Clip de campagne, l’UMP surenchérit dans le socialisme

L'UMP n'a toujours pas compris qu'en matière d'étatisme, d'intervention de l'Etat dans nos vies, le PS sera toujours mieux disant.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
UMP

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Clip de campagne, l’UMP surenchérit dans le socialisme

Publié le 4 juin 2012
- A +

L’UMP ne semble toujours pas avoir compris qu’en matière d’étatisme, de socialisme, d’intervention de l’État dans nos vies, d’aides diverses et variées, le PS sera toujours mieux disant. Leur clip de campagne pour les législatives, présenté par le soi-disant ultralibéral Jean-François Copé, est un modèle. 

Par le Parisien Libéral.

  • L’Europe doit nous protéger, vraiment ? Ou bien nous sommes assez grands pour nous protéger nous même ? Ce qu’on demanderait plutôt à l’Europe, c’est qu’elle protège les libertés plutôt que les gens, et qu’elle applique le principe de subsidiarité. Lire  Fête de l’Europe, un billet du 9 Mai 2012 
  • Quant aux aides, il faut évidemment les supprimer ! Fonder une famille est un choix privé. Que vient faire l’argent public la dedans ?
  • Non aux menus religieux dans les cantines ? Vraiment ? Et si on laissait plutôt les parents mettre leurs enfants dans des écoles 100% libres et financées par ces mêmes parents, plutôt que par l’argent public ?
  • Aider les agriculteurs ? La PAC consomme déjà 50% du budget communautaire. Il faut bien sûr la supprimer et laisser les agriculteurs faire leur métier d’entrepreneurs, libres. Lire Le cash est dans le pré, un billet du 28 Juillet 2010 et les Rois du Pétrole, un billet du 17 Décembre 2010.
  • Le nucléaire ? Nous ne savons pas ce qu’il coûte réellement vu que le traitement des déchets n’est pas compris dans le coût de l’électricité. Sortir du nucléaire n’est pas forcément une idée absurde, économiquement parlant. Lire Y aurait-il des centrales nucléaires sans intervention de l’État ?, un billet du Blog Écologie Libérale, ou  Les écolos, le nucléaire et les libéraux, ou La cour des comptes et le coût du nucléaire.

Puisque l’UMP persiste à défendre un socialisme de droite, préférez-lui, pour les Législatives 2012, des candidats libéraux, dont vous trouverez les noms dans les billets suivants :


Sur le web

Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

https://www.youtube.com/watch?v=aWzlQ2N6qqg

 

Chers lecteurs, à l’heure où le dernier film Marvel, Doctor Strange : The Multiverse of Madness, cartonne au cinéma, j'aimerais vous inviter à imaginer qu’il existe quelque chose de similaire à un multiverse dans notre monde.

Dans un autre univers, sur une autre Terre, un Mélenchon et son Union de la gauche, NUPES, obtiendraient la majorité des sièges à l’Assemblée nationale. Mélenchon gagnerait enfin son Troisième tour. Qu'adviendrait-il alors, dans la France de cet univ... Poursuivre la lecture

Par Christopher Paige. Un article du Mises Institute

Un cliché typique dans les milieux socialistes est que les pauvres et les opprimés refusent de voter pour leurs intérêts économiques. Voir, par exemple, l'ouvrage de Thomas Frank What's the Matter with Kansas ? How Conservatives Won the Heart of America.

Cette théorie est utilisée pour justifier divers stratagèmes antidémocratiques visant à "protéger" les personnes vulnérables contre elles-mêmes. Si, après tout, les pauvres ne votent pas dans leurs intérêts, alors pour... Poursuivre la lecture

Par Robert Guiscard.

Le Club de l'économie du Monde se propose de faire débattre décideurs et "experts" sur les grandes mutations économiques. Quels traits constitutifs se dégagent de leur Cité idéale ?

Trois aspects semblent se dessiner : la souveraineté européenne et numérique, la transition écologique et enfin des conceptions économiques originales sur la dette, l’inflation ou la dépense publique que je regroupe sous le terme de nouveaux économistes.

Malheurs de la souveraineté : l'autarcie et la citadelle assiégée

Sur... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles