Hollande a la mémoire sélective

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2267 Prof Hollande

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Hollande a la mémoire sélective

Publié le 20 décembre 2012
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Des observateurs ont parlé du Président de la République comme un prof’ faisant sa petite leçon d’Histoire. Tout à ses regrets-qui-ne-sont-pas-de-la-repentance, le socialiste descendant de Guy Mollet qui envoya le contingent en Algérie, et successeur de Mitterrand qui envoya des terroristes à la guillotine va s’incliner devant la stèle d’un Français complice du FLN. Belle leçon d’Histoire, en effet.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Dans l’espoir d’améliorer les relations avec l’Algérie, le gouvernement français multiplie depuis quelque temps les petites concessions, tout en étant conscient que l’Algérie ne sera jamais satisfaite, car, pour le pouvoir algérien, le problème est ailleurs.

Un de ces « petits pas » a été l’annonce le 10 décembre 2021 par Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, de l’ouverture des archives sur les enquêtes judiciaires de la guerre d’Algérie.

Mon propos sera plus général, l’ouverture de certaines archives étant pour moi un élém... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Rachid Nekkaz.

Depuis 46 ans, la réalisation du Grand Maghreb est bloquée par l'absence de solution diplomatique concernant le Sahara occidental, une ancienne colonie espagnole désertique de 266 000 km2 située entre la Mauritanie, le Maroc et l'Algérie. 75 000 âmes arabo-berbères y vivaient.

En dépit de la mobilisation internationale (Nations Unies, Europe, Espagne, États-Unis, Union africaine, Ligue arabe), aucune solution acceptable par tous n'a été encore trouvée pour cette terre riche en phosphates et dont la côte Atlant... Poursuivre la lecture

Par Samuel Furfari.

Malgré la COP26, et encore plus après son flop, les projecteurs sont braqués sur les migrants syriens entassés sur la frontière entre la Pologne et le Belarus à la suite d’une tentative du dictateur biélorusse « d’embêter » ses voisins de l’UE, en guise de revanche sur les sanctions que celle-ci inflige à son pays. Alexandre Loukachenko a commis l’imprudence de laisser entendre qu’il allait limiter, voire couper, l’alimentation en gaz russe de ces pays.

Les pressions de l’Algérie et de la Biélorussie en matière ... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles