Sécurité : le revirement de Hollande

Publié Par René Le Honzec, le dans Caricatures

Le regard de René Le Honzec.

hollande securité rené le honzec

Pourquoi se fatiguer à pointer du doigt le retournement spectaculaire en matière de sécurité de Hollande ? Nous autres libéraux avons longue mémoire, mais c’est bien une caractéristique de la gauche que de refuser d’accepter les réalités contrariantes, depuis les massacres, guerres et génocide (en chantant la Marseillaise) de la révolution matrice, jusqu’aux politique autruchiennes menées depuis des décennies par tout un personnel politique (dont vous pourrez retrouver facilement sur Internet, qui a bonne mémoire, lui, abondance de citations et déclarations).

La droite qui a réduit (en un louable souci d’économie) le nombre de fontionnaires de police (rappelons que l’éminent criminologue Alain Bauer a déclaré en Commission parlementaire que le problème n’était pas les effectifs, mais leur gestion) et cassé l’Armée ne peut trop la ramener.

Quant à la gauche angélique obligée de bénir (laïquement) la distribution des armes à la police (à défaut du Peuple en armes révolutionnaire), d’envisager d’armer aussi certains vigiles, d’interpeller à qui-mieux-mieux d’honnêtes contribuables français au saut du lit (d’accord, un peu portés sur le tourisme culturel moyen-oriental), à verrouiller ces maudites frontières à la source de tous les maux depuis des siècles, à envisager des camps d’internement pour des fichés S…

Ouais, j’ai le droit, comme d’autres, pas si nombreux, de dire : « Je vous l’avais dit ». Et de me fatiguer à pointer du doigt ces décennies d’aveuglement idéologique… Quos vult perdere Jupiter dementat.

  1. Vous avez raison: nos grands principes sont devenus à géométrie avariable selon le gré des politiques. Les évènements actuels aurauent pu être l’occasion, au-delà de l’urgence, de prendre du recul sur les évolutions de ces dernières décennies. Il ne faut pas rêver….

Les commentaires sont fermés.