Crédit bancaire aux US depuis 1973

Des séries statistiques nous montrent comment la règlementation bancaire a complètement modifié la structure des crédits accordés par les banques aux États-Unis.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Crédits bancaires US

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Crédit bancaire aux US depuis 1973

Publié le 27 novembre 2011
- A +

Une brève de Georges Kaplan

Crédits industriels et commerciaux vs. crédits immobiliers aux États-Unis (en pourcentage du volume total de crédit accordé par les banques commerciales aux États-Unis).

Source : Fed.

Comment la règlementation bancaire a complètement modifié la structure des crédits accordés par les banques aux États-Unis : en janvier 1973, les crédits industriels et commerciaux dominaient (23,7%) les crédits immobiliers (17,2%). En novembre 2011, la relation est complètement inversée : les crédits immobiliers représentent 37,3% des crédits bancaires tandis que les crédits industriels et commerciaux ne représentent plus que 14%.

Pour mémoire : le ratio de Bâle premier du nom (a.k.a. ratio Cooke) est mis en œuvre à partit de 1988, il va de soit que les banques ont anticipé cette évolution règlementaire. L’accélération des crédits immobiliers à partir de 1998 coïncide avec les diverses initiatives de l’administration Clinton destinées à favoriser l’accession à la propriété (notamment des ménages les plus modestes).

—-
Sur le web

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte

Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La montée en puissance des nationalismes américain et chinois est en train de prendre en étau l’Union européenne et de broyer sur son passage les principes du libre-échange.

Emmanuel Macron, en déplacement aux États-Unis, a critiqué les mesures « super agressives » de Joe Biden en matière de politique industrielle. Dans le collimateur du président français, l’Inflation Reduction Act, qui prévoit de subventionner les entreprises américaines à hauteur de 51 milliards de dollars au détriment de leurs concurrentes, en particulier européenn... Poursuivre la lecture

Donald Trump à un meeting
0
Sauvegarder cet article

Trump, désormais valet puant des Républicains, est expressément maintenu le plus éloigné possible de la Géorgie et du run-off (deuxième tour) entre Walker (Républicain) et Warnock (Démocrate) qui aura lieu le 6 décembre prochain.

 

Le problème de la Géorgie

Run-off sans enjeu réel, vu que les Démocrates ont déjà remporté le Sénat (tenant compte de la voix de Kamala), suite à la bérézina de tous les candidats sauf un poussés par Trump au Sénat, qui ont perdu la mère de toutes les élections imperdables.

En Géorgie, Wal... Poursuivre la lecture

Avec le conflit en Ukraine, les questions de défense européenne sont devenues plus d’actualité que jamais. Dans le même temps, certaines initiatives comme le bouclier antimissile sous initiative allemande posent des questions sur sa réalité.

Pour avoir des réponses, la rédaction s’est entretenue avec Jean-Dominique Merchet, journaliste à L’Opinion et spécialiste des questions de défense nationale et internationale. Entretien réalisé par Alexandre Massaux.

 

Alexandre Massaux : Le développement d’un bouclier antimissi... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles