L’impôt tue : suicide devant le centre des impôts de Créteil

impots-sang

Suicide d’un homme écrasé d’impôts. La faute au libéralisme.

Ce jeudi, devant le Centre des Impôts de Créteil, un quinquagénaire s’est suicidé d’une balle dans la tête. Selon les premiers éléments de l’enquête, cet homme s’est rendu vers 14:30 au guichet du centre des impôts pour y remettre un mot sur lequel était écrit:

« Vous voulez ma peau, vous l’avez ».

Cette formule courte une fois remise, notre homme est ensuite ressorti du bâtiment, a sorti un revolver, chargé de six balles, et s’en est tiré une dans la tête. La police est promptement intervenue et le périmètre a été bouclé pour les constatations médico-légales d’usage.

Nul doute qu’on mettra ce geste de désespéré sur le compte de la crise ou du libéralisme, et qu’il n’y a aucun lien avec la quantité d’impôts qui écrasent nos concitoyens et qui poussent régulièrement certains à commettre l’irréparable.