L’incertitude émanant de « Obamacare » nuit à l’emploi aux États-Unis

L’impact des coûts reliés à Obamacare sur la création d’emplois aux États-Unis

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

L’incertitude émanant de « Obamacare » nuit à l’emploi aux États-Unis

Publié le 26 juillet 2011
- A +

Depuis Montréal, Québec.

Pour faire suite à mon article du 5 juillet dernier, je vous conseille un excellent article de James Sherk publié par la Heritage Foundation à propos de l’impact des coûts reliés à Obamacare sur la création d’emplois aux États-Unis.

Le graphique ci-bas démontre que depuis avril 2010, suite à l’annonce de la réforme du système de santé, la création d’emplois est en fort ralentissement. Cette loi a engendré beaucoup d’incertitudes et pourrait faire augmenter les coûts des entreprises qui, par conséquent, embauchent moins.

Les entreprises ayant moins de 50 employés ont un incitatif à ne pas dépasser ce seuil car cela serait punitif. Par ailleurs, les entreprises ne savent présentement pas quelle sera la couverture, quels soins seront qualifiés et quels en seront les coûts.

Dans un récent sondage, 33 % des entrepreneurs mentionnaient que la réforme du système de santé était leur plus grand ou leur deuxième plus grand obstacle à l’embauche. Selon Dennis Lockart, Président de la Federal Reserve Bank of Atlanta :

 … nos contacts citent fréquemment un nombre de facteurs qui nuisent à l’embauche. L’un des plus importants est le manque de clarté à propos de la récente réforme de la santé. Nous avons fréquemment entendu des commentaires virulents à l’effet que des entrepreneurs n’embaucheraient pas un seul employé avant de savoir quels vont être les coûts en assurance santé qu’ils devront subir.


—-
Sur le web.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Analyse très juste.
    Mais l’offensive réglementaire de l’administration dans tous les domaines où elle ne réussit pas à imposer ses vues par la loi pèsent également: EPA, environnements, transport, IT, sans oublié l’énorme coup de pouce donné aux syndicats et le renforcement de leur pouvoir de nuisance (voir Boeing).
    Elle est de plus relayée par les états à fort pouvoir démocrate local ou à forte implantation syndicale.
    Reste enfin un facteur propre à la crise elle-même, qui est l’impossibilité de déménager dans de bonnes conditions pour une des sous population les plus mobiles, touchées de plein fouet par la crise immobilière.

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les sanctions économiques mises en place contre la Russie ont épargné l’uranium. Serait-ce à cause d’une trop grande dépendance ? Mais de quoi parle-t-on ? Que place-t-on sous le vocable « uranium » ? Qui est dépendant de qui et de quoi ?...

Les États-Unis voudraient bien se substituer à la Russie, ce qui changerait simplement la dépendance de l’Europe à un autre pays… comme pour le gaz !

 

De quoi s’agit-il ? Il y a uranium et… uranium

Il existe au moins cinq types d’ur... Poursuivre la lecture

Aujourd’hui encore le mot « cancer » est porteur d’une charge émotionnelle, personnelle et sociale considérable pour les personnes atteintes et pour leur entourage. Il est vrai que cette maladie fait peser sur la santé publique un poids qui ne semble pas s’alléger avec le temps, bien au contraire.

Mais la révolution arrive… D’ailleurs, elle est déjà là.

 

Le cancer n'est plus une fatalité

En effet, que de progrès accomplis en une seule génération !

Il y a trente ans, tous types de cancers confondus, le taux d... Poursuivre la lecture

Même les luttes bien intentionnées peuvent mal finir. Érigé en norme après la Seconde guerre mondiale, l’antiracisme est en passe de sombrer dans un véritable chaos idéologique, et les universités nord-américaines ne sont pas en reste dans ce travail de sape.

 

Université inclusive

Le journal Le Monde vient de révéler un document stupéfiant, émis par la direction du California Community Colleges (CCC), l’organisme qui gère les cycles courts de l’enseignement supérieur public en Californie.

Ce document est destiné à m... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles