Tout impôt il est beau, tout impôt il est gentil

À chaque nouvelle rasade de Plan Fillon, nous découvrons que le génie créatif fiscal Français n’est pas mort

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints347 - Fillon

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Tout impôt il est beau, tout impôt il est gentil

Publié le 22 novembre 2011
- A +

Par Vincent Benard

À chaque nouvelle rasade de Plan Fillon, nous découvrons que le génie créatif fiscal Français, déjà vanté dans ces colonnes (voir liens en bas de page), n’est pas mort. Je pourrais m’en offusquer, mais n’est-il pas temps d’en rire ? Après tout, au moment où j’écris ces lignes c’est dimanche, je n’ai rien écrit de sérieux (comprendre: « chiant ») depuis une semaine, et parfois, la dérision aide à tenir le coup.

Comme aurait dit Desproges, vivons heureux en attendant la mort, et par avance, pardon à tous les fans du regretté Jean Yanne, dont le texte ci dessous revisite un très grand classique de 1972, « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ».

Pour nos plus jeunes lecteurs, voici la vidéo originale tirée du générique de fin de ce film cultissime:

Et maintenant, le Remix 2011:

TOUT IMPÔT IL EST BEAU, TOUT IMPÔT IL EST GENTIL

Quand les taxes volent, comme de grands oiseaux gris,
En plein dans la gueule des contribuables aigris.
Quand ça met à sac, et que partout on entend
Le fisc qui qui matraque les producteurs intelligents.

… Dans le silence de la nuit,
Je me sens tout appauvri
Et je pense à Sarkozy
Celui qu’à dit:

« Tout impôt il est beau, tout impôt il est gentil »

REFRAIN : « Tout impôt il est beau, tout impôt il est gentil » {x4}

Quand dans le ciel calme, le gabelou tout puissant,
Envoie tout feu tout flamme, un avis de redressement.
Quand pour gagner moins, il faut travailler plus longtemps,
Et que dans les beaux quartiers, les ministres sont contents

… Dans la fraîcheur de la nuit, vers la Suisse je m’enfuis,
Car je pense à Sarkozy, celui qu’a dit :
« Tout impôt il est beau, tout impôt il est gentil »

REFRAIN : « Tout impôt il est beau, tout impôt il est gentil » {x4}

Quand ça socialise, et que l’électeur moyen
Copie par bêtise la prose à monsieur Jospin.
Quand l’allocataire ne songe qu’à sa subvention,
Après s’être fait soustraire, la moitié de son pognon,

… Dans la tiédeur de la nuit, Vaduz est mon paradis,
En pensant à Sarkozy, celui qu’a dit :
« Tout impôt il est beau, tout impôt il est gentil »

REFRAIN: « Tout impôt il est beau, tout impôt il est gentil » {x4}

—-

Lire également :

Au bonheur des taxes (le génie taxatif, c’est laxatif)
Santé, sécu, et génie Français
Taxe carbone mon amour

Desproges 1 | Desproges 2

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • J’avais des vagues souvenirs de Jean Yann qd ses films passaient à la télé, j’ai acheté sa compil,  » les chinois à Paris » est génial.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
immobilier droit de succession
7
Sauvegarder cet article

Les droits de succession ont fait récemment l’objet d’une attention particulière de la part des politiciens.

Certains d’entre eux sont favorables à une augmentation des taux de droits de succession. C'est particulièrement désirable pour ceux qui sont de manière générale en faveur des politiques d’égalisation (qui justifient par exemple les taux d’impôts progressifs). Ils estiment par exemple qu’il n’est pas juste que certains reçoivent un capital de succession, contrairement à d’autres personnes.

 

Des droits de success... Poursuivre la lecture

L'inflation s'est accélérée en juillet pour atteindre 6,1 % sur un an, selon l'Insee.

 

L’inflation est de retour

C’est une erreur de penser que ce que l’on appelle communément « inflation » se résume simplement à l’augmentation des prix à la consommation.

L’inflation ne doit pas se définir comme une augmentation des prix à la consommation, mais comme une augmentation de la masse monétaire. L’augmentation des prix à la consommation n’est que l’un des symptômes de l’inflation, tout comme l’est l’augme... Poursuivre la lecture

impôts de production bruno le maire
9
Sauvegarder cet article

Mardi 26 juillet 2022, l’Assemblée nationale n’a pas pu trouver un accord pour voter la Loi de finance rectificative. En clair, un texte qui avalise que la loi de finance initiale a dérapé et que donc le déficit sera revu à la hausse. La Loi pouvoir d’achat ayant été votée par les députés, l’adoption de la PLFR bute sur le dossier de la renationalisation d’EDF (une bricole à 9,7 milliards d'euros qui viendra s’ajouter à un océan de dettes de 2900 milliards).

« Débats interminables », « pure politique politicienne », s’agace le ministre... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles