Le grand flou des réserves d’or des banques centrales

Comment s'assurer que les chiffres communiqués par les banques centrales sont transparents et qu’ils reflètent bien la quantité réelle d’or
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Lingots d'or (Crédits : Agnico-Eagle Mines Limited/Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le grand flou des réserves d’or des banques centrales

Publié le 10 janvier 2013
- A +

Comment s’assurer que les chiffres communiqués par les banques centrales sont transparents et qu’ils reflètent bien les réserves d’or réelles ?

Par Charles Sannat, directeur des études économiques d’Aucoffre.com

D’après Grant Williams (conseiller client de Vulpes Investment Management), les banques centrales risquent de se prêter à un jeu périlleux que de vouloir rapatrier l’or

Pouvons-nous vraiment nous fier aux chiffres annoncés par la banque centrale de Chine quant à ses réserves d’or ? Beaucoup seraient enclin à ne pas y croire surtout après l’épisode de l’or détenu dans la réserve fédérale américaine et la banque d’Angleterre.

Comment nous assurer que les chiffres communiqués par les banques centrales sont transparents et qu’ils reflètent bien la quantité réelle d’or dont elles disposent dans leurs réserves ? Il se pourrait qu’une certaine partie de l’or ne soit plus là ou tout simplement ait été prêtée à d’autres institutions financières. Le titre de l’or ne reflèterait peut-être pas la propriété réelle de ce qu’il est devenu physiquement. Il est évident que tôt ou tard, nous saurons la vérité. Que ce soit par le biais des audits ou tout simplement par déclaration.

La danse a peut-être commencé par les allemands quand ces derniers ont proposé d’auditer leurs réserves d’or détenues à New-York, Londres et Paris – soit un peu moins de 70% des réserves d’or du pays. Bien que le précurseur soit peut-être le Vénézuela quand il a fait rapatrier son or à Caracas des dépôts étrangers en 2011.

Il semblerait que d’autres pays désirent suivre l’exemple pour faire auditer leurs propres réserves d’or détenues à l’étranger. Si tous les pays rentrent dans le jeu, le secret, si toutefois il y en avait un, devrait éclater au grand jour. De par le manque de transparence dans les données chiffrées des principaux dépôts d’or, il est à supposer que  l’or ne soit plus là ou qu’il puisse éventuellement faire l’objet d’une multipropriété. Cela pourrait-il avoir une influence sur le prix de l’or ?

On pourrait évoquer la grande migration de l’or de l’Ouest vers l’Est au cours de ces dernières années. Alors que les banques centrales occidentales vendaient leur or, celles de l’est en achetaient. Bien que les réserves de la Chine demeurent officiellement statiques, on peut en déduire que le pays doit acheter de l’or. La Chine est vorace en accumulant de l’or et cela n’est sûrement pas par hasard.

Sur le web

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Nous ne vivons que dans un monde financier base sur l’illusion. Mais ceci ne dure qu’un temps !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Dans ce qui précède dans la première partie, je continue de me placer dans le cadre d'un écosystème bancaire traditionnel de nature essentiellement territoriale, avec un marché monétaire domestique rattaché à la présence d'une banque centrale nationale souveraine. Or au cours des cinq dernières décennies, cet écosystème a subi une mutation fondamentale, fruit de l'interaction entre le mouvement mondial de libéralisation économique  et les développements de l'innovation technologique financière.

Le nouvel étage du « Global Money »

Mondi... Poursuivre la lecture

2
Sauvegarder cet article

L'année commence avec un gros bruit de casseroles pour Bitcoin et ses descendants : les cours des principales cryptomonnaies ont largement dévissé alors que l'année 2021 avait été remplie de plus hauts historiques et de mouvements violents, parfois propulsés par les déclarations plus ou moins intelligentes de l'un ou l'autre gourou industriel, et la médiatisation rapide des Non Fungible Tokens (NFT ou jetons non fongibles) a largement ajouté à la fébrilité du marché très spécial des cryptomonnaies.

Cependant et comme j'en faisa... Poursuivre la lecture

Les compagnies d’aviation remettent à plus tard le retour à la normale.

Le graphe d'Eurocontrol ci-dessous montre l’évolution du nombre de vols

Vous constaterez que le nombre de vols hebdomadaires est toujours inférieur de 25 % par rapport aux niveaux de 2019.

 

Même type de schéma dans l’automobile. Le nombre de véhicules neufs vendus aux particuliers dans l’Union européenne n’arrive pas à récupérer son niveau d’avant crise sanitaire. En novembre, ils ont sous-performé les niveaux de 2020 de 20 %, rap... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles