Leur monde s’effondre et les eurocrates se réfugient dans le normal

Dans leur panique, les eurocrates et les eurodéputés s’en sont retournés à ce qui leur vient naturellement : proposer plus de règlementations.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Titanic - plus près de toi mon dieu

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Leur monde s’effondre et les eurocrates se réfugient dans le normal

Publié le 19 mai 2012
- A +

Dans leur panique, les eurocrates et les eurodéputés s’en sont retournés à ce qui leur vient naturellement : proposer plus de règlementations.

Un billet d’humeur de Daniel Hannan, depuis Oxford, Royaume-Uni.

Titanic - plus près de toi mon dieu

Les Grecs retirent 700 millions d’euros par jour de leurs banques. 16 banques espagnoles ont été dégradées par Moody’s, soulevant le prospect d’un bankrun à l’échelle de toute la Méditerranée. Barack Obama s’est joint à David Cameron pour plaider auprès des chefs de la zone euro qu’ils prennent des actions en proportion avec la gravité de leur situation.

Comment l’UE répond-elle ? Quels sont les problèmes qui sont au sommet de son ordre du jour cette semaine ? Une taxe sur les transactions financières, une définition commune de l’homophobie, de nouvelles règles sur la pèche au thon à aileron bleu, et des quotas pour les sexes dans les conseils d’administration.

Quand le monde se dérobe sous nos pieds, quand nos certitudes partent en miettes, nous nous retirons souvent dans ce qui nous est familier. Dans leur panique, les eurocrates et les eurodéputés s’en sont retournés à ce qui leur vient naturellement : proposer plus de règlementations.

À Southampton hier, dans le cadre de cette année du centenaire, j’ai été frappé par un parallèle irrésistible. Alors que le Titanic était en train de couler, nous dit-on, le chef d’orchestre, Wallace Hartley, a lancé le vieil hymne d’église « Plus près de toi mon Dieu ». C’était un morceau que son père, un maître de chœur méthodiste, avait introduit dans leur congrégation du Lancashire. On est en droit d’espérer que cet air, qu’il avait chanté en tant que petit garçon, a apaisé les derniers moments de Hartley. L’UE, hélas, ne fait pas montre d’une telle dignité.

—-
Sur le web.

Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La couverture médiatique du G20 a été dominée par des sujets brûlants comme l'Ukraine et Taïwan. Mais une initiative intéressante est passée presque inaperçue : les plus grandes nations tropicales ont formé une triple alliance pour sauver leurs forêts.

Les trois nations abritant l’essentiel des forêts tropicales du globe, le Brésil, la République démocratique du Congo et l'Indonésie, qui représentent à elles trois 52 % de la forêt tropicale de la planète, ont officiellement lancé, lundi 14 novembre, un partenariat visant à coopérer à l... Poursuivre la lecture

Le 10 novembre 2022, le Parlement européen a voté une résolution sur les jeux vidéo et l’esport. Si celui-ci reconnaît le rôle positif de cette industrie et de ce loisir, certains éléments montrent une volonté d’utiliser ce secteur comme un outil d’influence politique et culturelle.

On ne peut pas nier que les jeux vidéo ont désormais une influence dans la culture. Ce que propose le Parlement existe donc déjà sans interventionnisme, lequel peut être rapidement à double tranchant.

 

Que contient la résolution ?

Certai... Poursuivre la lecture

Un article de l'IREF France

Nul doute que la guerre en Ukraine met à l’épreuve l’ambition des membres de la COP27 pour réduire leur impact carbone. En particulier celle de l’Union européenne (UE), qui dépend fortement des énergies fossiles. C’est ainsi que le projet de taxe carbone aux frontières a émergé au sein de la Commission européenne l’année dernière. Voté par le Parlement européen en juin, le texte est entré en phase de négociation.

Ce dispositif s’accompagne d’une suppression, en 2032, de la gratuité des quotas ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles