Les mails secrets du couple Assad

The Guardian a publié avant-hier des mails présentés comme écrits ou reçus par Bachar al-Assad

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 873 Assad

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les mails secrets du couple Assad

Publié le 18 mars 2012
- A +

Le quotidien britannique The Guardian a publié avant-hier des mails présentés comme écrits ou reçus par Bachar al-Assad puis récupérés par des opposants, et censés établir que le président syrien a « été conseillé par l’Iran » dans la répression de la contestation.

Le regard de René Le Honzec.

La presse anglaise a publié des mails du couple Assad qui montre une Iran partisane de la violence, et le goût en pleine guerre civile de la première dame pour les bijoux qu’elle commande à Londres.

Cela ne doit pas faire oublier le caractère douteux de nombre des « Syriens libres ». La revue RAIDS, bien informée a titré son article « Une armée syrienne libre au profil préoccupant » (N° 309) : on y trouve différentes mouvances islamistes, Al-Quaïda, les Frères Musulmans, qui sont en train de prendre le pouvoir de l’Égypte à la Tunisie. J’ajouterai le rôle discret mais préoccupant du Qatar, de stricte observance sunnite, qui achète nos footballeux mais qui est déjà intervenu en Libye et qui influe par sa chaîne d’info al Jazeera.

 

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le 9 août 2022, pour le compte de l’Iran, La Russie a lancé un satellite d’observation dont l’objet déclaré est, selon les Iraniens, de surveiller les frontières du pays, améliorer la productivité agricole, suivre l’évolution de la déforestation, contrôler l’évolution des ressources en eau et observer les éventuelles catastrophes naturelles qui pourraient frapper le pays.

 

Un satellite iranien de fabrication russe

Ce satellite, baptisé Khayyam (d’après le célèbre poète du XIe siècle, Omar Khayyam, qui était aussi mathémati... Poursuivre la lecture

La France a été pendant 7 siècles environ un acteur majeur dans la région, c’est-à-dire des pays allant d’ouest en est de l’Égypte à l’Iran et du nord au sud de la Turquie au Yémen. Donc des pays presque tous musulmans, à l’exception de moins en moins nette du Liban, et surtout d’Israël.

La France puis l’Angleterre y ont longtemps été très présentes, avant de céder la place aux États-Unis, qui eux-mêmes n’ont gardé une influence, d’ailleurs réduite, que dans certains pays.

Commençons par interroger l’histoire.

 

... Poursuivre la lecture

Dans le numéro de juillet-août 2015 de La Revue de l’Énergie j’écrivais au sujet de l’accord nucléaire iranien signé le 14 juillet 2015 :

« Avec l’exportation du gaz iranien, le rôle du gaz russe va être redimensionné au point que l’on se demande quelle contrepartie la Russie a bien pu obtenir pour laisser ce futur grand concurrent venir sur le marché international du gaz. ».

Cette interrogation reste plus que jamais d’actualité et explique pourquoi le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, est allé rencontrer le maitre de... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles