://www.contrepoints.org/2011/12/10/59762-echec-du-sommet-climatique-de-durban-interview-exclusive-du-chimiste-istvan-marko

  • Même le GIEC vient de dire le contraire! Relire contrepoints de ce jour.
    Mme Lagarde s’ennuie et ne sait plus quoi dire.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Pieter Cleppe.

Selon François Balloux, épidémiologiste de renom qui a dirigé le premier projet de séquençage à grande échelle du génome du virus Sars-CoV2, "la pandémie a créé un marché de la morosité". Il se qualifie lui-même de fauteur d'espoir de covid, en raison de son point de vue plutôt détaché sur le plan émotionnel à l'égard de la maladie, alors qu'il se décrit lui-même comme ayant "une vision profondément pessimiste et cynique de la vie".

Il ajoute ainsi :

"Je ne filtre pas mes opinions les plus négatives pou... Poursuivre la lecture

Entretien avec Drieu Godefridi.

Vous avez soutenu dans plusieurs articles récents qu’il faudrait éviter de confondre les dossiers du climat et de l’écologisme, d’une part, et du covid d’autre part. Quels sont, selon vous, ces points de confusion ? 

J’observe une posture intellectuelle fort répandue, parmi nos amis, consistant à considérer covid et climat comme deux aspects d’une même réalité, celle de l’abolition progressive de nos libertés.

La principale porte d’entrée du covid au royaume du climat réside dans le fait qu... Poursuivre la lecture

Par Nicolas Lecaussin. Un article de l'Iref-Europe

Steve Koonin, scientifique et ancien conseiller climat d’Obama, auteur d’un essai présenté récemment par l’IREF, vient de publier un article dans le Wall Street Journal dans lequel il fait un résumé du dernier rapport du GIEC qui est beaucoup moins catastrophique que ne l’ont fait croire la plupart des médias et des politiques. C’est important car ce rapport devrait retenir toute notre attention. Il sera un élément crucial lors de la prochaine Conférence des Nations-Unies sur les chan... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles