NTIC et révoltes arabes

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

NTIC et révoltes arabes

Publié le 11 février 2011
- A +

L’impact des TIC sur les modes de production du politique avait déjà été notée aux Etats-Unis ou en Chine, mais leur rôle central dans les révolutions de Tunisie et d’Egypte révèle l’ampleur du changement de paradigme.

Certes la cause première de celles-ci est le ressentiment, la frustration, l’aliénation de larges parties de la population. Mais comme dans une réaction chimique, la révolution numérique est le catalyseur des révolutions politiques.

En permettant à des individus isolés, atomisés, impuissants face à un régime répressif, de s’associer, de se regrouper, de se mobiliser, elle donne une dimension nouvelle à la définition, proposée par Hannah Arendt, de l’essence du politique comme la capacité humaine à ne pas simplement agir, mais à « agir de concert ».

Lire la suite de « Révolution numérique » et révolutions politiques, par Pierre Buhler, sur le site de Telos.

Ce paragraphe a été reproduit avec l’autorisation de Telos.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Johan Rivalland.

À l’occasion du soixantième anniversaire de la mort d’Albert Camus[1. Albert Camus, né le 7 novembre 1913 à Mondovi, près de Bône, en Algérie, et mort le 4 janvier 1960 à Villeblevin.], il n’est pas inutile, ni trop tard, pour revenir sur cet ouvrage qui constitue l’un des joyaux et des références historiques de la littérature française.

Une dénonciation des totalitarismes

L’homme révolté pourrait être Albert Camus, qui réagit contre les « crimes logiques », ceux prémédités de manière massive (il parle de 70... Poursuivre la lecture

Par Ludovic Delory.

De part et d'autre, ils ne lâchent rien. Des milliers d'habitants de Hong Kong sont encore descendus dans la rue, hier, pour marquer leur hostilité aux réformes proposées par le gouvernement chinois. En France, les Gilets jaunes (acte 39) ont battu le pavé dans tout le pays, associant même leur combat à ceux des militants hostiles au pouvoir chinois :

Parmi les autres images qui resteront de ce week-end, on retiendra celle de ces militants réunis dans la salle des embarquements de l'aéroport internati... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Oluseye Jegede[1. Chercheur principal à l'unité de développement industriel de SARCHI à l'Université de Johannesburg].

Un article de Libre Afrique

Otigba Computer Village au Nigeria est sans doute le plus grand marché des technologies de l’information et de la communication (TIC) en Afrique. L’histoire a commencé avec une entreprise individuelle dans une rue appelée « Otigba » à Ikeja, la capitale de l'État de Lagos. En peu de temps, quelques milliers d’entreprises occupaient un vaste territoire de cet État. Il représente un... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles