5 ans de baisse du marché automobile européen

Le marché chuterait à 13 millions de véhicules particuliers : une baisse de 3,7 millions de ventes par rapport à 2007.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

5 ans de baisse du marché automobile européen

Publié le 9 avril 2012
- A +

Le marché chuterait à 13 millions de véhicules particuliers : une baisse de 3,7 millions de ventes par rapport à 2007.

Sergio Marchione, PDG de FIAT, prévoit que le marché automobile européen sera cette année de 13 millions de véhicules particuliers, en baisse par rapport aux 13,6 millions de 2011.

Ceci ferait de 2012 la cinquième année consécutive de chute des ventes. Le volume en 2007, avant le krach, était de 16,7 millions d’immatriculations.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Auteur : Catherine de Vries, Professor of Political Science, Fellow and member of the Management Council of the Institute for European Policymaking, Bocconi University

 

Les résultats des élections néerlandaises du 22 novembre dernier, qui ont vu la victoire du Parti pour la liberté (PVV), ont provoqué une onde de choc au sein de l’establishment politique européen. Les effets de ce scrutin pourraient bien aller au-delà des seuls Pays-Bas.

 

Une première dans l’histoire du pays

Pour la première fois dans l... Poursuivre la lecture

Ah... l’Union européenne... C’est une chose subtile qui a bien du mal à gérer des afflux d’immigrants clandestins mais qui prétend, sans sourciller, règlementer les boîtes de camembert et qui, pour faire bonne mesure, entend construire la prochaine prison numérique à ciel ouvert sur tout le territoire européen.

Une prison numérique à ciel ouvert ? Diable, n’est-ce pas un peu exagéré ?

Il suffit en réalité de constater le niveau de frétillance élevé du commissaire Breton pour comprendre que non : ce dernier a tout récemment annon... Poursuivre la lecture

https://www.youtube.com/watch?v=qVFJn3wfONQ

 

Dans son discours prononcé à la fin du mois d'août devant les ambassadeurs français réunis à Paris, la ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, avait prôné la construction d'un projet européen « positif et ambitieux » pour contrer la montée de l'extrême droite et des populistes, et appelé à « rendre l'Europe la plus concrète possible ». Ne faudrait-il pas déconstruire (c'est à la mode !) ce qu'elle est devenue pour la reconstruire telle que l'avaient imagin... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles