Explosion des taxes foncières

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Explosion des taxes foncières

Publié le 17 novembre 2011
- A +

La dernière version de l’observatoire des taxes foncières publié par l’UNPI (Union Nationale des Propriétés Immobilières) souligne une fois de plus l’explosion de la taxe foncière, première source de revenu des collectivités locales. Entre 2005 et 2010, la hausse a été de 22%, contre 8% pour l’inflation. Avec des variations différentes selon qu’il s’agisse de la part municipale, départementale ou régionale.

La plus forte hausse revient à Paris dont le maire, Bertrand Delanoë, a créé en 2009 une part départementale n’existant pas jusqu’alors. Facture salée pour le propriétaire parisien (et in fine les locataires) : + 71,97% en 5 ans, soit 9 fois l’inflation. Les édiles de Saint-Etienne dans la Loire (+22,36%) ou de Rennes en Ille-et-Vilaine (+34,94%) suivent derrière sur le podium des plus grands réducteurs du pouvoir d’achat.

L’UNPI, jugeant ces hausses « démesurées » a en particulier averti sur l’impact de ces hausses sur l’immobilier : « La fiscalité sur les propriétaires est de plus en plus lourde, s’alarme. Cette augmentation est sans commune mesure avec l’évolution des salaires, des loyers perçus par les bailleurs ou de l’inflation. » Autrement dit, la facture passera à un moment ou à un autre dans les loyers aussi.

Les collectivités se réfugient derrière la hausse de leurs dépenses et la non augmentation des crédits de l’Etat. Donnons leur une idée révolutionnaire : arrêtez de gaspiller et baissez franchement vos dépenses ! La hausse est d’autant plus scandaleuse quand on sait que, de 2002 à 2009, les effectifs de la fonction publique territoriale ont cru de 3,5% chaque année!

Nous soulignions récemment l’utilisation d’un maquis de taxes pour masquer le poids réel de la taxe foncière pour l’immobilier de bureau. Voir aussi le reste de nos articles sur la taxe foncière et sur l’immobilier.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Après Miss France, Mister France ! Logique. On est pour l’égalité homme femme ou on ne l’est pas. En 2017, Emmanuel Macron avait remporté le titre haut la main. Depuis l’Élysée qu’il occupait depuis peu, il avait brillamment dominé de toute la hauteur de sa pensée complexe le féroce entretien de culture générale que lui avait infligé un Laurent Delahousse plus irrévérencieux que jamais. Cette année, un candidat s’impose à l’évidence dans la compétition. Je veux bien sûr parler de notre fabuleux ministre de l’Économie Bruno Le Maire !

J... Poursuivre la lecture

par h16

Il y a quelques semaines, je notais, consterné, que la transition écologique devenait doucement mais sûrement l'excuse facile et pratique pour tabasser juridiquement et fiscalement les automobilistes : moyennant une stigmatisation des voitures âgées ne répondant pas à des normes de plus en plus drastiques et déconnectées de la réalité, on allait enfin pouvoir interdire aux pauvres de se déplacer de façon autonome et ne laisser ce privilège qu'aux classes supérieures (celle qui votent comme il faut). L'aventure ne pouvait bien é... Poursuivre la lecture

Par Henry Bonner.

Les débats sur un possible reconfinement permettent d’occulter les dégâts économiques. La reprise économique est pleine de surprises, pas nécessairement bonnes, loin de là.

Le sujet du jour dans les médias : le confinement qui revient dans un certain nombre de pays.

Les élus démentent toute possibilité de retour en arrière ici en France…

Pourtant, ils avaient aussi écarté la possibilité du passe-vaccinal. Voici un extrait de LCI de décembre 2020 :

Non, le vaccin contre le coronavirus ne ser... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles