Première chute dans les sondages

La cote de confiance de l'exécutif a baissé de 7 points depuis fin mai, 51% des Français faisant confiance à François Hollande contre 58% il y a un mois, et 49% à Jean-Marc Ayrault au lieu de 56%, selon l'observatoire CSA/Les Echos rendu public jeudi.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 330 sondages

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Première chute dans les sondages

Publié le 27 juin 2012
- A +

Le regard de René Le Honzec.

La cote de confiance de l’exécutif a baissé de 7 points depuis fin mai, 51% des Français faisant confiance à François Hollande contre 58% il y a un mois, et 49% à Jean-Marc Ayrault au lieu de 56%, selon l’observatoire CSA/Les Échos rendu public jeudi.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le déclin des organisations s’étale souvent sur de longues périodes, ce qui contribue à rendre sa perception difficile. Mais il arrive qu’un événement particulier le rende évident aux yeux de tous. Cet événement n’est pas nécessairement important, mais sans qu’on sache vraiment pourquoi, il cristallise tout ce qui était en germe depuis longtemps. Pour le Parti socialiste, alors au pouvoir, il semble bien que cet événement soit la gestion calamiteuse de la décision par le groupe ArcelorMittal d’arrêter les hauts fourneaux de Florange en 2012.<... Poursuivre la lecture

« Par définition les sondages ne se trompent jamais, car ils n'ont pas vocation à prédire. »

Cette citation de l’ancienne patronne du MEDEF Laurence Parisot rappelle la réalité d’une pratique qui devrait encore une fois inonder le paysage médiatique à l’approche de la prochaine élection présidentielle.

Seulement, les sondages ne sont pas seulement l’apanage des campagnes électorales. Publiques comme privées, les enquêtes d’opinion permettent de donner la température de la société à un instant T sur un sujet donné.

Le réce... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par la rédaction de Contrepoints.

Après deux sondages très favorables publiés par Elabe et l'Ifop suite à sa victoire au Congrès des Républicains, Valérie Pécresse apparait comme ayant une réelle chance d'accéder au second tour dans le Baromètre 2022 de la probabilité d'être au second tour des présidentielles.

Éric Zemmour reste stable, mais bénéficie avant tout de l'impact positif d'anciens sondages, puisque notre méthodologie prend en compte les derniers sondages.

Marine Le Pen, première victime de Valérie Pécresse... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles