Bientôt un plan de sauvetage de l’État portugais ?

Les investisseurs considèrent un plan de sauvetage comme inévitable

La dégradation (de A3 à Baa1) de la note souveraine du Portugal par l’agence de notation Moody’s est la dernière d’une série de dégradations qui ont frappé le pays au cours du mois passé.

L’agence a indiqué qu’elle s’attendait à ce que le nouveau gouvernement portugais demande de l’aide extérieure « d’une manière urgente ».

Le taux d’intérêt de l’emprunt d’Etat portugais a atteint 9,91% hier, ce qui signifie qu’il est maintenant supérieur à celui de l’Etat irlandais au moment où ce dernier a demandé un plan de sauvetage.

Le Financial Times indique que presque tous les investisseurs et les commentateurs portugais considèrent un plan de sauvetage comme inévitable, à l’exception de l’ex-Premier ministre José Socrates qui maintient son opposition à un tel plan de sauvetage.