L’incertitude émanant de « Obamacare » nuit à l’emploi aux États-Unis

L’impact des coûts reliés à Obamacare sur la création d’emplois aux États-Unis

Depuis Montréal, Québec.

Pour faire suite à mon article du 5 juillet dernier, je vous réfère à un excellent article de James Sherk publié par la Heritage Foundation à propos de l’impact des coûts reliés à Obamacare sur la création d’emplois aux États-Unis.

Le graphique ci-bas démontre que depuis avril 2010, suite à l’annonce de la réforme du système de santé, la création d’emploi est en fort ralentissement. Cette loi a engendré beaucoup d’incertitudes et pourrait faire augmenter les coûts des entreprises qui, par conséquent, embauchent moins.

Les entreprises ayant moins de 50 employés ont un incitatif à ne pas atteindre 50 employés car cela serait punitif. Par ailleurs, les entreprises ne savent présentement pas quelle sera la couverture, quels soins seront qualifiés et quels seront les coûts.

Dans un récent sondage, 33% des entrepreneurs mentionnaient que la réforme du système de santé était leur plus grand ou leur deuxième plus grand obstacle à l’embauche. Selon Dennis Lockart, Président de la Federal Reserve Bank of Atlanta:

« …nos contacts citent fréquemment un nombre de facteurs qui nuisent à l’embauche. L’un des plus importants est le manque de clarté à propos de la récente réforme de la santé. Nous avons fréquemment entendu des commentaires virulents à l’effet que des entrepreneurs n’embaucheraient pas un seul employé avant de savoir quels vont être les coûts en assurance-santé qu’ils devront subir. »


—-
Sur le web.