La pesante démagogie de l’exemplarité

Un petit point sur le cumul des mandats, et ce qu’il coûte aux Français

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La pesante démagogie de l’exemplarité

Publié le 7 novembre 2010
- A +

Nous sommes en 2010, la France croule sous les dettes. L’administration se doit d’être exemplaire dans l’application de principes de rigueur et de probité. Les élus se doivent de montrer l’exemple. Pouët.

Mais zut et crotte :

Petit tableau instructif :
Députés cumulards, 12ème législature
Eh oui : systématiquement, plus des deux tiers de nos élus touchent deux fois. Vos impôts payent ces doubles, triples mandats. Et bien sûr, vous travaillez plus pour que ceux-là gagnent plus.

Oh oui, c’est poujadiste, populiste et démagogique.

C’est tout le problème de l’exemplarité : c’est très très pesant. Mais repensez-y quand arrivera le prochain tiers payant.
—-
Sur le web

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Parmi les 577 députés élus, un peu moins de la moitié (275) occupaient déjà un siège au Palais Bourbon lors de la précédente législature. 165 députés briguant une réélection ont échoué, dont 65 éliminés au premier tour et 100 battus au second. En 2017, sur 345 députés candidats à une réélection, 140 seulement l’avaient emporté. La législature avait été ainsi marquée par un fort renouvellement.

Parmi les nouveaux députés élus lors de ce scrutin du 19 juin 2022, 103 sont des femmes. Les députés réélus sont surtout des hommes, 190 vont re... Poursuivre la lecture

Chers lecteurs, chers citoyens, vous tous qui me lisez par choix ou par hasard, n’attendons pas sagement que la future Assemblée législative s’installe au palais Bourbon. N’attendons pas sagement que le gouvernement dicte le tempo et le contenu des débats. Exigeons dès maintenant la levée de toutes les mesures d’urgence sanitaire qui perdurent sous la forme d’une loi de transition autorisant le rétablissement de l’état d’urgence sanitaire, pass vaccinal compris, jusqu’au 31 juillet 2022.

Compte tenu de l’imminence de la date butoir, le... Poursuivre la lecture

Tous les groupes au Palais Bourbon vont voir un certain nombre de leurs troupes quitter l’Assemblée nationale. Au total 113 députés sortants (décompte à fin mai 2022) ne se représenteront pas aux élections législatives des 12 et 19 juin ; soit 20 % des effectifs de l’Assemblée nationale (il y a 577 députés au total). C’est un chiffre significatif mais pas exceptionnel.

En 2012, déjà, environ 20 % des sortants avaient décidé de ne pas briguer un nouveau mandat. Quant aux élections de 2017, elles semblent être une exception : plus de 37 ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles