Le Gouverneur de la Banque de France serait opposé à la réévaluation du livret A !

Prévoyant un recul de l’inflation dans les mois à venir, le gouverneur de la Banque de France aurait déclaré que « ça ne servirait à rien que le taux augmente légèrement pour rebaisser immédiatement ensuite ».

Une brève de Thibault Doidy de Kerguelen

Il se dit, dans les milieux « autorisés » que même si le taux d’inflation annuel en décembre (celui-ci sera communiqué jeudi) est similaire à celui de novembre, soit 2,4 %, ce qui impliquerait mécaniquement que le taux du livret A soit relevé à 2,75 % au 1er février, le gouverneur de la Banque de France serait opposé à ce relèvement car, prévoyant pour sa part un recul de l’inflation dans les mois à venir, « ça ne servirait à rien que le taux augmente légèrement pour rebaisser immédiatement ensuite ». Christian Noyer pourrait de ce fait invoquer, comme la réglementation l’y autorise, des « circonstances exceptionnelles » permettant la non application de la formule automatique d’indexation.

« Ne servirait à rien ! » Si, à préserver la valeur de l’épargne de précaution et pour de nombreux Français la seule petite épargne dont ils disposent ! Laisser le taux du livret à 2,25% quand l’inflation est à 2,4% c’est entériner une baisse de la valeur de l’épargne des moins riches. Ajouter à cette ignominie de dire « ça ne servirait à rien… » c’est une insulte.

—-
Sur le web