Redéfinition du partenariat économique UE-Chine

Le Parlement européen a adopté une résolution visant à modifier le partenariat économique UE-Chine.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Redéfinition du partenariat économique UE-Chine

Publié le 6 juin 2012
- A +

Le Parlement européen a adopté une résolution visant à modifier le partenariat économique UE-Chine.

Suite au rapport de Madame Marielle de Sarnez intitulé « UE-Chine, échange inégal ? », le Parlement a adopté une résolution demandant à la Commission de travailler visant à modifier le partenariat entre les deux puissances afin de d’exiger de la réciprocité notamment en ce qui concerne les conditions de travail et l’ouverture aux marchés publics.

L’Union européenne est à l’heure actuelle le premier importateur de produits chinois mais aussi le premier exportateur vers la Chine. « La Chine a besoin de l’Europe, tout comme l’Europe a besoin de la Chine » a précisé la député européenne, membre de l’Alliance Libérale-Démocrate au Parlement.

Pékin a exprimé son inquiétude via le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois, Hong Lei : « Nous espérons que l’UE va traiter cette question (de son déficit commercial) de manière responsable et ne pas recourir au protectionnisme« . Dans l’hypothèse où l’UE prendrait des mesures de restriction envers la Chine, celle-ci engagerait une procédure de règlement de conflit auprès de l’OMC.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Chers lecteurs, chers citoyens, vous tous qui me lisez par choix ou par hasard, n’attendons pas sagement que la future Assemblée législative s’installe au palais Bourbon. N’attendons pas sagement que le gouvernement dicte le tempo et le contenu des débats. Exigeons dès maintenant la levée de toutes les mesures d’urgence sanitaire qui perdurent sous la forme d’une loi de transition autorisant le rétablissement de l’état d’urgence sanitaire, pass vaccinal compris, jusqu’au 31 juillet 2022.

Compte tenu de l’imminence de la date butoir, le... Poursuivre la lecture

En janvier 2022 j’attirais l’attention sur la posture pour le moins surprenante adoptée par quelques sénateurs français vis-à-vis des approches du gouvernement chinois durant la crise que nous avons traversée (traversons). Dans un rapport prospectif ils se montraient ostensiblement admiratifs du solutionnisme technologique chinois.

Dans ce même rapport, ils ne manquaient pas de vanter - sans ambages - tous les mérites des méthodes de l’empire du Milieu, sans omettre de valoriser certaines de ses approches les plus coercitives…

S... Poursuivre la lecture

Par Yves Bourdillon.

Imaginez.

Imaginez qu’une pandémie démarre à Vert-le-Petit (Essonne), siège d’un des trois labos P4 français. Qui croirait les explications de Paris selon lesquelles ce virus aurait été transmis naturellement à l’Homme par une perdrix ?

C’est pourtant l’exploit qu’a réussi Pékin en imposant depuis un an au monde entier le récit selon lequel le SARS Cov 2 qui provoque la maladie Covid-19 proviendrait d’une chauve-souris vendue sur le marché de Wuhan, dont le hasard voulait qu’il se trouvât à proximité ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles