Najat Vallaud-Belkacem propose de punir fiscalement les familles pauvres

Publié Par h16, le dans Édito

En début de semaine, je consacrais un billet à Fleur Pellerin. LOL et rigolance mis à part, pour des raisons évidentes d’égalité homme-femme, je me dois donc aujourd’hui de faire un billet sur Najat Vallaud-Belkacem, le porte-parlote du gouvernement qui ne m’a d’ailleurs pas laissé le choix : le ministre des droits des femmes souhaite à nouveau attaquer la réalité avec le burin de la loi et le marteau de la règlementation afin de rendre la fiscalité plus câline au travail des femmes.

Peut-être fallait-il faire oublier le débat parlementaire inexistant sur la pénalisation des clients de la prostitution, et tenter de camoufler les vociférations outrées et pourtant argumentées des principaux concernés (tant clients que prestataires de service) ? Peut-être était-il devenu nécessaire d’agiter une nouvelle fois le microcosme parisiano-politicien ou journalistico-médiatique en tentant la résolution d’un problème que personne ne se posait ? Difficile à savoir, tant la stratégie globale du gouvernement et de chacun des ministres semble impénétrable au commun des contribuables. Quoi qu’il en soit, voilà notre effervescente minustre lancée dans un nouveau chantier qui cumule l’avantage de concerner les Femmes, ces créatures éternellement bafouées par la société patriarcale capitaliste mondialisée qui croque du chaton au petit déjeuner, et l’avantage de rejoindre Berny Bercy dans son combat contre l’Hydre Budgétaire en plein choc anaphylactique de simplification. Il y a un autre avantage qui est celui de l’illisibilité complète du charabia proposé, mais on est ici en terrain normal pour la porte-parlote.

égalité sexuelle salariale : grimpez à bord pour une bonne tasse d'égalité !

Tout part du constat évident et non-discutable que les femmes sont discriminées, notamment dans l’accès à l’emploi de certaines professions comme grutier, marin pêcheur, égoutier ou informaticien. Et ça tombe bien : en termes d’égalité des droits des femmes, tout le pays réclamait instamment que soit fait quelque chose, avec des actions fermes et décidées, tout plein de leviers à mobiliser, des revalorisations à faire et des interventions concrètes très palpables à base de tangible qui laisse des traces. M’ame Najat a donc décidé de prendre les dispositions nécessaires pour mobiliser son ministère afin d’encourager une prise d’action décisive. Et concrète, bien sûr.

Ce qui se traduit immédiatement par l’inévitable création d’un GrRrand Service Public de l’Orientation qui a pour ambition de se fixer des objectifs, et notamment de mixité dans les études supérieures. Oui. Elle est cash comme ça, la Najat. Ca ne s’arrête pas là, bien heureusement. Par exemple, pour les pôle « emplois d’avenir », elle explique que son ministère a veillé « aux objectifs sexués » qui sont mis en place, ce qui pourrait vouloir dire qu’il y aura donc des emplois d’avenirs réservés aux femmes pour des raisons de quota, ou ce qui pourrait aussi vouloir dire également que certains objectifs auront un petit zizi et d’autres un petit trilili. Je penche pour la seconde option, bien plus poétique. Il y a bien sûr tout un épais nuage de vapeurs stato-égalitaristes supplémentaires, mais ce ne sont pas celles-là qui m’intéressent ici.

En fait, de tout le fatras de propositions vaguement articulées entre le désir compulsif d’égalitarisme aplanissant et celui de se faire mousser médiatiquement, la plus choupinette reste sans doute celle qui consiste à adosser cette fumeuse fameuse égalité à la fiscalité. Comme il est à la mode actuellement de faire des réformes à la dynamite devant les micros (et au pinceau triple zéro en coulisse), la minustre s’est donc mis au diapason des autres clowns gouvernementaux en proposant une vaste refonte de l’impôt sur le revenu. C’est certes la troisième ou quatrième depuis le début de l’année, mais après tout, chaque ministre peut bien tenter sa chance. Pourquoi pas elle ?

S’appuyant sur les palpitantes conclusions du volumineux rapport commandé pour l’occasion, Najat Vallaud-Belkacem propose de revenir sur le principe de l’impôt par foyer fiscal pour en faire un impôt individuel. L’idée du foyer fiscal était de tenir compte des cas, assez fréquents, où l’un des deux conjoints ne travaille pas. Comme cette réalité — où un conjoint (forcément la femme, faible et au foyer) ne travaille pas — est globalement assez intolérable dans une République des Droits de la Femme, la politicienne propose de moduler le quotient familial afin de favoriser les couples ou les deux sont actifs, ou, au contraire, pour réduire les avantages des couples déviants pardon monoactifs. Ceci permet, sans entrer directement dans l’individualisation de l’impôt, de moduler un peu plus la façon dont il est calculé et ponctionné, transformant une usine à gaz déjà violemment tubulurée en usine à gaz égalitariste féministo-compatible dont les subtilités occuperont à n’en pas douter des cohortes de comptables et d’avocats fiscalistes sur les trois prochains millénaires. Et concrètement (puisqu’on nage dans le concret depuis quelques lignes), cela veut dire que les ménages qui n’ont qu’un revenu mais tout autant de bouches à nourrir se retrouveront donc à payer plus d’impôts. Oui, vous avez compris : Najat Vallaud Belkacem s’attaquera ainsi de front à la pauvreté en punissant solidement les familles où un seul des conjoint travaille. Voilà qui va être extrêmement populaire.

najat consentement a l impot

Rassurez-vous, il existe une autre possibilité, comme plafonner l’avantage du quotient conjugal, un peu comme pour le quotient familial. Là encore, on sent nettement l’ajout verruqueux sur le furoncle global de l’imposition en France, ce qui tombe juste à point pour rejoindre le fameux Choc de Simplification dont Berny Les Bons Budgets a la charge. À force de simplifier de la sorte, il est raisonnable de dire qu’absolument plus personne n’y comprendra rien et les redressements fiscaux tous azimuts pourront enfin être parfaitement arbitraires sans la moindre source possible de contestation. On a les chocs de simplification qu’on peut, mais à ce titre, la tâche des inspecteurs sera considérablement simplifiée. Ça tombe bien, c’était le but.

Vous l’aurez compris en lisant ces élucubrations foutraques pour péronnelles aux hormones mal contrôlées : il ne s’agit pas tant d’égalité devant le droit que d’égalité effective, à la Procuste, où tout ce qui dépasse sera coupé (et il y a toujours quelque chose qui dépasse). Le réel ne s’accommode pas des coups de boutoir du gouvernement ? Le réel s’obstine à trouver plus de femmes dans l’Éducation Nationale et chez les infirmières que dans le BTP ou la marée-chaussée ? Le réel, décidément chafouin, colle plus de femmes au foyer que d’hommes ? Qu’à cela ne tienne, chaque ministre redoublera d’effort pour plier le réel à ses lubies. Et quand ce n’est pas le chômage comme récemment, c’est la fiscalité qu’on tripotera pour aboutir au résultat que l’on cherche.

Le résultat, bien sûr, ne sera pas là. Les couples continueront obstinément à se répartir les tâches de façon horriblement sexuée, ou, pire, les bricolages fiscaux aidant, la famille traditionnelle partira en quenouille, malgré son historique assez solide prouvant qu’elle est une bonne idée de base. La réalité, on s’en doute, continuera à faire des pieds de nez de moins en moins citoyens, de moins en moins festifs et de plus en plus féroces. Les passionarias du gouvernement s’acharneront donc toujours plus loin dans les froufroutages inutiles et déstructurants. Pendant ce temps, de simplification fiscale, point il n’y aura, et d’amélioration générale de l’économie française, non plus.

Mais Najat s’en fiche. Elle aura eu ses quarts d’heure de gloire.

—-
Sur le web

  1. Les commentateurs ce matin sont en état de choc, il n’y a plus personne, ils sont aux abonnés absents :mrgreen:

    1. Mais si, mauvaise langue !

      Je voudrais poser une question:
      – Ne doit on pas tout simplement, interdire les femmes en politique ? (en tout cas en France)

      En fait, si l’on fait une liste de Dati en passant par Cresson (et j’en passe des pires), ça donne quoi, nos dames en politique ?

      Oui, hein, pas brillant en effet. Problème de sexe, de cerveau, de je ne sais pas quoi….en tout cas si on se base sur le résultat et les chiffres, c’est pas joli, joli.

      Hein ?!

      1. Mon cher Golum, Montebourg, Fillon, Sarkozy e Hollande ne brillent pas non plus pour l’ingéniosité de leurs reformes. Le vrai sexisme anti-libéral c’est d’en faire une règle générale, exactement comme vous proposez dans votre commentaire.

        D’ailleurs Margareth Thatcher n’était pas une femme? Et Angela Merkel?

        1. :)
          C’est pour ça que j’ai dit en France.

          Dans vos exemples je ne vois pas de femmes….je vois des hommes politique !

          Contrairement à NBK qui montre sa culotte. (elle n’est pas crédible)

          Mais vous avez raison, les hommes sont pire dans notre système politique. Même cochon pour certains (DSK par exemple….)

          En fait on a un parfait exemple de déviance que la constitution devait écarter avec les droits de l’homme et du citoyen. Pauvre de nous.

      2. Christine Albanel ; the best ever.

    2. Regardez, BM ! Je suis là ! 😉

    3. sympa ton avatar,black mamba(rassures moi,c’est pas najat vue de dos?)

  2. ca va mal finir cette… C….

    déjà que les enfant coutent une part et pas une demi, si en plus on tue la conjugalisation et la familiarisation, on va vers le grand soir non pas fiscal mais révolutionaire.

    ces gens ne respectent même pas le bon sens. traiter la notion de partage dans la famille comme une niche fiscale, c’est comme si on taxait en proportinelle la consommation d’eau ou d’électricité (je rigole ces boulets l’ont fait).

    Vivre à 700 euro par tête, sans aides, et taxé comme un célibataire, en étant supposé être dans les haut salaires, en ayant bossé dur dan son enfance, certains vont commencer a remettre le système en question, et pas avec un bulletin de vote.

    Même si ca n’aboutit a rien, ces types nous balancent tellement de cygnes noirs fiscaux (fiscalisation des charges financières, rétroactivité, défamiliarisation, déconjugalisation, NE/BE, taxation du loyer théoriques de propriétaires, 75%, progressivité de l’eau et l’énergie ), que j’en suis tétanisé… plus envie de rien sinon d’en venir a des mesures radicales.

    Je rigole, je prépare la révolution… en physique… dommage que ca puisse sauver ces malades (et là je fait pas de politique).

    1. Je dois bien avouer, que, moi aussi, j’ai parfois envie de tout casser pour exprimer mon mécontentement face à cette bande de branquignoles. En attendant, on a l’impression que le pays pousse le chant du cygne….

      1. Mais non, il ne faut pas s’ennerver. Devenez Musulman à la place. Il suffit d’épouser plusieurs femmes, de faire un max de gosses, et vous rammassez le pognon à la fin du mois ! Simple, non ?!

        C’est quand même plus sympa que de devoir prostituer sa femme pour payer les fins de mois que le mari n’arrive plus à boucler…..il faut s’adapter, rien de plus !

    2. Je suis arrivé au même point que vous.

      Je n’ai plus du tout envie de bosser dans ce pays, j’attends avec hâte mon visa pour déguerpir et protéger ma famille.

      Si par malheur j’étais obligé de rester en fRance, je deviendrai physiquement violent.

  3. Quoiqu’il arrive, ça pourra difficilement être pire que ça : http://80669ede.miniurls.co

  4. Au dela du besoin d’argent qui leur fait dire et faire n’importe quo, il y a aussi la volonté de monter les français les uns contre les autres, les femmes contre les hommes, les homos contre hétéros, les athées contre les croyants, les enfants contre les parents, les pauvres contre les riches, les gauchistes contre les droitistes, les internationaux contre les patriotes, les travailleurs contre les rentiers, les salaries contre les patrons, les salariés du privé contre ceux du publique, les fdesouche contre les nouveaux, les propriétaires contre les locataires, les non fumeurs contre les fumeurs, les tolérants contre les racistes, les chrétiens contre les musulmans ….

    Tout ce qui peut constituer un groupe est instrumentalisé contre un autre.

    Le but évident est de créer des tensions entre le peuple lui-même, ça lui sapera ses bases pour s’unir contre l’état spoliateur, et donc l’empêchera d’être réellement dangereux.

    Outre la lutte financière contre le léviathan, il y a une autre chose qu’on peut faire …………… s’unir.

    Quoiqu’il arrive, qu’on soit d’accord ou pas les uns avec les autres, qu’on se soutienne entre frères français dans la survie de notre beau pays et de notre histoire millénaire.

    1. Je veux bien « m’unir » avec toi, mais ça va rester une relation stérile ! A moins d’adopter bien sur…

      Naon, je déconne. On est pas bien là sur Contrepoints, on est pas une famille unie ?

      C’est déjà un bon départ, qui emmerde nos minustres, au plus haut point. Je peux te l’affirmer.

      On va petit à petit ralier des « nouveaux » à notre cause, car elle est juste. Les libéraux sont pour le peuple et la liberté. ça va finir par se savoir.

      1. mdr !!

        Oui, ça va se savoir, mais même si d’autres ne sont pas libéraux, il faut les soutenir aussi, et qu’ils nous soutiennent, peu importe les opinions.

        Le plus important, c’est l’union entre les spoliés du système et les avantagés.

        Que les riches acceptent de soutenir les pauvres et les pauvres voudront bien abandonner l’état.

    2. Je crois qu’il n’y a rien de pire que d’être libéral en france de nos jours.
      Il y a de quoi devenir dingue.

      1. Bien sur que si… il y a les libéraux qui travaillent dans la finance!

    3. Entièrement d’accord avec vous. Le PS au pouvoir connait parfaitement la diatribe « mieux diviser pour mieux régner ». Il fait exactement la même chose que l’ancien gouvernement, qu’il ne cessait de critiquer….

      1. On n’est rien d’autre que des montons, des « administrés » (esclaves) aux yeux de tous ces professionnels de la politique.

        Diviser pour mieux régner, clientélisme, etc. Tout ça on ne connait que trop bien.

        Il n’y a ABSOLUMENT RIEN à attendre de ces gens là.

        On ne devrait même pas en parler et plutôt se concentrer sur comment créer de nouveaux espaces de liberté, de nouveaux marchés, faire respecter le droit (justice privée), résister à l’oppression (armes non létales) plutôt que de gaspiller notre salive au sujet de cette caste ignoble qui de toute façon disparaitra un jour ou l’autre.

  5. Heureusement qu’avec vous, H16, on arrive à en rire, tellement c’est désespérant ! Avoir créer autant de ministère pour tant de conneries….
    J’aimerai que cette Najat aille proposer ces idées à la c.. dans son vrai pays qui n’est point la France ! qu’on rigole encore plus !
    Mais comme vous dites, la réalité ne se pliera pas à leurs ides lubriques ! Elle restera la même !

    1. Cette fille est d’une arrogance incroyable, avec son sourire figé sur ses lèvres de celle-qui-a-tout-compris; mais quand elle est en visite dans son pays, si nécessaire, elle met le voile et prend la posture de la soumise.
      Je pense que cette bande d’ahuris qui nous gouverne est en train effectivement de diviser sérieusement la France.
      Nouvelle du jour : revenir sur la loi d’interdiction du port du voile à l’école.
      C’est bien pour elle, elle va pouvoir le mettre à l’Assemblée.

  6. Voilà l’exemple même d’une minustre dont le gouvernement pourrait aisément se passer!!

  7. mais non, tout cela n’a qu’un seul but légaliser et légitimer le fait que Normal 1er et sa concubine puissent continuer à faire déclaration de revenus séparées afin de ne pas avoir à payer l’ISF. Donc pour noyer le poisson et faire passer la pilule (de plus en plus de personnes s’interrogent sur la légitimité Madame de Maintenant et ses enfants à vivre aux crochets du contribuables et le risque pour Monsieur Normal de voir sa déclaration de patrimoine invalidée puisqu’il s’est défini comme « célibataire ») on nous pond une nouvelle loi qui, si elle bénéficiera aux plus revenus, pénalisera encor eune fois, la classe moyenne.
    Il n’aime pas les riches, il nous l’assez répété, alors il fabrique des pauvres.

  8. La mentalité constructiviste de toute cette bande de politicards en général et de cette gamine qui n’est la que parce que femme et diverse, en particulier a de quoi glacer les sangs. On se croirait en Corée du Nord.

  9. Nous voici, tous émus par ce nouveau-né: le divorce fiscal :-)

    1. Pourquoi j’ai un ping francs maçon au dessus de vous ? étrange quand même….

      1. Le lien à cet article est présent sur le site des francs-maçons.

  10. Un seul commentaire permet d’expurger la problématique de ce gouvernement, de cette majorité, de cette présidence, l’aphorisme d’Audiard : « Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. »

  11. Son seul intérêt est de nous rappeler de ne plus voter pour ces gens dans les élections qui viennent.

  12. je trouve tous les commentaires bien injustes avec elle. c’est tout de même le ministre féminin le plus joli de la petite vingtaine qu’on a.
    qu’une idiote soit belle et sexy et on lui pardonne déjà la moitié.

    1. Modération : pas d’insultes

      1. Avec ce gouvernement, on ne sait pas ce qu’on va toucher, ET on ne sait pas ce que ça va nous coûter.

        1. avec la nouvelle loi de punir les clients, ce sont elles qui se réjouissent : http://www.sex4u.ch

      2. vous avez découvert une différence entre un ministre intelligent et un ministre idiot ? l’un comme l’autre cherchent à nous asservir et à nous détrousser. l’un le fera d’une manière intelligente, l’autre d’une manière idiote, pour le même objectif et le même résultat. donc je ne trouve pas que le cerveau compte tant que ça.
        quand j’étais étudiant, j’avais un poster de cindy crawford punaisé sur les murs de ma chambre. aujourd’hui, si c’était à refaire, je préfèrerais punaiser sur le mur la belkacem plutôt que la branchue.

  13. Tripoter la fiscalité pour couper tout ce qui dépasse. Attention Messieurs !

  14. Quand allons-nous donc enfin renvoyer Najat dans ses foyers ?! Elle peut encore y servir à quelque chose pendant quelques années. En tous cas, au gouvernement on préfère largement un grand rien du tout que cette bonne à rien.

    1. A quang l’égalité des laids (moi) et des belles (NVB) pour que je puisse l’enc…

  15. Mdr je savais pas qu’elle donnait dans l’égorgement halal celle là ..

    1. Pardon ! Vous devriez dire « dégorgement » halal…

  16. Une femme chirurgien ou pilote de ligne mariée à un chômeur ou à un instit débutant elle gagne quoi dans l’affaire?

    1. elle paiera plus d’impôts. Bien fait pour elle. C’est vrai quoi, quelle idée de gagner plus que le smic. Touche pas au grisbi Salope ! C’est dégoûtant tout cet argent qui ne va directement dans les caisses de l’Etat.

  17. boulekacem…

    qu’est ce qu’on va bien en faire de celle la??

    1. On va la mettre éboueuse, pour établir la parité dans ce métier.

  18. La France est un asile psychiatrique socialiste dirigé par les plus malades. Ils sont tous à enfermer derrière des barreaux sous camisole de force. On sait que les premiers symptômes de cette folie collectiviste sont apparus en 1981, voir en 1945 par l’imposition de force de deux attributs politiques d’origine communiste, la Securitate Zoziale et l’ENA. Mais on a vu des symptômes encore plus criants sous Jospin en 2000 (mettons à part l’ineptie des 35 heures créées sur un bout de table en fin de beuverie par deux soûlards invétérés, ex-amants et pervers reconnus, DSK et Aubry). A cette époque du passage de 1999 à 2000, on a vu ici des débats très sérieux (seuls au monde) sur le fait que le 3ème millénaire commencerait en 2001, où étaient présents un marin célèbre pour ses exploits autour du monde et le directeur de l’Observatoire de Paris en personnes, arguant de leurs positions irréfragables pour imposer la folie du passage du millénaire décalé d’un an. Chacun peut voir en regardant ces deux chiffres 1999 et 2000 que les 4 incrémentations changent, unités, dizaines, centaines, milliers. En d’autres termes, on avait bien, le 1er janvier 2000 changé d’année, de dizaine d’années, de siècle et de millénaire. Toute la Terre a fêté ce changement unique le 31/12/1999. En France, on a reporté OFFICIELLEMENT le passage du 3ème millénaire au 31/12/2000 où là, comme chacun l’avait constaté, on avait seulement changé d’année. Le diable comme la folie, sont bien dans les détails. Un de plus ! On parlait de l’asile à ciel ouvert de l’URSS, de celui de Cuba ou de Pynonyang, voire des pays de l’Est. Maintenant, le dernier pays de cons (non, con, il y a un côté sympa, « le con peut être sympa et intelligent » même s’il ne pense pas comme celui qui le traite de con), le dernier pays de fous de la sphère socialiste est bien la France. Mêmes causes, mêmes effets, mêmes conséquences. La folie gouverne ce pays, de plus en plus, et la folie emmène toujours ses dépositaires dans le mur.

  19. Dans Spiderman 1, l’oncle en train de mourir dit:
    Mon fils, à grand pouvoir, grande responsabilité. L’equation est pourtant simple.
    Ces apprentis sorciers doivent payer le prix fort. Ils feront moins les cons après ça.

    1. Désolé pour mes sources….

  20. Tous ces mouvements (de) politiques, d’opposition, de déstabilisation, parfois de fractures créés entre les différentes composantes de la société française (et parfois un peu étrangère aussi..) me font penser aux prémisses de fin de société dont parle Piero San Giorgio dans son bouquin au titre évocateur « survivre à.. » où il résume et fait référence aux analyses d’un certain Chomsky (pas encore lu) qui avait déjà évoqué les moyens à utiliser pour les politiques (décisions absurdes et imprévisibles, choix surprenants, commentaires abrupts …) pour arriver à mettre en place une tyrannie mondiale..C’est assez troublant car chacun des ministres du gouvernement actuel semble assez dans ce scénario…Let ‘s be optimistic

  21. Pour ceux qui ne l’ont pas encore vu, cela se passait le 21 nov dernier au parlement européen de Strasbourg.

    Un parlementaire britannique parle de taxation et d’évasion fiscale en UE et c’est assez hilarant : plus d’ un million de vues en 4 jours…

  22. D’après Doze, Najat a déjà annoncé que c’était une blague.

    Maintenant ils reculent carrément dans la même journée. C’est effarant.

    1. ca fait des blagues un ministre? qu’est-ce que c’est que ce foutage de gueule?

    2. Il faut se méfier. Malgré les reculs dans la journée, les sorties ministérielles délirantes servent à poser des jalons. Dans quelques mois, quand ils imposeront leurs réformes, les socialauds pourront prétendre qu’il y a eu débat.

  23. Ces triples buses vont finir par nous pondre une taxe sur les couples non-divorcés.
    « C’est vrai, quoi… ça coûte cher un divorce. Et il y en a qui n’ont pas ça à payer. C’est pas juste!….
    Taxons les non-divorcés! »

  24. Assez surprenant ce billet de @H16.

    la sortie de la ministre n’est elle pas d’essence libérale ( enfin, à partir du moment où l’idée d’un impot même réduit est tolérée).

    Pour moi, le quotient familial et la mutualisation des revenus sont un choix de société, qui favorise fiscalement un profil de foyer plutot qu’un autre.
    Pour moi, avoir des enfants ou pas, être en couple ou pas, répartir les taches « professionnelles » et « familiales » au sein d’un couple ou pas… sont des choix individuels et l’état ne devrait pas s’en soucier.
    Et je trouve à cette approche quelques avancées intéressantes :
    1- simplification : plus besoin de déclaration d’impôt finalement, puisqu’un taux est appliqué à une somme indépendamment du contexte. ( accessoirement cela facilite aussi l’imposition à la source)
    2- clarification : l’aide sociale favorable aux familles serait discutée comme d’un choix politique propre… et non pas dispersée dans l’IR, dans les allocs, ETC….
    3- un pas vers la flat tax… puisque le législateur jouera sur les taux et non plus sur des taux et une politique familiale et sociétale. et applicable sur tous les revenus… un pas vers la fusion csg/ir plus simple et plus cohérente
    4- dire que tous les revenus doivent être considéré individuellement pour payer l’impot , c’est aussi faire avancer la réflexion sur l’individualisation de la redistribution : un pas vers le revenu universel…

    PS : je peux vous avouer que le système actuelle m’est favorable. je ramène plus d’argent au foyer que ma femme qui a choisi de travailler par passion… et avec parfois un rythme plus souple pour être plus présent avec nos enfants.

    1. La proposition de NBK vise à pouvoir mieux appliquer la progressivité, pas du tout à aller dans le sens libéral.

      1. l’individualisation de l’impot reviendrait à augmenter les impots sur les familles, et en particulier sur ceux avec de gros différentiel de revenus… au profit des célibataires…

        Bon d’accord, il serait tentant de ne pas faire baisser les impots des célibataires …

    2. Je suis pour une flat tax et donc une individualisation de l’impôt.

      Mais NVB ne propose ici ni l’un, ni l’autre. Elle propose une mesure constructiviste, et d’augmenter les impôts. Je ne vois pas comment on peut trouver ça libéral même de loin.

  25. Stupéfait par les commentaires ! Pour une fois que le gouvernement évoque une idée intelligente (et oui cela devait arriver un jour, en faisant tout et n’importe quoi, on propose même des réformes libérales ). L’état n’a pas à se mêler de la vie privé, le quotient familial est une fiction socialiste. Mais je ne réjouis pas trop vite car l’usine à gaz pointe son nez et cela pue la réformette !

    1. D’une part, il ne s’agit pas d’une réforme libérale mais constructiviste en diable. D’autre part, il s’agit d’augmenter les impôts, je ne vois pas comment on peut être pour, sachant qu’en plus les dépenses continuent d’augmenter.

      1. Désolais mais le quotient familial que vous défendez est d’essence constructiviste. L’Etat n’a pas à vous taxer selon vos choix de vie privée.

        1. J’abonde la reflexion de @pythéas…. le système de quotient familial est vraiment anti libéral… d’où ma surprise….

          Et cela ne m’empêche pas d’être très critique vis à vis de l’absence de contrôle sur les dépenses…

          PS : je ne suis pas opposé à l’impot par philosophie… mais juste persuadé du manque d’efficacité de la redistribution.

          1. J’ai répondu plus haut. Je suis pour l’individualisation et une flat tax. Ici, il ne s’agit certainement pas d’une flat tax, et en fait d’individualisation, on a une magnifique usine à gaz dont l’unique but est d’augmenter les impôts pour tous. Seuls les naïfs peuvent abonder dans le sens parfaitement constructiviste de NVB.

  26. Le constat que l’on peut faire sur la fiscalité , c’est que c’est une gros bordel, qui donne à tout le monde l’impression qu’il se fait « avoir » par rapport à son voisin, qui ne donne pas envie de bosser de peur de perdre dans le grand jeu de la redistribution et qui au final profite à ceux qui décident de cette fiscalité, plombant le pays tout entier…

    L’état a commis une erreur au départ qui est de vous vouloir se memer de mariage et de natalité voire de sexualité…il a utilisé ses armes habituelles taxation et loi.

    A titre personnel, je pense que toute loi qui désengage l’etat de cette intrusion dans la vie privée des gens est une bonne chose., ce qui signifie que ce n’est pas une chose qui aura forcement de bons effets mais une chose qui mettra les gens en face de leur responsabilités.

    Mais je dois bien avouer que on peut toujours etre contre ce qui dit najat avec une grande chance d’avoir raison, soit pour des raisons idéologiques , soit pour des raisons d’efficacité. Toutefois, attention, il est possible qu’elle tienne un jour des propos mesurés et non entachés de sexisme ou de préjugés sur ce que serait un monde sans sexisme.

    J’aurais de toutes façon toujours un probléme avec les gens qui pensent que « dans un société parfaite » les salaires des femmes doivent etre égaux à ceux des hommes…. en conséquence je ne vois pas ce que l’on peut déduire de la différence de revenus hommes femmes comme preuve d’une injustice..

    On pourrait tout aussi bien dire que dans une » société parfaite » les moches doivent avoir un revenu egal aux beaux, les petits aux grands les gros aux maigres etc etc…

    En fait il me semble que plutot que de pretendre signer « limperfection » de notre société par des inégalités de salaire, ils feraient mieux nous expliquer directement ce qu’est une société parfaite…avec le risque genant pour eux que l’on puisse leur retorquer : mais comment diable dans une telle société pensez vous que les revenus devraient etre égaux????
    Mais on voit bien que la fçon a plus simple de ne pas etre pris en defaut de logique est de definir la societé parfaitee comme une société où les revenus doivent etre egaux…. adieux la reconnaissance du travail, du mérite ou du talent…sauf à les reconnaitre comme en urss par la gloire d’etre inscrit sur le tableau d’onneur des ouviers méritants sans petit prime …

    Najat il y a dans le code du travail des reglements qui s’appliquent specifiquement aux femmes et leur sont favorables, n’est ce pas une insinuation insupportable que à l’instar des gens handicapés les femmes sont des gens par nature défavorisés?

    La différence statistique homme feme est d’abord physique, ce qui fait que en dehors de toute consideration de sexe quand najat devra démenager chez elle elle a de grande chance de demander l’aide de ces copains les plus baraqués donc des hommes.

    RIen que le difference physique homme femme explique qu’il est invraissemblable que les salaires des hommes égalent ceux des femmes…
    On aurait pu tout aussi bien partir du cas de nourrices au sein…qui favorise plutot les femmes…

    Ce qui serait extraordinaire serait une égalité de salaire homme femme non contrainte!

    1. @Jacques Lemière

      Effectivement, je suppose que quand la retraite par répartition a été instaurée, le législateur s’est dit que pour payer ces retraites, il fallait des actifs. Il fallait donc une natalité au moins constante et il fallait « encourager » les français à faire des enfants. D’où, la niche fiscal familiale.

      Résultat, une mauvaise idée a entraîné d’autres mauvaises idées. En cela, h16 a raison de parler de constructivisme.

      Une retraite par capitalisation eut été préférable. Chacun paie pour sa propre retraite. Plus simple et plus juste au regard des retraites des fonctionnaires et autres élus… voir l’intervention de Godfrey Bloom au parlement européen…

  27. Si les ménages à deux (+les enfants) c’est fini, à combien va-t-on devoir cohabiter ?

    Moi je trouve que le travail social ça commence dans la rue !

  28. Cette charmante jeune femme devrait aller travailler dans le gouvernement marocain , ou elle serait plus représentative d ‘un Maroc  » moderne ».

  29. Bonjour j aimerais parler avec quelqu un qui pourrait m aider à crée un article SOS sur les maman solos dans le but d interpeller najat qui n’a pas l air de se soucier des mamans de notre pays
    Je jette une bouteille à la mer
    J aimerais l interpeller mais je ne sais comment
    Des idées de l aide ??
    Peut être merci à vous
    En espérant une réponse

Les commentaires sont fermés.