Deux tableaux hollandais achetés par la France

Publié Par René Le Honzec, le dans Caricatures

Le regard de René Le Honzec

dessin politique291

De même façon qu’il était urgent de réformer l’orthographe pour sauver l’éducation nationale (pas de majuscule, je simplifie), il s’est avéré primordial d’acheter deux tableaux de Rembrandt, pour sauver la culture française, fifty-fifty avec les royalistes Hollandais. Enfin, des Pays-Bas, parce que des royalistes hollandais, on en a déjà plein. Enfin, de moins en moins. Et si Rembrandt fut célèbre pour ses clairs-obscurs, notre Maître à nous, Flamby Ier, de ce côté-là, il est imbattable, la plus grande partie de la presse subventionnée lui reconnaît cette touche culturelle. Sa capacité à couvrir toutes ses œuvres d’un vernis obscur et abscons qui en permet une éclatante incompréhension rallie (presque) tous les suffrages. Sa dernière barbouillade sur le Travail a déchaîné l’enthousiasme des foules descendues dans la rue pour une critique constructive. Mais il est rassurant de constater que la bourgeoisie socialiste éclairée a su se faire violence en préférant l’achat de croûtes plutôt que des casse-croûtes pour les sans-dents des restos du cœur.