Claude Guéant traité de socialiste !

Claude Guéant traité de nazi par le député martiniquais Letchimi

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 708

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Claude Guéant traité de socialiste !

Publié le 6 février 2012
- A +

Le regard de René Le Honzec

Claude Guéant traité de nazi par le député martiniquais Letchimi. Enfin, quasi presque, juste une allusion qui a foutu le bordel dans notre paisible Assemblée, qui a ses nerfs à l’approche des élections. Ceci dit, en tant qu’historien, j’en ai un peu marre de voir socialistes et communistes accuser régulièrement la Droite d’être nostalgique de Vichy et/ou du nazisme. C’est Mitterrand qui a eu la francisque, pas de Gaulle, ce sont les cocos qui furent les alliés d’Hitler, leur patron Thorez désertant en 39. Les choses sont plus compliquées, mais à caricature, caricature et-demie.

Voir les commentaires (23)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (23)
  • ça aurait fait un super dessin dans Minute, hein René!!

  • Merci de rappelez ces « petits » faits…

    Et aussi que Nazi vient de la contraction de National Socialiste… Donc de gauche.

    • Vous devez avoir autant de culture historique qu’une huitre pour sortir une énormité pareille. Ce qui vous décrédibilise totalement, auprès d’à peu près n’importe qui (en dehors des maternelles et établissements psychiatriques)…

      • L’huitre elle te répond cela :

        Nationalsozialismus (NaZi) = National Socialisme.
        le DAP (Deutsche Arbeiter Partei, Parti ouvrier allemand) prendra le nom de NSDAP (National Sozialistische Deutsche Arbeiter Partei, Parti national-socialiste des travailleurs allemands) sous l’influence d’hitler.

        Voici quels que extraits de programme bien socialiste:

        « Nous combattons la pratique parlementaire, génératrice de corruption, d’attribution des postes par relations de parti sans se soucier du caractère et des capacités. »
        « Nous exigeons que l’État s’engage à procurer à tous les citoyens des moyens d’existence ».
        « Tous les citoyens ont les mêmes droits et les mêmes devoirs. »
        « Le premier devoir de tout citoyen est de travailler, physiquement ou intellectuellement. L’activité de l’individu ne doit pas nuire aux intérêts de la collectivité, mais s’inscrire dans le cadre de celle-ci et pour le bien de tous. »
        « La suppression du revenu des oisifs et de ceux qui ont la vie facile, la suppression de l’esclavage de l’intérêt »
        « Considérant les énormes sacrifices de sang et d’argent que toute guerre exige du peuple, l’enrichissement personnel par la guerre doit être stigmatisé comme un crime contre le peuple. Nous demandons donc la confiscation de tous les bénéfices de guerre, sans exception. »
         » Nous exigeons la nationalisation de toutes les entreprises appartenant aujourd’hui à des trusts. »
        « Nous exigeons une participation aux bénéfices des grandes entreprises. »
        « Nous exigeons une augmentation substantielle des pensions des retraités. »
        « Nous exigeons la création et la protection d’une classe moyenne saine, la remise immédiate des grands magasins à l’administration communale et leur location, à bas prix, aux petits commerçants. La priorité doit être accordée aux petits commerçants et industriels pour toutes les livraisons à l’État, aux Länder ou aux communes. »
        « Nous exigeons une réforme agraire adaptée à nos besoins nationaux, la promulgation d’une loi permettant l’expropriation […] de terrains à des fins d’utilité publique […] et l’arrêt de toute spéculation foncière. »
        « Nous exigeons qu’un droit public allemand soit substitué au droit romain, serviteur d’une conception matérialiste du monde. »
        « L’extension de notre infrastructure scolaire doit permettre à tous les Allemands bien doués et travailleurs l’accès à une éducation supérieure […]. Nous demandons que l’Etat couvre les frais de l’instruction supérieure des enfants particulièrement doués de parents pauvres, quelle que soit la classe sociale ou la profession de ceux-ci. »
        « L’État doit se préoccuper d’améliorer la santé publique par la protection de la mère et de l’enfant, l’interdiction du travail de l’enfant, l’introduction de moyens propres à développer les aptitudes physiques par l’obligation légale de pratiquer le sport et la gymnastique, et par un puissant soutien à toutes les associations s’occupant de l’éducation physique de la jeunesse. »
        « Nous exigeons la liberté au sein de l’État de toutes les confessions religieuses, dans la mesure où elles ne mettent pas en danger son existence ou n’offensent pas le sentiment moral »
        « l’intérêt général passe avant l’intérêt particulier. »
        « nous demandons la création d’un pouvoir central puissant, […] ainsi que la création de Chambres professionnelles et de bureaux municipaux chargés de la réalisation, dans les différents Länder, des lois-cadre ».

        Alors l’huitre elle te dis : va réviser ton histoire.

        • Bien essayé.
          Mais se baser seulement sur un programme ne prouve rien du tout (si c’était le cas on aurait aujourd’hui en France 1,5% de chômeurs, et une croissance à 15%). Avec un tel argument, Vous démontrez de manière effrayante de quelle façon on saute à pieds joints dans le populisme le plus primaire.

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Nazisme#Socialisme
          >> Histoire de remettre un peu d’ordre dans votre esprit.

          Et un petit détail historique dont vous n’avez probablement jamais entendu parlé:
          >> http://fr.wikipedia.org/wiki/Nuit_des_Longs_Couteaux

          Amalgames, raccourcis foireux, négation, caricature grossière, les bonnes vieilles recettes du discours d’extrême droite! (voir programme que vous citez)

          • Vous pourrez toujours nier la réalité, mais le fait est que le nazisme est une forme de socialisme (comme son nom l’indique d’ailleurs), le nationalisme (et la xénophobie) étant la différence avec le(s) socialisme(s) de gauche.

          • MDR…

            Hitler s’est servit du NSDAP pour arriver au pouvoir…
            Mitterrand à fait de même.

            Le problème avec les gens de gauche c’est qu’ils ne veulent pas voir la vérité.
            La Nazisme avait pour fondement d’aider les plus pauvres (aides sociales, emplois…) en créant une dynamique économique basée sur la guerre. Une grande part de son programme de base était ultra-populiste (ce qui est navrant maintenant c’est que la gauche dénonce le populisme comme étant de droite alors qu’à la base c’est de droite).
            Vous pourrez toujours nier l’évidence et l’histoire, la tordre comme vous la voulez… Mais cela ne changera rien.
            Le Parti NAZI était un parti de gauche et est arrivé au pouvoir sur ce programme de gauche.

            Petit détail de l’histoire que vous avez oublié aussi il me semble : l’accord de non agression germano-soviétique. Qui aussi partageait la Pologne, Pays Baltes et la Finlande entre les deux pays sur le deux des habitants.
            Cet accord a permis de nombreux et fructueux échanges commerciaux entre les deux partenaires.

            Par cet accord, les communistes français ont largement soutenu les Nazis durant les premières années de l’invasion en France. Les Nazis avaient même ré-autorisé le Journal l’Humanité et le Parti Communiste dissous par Daladier en 1939.

            Enfin pour finir; les régimes communistes ont été extrêmement sanguinaire et racistes, basés sur une idéologie de « tous égaux ».

          • GodisDead is a négationniste.
            Ouh, mais c’est passible du pénal ça !

        • Ahahaha!! énoooorme! je viens de me faire censuré par contrepoints!!!

  • Bien sur! et c’est bien connu Hitler était un super copain du PS français, de la SFIO et des communistes et chantait l’internationale tous les matin en se rasant en se demandant dans quel merveilleux camp de vacances il allait envoyer ses potes du SPD, KPD, SAP et KPO.

    Pour les révisionnistes:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Socialisme#L.27utilisation_du_terme_par_le_national-socialisme

    • Personne n’est révisionniste ici.

      Un révisionniste est une personne qui nie la Shoa. Personne ici n’a fait une telle horreur.

      Nous nous bornons juste a rappeler que le NaZisme est à la base un socialisme nationaliste. ET QU’IL L’A TOUJOURS ÉTÉ.
      L’ensemble de l’idéologie de ce partie peut se résumer par « tout faire pour aider le peuple Allemand ».

    • Je ne sais pas si vous le faites exprès ou pas, mais bon. Évidemment, le SFIO était opposé au nazisme, car ce dernier est son frère ennemi: socialisme internationnaliste et multi-culturel (quoique…) vs socialisme nationaliste et xénophobe. Il n’empêche qu’il s’agit dans les 2 cas de socialisme. Deux formes de socialisme opposées certes, mais du socialisme quand même.
      Le programme des nazis était très proche de celui des autres partis socialistes sur le plan économique. Et il différait de ceux-ci sur les points que j’évoque juste au-dessus, entre autres.

    • Ok je vois que vous ne savez pas lire… Et surtout que vous ne reculez devant rien dans la caricature….
      Bref c’est à gerber.
      Pour conclure je remets pour le plaisir cette brillante analyse à l’origine du débat:

      « Et aussi que Nazi vient de la contraction de National Socialiste… Donc de gauche. »

      Qui, je n’en doute pas figurerait probablement dans les livres d’histoire, si des libéraux tels que vous arrivaient au pouvoir.
      ça fait froid dans le dos….

      • « À votre avis comment doit-on lire cette affirmation de Goebbels extraite de son Kampf um Berlin : « Le mouvement national-socialiste a un seul maître : le marxisme. »
        Ou encore cette affirmation extraite de Der Nationalsocialismus, die Weltanschauung des 20 Jahrhunderts : « Nous sommes socialistes, et ennemis mortels de l’actuel système économique capitaliste. »
        Ou comment doit-on comprendre Mussolini, lorsqu’il dit lors d’un discours à la Chambre des députés le 9 décembre 1928 : « Tout pour l’État, rien contre l’État, rien en dehors de l’État. » »

        C’était de la belle propagande, et qui continue encore à faire des victimes visiblement….

      • « si un jour les libéraux devaient jamais arriver au pouvoir, une des premières mesures serait la privatisation et la libéralisation de l’enseignement »

        ça donnerait la libéralisation de l’histoire… autrement dit un beau marécage intellectuel…

      • « C’était de la belle propagande, et qui continue encore à faire des victimes visiblement…. »
        ——————-
        C’est bête que cette « propagande qui continue » ressemble bien à ce qu’on entend chez Mélenchon. Preuve une fois de plus de la stupidité de vos dénégations.

  • GodisDead : « Ok je vois que vous ne savez pas lire… Et surtout que vous ne reculez devant rien dans la caricature….
    Bref c’est à gerber. »
    —————————————————-
    Salauds de nazis, ils ont collé le mot « socialiste » dans Nazionalsocialismus juste pour enquiquiner les gentils socialistes modernes.
    Admirez comment notre gauchiste pédale dans la choucroute.

    • « La doctrine juive du marxisme rejette le principe aristocratique observé par la nature, et met à la place du privilège éternel de la force et de l’énergie, la prédominance du nombre et de son poids mort. Elle nie la valeur individuelle de l’homme, conteste l’importance de l’entité ethnique et de la race, et prive ainsi l’humanité de la condition préalable mise à son existence et à sa civilisation. »

      « Admise comme base de la vie universelle, elle entraînerait la fin de tout ordre humainement concevable. Et de même qu’une pareille loi ne pourrait qu’aboutir au chaos dans cet univers au-delà duquel s’arrêtent nos conceptions, de même elle signifierait ici-bas la disparition des habitants de notre planète… »

      « Mis en contact avec le parti social-démocrate, quelques mois suffirent pour me faire comprendre quelle peste se dissimulait sous un masque de vertu sociale et d’amour du prochain, et combien l’humanité devrait sans tarder en débarrasser la terre, sans quoi la terre pourrait bien être débarrassée de l’humanité. »

      Mein Kampf

      • « La bourgeoisie ordinaire fut épouvantée quand nous recourûmes au rouge des bolcheviks, et elle vit là quelque chose de très louche. Les nationaux allemands faisaient courir le bruit que nous n’étions au fond qu’une variété du marxisme, que nous n’étions que des socialistes larvés. Car ces têtes dures n’ont pas compris jusqu’à ce jour la différence entre le vrai socialisme et le marxisme. Surtout quand on découvrit que nous nous adressions dans nos réunions non pas à des « Mesdames et Messieurs », mais seulement à des «compatriotes», et que nous nous traitions entre nous de camarades de parti ; alors beaucoup d’entre nos adversaires nous prirent pour des marxistes. Bien souvent, nous nous sommes tordus de rire au sujet de la panique de ces stupides bourgeois en peau de lapin, devant ce spirituel jeu de devinettes sur notre origine, nos intentions et notre but. Nous avons choisi la couleur rouge pour nos affiches après mûre et solide réflexion, pour faire enrager la gauche, pour provoquer son indignation, et pour l’amener à venir à nos réunions, ne fût-ce que dans le but de les saboter, parce que c’était la seule façon de nous faire entendre de ces gens-là.
        Ce fut réjouissant de suivre ces années-là les changements perpétuels de la tactique de nos ennemis, qui témoignaient qu’ils se sentaient désorientés et impuissants.  »

        Mein Kampf

        • Hitler : « Car ces têtes dures n’ont pas compris jusqu’à ce jour la différence entre le vrai socialisme et le marxisme. »
          —————————————————-
          Merci de confirmer que les nazis sont des socialistes, des « vrais socialistes ».
          GodisDead qui creuse et creuse alors qu’il est au fond du trou.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Les municipales approchent, les peaux de banane sont de sortie : l'abus des élites et la corruption à grande échelle sont révélés au grand jour par des médias étrangement partiaux. Chaque camp prépare ses armes ; bientôt les réponses de l'UMP ? Par Baptiste Créteur.

S'il n'est pas certain que nos hommes politiques sont "tous pourris", il est avéré que l'exemplarité n'est pas leur fort. Leur faible pour le pouvoir et l'argent les pousse parfois à utiliser le premier pour se procurer le second, par des moyens pas toujours réglementaires... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Le regard de René Le Honzec.

Marie de Gand se répand sur les plateaux pour vendre ses délations genre "pas trop mais juste ce qu'il faut" mais prend soin de spécifier qu'elle a rencontré de "vrais" hommes d’État dans ses fonctions de porte-plume de l’Élysée. Je ne suis pas sûr qu'elle parlait de M. Guéant, qui laisse traîner des sous dans ses placards perquisitionnés par une Justice malveillante. Heureusement, ce sont des euros honnêtement gagnés en primes-qui-n'existaient-plus-mais-quand-même-si-il-... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Le regard de René Le Honzec.

Guéant conseille Cahuzac en peintures, parce que, vendre des croûtes à  15 000 euros à un avocat malaisien pour 250 000 pièce, faut être vachement bon. C'est à l'économie que Sarko aurait du le nommer !

... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles