Syrie, quatre ans de conflits

Publié Par Trop Libre, le dans Moyen Orient

Par Cassandre Lebouc 

syrie

syrie

La Syrie actuelle est un pays éclaté, dans lequel chaque région est contrôlée par un groupe différent, de manière totalement anarchique.

La guerre a déjà fait plus de 240 000 morts et forcé 12 millions de Syriens à quitter leur foyer. La situation humanitaire est catastrophique, tandis que l’économie est à l’arrêt. Les intérêts en jeu sont significatifs. Le conflit semble insoluble. Voici un état des lieux.

La complexité des conflits

La situation en Syrie a beaucoup évolué depuis le début des conflits en mars 2011. À l’époque le régime de Bachar Al-Assad luttait contre les rebelles dans certaines régions de la Syrie. Peu à peu, des groupes extérieurs ont profité des affrontements en cours et instrumentalisé un conflit initialement interne. La guerre s’est donc fortement complexifiée pour regrouper aujourd’hui huit principaux conflits.

Un premier front oppose Bachar Al-Assad, soutenu par l’armée syrienne, le Hezbollah libanais, des milices chiites iraniennes, les gouvernements russe et iranien, aux forces rebelles du régime, brigades majoritairement islamistes, soutenues par les États-Unis, l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie. Les affrontements se déroulent dans les régions d’Alep, de Deraa, de Damas et à la frontière libanaise.

Sur le deuxième front, les rebelles, aidés par les bombardements de la coalition internationale (conduite par les États-Unis), combattent l’État islamique (Daech) dirigé par Abou Bakr Al-Baghdadi. Les rebelles ont attaqué les bases de l’État islamique dans les régions de Hama, Idlib et Alep, qui s’est alors retranché dans sa nouvelle capitale, Rakka.

L’État islamique (EI) combat aussi l’armée syrienne, afin d’étendre son pouvoir dans cette région. En retour, le gouvernement syrien bombarde les bases de l’EI pour gagner les faveurs des occidentaux qui le combattent activement.

@Karybdamoid (Institute for United Conflict Analysts) - 9 août 2015

 

Sur un quatrième front, l’EI s’oppose aux Kurdes, soutenus par les Américains et des rebelles modérés. Dans ce conflit, les intérêts sont primordiaux car les combats ont lieu dans des zones stratégiques du nord-est de la Syrie (en raison de la production d’armes et de pétrole).

Un autre acteur, le Front Al-nosra, la branche syrienne d’Al-Qaida, affronte l’EI dans un combat hégémonique pour le contrôle de la Syrie. Les deux opposants sont des forces islamistes, mais l’État islamique d’Abou Bakr Al-Baghdadi a rompu avec Al-Qaida dans les années 2000. Ici aussi, des intérêts pétroliers sont en jeu.

En revanche, ces deux protagonistes sont alliés dans le front contre le Hezbollah à la frontière libanaise. Le Hezbollah chiite lutte effectivement contre les djihadistes pour préserver ses intérêts.

L’État islamique est également impliqué dans un septième conflit avec des tribus de l’est de la Syrie qui contrôlent les nombreuses ressources pétrolières de la région. Le conflit a débuté avec l’exécution par Daech de plusieurs dizaines de dirigeants de ces tribus.

Enfin, le dernier front oppose le Front Al-Nosra, qui a l’intention de contrôler de vastes territoires, aux rebelles modérés soutenus par les États-Unis. Les affrontements se déroulent dans l’ouest du pays.

La question de l’intervention occidentale

Il est très difficile pour les Occidentaux de choisir quels groupes combattre, car lutter contre un camp, revient mécaniquement à rendre service à un autre. Toutefois, certains dirigeants européens souhaitent désormais négocier avec le régime afin d’associer le gouvernement syrien à la lutte contre l’État islamique.

La France qui ne souhaitait pas s’impliquer dans ce conflit pourrait changer d’avis, puisque François Hollande a annoncé dans sa conférence de presse du 7 septembre des vols de reconnaissance au-dessus de la Syrie pour envisager des frappes contre l’EI. Le Président évoque un enjeu de sécurité intérieure, en raison de la sérieuse menace sur le territoire national causée par les djihadistes formés en Syrie. Cependant, pour l’instant, il n’est pas question pour l’État français d’entrer dans la coalition internationale dirigée par les États-Unis.


Sur le web.

  1. Bonjours,

    Je recherche régulièrement des cartes du conflit et j’aimerais savoir en quoi votre carte est plus exacte que les autres ? Non pas qu’elle soit fondamentalement différentes, mais car certains détails ont leur importance. notamment au niveau d’Alep, d’Idlib, de Deir ez-zor et d’Hazakah.

    Enfin j’ai l’impression que vous faites une fausse dichotomie. Difficile de voir le paix dans ce pays tant que le régime baathiste dirigé par les alaouites sera en place. Pourquoi ne pas envisager de partager ce pays entre les diverses communautés, puisque celle-ci sont plutôt bien définie territorialement ?

    Pour finir, des soldats iraniens, russes, américains ou européens ne feraient qu’envenimer la situation en provoquant une sensation d’occupation chez les civiles. Il serait bien plus avisé de régler la situation avec une intervention de soldats arabes. Sauf qu’encore une foi, cela suppose de ne plus soutenir le régime de Bachar car aucun pays arabe n’enverra de soldats pour le protéger.

  2. Les Occidentaux sont-ils responsables du tournant de la crise en Syrie ? Dans The Guardian, le Prix Nobel et ex-président finlandais Martti Ahtisaari rapporte que l’ambassadeur russe à l’ONU, Vital Tchourkine, aurait proposé un plan de paix avec la Syrie au moment des négociations au sein du Conseil de sécurité, en 2012 ?

    http://www.lepoint.fr/monde/syrie-cette-decision-dont-les-occidentaux-se-mordent-les-doigts-15-09-2015-1965057_24.php

    http://www.theguardian.com/world/2015/sep/15/west-ignored-russian-offer-in-2012-to-have-syrias-assad-step-aside

    1. Toujours les Occidentaux, encore et encore…Y en a marre de ces accusations à 2 balles ! Le seul responsable ici c’est Bachar qui a refusé depuis le début la moindre contestation et partage du pouvoir et a voulu se la jouer Kaddhafi ! Et sans soutien russe, iranien et libanais Bachar ne serait définitivement plus là car il aurait renoncé au pouvoir pour sauver sa peau.

      L’Occident est plus spectateur qu’acteur dans l’histoire.

      1. « Et sans soutien russe, iranien et libanais Bachar ne serait définitivement plus là »

        Notons qu’en soutenant Bachar la Russie soutient les attaques du Hezbollah sur Israël. Sans Bachar l’Iran aurait bien plus de mal à soutenir les actes terroristes du Hezbollah.

      2. Et sans soutien US ou en seraient les islamistes salafistes de l’ Arabie Saoudite????

        http://institutdeslibertes.org/ode-a-un-proche-orient-defunt/

        1. « Pour faire court, mon grand père, conscient de la diversité incroyable de ces populations diverses avaient promis aux populations locales qu’à la fin du mandat Français sur la Syrie, les Alaouites auraient leur Etat indépendant ou à tout le moins autonome. Sa thèse était en effet que chaque « ethnie », quand elle était majoritaire dans une région, devait pouvoir avoir son propre « Etat ». Ce devait être le cas pour les Alaouites bien sur mais aussi pour les Kurdes, pour les Chrétiens Libanais, pour les Druzes, pour les Juifs, pour les Sunnites…aucun de ces Etats ne devenant assez puissant pour en attaquer un autre tant il aurait craint l’intervention d’une vraie puissance telle le France, la Grande Bretagne voir la Turquie. »

          Très bonne idée, c’est ce que je répète sans arrêt sur ce forum.

          « Toute cette organisation millénaire s’écroula bien sur avec l’arrivée du Socialisme Arabe-autre stupide importation bien de chez nous- (Nasser, Parti Baath) mais aussi plus tard du Wahhâbisme en provenance d’Arabie Saoudite en réaction à ce Socialisme Arabe. »

          Encore une foi remarquable analyse de la situation. On pourrait ajouter que l’islamisme sunnite propose, comme le FN ici, des réponses absurdes à de vrais questions.

          Toutefois je suis très déçu par la reste de l’article. Si les différents mouvements de protestation sunnites sont une réaction, alors c’est bien que la base du problème est le socialisme arabe ?

          Pourquoi, pour protéger les minorités CG ne propose pas comme son grand père de créer une multitude de petits états ? Une foi que les sunnites seront gouvernés par des sunnites, les islamistes auront du mal à jouer la carte de l’oppression par une autre religion pour recruter.

          1. Parce que fondamentalement le Sunnisme à une portée messianique, et veut se répandre. Les intégristes voudront toujours plus.

            1. Parfaitement, ce qui n’ est absolument pas le cas du chiisme malgrès son aspect radical dans certains pays. Et ne surtout pas oublier une chose: ce que les pays du golfe soutiennent à l’extérieur ils l’interdisent catégoriquement à l’intérieur de leur frontière enfait il espèrent secrètement qu’ un nouveau gouvernement donnera du poids au sunisme dans le cas contraire ce sera pour eux un échec désastreux.Faut pas se faire d’ illusion pour eux le seul but est de promouvoir l’islam telle qu’ il se pratique chez eux quitte à soutenir des groupes qui se disent  » démocratiques » ou  » modérés », les vrais modérés pour schématiser à l’extrèmes c’ est les minorités minoritaires à savoirs les kurdes, les dreuz et les yazidis eux par contre ne peuvent compter que sur eux même. Quand à Poutine ne pas oublier que l’islamisme qu’il a combattu dans le caucase c ‘ est celui prêché par Ryad et l’EI et pas celui de Téhéran. Malgrès les lourdes carences du régime Iranien qu’ il restent à combler, les années Komeyni c’ est fini son successeur est un pur communicant dans son rôle pour qui essai un tout petit peu de sortir des sentiers battus. Quand a Israel certe elle considère que l’ennemi prioritaire de la région c’ est l’Iran sauf que pour les USA c’ est l’ EI. Le problème c’est que les USA nous rabachent qu’ ils sont l’allié indefectible et inconditionnel d’ Israel. En général quand on est allié indéfectible l’ « allié »de l’un ne peut être l' »enemmi »de l’ autre. A long terme cette situation ne peut etre qu’ intenable sur le plan diplomatique. Les pays du golfe ont du pétrole pour appliquer la paix social mais faut pas se leurrer le système politique syrien au delà de bachar al assad a beaucoup plus en commun avec nos systèmes qu’ avec celui des pays du golfe donc que Bachar tombe oui, que le régime tombe non.

              1. Par pitié:

                – Choisissez une idée à défendre dans votre commentaire (une par commentaire pour commencer si vous maitrisez mal le français)

                – Argumentez avec des idées qui se suivent logiquement (vous pouvez utiliser des connecteurs logiques pour commencer, c’est plus facile)

                – Faites des paragraphes qui permettent d’organiser vos pensées.

                C’est impossible de répondre à ce genre de soupe d’assertions…

            2. « Parce que fondamentalement le Sunnisme à une portée messianique, et veut se répandre. Les intégristes voudront toujours plus. »

              Évidemment toutefois il leur sera plus dur de recruter, je pense que la majorité des sunnites ne sont pas des radicaux toutefois il faut bien se rendre compte que, lorsqu’ils sont oppressés comme sous al-maliki en Irak, il sont enclin à soutenir certains groupes radicaux.

              Comme chaque minorité aura son état toute tentative d’expansionnisme sera alors une guerre conventionnelle. Nous pourrons alors intervenir pour défendre les minorités en repoussant les sunnites dans leurs frontières.

              Le fait est que dans le passé le moyen orient était stable car on y pratiquait la subsidiarité. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. Les USA avait fait en sorte d’inclure de la subsidiarité dans la constitution irakienne et cela a cédé après seulement quelques années (dans le respect de la constitution toutefois, al-maliki n’a pas ignoré la constitution, il a trouvé une faille).

              Le seul moyen pour que le MO retrouve sa subsidiarité et qu’il soit transformé en une mosaïque d’états.

      3. Quel est le docteur Frankenstein qui a créé ce monstre ? Affirmons-le clairement, parce que cela a des conséquences : ce sont les Etats-Unis.

        http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20141215/etr.html

  3. a noter que vous oubliez l’engagement des israélien auprès d’al quaeda, euh al nosra.

    on oubli aussi les bombardement turc au profit de daech contre le PKK, avec quelque frapped symbolique contre daech

    1. Israel ? N’importe quoi, ils ne sont pas impliqué dans le conflit et se contentent de frapper ceux qui envoient des missiles en Israel, rien de plus.

      1. Certes mais indirectement ils misent sur la force des islamistes sunites pour détruire les shiites………

        1. « Certes mais indirectement ils misent sur la force des islamistes sunites pour détruire les shiites… »

          Vous confondez détruire les chiites et faire cesser les attaques terroristes… C’est justement les chiites qui souhaitent la destruction totale d’Israël.

          Après tout, si le Hezbollah et IS s’entretuent, c’est deux groupes terroristes qui s’affaiblissent, ou est le problème ? Pourquoi Israël ne devrait pas être satisfait de la situation ?

          Se dire « a qui profite le crime » ne réponds pas forcément à la question de qui a déclenché tout ça… C’est une erreur récurrente des complotistes.

          Pour finir, l’extrémisme chiite est bien plus dangereux sur le long terme que l’extrémisme sunnite. Les chiites souhaitant une sorte de grande réconciliation avec les sunnites (mais ou les sunnites se contenteraient de suivre les ordres) pour se battre contre Israël et contre l’occident…

          L’extrémisme sunnite est plus désorganisé et irréfléchi. Les terroristes sunnites ayant réussis à se faire détester de toute la terre en attaquant tout le monde. Leur récente victoire sous la forme d’IS et uniquement du à l’obstination de la Russie et de l’Iran à vouloir garder Assad et à la politique désastreuse d’al-Maliki.

          1. Daesh est une création des USA.
            Ce n’est pas Assad qui a créé ce mouvement ,c’est la destruction de l’Irak par les USA qui en est à l’origine.
            Les USA ont ensuite financé et armé des groupes qui sont devenus Daesh.

            http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20141215/etr.html

            Les Russes ont bien vu venir le danger , ils ont tout de suite considéré que rien ne pouvait se faire sans impliquer Assad et qu’il ne fallait surtout pas détruire l’état syrien comme nous avions déjà fait en Libye avec le succès que l’on connait.

            1. « Ce n’est pas Assad qui a créé ce mouvement »

              Pourtant la Syrie et l’Iran n’ont pas hésiter à financer les extrémistes sunnites contre les USA en Irak.

              « c’est la destruction de l’Irak par les USA qui en est à l’origine. »

              Non, l’Irak était stable en 2008. C’est la politique d’al-maliki qui a détruit l’Irak. Enfin c’est pas comme si on avait jamais eu ce débat…

              « Les USA ont ensuite financé et armé des groupes qui sont devenus Daesh. »

              Non, ils ont financé les forces antiterroristes sunnites en Irak. Force antiterroristes compétentes et efficaces que Bagdad s’est aliéné avec la politique sectaire dictée par l’Iran.

              « http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20141215/etr.html »

              Quel est le fait jamais évoqué auparavant que je devrais y trouver ?

              « ils ont tout de suite considéré que rien ne pouvait se faire sans impliquer Assad »

              Pourquoi ? C’est pourtant bien Assad qui s’est aliéné une partie de sa population comme Al-maliki (ce dernier n’est d’ailleurs plus au pouvoir, comme quoi la démocratie apporté par les US est partiellement fonctionnelle).

              « ne fallait surtout pas détruire l’état syrien comme nous avions déjà fait en Libye avec le succès que l’on connait »

              Ces deux états se sont détruits tout seuls. Aujourd’hui la Libye est dans un bien meilleur état que la Syrie et presque stable.

          2. On ne gagne pas contre le terrorisme on lutte seulement contre lui .Et qu’ appeller vous terrorisme? Ce qui on voulu faire la guerre au terrorisme ont tous lamentablement échoué. Parce que aujourd hui tout et n’importe quoi peut etre qualifié de terroriste.

          3. Ah la destruction d’Israel! On va finir par croire que sa destruction était programmé avant sa création. Allez parler de la destruction d’israel à n’importe quel spécialiste de géopolitique ou d’analyse des conflits qui soit un tant soit peu serieux ou même aller au ministère US, Russe, Allemand bref dès pays qui comptent sur la scène diplomatique : il vous riront au nez mon cher.

          4. D’ailleurs pour la Russie le ezbollah est sur la liste des organisation terroristes?

    2. Israel n’intervient pas dans le conflit syrien sauf s’il est directement menacé (en gros, ils ont fait quelques frappes aériennes pour détruire des armes lourdes qui étaient transféré au Hezbollah). Les israéliens considèrent que tous les belligérants sont ses ennemis. Donc, ils sont bien contents qu’ils s’entre tuent entre eux.

      1. Oui sauf qu’on nous dit que Israel va jouer un role dans la resolution du conflit donc soit elle s’en fiche vraimment soit sa position va devenir intenable à long terme

      2.  » ne rien faire, laisser tous ces fanatiques s’entretuer sauf si on est directement menacé  »

        Si seulement ils s’entre tuaient qu’ entre combattants; mais ce n’est pas le cas. Deash commet des crimes abominables contre les civiles hommes femmes et enfants qui ne sont pas de même confession ou contre de même confession mais accusés de trahison d’être pas conforme à l’islam etc…. Il y a des centaines de femmes enlevées qui finissent violées comme objets sexuelles. Il y a les chrétiens persécutés et assassinés pareil pour les Yezidis, les kurdes etc…

        Deash est aussi en train de détruire tout un patrimoine mondiale. Laisser faire c’est aussi laisser faire le pire.

        D.J

        1. Oui, et on ne parle plus des abominations de Daesch. Peut-être parce que c’est loin. Pas vu à la télé, pas la peine de s’en occuper 🙂

  4. Les occidentaux sont acteurs du conflit dès les 1ères frappes aériennes quand à Bachar al Assad c’est bien beau de le gercler mais qui va garanti la stabilité du pays? Un depart sans alternative viable de transition comme on l a connu en libye aura pour consequence l occupation du sol syrien par les russes et les iraniens. SweepingWave que savez vous du rôle exact joué par israel dans ce conflit à part vos spéculations qui n’engage que vous? Un peu de modestie dans vos affirmations péremptoires seraient la bien venue. L’ Occident a foiré en Libye, espérons qu’ elle fasse mieux en Syrie et en Irak. De toute manière aucun gouvernement occidental n’ a la capacité et volonté politique d’ intervenir. Les USA sont exangues de conflits terrestres, la GB s’ est effonfrée en Afghanistan et Irak et la France n’ as plus de troupes disponibles enfin certainement pas assez pour une intervention d’une telle envergure. Les frappes au sol c’ est de la communication aucune guerre ne s’est gagnée avec des bombardement, le vietnam en est une cuisante démonstration. La résolution du conflit ne peut être que politique et l’Occident doit arrêter de tergiverser entre des alliés potentiellement défaillant. A un moment il faut prendre la responsabilité politique de dire quelle est le veritable ennemi et qui est ce qu’on soutient vraiment le reste c’ est du blabla. On veut vraiment éliminer l ‘EI bah dans ce cas la on s’ allie avec ce qui veulent vraimment sa peau et juge sont elimination prioritaire et on fait pression sur certains pays qui sont nos « alliés » pour qu’ il se bouche le cul quitte à les menacer de sanctions: exclusion de l’OTAN, baisse drastique de l’ aide militaire, et economique bref on agit et on arrêter de patauger. D’ ailleurs la presence suppposée de forces russes n’est pas annodine du tout: c est un avertissement sans ambiguité : soit vous participer plus activement à la lutte contre l EI soit vs nous laisser faire le ménage à notre manière et la ca sera autre chose que des bombes téléguidées sur des batiment en terre cuites. Je pense que le plus facheux d’en cette affaire c’ est qu’ on aprenne un beau matin que des milliers d’unités russes ou iraniennes convergent vers damas et rasent tt sur leur passage, là je vous rejoins entierement sur le fait que l’Occident n’aura pas d’autre choix que d’ être spectateur.

    1. « Les occidentaux sont acteurs du conflit dès les 1ères frappes aériennes  » ces frappes étaient stupides, il faut imiter israel: ne rien faire, laisser tous ces fanatiques s’entretuer sauf si on est directement menacé
      « L’ Occident a foiré en Libye » en effet, elle aurait dû intervenir après et ne pas laisser la Lybie à son sort (par contre, il est totalement faux de dire que l’intervention était une erreur Il y avait déja une guerre civile, c’était déja le chaos avant l’intervention)
      EN Irak, c’est là où l’Occident a fait le pire (renverser Saddam Hussein) autant il est faux de dire que le chaos en Syrie et en Lybie est de la faute des occidentaux autant c’est vrai pour l’Irak (bon, c’étaient sur les américains et pas les européens)

      1. « en effet, elle aurait dû intervenir après et ne pas laisser la Lybie à son sort »

        Je suis pas d’accord. Quel est le problème qu’il y ai deux gouvernements plutôt que un seul sur ce territoire ?

        Les divisions en Libye étant avant tout tribales, si ces deux gouvernements sont stables, pourquoi ne pas créer deux états ?

      2. nous sommes intervenus en Libye et en Syrie dans le but de renverser des gouvernements qui ne nous plaisaient pas. Nous sommes toujours prêts à intervenir pour libérer le pétrole et le gaz et apporter le dollar à des peuples ignorants qui n’en voulaient pas.
        donc nous avons une grosse part de responsabilités , en Libye nous sommes même coupables de crime de guerre puisque nous avons détruit le pays et assassiner son dirigeant.

        1.  » nous sommes intervenus en Libye et en Syrie dans le but de renverser des gouvernements qui ne nous plaisaient pas.  »

          C’est là qu’on voit que vous dites n’importe quoi depuis le début de ce billet comme nous ressasser avec ces histoire de Deash création des USA. L’intervention en Syrie pour renverser le gouvernement n’a justement pas eu lieu Obama s’y est finalement opposé et Hollande a du se résigner à ne pas le faire sans les USA.

          D.J

          1. Jusqu’à quand Obama ne regrettera pas cette prise de position?

          2. Daesh: création des USA
            lisez le lien que j’ai mis plus haut , c’est la déclaration d’un général français devant la commission d’enquète du sénat.
            un général américain à la retraite à déclaré la même chose.
            L’occident s’est encore une fois totalement enlisé dans une guerre qu’il ne pouvait pas gagner, la Russie a sifflé la fin de la récré , elle n’avait pas envie de voir le même désastre qu’en Libye.
            et maintenant qu’est-ce qu’il nous reste à faire ? à nous allier avec Assad et la Russie pour éliminer Daesh.

            question suivante : et maintenant ? on va aller faire des c..ies dans quel pays ? ou y’a-t-il du pétrole à libérer ?

        2. L’intervention occidentale en Syrie est marginale. Vous avez pas l’air de piger qu’aujourd’hui, il s’agit avant tout d’une guerre de religion chiite sunnite.
          « en Libye nous sommes même coupables de crime de guerre puisque nous avons détruit le pays et assassiner son dirigeant » Kadhafi était une ordure de la pire espèce qui pdt des décennies a été lié au terrorisme, il a parfaitement mérité de mourir. La Lybie était déja détruite avant l’intervention occidentale. Vous avez une mémoire très sélective, vous n’avez l’air de vous rappeler que la lybie était en pleine guerre civile AVANT l’intervention francobritannique. L’ONU a légitimé cette intervention (y compris la Russie qui n’a pas apposé son veto)
          La Lybie est une invention occidentale, ce pays est totalement artificiel c’est un ensemble de tribus se haissant

          1. ce n’est pas à l’occident de décider si il faut aller changer un régime.
            Surtout que le même Kadhafi était un de nos meilleurs amis quelques mois auparavant , on parle même de financement à certains politiciens.
            L’ONU nous a donné un mandat que nous avons largement outrepassé, l’ONU ne nous avait pas donné comme mission intervenir au côté des rebelles et d’d’aller assassiner Kadhafi Russie a pensé que nous étions des gens honnêtes , en Syrie ils ne se sont pas fait avoir.

          2. La Libye etait plus stable sous kadhafi que maintenant ne vous en déplaise. La Libye est une invention artificielle comme le liban, la syrie, l irak, les Etats du golfe et j oubliais une ecrasante majorité des etats du continent africains tous les pays cités sont des mosaiques ethniques.

        3. « Nous sommes toujours prêts à intervenir pour libérer le pétrole et le gaz et apporter le dollar à des peuples ignorants qui n’en voulaient pas. »

          J’ai plutôt l’impression que la Russie est toujours prête à intervenir pour défendre ses marionnettes qui n’acceptent pas des projets de pipelines qui seraient dans leur intérêt national. C’est à mon avis la principale raison pour laquelle la solution de plusieurs états indépendants n’est pas mise sur la table, car cela permettrait la construction de nouvelles infrastructures qui pourraient faire concurrence aux hydrocarbures russes.

          Combien de morts encore pour protéger le monopole de la Russie ?

      3. Ceci dit, les Américains lors de la première guerre du Koweit auraient pu déjà faire tomber Sadaam Hussein mais les efforts diplomatiques de Tonton pour éviter cela ont porté. Les Kurdes et les Chiites du Sud ont durement payé dans les mois suivant.

        1.  » Ceci dit, les Américains lors de la première guerre du Koweit auraient pu déjà faire tomber Sadaam Hussein mais les efforts diplomatiques de Tonton pour éviter cela ont porté  »

          Cette guerre était sous l’égide des Nations unie qui a autorisé la force n’ont pas pour renverser Saddam Hussein mais pour libérer le Koweit occuppé par l’Irak de Saddam. Elle est là la raison du non renversement de Saddam en 1991.

          D.J

          1. libérer le Koweit ? ah oui c’était l’histoire des couveuses,une histoire montée de toute pièce , avec des faux témoignages et tout et tout …

            1.  » libérer le Koweit ? ah oui c’était l’histoire des couveuses,une histoire montée de toute pièce , avec des faux témoignages et tout et tout …  »

              Vous pouvez nous sortir tout prétexte que vous voulez mais le Koweit a bien été libéré.

              D.J

            2.  » Daesh: création des USA
              lisez le lien que j’ai mis plus haut , c’est la déclaration d’un général français devant la commission d’enquète du sénat.
              un général américain à la retraite à déclaré la même chose.  »

              Et moi je vous met ce lien.

              http://www.tdg.ch/monde/espions-saddam-cree-groupe-daech/story/24144925

              D.J

          2. « Cette guerre était sous l’égide des Nations unie qui a autorisé la force n’ont pas pour renverser Saddam Hussein mais pour libérer le Koweit occuppé par l’Irak de Saddam. Elle est là la raison du non renversement de Saddam en 1991. »

            Ce qui était une terrible erreur, comme ne pas avoir arrêté la mascarade soviétique après la WW2.

        2. Non, c’est l’Arabie saoudite qui a empêché les USA de renverser Saddam Hussein. L’idée de renverser Saddam Hussein date de la première guerre de Koweit. L’invasion de l’Irak est le résultat d’un plan des néoconservateurs :créer un état démocratique au moyen orient allié aux USA et cela dans le but de moins dépendre des monarchies du golfe et de contrebalancer l’influence de l’Arabie saoudite qui est certes un allié des USA mais qui finance l’islam radical sunnite. Ce plan était loin d’être absurde et il aurait pu réussir. Malheureusement, il a échoué.
          Ce plan n’aurait jamais dû être essayé car les csq d’un échec d’un tel plan sont bcp trop catastrophiques que pour l’on essaye un tel plan.

          1. créer un état démocratique ? c’est une fable , la stratégie des conservateurs est plutôt de semer la pagaille ,et de récupérer un max de fric ou de ressources ( pétrole, gaz … ).
            ça ne vous a jamais étonné de constater que les USA perdent toutes les guerres qu’ils déclenchent depuis 50 ans ( à part l’invasion de Panama et de l’île de la Grenade ) ? en fait tout se passe comme si la victoire n’était pas un objectif.

            et qui c’est qui s’en met plein les poches ?
            http://www.courrierinternational.com/breve/2003/12/12/les-contrats-gonfles-d-halliburton

            1.  » créer un état démocratique ? c’est une fable , la stratégie des conservateurs est plutôt de semer la pagaille ,et de récupérer un max de fric ou de ressources ( pétrole, gaz … ).  »

              La fable c’est surtout l’histoire du pétrole ou du gaz. Le Kosovo en regorge et il n’interviennent pas en Syrie contre Bachar parce que ce pays n’a aucune richesse pétrolière et gazière. Vous devriez aussi vous renseigner de savoir qui a décroché la majorité des contrats pour l’exploitation du pétrole en Irak. C’est la Chine suivit des russes de Luköil, du malaisien Pétronas etz du anglo-hollandais Shell. les USA on eu un seul vrai gros contrat dans le kurdistan irakien

               » ça ne vous a jamais étonné de constater que les USA perdent toutes les guerres qu’ils déclenchent depuis 50 ans  »

              Effectivement la première guerre du Golf c’est Saddam qui l’agagné. le Koweit est devenue une province irakienne. Pareil pour la guerre perdue au Kosovo. Les serbes ont fini par créeer la grande serbie selon les voeux de Milosevic. On peut aussi parler de la guerre de Corée perdu par les USA. On sait quw ce pays est devenu entièrement communiste lors de l’invasion du nord sur le sud.

              http://www.lemonde.fr/international/article/2013/06/25/la-chine-grande-gagnante-du-petrole-irakien_3436335_3210.html

              D.J

              1. Au sujet du pétrole, je pense qu’il y a une méprise sur les intérêts des USA (et des pays européens ainsi que de tous les pays consommateurs de pétrole) sur cette ressource.

                On regarde beaucoup qui a les contrats d’exploitation et tout ça mais ça n’a que peu d’intérêt. Ce qui est dans l’intérêt des pays consommateurs de pétrole c’est avant tout que ce pétrole soit produit et ajouté à la demande mondiale. Avec le plus de concurrence possible pour éviter les chantages géopolitiques.

                Pour les USA, l’Europe et la Chine un pétrole qui reste sous terre est forcément mauvais alors que pour la Russie, l’Iran et les pays du golf un pétrole qui reste sous terre chez ses concurrents a du bon.

                1. ajouté à l’offre mondiale.

    2. « soit vous participer plus activement à la lutte contre l EI soit vs nous laisser faire le ménage à notre manière et la ca sera autre chose que des bombes téléguidées sur des batiment en terre cuites »

      La Russie n’a pas les moyens de combattre seule IS, encore moins avec l’invasion et l’occupation de l’Ukraine et en plus son opinion ne serait pas d’accord pour supporter le cout en vie humaine.

      J’ai surtout l’impression que la Russie est la pour attendre qu’on ai fini le boulot et nous voler la victoire à la fin en s’assurant que le régime de Bachar ou une nouvelle marionnette de la Russie et de l’Iran soit en place.

      1. Lol elle en a les moyens militaires et plus important elle en a les moyens politiques, les experts estime à 100000 hommes pour rependre l’ensemble des territoires conquis par l’ IS en Syrie et Irak. Une coalition Russie, et Iran serait efficace detrompez vous, bon j’avoue les méthodes seraient peu orthodoxes mais bon on l’aura voulu. Voler la victoire laquelle???? Cacher notre misère ouais les russes ont une base navale en syrie. Ils attendent qu’un faux pas de l’IS genre une avancée trop rapide sur Damas ou que notre coalition continue de patauger jusqu’ au moment critique.

        1. « Lol elle en a les moyens militaires et plus important elle en a les moyens politiques, les experts estime à 100000 hommes pour rependre l’ensemble des territoires conquis par l’ IS en Syrie et Irak. »

          Une armée c’est pas juste un nombre d’hommes, c’est aussi de la logistique et des moyens financiers.

          « Une coalition Russie, et Iran serait efficace detrompez vous »

          Des perses chiites qui iraient ramener le calme dans dans zones arabes sunnites ? C’est encore plus ridicule que des soldats russes…

          « les méthodes seraient peu orthodoxes mais bon on l’aura voulu »

          On voit que l’idée d’un massacre à grande échelle vous fait plaisir…

          « Cacher notre misère ouais les russes ont une base navale en syrie »

          C’est quoi cette suite de mots sans aucun sens ?

          Bon, je pense que je vais plus répondre à vos posts car il est impossible d’avoir une discussion avec vous. Vous n’avez manifestement pas les compétences nécessaires en français pour argumenter dans un débat constructif. Je me demande vraiment ce que fais la modération.

          Note de la modération :
          La modération n’est pas votre larbin.
          A la prochaine remarque de ce genre c’est bannissement direct sur IP.

          SVP, passez votre chemin et revenez quand vous serez capable de faire des interventions correctes. Je ne fais pas de l’élitisme, moi aussi je fais des fautes d’orthographe, de conjugaison, de frappe… Toutefois vos posts sont simplement catastrophiques.

      2. L opinion défavorable ? Je n’ en serai pas si sur.Les forces russes en ukraines c’est une nano partie de l’ensemble des forces russes deployable sur le terrain. D’ailleurs ont peu admirer une certaine sagesse de la part de Poutine de ne pas intervenir precipitement contrairement à un certain G.Bush en Irak. Poutine n’ est pas idéaliste si la situation le pousse à faire le ménage c’est pas pour mettre en place la démocratie ou mettre des pantins au pouvoir, c’ est pour nettoyer le bordel qui nous sugmergera tot ou tard si on ne resoud pas ce conflit en mettant pas toush les acteur sur la table, en faisant du double discours, en étant hypocrite quoi

        1. En Syrie pour la Russie il n’y a plus grand chose à sauver à part la tête de Bachar. L’armée syrienne n’est plus fiable ça déserte comme pas permis et on oublie que les russes risquent ne pas être du tout populaire d’une bonne partie de la population syrienne pour être venu aider celui qui les a massacré au tout début des révoltes populaires.

          D.J

      3. un_lecteur ou la géopolitique et les conflits vus par les néocons de Washington. « nous voler la victoire » 😆 , lapsus révélateur !

  5. Merkel n’ est pas la dame de fer Maggie thatcher. Merkel c’ est la dame en carton qui succombe vite aux préssions de l’ opinion publique, de la gauche et des verts. Catastrophe nucléaire au japon, les vert s’ ennervent et hop Angela ferme les centrales nucléaires en Allemagne. Images de naufrages en mer , la gauche s’ énnerve et hop Mme Merkel ouvre toute grande les frontières.

    1. Vous parler de Tatcher? Cette femme a été élu pour redonner du poids à la GB sur la scene internatinale dans un contexte de réescalade entre le bloc de l’est et l’ ouest un peu comme Reagan aux USA, la majorité des electeurs ont vu en lui le retour de l’ amérique éternel: blanche, chrétienne et sur de sa domination. Bush a voulu immiter Reagan en oubliant que la bipolarisation c est fini il s’ est planté. la guerre froide étant finis une personne du même type que Tatcher serait innaudible aujour’ hui, d’ailleurs ont le voit bien avec Cameron sur le plan diplomatique et la scène internationale la GB aujourd hui c’est pinuts. D’ailleurs si on observe bien son discours sur la sécurité et la défensse, il s’est de plus en plus recentré sur le plan nationale depuis la fin de la presence british au MO. En gros c’ est luttons contre le terrorisme en mettant plus de caméras, restreignons les frontières, augmentons les prérogatives de la securité interieure avec un discours ou l’aspect identitaire prend de plus en plus de place, bref la GB ne joue plus aucun rôle à l’avenir, alors c ‘est sur qe Cameron a une chance d être réélu vu l’Etat du labour et que la City le soutient sur le plan économique mais son discours identitaire pourrait lui coûter cher à long terme, la GB est libéral pas nationaliste et puis un indépendament de tous ses aspect l’usure du pouvoir a toujours raison.

      1. « d’ailleurs ont le voit bien avec Cameron sur le plan diplomatique et la scène internationale la GB aujourd hui c’est pinuts » Cameron n’est pas Tatcher, il s’en fout de la politique internationale. Il est intéressé par les problèmes internes de la GB pas par la politique internationale. En GB, il y a un sentiment isolationniste très fort (qui va de pair avec le repli sur soi): les anglais sont surtout préoccupés par leurs problèmes internes et s’en foutent du reste du monde. La politique étrangère de la GB c’est le suivisme (mais cela ne vient pas de Cameron c’était déja comme cela avant)
        Cameron, à la base, est centriste. Ce mec n’a aucun charisme, je ne vois pas en quoi on peut le comparer à Tatcher.
        Je n’ai pas bcp de sympathie pour Cameron mais il faut reconnaitre qu’il est sans doute l’un des plus compétent chef de gouvernement d’Europe. Il faut bcp mieux que tous les politiciens francais.
        « Cameron a une chance d être réélu  » Il a dit qu’il ne se représentait pas à un troisième mandat.
        « a GB est libéral pas nationaliste » les anglais sont des gens très attachés à leurs traditions. or il y a un sentiment de perte de ces traditions qui entrent une repli sur soi. Cameron n’est pas nationaliste mais il doit composer avec son parti dont bcp de ses membres sont bcp plus nationalistes. De toute facon, les immigrés votent pour la gauche.

        1. Note de la modération :
          Message supprimé. Merci de faire un effort sur l’orthographe pour les suivants.

    2. « Merkel n’ est pas la dame de fer Maggie thatcher » Merkel est arrivée au bon moment (qd les réformes prises sous ses sucesseurs ont commencé à porter leurs fruits) alors que Tatcher est arrivé au pire moment (qd son pays était ruiné par le socialisme)
      Merkel a absolument tout céder à la gauche pour former sa coalition et pour rester au pouvoir
      Le plan de transition énergétique allemand est suicidaire

Les commentaires sont fermés.