Des candidats qui vous dégoûtent d’aller voter

Publié Par Nathalie MP, le dans Politique

Par Nathalie MP.

Quel candidat donne envie d'aller voter

Dimanche, on vote – 2012-04-18 By: Frédérique Voisin-DemeryCC BY 2.0

La France est maintenant totalement engagée dans le rythme de la campagne électorale pour 2017, et le moins qu’on puisse dire, c’est que les techniques de campagne restent des plus classiques.

En même temps, si les techniques sont bien connues, elles ont pris cette semaine une ampleur inédite en millions d’euros, en mensonge et en populisme le plus hypocritement racoleur.

En réalité, pas un jour ne s’écoule sans qu’on ait la preuve de l’activisme démesuré dont les hommes politiques sont capables pour faire pencher la balance en leur faveur et arracher les suffrages des Français.

Entonnons tous en choeur « ça va mieux » avec le candidat Hollande

Du côté des sortants, on tente contre toute raison et toute évidence de donner de la consistance au « ça va mieux » entonné par François Hollande. D’après Manuel Valls, la gauche peut gagner si elle défend son bilan ! À l’entendre, la France a sauvé le Mali et la Grèce, elle est devenue hyper-compétitive et la courbe du chômage a encore plusieurs mois pour s’inverser.

Preuve qu’il n’y croit pas lui-même, il est depuis le début de l’année l’artisan d’un certain nombre de mesures dispendieuses parfaitement électoralistes à destination des jeunes, des agriculteurs, des fonctionnaires, des professeurs… Sont-elles plus convaincantes ? À suivre les sondages, pas tellement, François Hollande n’est toujours pas reconnu à sa haute valeur sonnante et trébuchante.

« Sauver » Alstom avec 30 millions par rame

Alors cette semaine, apothéose, feu d’artifice, explosion grotesque : dans le but pas du tout électoraliste d’éviter à 400 salariés d’Alstom d’être… licenciés ? Non, déplacés du site de Belfort au site de Reichshoffen en Alsace, l’État va acheter à Alstom une bonne quinzaine de rames de TGV dernier cri. Elles rouleront sur des lignes ferroviaires traditionnelles en attendant de rouler sur les lignes TGV Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Perpignan, dont il n’est pas du tout certain qu’elles verront le jour.

« Ce n’est en rien du bricolage, c’est de la stratégie » a assuré Manuel Valls à l’Assemblée nationale en lisant ses notes avec tant de difficultés qu’on se demande s’il comprenait vraiment tout l’ennuyeux détail des équipements (vidéo, 01′ 07″) :

Comme le proclame sans la moindre honte le secrétaire d’État aux transports Christophe Sirugue dans une belle envolée de satisfaction, ce plan industriel ambitieux va permettre de sauver « 1 500 emplois directs et 3 000 emplois indirects de sous-traitants ». Tout cela n’est bien évidemment pas cher du tout. À 30 millions d’euros la rame plus quelques faux frais, on arrive à 500 millions d’euros, et même 770 millions quand on additionne toutes les largesses de l’État stratège. C’est l’État qui régale. Et ça donne comme un petit haut-le-cœur.

Le candidat Sarkozy multiplie les annonces

candidats-rene-le-honzecDu côté de l’opposition de droite, le combat se mène d’abord sur le front de la primaire dont le premier tour aura lieu le 20 novembre prochain. Parmi les 7 candidats en lice, Nicolas Sarkozy est venu faire quelques petites annonces au 20 heures de France 2 vendredi soir. Pas des annonces de dépenses stratégiques dont toute la stratégie consiste à tomber dans certaines poches. Oh non. La droite fait globalement campagne sur la maîtrise des dépenses et de la dette. Mais des annonces politiques dont toute la stratégie consiste à tomber dans certaines oreilles réceptives.

Plutôt que de donner de l’argent, Nicolas Sarkozy veut donner la parole. Quoi de plus démocratique, quoi de plus respectueux du peuple ? Vendredi, il a proposé des référendums comme s’il en pleuvait. Et tout comme Hollande et Valls dirigent leurs dépenses chez les déçus du peuple de gauche pour les inciter à retourner aux urnes en leur faveur, il a clairement ciblé ses propositions vers les déçus du sarkozisme : ceux qui trouvent qu’il n’a pas assez passé le « Kärcher » sur les « racailles », ceux qui sont partis ou qui risqueraient de partir vers le Front national.

Comme il l’explique au journaliste dans la vidéo ci-dessous à partir de la 5ème minute, il compte organiser deux référendums lors du second tour des élections législatives de 2017 sur deux sujets extrêmement sensibles en France depuis les attentats islamistes et la crise des migrants. La suspension du droit automatique des regroupements familiaux, et l’internement administratif des individus fichés S « les plus dangereux ».

Malgré les apparences éminemment démocratiques d’un vote populaire sur des questions de lutte contre le terrorisme et de contrôle de l’immigration, il serait vraiment naïf de prendre Nicolas Sarkozy au sérieux sur ce coup-là.

Un candidat qui reprend les mêmes thèmes qu’en 2012

Tout d’abord, on a affaire à un candidat en difficulté dans son propre camp, nettement distancé par un concurrent. « Ça sent le roussi, faut que je trouve la martingale » aurait-il même dit à un de ses anciens ministres. Il cherche donc à réactiver sa campagne. Et là, rien de bien nouveau : en 2012, il avait déjà proposé deux référendums dans des circonstances analogues. Les sujets, immigration et contrôle des chômeurs, étaient déjà particulièrement bien calibrés pour tenter de faire revenir vers lui les électeurs du Front national.

Ensuite, on voit mal pourquoi ces deux mesures, s’il les juge importantes, ne figureraient pas tout simplement dans son programme. En votant pour lui aux primaires puis à la présidentielle, les électeurs voteraient de fait pour tous les éléments de son programme. S’il parvenait au pouvoir, il n’aurait plus qu’à l’appliquer.

Nul besoin donc de se lancer dans l’organisation d’un double référendum en plus de la consultation législative. Nul besoin, sauf par effet d’affichage d’un candidat en campagne, qui veut se montrer plus démocrate que ne l’exige la démocratie. Sans compter qu’à une époque, il considérait qu’ayant annoncé pendant sa campagne de 2007 que le Traité constitutionnel européen serait ratifié par le Parlement, son élection vaudrait acceptation du peuple.

Un candidat qui surfe sur l’amalgame

Beaucoup plus grave, pour moi en tout cas, sa façon de présenter les choses, qui ne peut que flatter l’esprit d’amalgame qui s’insinue avec tant de facilité dans le débat public aujourd’hui. Les fichés S, qui ne sont pas uniquement des individus suspects d’intentions terroristes islamistes mais qui sont globalement perçus comme tels, sont présentés et traités par Nicolas Sarkozy en parallèle de la question migratoire. Tous des terroristes, les migrants ? C’est en effet une thèse qui fait son chemin. Il aurait été dommage de ne pas en profiter, l’air de rien, bien à l’abri dans l’esprit le plus démocratique du monde grâce au dispositif du référendum.

Le sujet de l’immigration est abordé sous l’angle du regroupement familial, dénoncé régulièrement comme le facteur de son développement exponentiel. Dans les faits, il est déjà très encadré et a représenté seulement 12 000 entrées en France en 2015 sur un total de 212 000. Les arrivées en France par mariage avec un conjoint français représentent beaucoup plus de monde, environ 50 000, mais ce n’est pas du regroupement familial. Quant à l’idée d’enfermer préventivement sur des bases administratives des personnes soupçonnées d’intentions, sans aucune charge judiciaire contre elles, elle est dangereuse.

Les Français se laisseront-ils séduire ?

Il y a donc tout lieu de prendre les référendums de Nicolas Sarkozy pour ce qu’ils sont : « une martingale » destinée uniquement à sécuriser les votes de la droite de la droite sur son nom dans cette fameuse course aux électeurs du FN qui ne lui a pas si bien réussi que ça en 2012.

Et il y a également tout lieu de bien comprendre pour qui Nicolas Sarkozy prend les Français en général et les électeurs en particuliers : des êtres simples, idiots même, heureux de voir à la télévision un homme, un vrai, qui tel un super-héros sans peur et sans reproche, arrive sur la scène d’un monde malheureux et le transforme d’un coup de baguette bien simpliste en un lieu d’ordre et de justice.

Sarkozy, le sauveur ?

Car depuis que Patrick Buisson a publié son brûlot sur le quinquennat de Sarkozy, on en sait un peu plus sur l’ancien Président et ce n’est pas joli joli. À ma connaissance, rien de ce que Patrick Buisson a écrit n’a été démenti ou attaqué. Les équipes de Sarkozy se sont empressées de noyer ce livre dans tous les autres ennuis de leur candidat et d’en faire des attaques strictement politiques sans entrer dans le détail.

Toutes les situations rapportées ne sont pas de la même importance, mais l’une peut sembler particulièrement grave et scandaleuse. Lors des manifestations contre le CPE (Contrat première embauche) en 2006, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, ordonna dans un premier temps aux forces de police de ne rien faire contre les casseurs :

« Nous avions pris la décision de laisser les bandes de blacks et de beurs agresser les jeunes Blancs aux Invalides (…) L’émotion fut en effet à son comble, après la publication dans la presse de photos dont l’opinion ne retiendrait qu’une chose : des hordes sauvages étaient entrées dans Paris. »

Dans un second temps, la police intervient et surtout Nicolas Sarkozy apparait sur les lieux « fier de montrer, aux termes d’un scénario réglé au millimètre pour les caméras de télévision, à quel point il maîtrisait la situation ».

Ce récit est glaçant. Aucune raison supérieure d’État à invoquer ici, seulement la démesure égocentrique folle d’un homme politique. Comment dès lors considérer ses propositions autrement qu’à l’aune du populisme le plus bassement racoleur, entièrement tourné vers la réalisations de ses ambitions personnelles ? Comment imaginer que ce candidat pourrait jamais « nous représenter » ?

Des « techniques » de campagne à vous dégoûter d’aller voter.

Sur le web

  1. Ça me fait doucement sourir ce genre d’article.
    Et me déçois profondément de le trouver Sur ce site. Nous ne sommes qu’au début de la primaire de droite il faut vraiment être très naïf ou pire avoir d’autres intentions bien plus sournoises pour résumé les propos de Nicolas Sarkozy avec ces raccourcis.
    Avez vous seulement lu son dernier livre ?
    Je suis convaincu que Oui.
    La stratégie de Nicolas Sarkozy est la meilleur de mon point de vu. Elle consiste, je pense, à laisser Les autres candidats de droite abattre leurs cartes avant de montrer son jeu.
    Une petite question simple ? Qu’avez vous à perdre dans le fait qu’il puisse revenir au pouvoir un jour ?! La réponse est dans son Livre justement….

    1. Pas besoin de lire son livre, son bilan est calamiteux, et seul son sucesseur, d’ailleur élu grâce à lui, peut s’enorgueuillir de faire pire.
      C’est incroyable que des gens puissent croire encore à quoi que ce soit, surtout issu d’un livre probablement écrit par quelq’un d’autre .
      Comme quoi les français méritent bien leurs malheurs venant des gens qu’ils élisent et reélisent

    2. « Nous ne sommes qu’au début de la primaire de droite il faut vraiment être très naïf ou pire avoir d’autres intentions bien plus sournoises pour résumé les propos de Nicolas Sarkozy avec ces raccourcis. »

      Ou avoir vécu 5 années de présidence de Sarkozy.
      Étiez-vous en France pendant ces 5 ans ? On ne dirait pas. Ou alors vous êtes extrêmement naïf. Ou vendu.

    3. Sarko a déjà eu sa chance. Il a montré de quoi il était capable. Qui peut croire qu’il fera mieux?

      1. Non, plus mal.

    4. Non aux politiciens de métier.

      1. C’est comme si on remplaçait les ingénieurs par les balayeurs dans les entreprises ! Un peu de sérieux. Êtes -vous adulte,ou robot ?

        1. Pas du tout. C’est comme si on mettait pour la vie aux fourneaux d’un trois étoiles sur le classement à un concours de calligraphie et de verve poétique !

        2. C’est comme si on remplaçait les ingénieurs par les balayeurs dans les entreprises !

          Quand une entreprise claque 25% de trop chaque année, à deux fois plus de dettes que son chiffre d’affaires et que tous les services fonctionnent mal, je pense qu’il faut considérer sérieusement le fait de nommer les balayeurs à la place des dirigeants.

          Sans rire, il y a quelques dizaines de milliers de petits patrons de PME qui sont dix fois plus compétents que n’importe quel élu pour gérer un budget.

          Êtes -vous adulte,ou robot ?

          Avec vous, examiné les budgets de l’état et les rapports de la Cour des comptes ?
          En plus d’un coût absolument faramineux plus aucun service de l’état ne fonctionne correctement.

        3. Ne soyez pas méprisante, un balayeur s’il se retrouvait à ce poste serait effectivement bien ennuyé mais il n’est pas sur qu’il en oublierait son bon sens

          1. Le balayeur est la personne idéale pour donner … le coup de balai qui enverra valser les notes de calcul quinquennales de l’ingénieur.

    5. J’ai lu ses deux derniers bouquins. C’est totalement vide, en plus d’être ennuyeux au possible. Il propose des mesures sans savoir pourquoi il les propose. Réduire les dépenses publiques ? Parce que Fillon lance un chiffre, il en lance un plus gros. Pas parce qu’il a une idée sur les missions de l’état. Supprimer l’ISF ? Parce qu’on serait le dernier pays à l’avoir, pas parce que c’est un impôt immoral contraire au droit de propriété.
      Sarkozy est idéologiquement vide. N’a ni vision ni méthode. Et son bilan est désastreux. Basta.

  2. Au moins, les « primaires » portent bien leur nom.

    1. Ils devraient appeler ça les primitives…

      1. Mathématiquement, c’est hors de leur portée…

      2. Ou les primates?

  3. Ca ne m’empêchera pas d’aller voter Mais je ferais très attention à qui je donnerais ma voix….

    1. Vendez-la plutôt, au moins vous serez sûr d’en tirer un profit.

  4. a gauche ils ne sont pas beaux a droite ils sont laids….ils n’ont qu’a présenter des miss France avec pleins de petites peluches dans les bras……redescendez sur terre ; la politique n’est pas qu’un ring et un concours d’âneries rien que pour être conseiller d’un maire c’est une foire d’empoigne où tous les mauvais coups sont permis ..on ne gagne pas sans lutte , sans démagogie sans populisme sans corruption un pouvoir de faire.
    nota : la manipulation de casseurs ne date pas d’aujourd’hui et ne finira pas demain!

    1. « rien que pour être conseiller d’un maire c’est une foire d’empoigne où tous les mauvais coups sont permis »
      ça c’est bien vrai, et j’en ai été le témoin stupéfait dans une toute petite commune semi-rurale sans problème

      et à voir ce qui se passe à la plus haute échelle de la politique( les élections US): c’est la même chose
      (à ce propos , il est assez amusant de voir les mêmes qui s’offusquent parfois de ce genre de méthodes , trouver cela très bien quand c’est contre Trump)

  5. Cessons de parler d’eux. On leur donne une couverture médiatique qu’ils ne méritent ni l’un ni l’autre.

  6. Charge orientée essentiellement contre Nicolas Sarkozy qui mérite d’ailleurs vos observations …
    Vous pouvez ajouter qu’il enfonce le mur du populisme en se prenant pour les Gracques de la glorieuse République Romaine en se faisant passer pour un partisan du peuple contre les élites (discours d’hier) !
    L’utilisation du referendum à des fins électoralistes est évidente lorsque l’on sait qu’il n’a absolument pas tenu compte du résultat de celui de 2005 sur la constitution européenne !

  7. Avec une présidentielle à 4 tours, sans compter la possibilité de participer à plusieurs groupe de qualification pour le 3° tour… l’élection est devenu un jeu télévisuel…

    Côté démagogie, rien de bien nouveau.

    À droite, j’ai un peu de mal à comprendre l’engouement pour Sarkozy ou Juppé … rien de neuf sous le capot… on sait exactement ce qu’ils promettent de nous faire vivre… des gesticulations grossières et prétentieuses pour le premier… une gouvernance technocratique implacablement vouée à l’échec par sa suffisance pour le second.

    Et s’il y avait le choix des hommes… franchement… Juppé condamné pour abus de ses fonctions, favoritisme aggravé… Sarkozy, champion toute catégorie…et totalement décomplexé d’enfreindre les lois jusque dans ses dernières propositions… Copé ? Fillon complice servile ? Incroyable choix non ?

    C’est hélas pareil à gauche… quoique les candidats LR font toujours passer Hollande pour le,moins pire.

    Mis à part les’fideles supporters, fans inconditionnels, l’immense majorité des Francais n’accordent aucune confiance aux candidats déclarés ou probables

    1. D’autant que l’attitude des médias (qui nous enferment dans un duel Sarkozy-Juppé et décrètent que Fillon ne « perce » pas) nous met sur la voie. On commence à avoir l’habitude de leurs prophéties-sondages…

    2. D’accord pour voter pour le programme de Fillon … si vous nous trouvez un champion crédible pour l’appliquer.

    3. Merci j ai bien ri.

  8. pourquoi voter? il n’y a aucun César à l’horizon; rien que des minables petits Brutus..

  9. des primaires de la droite qui font penser a des pipis cacas des enfants de maternelles.La jeunesse veut du sang neuf Mr Juppé,Sarkozy trop de casseroles combien d’homme politique sont clean .Mr Hollande n’a plus rien a faire en politique se tourner vers les extrêmes est ce vraiment dangereux ou sommes nous obligés d’en passer par là

    1. Pour sortir de ces dilemnes, vous pouvez toujours consulter le comparateur de l’IFRAP:
      http://www.ifrap.org/comparateur

  10. je ne vote pas mais avec le recul je me dis que 2012 aurait mérité mon vote.
    pour 2017 il est trop tard , mais entre le bling-bling de l’un et les or dures mon choix aurait été , le bling-bling, quelqu’un qui reconnait aimer le pognon et le montre ne peut pas être mauvais , ces gens la sont des humains .

    1. Quand on ne vote pas : On la ferme !

      1. Et pourquoi?
        En quoi le fait de ne pas allé voter n’est pas un geste citoyen exprimant clairement sa position?
        Voter même blanc c’est cautionner l’élection présidentielle mais dire que aucun des candidats ne me convient.
        Je suis monarchiste donc je ne vote pas à la présidentielle.
        Je voterai le jour ou un candidat décidera de mettre fin à cette mascarade de République qui en plus de 200 ans n’a apporté à ce pays que le malheur.

        1. On ne juge pas un acte par ses intentions mais par ses résultats. Et le résultat, c’est que grâce à vous et vos trop nombreux semblables qui refusent de jouer le jeu — jeu absolument ignoble, il n’y a pas pas de doute, mais c’est le jeu — , on a le choix entre la peste et le choléra, parce que pour vous voter pour la grippe c’est trop méchant.
          Ah certes, c’est noble de jouer au martyr chrétien qui préfère ne pas se battre, mais la suite, on la voit tous les jours : la mascarade continue de plus bel, alimentée par des hordes de jeunes zombies tout fiers de pouvoir changer le monde et le rendre meilleur en « luttant ».
          Gamin. Ce jeu affreux est d’autant plus affreux que vous refusez d’en être.
          La règle n°1 de la politique c’est « vae victis », et que le sort des vaincus est misérable mais que celui de ceux qui ont refuser de se battre est encore pire. Les français ont le personnel politique qu’ils méritent, et vous l’illustrez, malgré vous, à merveille.

        2. Vous avez tout à fait raison , c’est bien cela . Voter même blanc , c’est ne vouloir aucun candidat mais ce système pourri vous convient quand même . ne pas voter , c’est dire mer.. au système et faire comprendre qu’on veut carrément autre chose . Là est TOUTE la différence , ce que des esprits étroits comme Alex ne comprennent pas , apparemment . Il est représentatif du genre du niais qui y croit encore , c’est triste !

          1. Ne pas voter c’est exprimer qu’on ne cautionne pas ce système pourri et corrompu. Je ne veaute pas.

  11. Si ça se passe comme pour les primaires de la gauche en 2012, alors tous les concurrents malheureux se retrouveront dans le gouvernement du vainqueur. Fillon peut très bien se retrouver à Matignon ou à Bercy 🙂

    1. C’est peu probable, car il a déjà expérimenté le rôle de simple « collaborateur »…

      1. Surement mais c est tous des potes, on en retrouvera dans le futur gouvernement (Cf ceux que Juppe reflechit (BLM…)) …et finalement le slogan « touches pas à mon pote leur va beaucoup mieux » 🙂

  12. « À ma connaissance, rien de ce que Patrick Buisson a écrit n’a été démenti ou attaqué. »

    Peut-être parce que ce pamphlet est très récent, et que personne n’a jugé intéressant de répondre aux flots d’accusations hargneuses (et difficilement vérifiables) qui s’y trouve. M. Buisson n’est pas un « commentateur objectif » (être de toute façon mythique), il a des raisons personnelles de raconter n’importe quoi sur Sarkozy, qui l’a chassé et traiter publiquement de traître après l’affaire des écoutes. Dans ces conditions, et compte tenu de la rancœur compréhensible (humaine, trop humaine) de l’intéressé, tout ce qui dit M. Buisson doit être considéré comme suspect a priori.

    Je constate que ces précautions élémentaires ne sont pas prises ici, où l’impuissance volontaire du ministre Sarkozy lors des manifestations contre le CPE passe du statut de rumeur à celui de fait historique !

    Sarkozy est un personnage suffisant incompétent et détestable pour que l’on se concentre sur ses actes authentiquement avérés. Les rumeurs, à défaut d’être confirmées par des sources au-dessus de tout soupçon, doivent demeurer à leur place, c’est-à-dire dans le caniveau.

    1. vu que Buisson a tout enregistre, il est hasadeux pour Sarkozy de le provoquer. il pourrait diffuser l enregistrement et pire en diffuser d autres plus genant qu il a du garder sous le coude « au cas ou »

  13. Ni Droite, Ni Gauche, Ni Fn, etc… etc.: Alors OUI, En Marche. On n’est plus au 18éme siècle mais au 21éme.

    1. Faut voir les propositions avant de « marcher ». On patiente.

  14. C’est un métier comme un autre : Auriez vous vu un boucher vous dire que sa viande n’est pas bonne !!

    je suis jeune et je sais déjà que je ne voterais jamais pour les raison suivantes …

    1789 le peuple prends le pouvoir après de très grandes tribulations pour les 2 camps et il le reperd définitivement l’année suivante .

    Depuis 1790 le peuple n’a fait que souffrir (ouvrer votre livre d’histoire contemporaine)

    1790 – 2016 = 226 ans que le peuple subit

    Campagne pour 2017

    Bilan : nuls candidats parlent de l’ abolitions de leur droits : changement de façon rhétorique : oui

    Aucun ne veux gouverner avec le peuple à ces coté et ces politiques oublient tous qui viennent d’un populisme très minoritaire à la base et crachent dans cette soupe en ce délectant de ce mot devenu très à la mode le « POPULISME » pour dénigrer le peuple a ces fins . Ce peuple qui ce bat actuellement comme leurs propres parties à ces hommes politiques l’ont fait eux même pour arriver à ce pouvoir
    ( Lisez vos livres d’histoires contemporaine et rappelez vous .qui était qui !! ) et le refond a chaque campagnes présidentielle .

    Ce que j’ aurais voulu voir de la part de ces hommes politiques .

    Que le peuple est le droit par référendum de décider ce qui est bon pour lui ou pas et non pas laisser une poignée d’homme décider pour lui .

    Dans cette mesure :

    Le peuple à le droit de vouloir expérimenter ces propres idées qu’il soumet par référendum si la majorité du peuple l’emporte alors l’idée et mise en pratique cette idée comme celle que pourrait avoir été soumise par le gouvernement : Peut être réajuster , adopter ou dissoute si elle n’ était pas au niveau par la suite de ce que le peuple en espéré et tous cela ce passe chaque fois par référendum

    Un minima de 3000 € pour 2017 par mois pour chaque citoyens il ne peut y avoir cumul de salaires , ainsi cela relancera l’économie et l’ épargne, Baissera l’impôt qui serra prit en grande partie directement sur les entreprises et organismes financier du placement de cette façon personne ne pensera plus a tricher pour vivre si non cela reviendrait dans ce cas a tuer la poule aux œufs d’or Actuellement le peuple ne vit pas et ne consomme pas avec un reverse minimale et c’est du gaspillage qui part en fumée chaque mois.
    Un individu en bonne santé ne pourra refuser de travailler en entreprise ou tourner dans celles ci puisque c’est l’état et le peuple qui les rémunèrent mais ces entreprises ne pourront pas déroger a la réversion des bénéfices et du cumul .

    Il ne peut y avoir une France à deux mesure tous citoyens doit avoir les mêmes droits : Ablations totale et sans préavis des titres et des privilèges…. fonctionnariat et autres…
    La formations de n’importe quelle matière pour tous avec ou sans bac De toute façon ce qui par exemple ne pourront pas suivre les études qui on choisit et qui n’ auront pas le bénéfice mental pour suivre abandonneront et pourrons choisir des cours plus adapter à leur niveau , laissant ainsi la place aux autres , car cela étant non non rémunérer ci ce n’est pour accroître sa vie professionnelle ou des acquis supplémentaires sectionné par un diplôme d’état qui leur serra discerner si il le mérite vraiment par leur acquis . des centre d’études pour chaque villes et régions ne pouvant dépasser des intervalles de 25 kilomètres et dispensant toutes les matières demander et souhaiter … . Les enseignants pourrons ainsi enseigner en attendant d’autres poste et seront rémunéré de la même façon que ces postes souhaiter … .

    Je ne verrais jamais cela donc …

    ..

    1. Moi j’adhère a vos idées qui sont pertinentes. et ce n’est pas utopique de toute façon la France comme l’Europe va droit dans le mur n’écoutant pas le peuple,qui a son mot a dire pas que dans les urnes

  15. dégoutée…..en ce qui me concerne le mot est faible…..je ne peux plus les voir en peinture ;

    1. Ne prenez pas Sarkozy pour autre chose qu un homme politique.

  16. Et bien !! Ça en fait des commentaires.
    Puisque que vous y êtes lisez l’article sur la crise de 2008 et inquiétez vous sérieusement sur la situation actuelle plutôt que de brancher vos commentaires pre-mâchés.
    Avez-vous seulement été voter en 2012 ? J’en doute fort. C’est parfait comme ça vous laissez le champs libre une fois de plus au même baltringues qu’on a connu jusque là.
    Allez, Je vais être gentil, vous en avez bcp des candidats à droite qui proposent de réduire de 30 % l’assemblée nationale !?
    Se n’est qu’une piste parmis d’autres ☺

    1. Allez, Je vais être gentil, vous en avez bcp des candidats à droite qui proposent de réduire de 30 % l’assemblée nationale !?

      Et moi je suis gentil aussi, je te donne une piste de réflexion: Ça fait 30 ans que des candidats parlent de la fin du cumul des mandats.

    2. 30% ? C’est juste parce qu’ils ne comptent pas avoir plus de 70% des sièges…

    3. je vote depuis mes 18 ans cela fait 42 ans faut pas rêver il ne baisseront pas de 30% l’assemblée nationale trop de copinage entre eux aussi bien droite que gauche la place est trop bonne je suis pour une VIéme république changement de constitution a ce moment bien précis sera abordé la diminution de 30% a l’assemblée et le non cumul des mandats 2017 va être l’année ou il va falloir voter correctement Sarkozy on n’en veut plus hollande de même et toute leur clique

  17. Bon, c est un article d une personne déçue par Sarkozy.

    1. Sarkozy à effectivement bien baisé son électorat de 2007. Avec du gravier, même. Ça devrait suffire à ne pas réitérer la même bêtise.

      1. Et j ai l impression que certains, dans ses meetings, ont apprécié le gravier puisqu ils en redemandent.

  18. Lisez bien chaque programme , quelques-un sont franchement liberticides. C’est encore plus inquiétant que leurs politiques économiques . En effet , quel intérêt d’essayer voire même de devenir riche ou au moins aisé si c’et pour vivre avec des chaines dorées dans absolument tous les domaines de votre vie , si c’est pour vivre dans une société dans laquelle toutes les libertés individuelles auront été drastiquement réduites? Dans une société ou de faux démocrates sont de véritables fachos ( voyez tous ceux qui préconisent le vote OBLIGATOIRE sinon amende ? et pourquoi pas un grand coup de crosse de fusil dans la tronche , tant qu’on y est ? eh oui , maintenant , même si ça ne vous intéresse pas , il faudra vous y intéresser de FORCE! Franchement , si ça ce n’est pas du fascisme !!! Et ceux qui prône le service civique juste bon pour emm…. les jeunes pour des missions qui de toute façon ne les intéressent absolument pas et qui préféreraient trouver un emploi plutôt que de perdre leur temps avec service? C’est d’ailleurs la même dictature avec l’obligation d’être juré si vous êtes tiré au sort : et si j’en ai rien à fout… du procès , pourquoi devrais-je faire semblant de m’intéresser au procès? n’est-ce-point de l’hypocrisie ? et quelles valeurs auront ce service civique , cette obligation de vote ou d’être juré si c’est uniquement parce que je suis forcé? les jurés devraient être des professionnels et ne pas emm….les autres ! Vous savez , la dictature , ce n’est plus le bruit des bottes : nos mégalos actuels ont compris que ça ne marchait pas car engendrait trop de résistance , et l’ennemi , le dictateur , était clairement identifié : on savait contre qui il fallait lutter . Non , maintenant , ils sont beaucoup plus malin , bien plus pervers : ils font sans arrêt des lois pour vous retirer toutes vos libertés individuelles sous tous les prétextes ( ex interdiction du cash au-dessus de 1000 euros , mais soyez certain que ce sera bientôt 500 puis 100 puis rien !la perversité est que cette fois , ils ont réussi à manipuler des milliers d’abrutis qui adhèrent à leur projet de réduire les libertés . Comme disait A Huxley dans le meilleur des mondes , la plus belle des dictatures est celle qui est réclamée elle -même par le peuple !
    Ce sont également les lobbies , généralement contre de belles enveloppes ou financement de campagnes électorales , qui font les lois ( toujours liberticides , jamais dans le sens des libertés ) . Dernière en date : obligations des gants homologués pour motards . Bientôt le casque obligatoire pour piéton , oui oui , vous verrez , ça viendra avec ces malades!
    Nous sommes entièrement responsables de tout cela , pourquoi ne disons-nous jamais rien ? vous savez , la gentillesse , la politesse , les gouvernements ne connaissent pas et vous prenne pour un con , un faible ! ils ne connaissent que la force : je pense que nous devrions être beaucoup plus radicaux, si vous voyez ce que je veux dire !
    Franchement , , lisez bien les programmes et les noms de tous ceux qui veulent TOUT rendre obligatoire ( dont le vote ) : vous aurez les noms des nouveaux fascistes ! Moi , je leur propose le bodybuilding obligatoire car je pratique . Ah , ils ne veulent ? ben pourquoi? EUX , ils veulent bien que je m’intéresse DE FORCE à quelque chose qui ne m’intéresse pas !!! Si EUX ça les intéresse , tant mieux pour eux , mais qu’ils ne viennent pas nous emm…. Il n’y a pas à dire : la politique , ça pue !

    1. Mais ouvrez donc les yeux !! Des peuples pleurent de ne pouvoir s’exprimer de façon franche et honnête dans des urnes !! Les Suisses font régulièrement des référendums d’initiatives populaire sur tout les sujets ils sont appelés à s’exprimer. Ce n’est pas une dictature il me semble !? Et le pays se porte plutôt bien.
      Il faut arrêter avec ce petit jeu stupide des clivages gauche droite. On nous abreuve de sondages et qu’est-ce que l’on peut en déduire ??
      Que la majorité des français est lucide sur ce qui serait bon ou pas et c’est tout . Maintenant le résultat d’un référendum ne vous convient pas ? Aucun souci, vous êtes libre de passer la frontière. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Déjà en 2012 Sarkozy avait l’intention de procéder par référendum.
      Seulement il ne pouvait que laisser passer son tour car les français n’étaient pas prêt. Hollande allait tordre le bras de la finance, imposer ces règles à Bruxelles et des gogos ont gobés Ça !!!!!.
      Ce qui est consternant je trouve c’est de voir à quel point le mal est profond dans ce pays.
      Bientôt 5 ans de mensonges, tout ça pour que Hollande et sa clique aillent se vautrer dans les canapés de la république.
      Et certains en redemande ?? Mais vous êtes fou ou quoi !?

      1. Scrat , vous n’avez pas compris apparemment . Je ne suis pas contre le droit de vote , mais contre le fait qu’il devienne obligatoire . Je ne connais pas beaucoup de libéraux qui aiment les obligations non strictement nécessaires . Je réclame , mais si c’est pô bien , le droit de m’en foutre de la politique voire de mon pays . C’est cette liberté là , la liberté ! Que ceux qui veulent voter le fassent et qu’on emm…. pas les autres !
        une des plus grave atteinte aux libertés a été ( outre les mutuelles obligatoires alors que la mienne était meilleure ) l’interdiction du cash au-delà de 1000 euros . Je me disais:  » ce n’est pas possible ,on est dans un régime totalitaire genre URSS , il va y avoir des partis , assos , syndicats qui vont demander des manifestations géantes partout…..Que nenni! eux si prompt à manifester pour des broutilles , rien ! nada ! IN-CRO-YA-BLE . c’est bien la preuve que c’est la même clique de corrompus ( tous copains , au fait , les Sarko , Juppé , Hollande NMK , Notat ,Chérèque etc .. au puissant club du Siècle )
        En ce qu concerne le vote , que l’on ne vienne pas me bassiner avec  » des gens sont morts pour ça ( ah? qui? ). Je ne leur ai rien demandé , je m’en fous qu’ils soient morts pour ça même si c’est vrai ) , je n’étais pas né !
        Au fait , pour juppé , vous confondez tout : je ne parlais pas des emplois fictifs et du financement occulte de RPR , mais de son appt parisien rue Jacob refait au frais( plusieurs millions de francs ) du con-tribuable ! Il n’a jamais été innocenté pour çà , cela a même été prouvé , mais mis en demeure de quitter le logement , pas plus de sanction que ça ! Elle est pas belle , la justice , quand on s’appelle Juppé et qu’on a des relations?

      2. Je ne suis pas contre le vote , mais contre le fait qu’il devienne OBLIGATOIRE ! eh oui , j’aime les libertés individuelles !
        Pour Juppé je ne parle pas des emplois fictifs ni du financement occulte du RPR mais de son appt parisien rue Jacob qu’il a fait rénové aus frais du con-tribuable ( plusieurs millions de francs quand même ) dans les années 90 . .Cela a été prouvé au tribunal mais la seule sanction qu’il a eu , c’est de quitter son logement ! C’est ça , la Justice , quand on s’appelle Juppé et qu’on a de très hautes relations ( ben oui , tous copains dans les hautes sphères au puissant club du Siècle , tout le reste , le soi-disant clivage gauche-droite , c’est du théâtre pour les crédules ).Vérifiez la liste de tous les adhérents!

      3. qu’est-ce que l’on peut en déduire ?? Que la majorité des français est lucide sur ce qui serait bon ou pas et c’est tout

        100% d’accord.

        Les Suisses font régulièrement des référendums d’initiatives populaire sur tout les sujets ils sont appelés à s’exprimer. Ce n’est pas une dictature il me semble !?

        Justement LA est la grosse différence. « Démocratie » ça veut dire littéralement « pouvoir du peuple ».

        Depuis 30 ans les Suisses ont voté 600 fois des initiatives et des référendums. Le peuple vote les lois, il a le contrôle, le pouvoir, c’est une démocratie.

        Dans la même période, les Français ont voté… 5 référendums. Et les élus, le plus souvent très mal élus (30% des électeurs en moyenne) on décidés 2220 et quelques dizaines de milliers de décrets lois en toute opacité, je connais peu de Français qui peuvent en citer plus de 20. C’est une dictature bureaucratique, le peuple n’a strictement aucun pouvoir face aux corporations d’état.

        Dans une vraie démocratie, ça fait longtemps que le peuple aurait réformé la France:

        La dette et les déficits publics, priorités des Français selon un sondage:
        http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/10/29/la-dette-et-les-deficits-publics-priorites-des-francais-selon-un-sondage_1596136_823448.html

        Un sondage Ifop pour Le Figaro confirme le ras-le-bol fiscal éprouvé par les Français, partisans à 61% d’économies budgétaires, quitte à fermer certains services publics.
        http://www.lefigaro.fr/politique/2013/12/02/01002-20131202ARTFIG00522-les-francais-reclament-moins-de-fonctionnaires.php

        Réformer la retraite des fonctionnaires? Les Français sont pour à 75%
        http://www.challenges.fr/patrimoine/20130607.CHA0508/retraite-des-fonctionnaires-75-des-francais-favorables-a-la-reforme.html

        Trois quarts des Français hostiles au cumul des mandats local et parlementaire selon un sondage
        http://www.20minutes.fr/societe/1227667-20130925-75-francais-hostiles-cumul-mandats-local-parlementaire-selon-sondage

        78 % des Français jugent que le nombre d’élus est excessif.
        http://www.contribuables.org/2012/11/05/78-des-francais-jugent-que-le-nombre-delus-est-excessif-sondage-exclusif-csa-le-cri-du-contribuable/

  19. Au-delà des politiciens stériles, c’est notre propre mentalité qu’il faut mettre en cause. Nous vivons dans l’irresponsabilité et en subissons les conséquences un peu plus chaque jour. Cette hypocrisie ambiante est même assez forte pour empêcher de tirer les leçons de nos erreurs si tout le système actuel s’écroule.

  20. Il parait que Jupette est le favori des primaires ! on parle bien du mec qui , dans les années 90 , à fait refaire pour plusieurs millions de francs son appt de 189 mètres carrés rue Jacob à Paris au frais du con-tribuable?

    1. Il ne devrait même pas avoir le droit de postuler.
      Et désolé, jusqu’à preuve du contraire et malgré l’acharnement des médias et des juges il reste innocent jusqu’à maintenant.
      Quand à buisson et c’est enregistrements de  » vestiaire » quand bien même !? Il n’y a pas eu mort d’hommes à ma connaissance.
      On ne peut sûrement pas en dire autant des socialistes. Attendez de voir , On va en trouver des morts dans le placard. L’histoire des  » sans dents  » ne sera rien à côté quand Les langues vont se délier à gauche .

  21. – « la preuve de l’activisme démesuré dont les hommes politiques sont capables pour faire pencher la balance » : vous oubliez de mentionner leurs auxiliaires. J’ai nommé les médias.

  22. Wouaaahh, quelle envolée.

    Mais vous avez oublié de nous parler de Mélenchon le bi-national vénézuélien, de Duflot dans ses épinards, de Montebourg dans son ignorance crasse de l’économie, du sauveur Macron idole de la génération spontanée médiatique, etc…

    Par contre, vous auriez pu aussi faire le parallèle entre Sarko aux Invalides, et Hollande avec l’hôpital Necker qu’il laissait démolir par les « casseurs », devant la police au garde-à-vous qui attendait la CGT pour intervenir.

    Vous auriez pu, aussi, parler de mme Tournesol, cele qui prétend avoir sauvé la sécu en nous faisant payer deux fois les cotisations, une obligatoire, l’autre tout aussi obligatoire à travers les mutuelles.

    Vous avez bien raison, cette classe politique nous dégoute.

  23. Ces messieurs nous jurent tous , la main sur le coeur , qu’ils ne sont pas là pour l’argent ou les privilèges mais pour l’amour de la France . Dans ce cas là , pourquoi n’acceptent-ils pas les plus hautes fonctions pour 1850 euros mensuel , le salaire médian ? Ben oui , puisqu’ils ne veulent pas la place pour l’argent , qu’ils disent ! Donc , qu’ils le prouvent !
    Quoique je connais beaucoup de salariés à ce salaire qui travaillent bien plus qu’eux …

  24. Les commentaires à l’article de Nathalie MP sont significatifs de l’état d’esprit des Français dont la grande majorité se revendique d’une mouvance démocrate alors que, dans l’ensemble, on est à la recherche, pour les 5 prochaines années, de la « providentialité » d’un candidat monarque potentiel qui disposera, pendant 5 ans, de beaucoup de pouvoirs – trop à mon appréciation – sans que, dans les faits, on puisse le contrer si ce n’est en le sanctionnant par un vote 5 ans après sa désignation.

    La France a besoin, pour se développer et diminuer le chômage, d’un régime libéral sur le modèle Suisse. Pour ce faire, il faut évoluer vers une démocratie directe en donnant le pouvoir aux citoyens. Ceci impliquant des consultations électorales sur tous les sujets impactant l’économie de notre pays y compris des référendums d’initiative citoyenne pour sanctionner des politiciens en cours de mandature.

    1. Tout à fait d’accord avec vous.
      Mais pour ça il faudra qu’un grand nombre de français renonce à leur devise que je résumerais par  » chacun pour soit, l’état pour tous  »
      Et pour en finir avec cet article je suis convaincu que pour combattre les fameux  » corps intermédiaires  » qui depuis trop Trop longtemps sont les faiseur de roi dans ce pays, Il faut redonner le pouvoir au peuple.
      Avez vous vu la réaction « épidermique « du présentateur du 20 h quand NS à proposé de faire votez les français sur les deux sujets en question !? Et bien elle est la preuve que les médias font malheureusement parti de ces fameux corps intermédiaires qui nous pourrisse la vie.
      Je pense que le programme de NS peut nous permettre de remonter la pente et d’assurer un avenir à tous ces jeunes qui entre dans la vie active.Il aurait même dû taper plus fort mais c’est déjà ça…. Il c’est inspiré de se qui marche ailleurs, C’est juste une question De bon sens.
      Et pour y parvenir il devra faire passer ces réformes par référendum.
      Le meilleur reste à venir dans ces propositions.
      Je veux y croire ☺

  25. On a bien compris ce que N. Sarkozy pouvait faire des référendums, exemple celui de 2005 avec 55%de NON au traité européen, il nous l’a quand même imposé. Il n’a aucun pouvoir agir sur tout ce qu’il annonce dans son « programme » car il est totalement sous l’emprise des directives de l’UE et comme il ne parle pas d’éventualité d’en rediscuter et encore moins d’en sortir s’il n’obtient pas gain de cause : rien ne se passera. Il faut bien comprendre qu’il sait parfaitement qu’il raconte des bobards, car il ne pourra tenir absolument aucune de ses promesses. Pas plus pas moins d’ailleurs que les autres qui s’accrochent à l’UE et veulent tous nous faire gober que si on claque la porte de leur Union Européenne ce sera la fin du monde. La fin d’un certain monde pour eux c’est certain, mais d’une autre nouvelle et bonne Europe pour ceux qui ne tomberont pas à nouveau dans le piège de toute cette clique.

    1. Renseignez vous bien sur son action à Bruxelles lors de la crise de 2008.
      Il a été salué par les plus grands de ce monde.
      Mais malheureusement en France on préfère sortir des petites phrases de leur contexte pour mieux en truquer la réalité.
      On préfère de la politique people à la réalité des fait, C’est triste mais c’est comme ça….
      Quand au référendum Sur la constitution la grande majorité des français était pour dans les sondages jusqu’à se que fabius , se sentant en perte de vitesse décide de s’y opposer..
      Si nous l’avions voté comme tout les autres pays à l’époque nous aurions certainement pu simplifier le fonctionnement de l’Europe qui nous aurais permis probablement d’éviter la situation actuelle .
      Et Oui il a tenté un passage en force par la suite en essayant de faire accepter quelques lignes du projet de constitution.
      Mais pour mémoire Les propositions de fabius n’ont jamais aboutis ?? non !?

  26. Vous avez tout à fait raison si on se cantonne à ce qu’on nous propose dans les médias. Perso quand je vois Sarko ou un de ses accolytes de droite, de gauche, du centre ou des extrémes, j’éteins ma télé! Mais pourquoi ne parlez vous jamais du SEUL HOMME POLITIQUE qui n’est pas à vomir, qui dit la vérité et qui fait des propositions radicalement différentes qui peuvent sauver notre pays? Il s’agit de FRANCOIS ASSELINEAU de l’UPR, blacklisté depuis bientôt 10 ans. Plus un journaliste en France ne fait correctement son travail pour ne serais-ce que pour le mentionner dans un article.

  27. Bonjour,
    Nous ne pouvons être que dégouté. Aucun programme n’est applicable vu les traités de l’UE. Les LR et le PS ne font qu’appliquer les directives de l’UE, making-it-happen/country-specific-recommendations/index_fr.htm
    La loi travail émane des grandes orientations politiques économiques (les GOPÉ), la fin de nos service public, c’est lié à l’article 106 du TFUE, les articles 63 et 32 du TFUE sont à l’origine des délocalisations. Et d’autres vis à de l’agriculture https://www.upr.fr/wp-content/uploads/2010/11/UE-escroquerie-12mai2016-WEB_V2.pdf
    Or pour changer un traité il faut l’unanimité des 28 pays.
    François Asselineau candidat en 2012 n’avait reçu que 17 parrainages.
    Je remercie les maires qui le parrainent car il est le seul à vouloir sortir de l’UE d’emblée. Car on ne peut changer l’UE. Et UPR le prouve.
    Classée liste divers, nous étions 2000 en 2012. Nous nous sommes présentés aux élections européennes en 2014 partout, sans alliance avec pas encore 5 000 adhérents. Un exploit non ? En 2015, nous nous sommes présentés aux régionales, partout, sauf en Corse, hélas. Encore sans alliance avec personne, nous n’étions pas encore 9 000 adhérents. 190 000 personnes ont voté pour l’Union Populaire Républicaine.
    Aujourd’hui nous en sommes à 12 340 adhérents. Connu via internet par les gens qui se posent la question suivante : mais qu’arrivent ils donc à la France.
    J’ai adhéré en 2012.
    Auparavant j’ai été 2 ans à DLF car je croyais que l’on pouvait changer l’UE. Mais quand je tractais aux européennes, je me suis rendu compte qu’il manquait quelque chose : mais comment changer l’Europe.
    J’ai assemblé le puzzle, des délocalisations, fin de notre agriculture, pourquoi la mondialisation grâce à l’UPR.
    Merci de nous rejoindre.
    Françoise

  28. Bonjour,

    Comment sommes-nous tombés si bas. Comment le peuple de Voltaire, Clémenceau, De Gaulle, en est-il réduit aujourd’hui à se poser la question de réélire Sarko, Juppé, Holande… Alors que nous voyons foisonner sur internet de nouvelles analyses, de nouvelles idées, alors que nous sommes encore tous sonnés par le Brexit, les grands médias nous servent une élection à l’américaine.
    Aujourd’hui les médias ont l’occasion de donner la parole à de nouveaux partis politiques et laisser la démocratie s’exercer normalement en donnant une réelle équité de temps de parole. Il est anormal que l’on ai « pas le temps » d’entendre ce qu’ont à nous dire certaines personnes haut placées sur le déclin et l’asservissement de notre pays, mais qu’en revanche on passe des dizaines d’heures sur ce qui n’est qu’une primaire, comme si certains avaient décidé que le sort de l’élection se jouait là, entre une bande de repris de justice et d’arrivistes (souvent les deux) du camp A (la pseudo-droite), et ceux du camp B (la pseudo-gauche). L’esprit de la 5e république était justement de permettre d’élire un chef d’état qui se place au dessus des féodalités des partis.

    Depuis longtemps des études sociologiques ont prouvé que l’on peut très facilement manipuler les masses grâce aux médias et en particulier la TV.
    Il suffit d’inonder les médias de la présence de certains candidats, interrogés par des personnes complaisantes qui ne posent jamais les questions vraiment cruciales, et ils seront élus avec un nombre de voix correspondant au nombre d’heures de présence télévisuelle. (https://www.youtube.com/watch?v=8mhHeEwiJQY)

    C’est bien de vouloir résoudre les problèmes. Mais comment voulez-vous discuter de stratégie à opposer au terrorisme, d’état islamique, de migrants, avec les personnes même qui ont créés ou rendus possibles ces problèmes ?
    Comment faire confiance à des personnes qui ne rendent pas compte de toute l’étendue du problème quand ils parlent de géopolitique, d’économie, d’industrie, d’union européenne.
    Où sont leurs programmes ? Qu’est-ce qui les différencie puisque tout le monde est d’accord sur l’ultra-libéralisme, UE, Tafta, Etats-Unis, Sysrie, Russie, etc… Quelles sont leurs différences d’opinions et de programmes, et ou est la continuité dans leur carrière surtout ?

    Du point de vue de l’oligarchie Euro-Atlantiste qui tire les ficelles de l’Union Européenne, il ne fait aucune différence entre Macron, Juppé, Hollande, Sarko, Fillon, Le Pen, Dupont Aignan, Mélenchon, car avec eux une chose est sûre, c’est qu’il n’est jamais question de sortir de l’euro, de l’UE, ou de l’OTAN
    Qui tire les ficelles ? Peu importe, ce qu’il faut savoir c’est qu’il existe un article dans les traités européens, l’article 50 du TUE qui permet à tout état membre de retrouver le « pilotage manuel », c’est a dire de reprendre les grands leviers que sont les politiques budgétaires, monétaires, géopolitiques, militaires, industrielles, culturelles, etc… D’ailleurs c’est exactement ce que font 90% des pays de la planète et ce que la France a toujours fait dans son histoire.
    Alors moi je me pose une question, pourquoi on ne parle pas de ça dans tous les grands débats, ou « grand-oral ».
    Pourquoi on doit suivre aveuglément le troupeau alors que le référendum sur la constitution européenne a été rejeté par 55% des français ?

    Moi-même j’ai longtemps été abstentionniste… Mais aujourd’hui il y a du nouveau en france…
    Dans cette conférence François Asselineau (un nouveau candidat) explique comment on manipule l’opinion politique des français, et comment on a réduit en quelques années la politique à un genre de spectacle (https://www.youtube.com/playlist?list=PLKVgrNogVYWJo7MLyPOj5O3aJrRSG8c4C).

  29. « Des candidats qui vous dégoûtent d’aller voter » Oui, la même clique depuis tellement d’années. Cette alternance PS / LR devient lourde ! Ils préemptent l’élection parce qu’ils préemptent les médias et trichent sur l’argent des campagnes (doublement des frais légaux pour Sarkozy) tout en faisant des dettes incroyables irremboursables, si les banques n’étaient derrière, ces partis auraient fait faillite depuis longtemps. Ils grugent donc leurs adhérents. Pendant ce temps des candidats dits « petits » alors que bien plus grands par leurs analyses et discours ne franchissent pas le mur médiatique, et se débrouillent sans faire de dettes avec l’argent des seuls adhérents et sympathisants, c’est le cas de François Asselineau de l’UPR. Il met en cause dans le déclin de la France l’Union Européenne et l’euro. Est-ce pour cela qu’on ne le laisse pas s’exprimer ? Assurément Oui, car ça n’est pas politiquement correct ! Ça dérange l’oligarchie euro atlantiste. Alors si l’on veut qu’en 2017 les choses changent radicalement, alors tendez l’oreille, car à cause de la loi Urvoas, il n’apparaîtra pas beaucoup dans les médias, ou alors précipitez vous sur son site internet UPR.fr, (seul média encore libre) et écoutez ses conférences, entretiens d’actualités et lisez ses articles. Il faut déjouer ce barrage médiatique et entendre les candidats qu’on nous empêche d’entendre.

  30. Il existe un candidat qui tient un discours réaliste et ambitieux, loin des petites phrases et des propos racoleurs : François Asselineau. Parlez-en : il représente une sortie par le haut !

Les commentaires sont fermés.