Clip de campagne, l’UMP surenchérit dans le socialisme

L'UMP n'a toujours pas compris qu'en matière d'étatisme, d'intervention de l'Etat dans nos vies, le PS sera toujours mieux disant.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
UMP

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Clip de campagne, l’UMP surenchérit dans le socialisme

Publié le 4 juin 2012
- A +

L’UMP ne semble toujours pas avoir compris qu’en matière d’étatisme, de socialisme, d’intervention de l’État dans nos vies, d’aides diverses et variées, le PS sera toujours mieux disant. Leur clip de campagne pour les législatives, présenté par le soi-disant ultralibéral Jean-François Copé, est un modèle. 

Par le Parisien Libéral.

  • L’Europe doit nous protéger, vraiment ? Ou bien nous sommes assez grands pour nous protéger nous même ? Ce qu’on demanderait plutôt à l’Europe, c’est qu’elle protège les libertés plutôt que les gens, et qu’elle applique le principe de subsidiarité. Lire  Fête de l’Europe, un billet du 9 Mai 2012 
  • Quant aux aides, il faut évidemment les supprimer ! Fonder une famille est un choix privé. Que vient faire l’argent public la dedans ?
  • Non aux menus religieux dans les cantines ? Vraiment ? Et si on laissait plutôt les parents mettre leurs enfants dans des écoles 100% libres et financées par ces mêmes parents, plutôt que par l’argent public ?
  • Aider les agriculteurs ? La PAC consomme déjà 50% du budget communautaire. Il faut bien sûr la supprimer et laisser les agriculteurs faire leur métier d’entrepreneurs, libres. Lire Le cash est dans le pré, un billet du 28 Juillet 2010 et les Rois du Pétrole, un billet du 17 Décembre 2010.
  • Le nucléaire ? Nous ne savons pas ce qu’il coûte réellement vu que le traitement des déchets n’est pas compris dans le coût de l’électricité. Sortir du nucléaire n’est pas forcément une idée absurde, économiquement parlant. Lire Y aurait-il des centrales nucléaires sans intervention de l’État ?, un billet du Blog Écologie Libérale, ou  Les écolos, le nucléaire et les libéraux, ou La cour des comptes et le coût du nucléaire.

Puisque l’UMP persiste à défendre un socialisme de droite, préférez-lui, pour les Législatives 2012, des candidats libéraux, dont vous trouverez les noms dans les billets suivants :


Sur le web

Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les rapports de notre propre Cour des comptes comme ceux des grands organismes économiques internationaux se suivent et se ressemblent : la France doit impérativement mettre un terme à sa fuite en avant dans la dépense publique, les déficits et la dette.

Qu'on s'illusionne tous collectivement au point de voir dans cette folle cavalcade de notre modèle économique et social l'aboutissement sublime de la solidarité, de l'égalité et du « quoi qu'il en coûte » propre à une France supérieurement juste et généreuse ne change rien à l'affaire... Poursuivre la lecture

Si, à la suite d’Alain Besançon, l’on considère que l’idéologie est :

Une croyance délirante qui se prend pour une science exacte et qui entend prendre le pouvoir afin de mettre en coupe réglée la totalité de l’activité humaine dans le but ultime d’anéantir toute forme de civilisation,

nous vivons à n’en pas douter une ère idéologique.

Le mouvement woke, l’écologisme, le féminisme, pour ne prendre que ces trois exemples les plus frappants du moment, correspondent parfaitement à la définition besançonienne de la prise d’assaut ... Poursuivre la lecture

Main tenant une bougie éteinte.
9
Sauvegarder cet article

Les politiciens sont rarement les crayons les plus affûtés de la trousse mais tous comprennent toujours très vite qu’il ne faut jamais gâcher une bonne crise : si celle-ci permet d’accroître son pouvoir, tout sera donc fait pour ! Il en va dès lors de la faillite de FTX comme du reste et déjà les opportunistes se bousculent pour proposer de nouvelles bordées de régulations à la suite de cette débâcle.

Difficile de ne pas noter non plus l’engouement subitement renouvelé de certains États pour les cryptomonnaies de banques centrales : la... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles