Bienfait du capitalisme : tout coûte moins cher !

Publié Par David Descôteaux, le dans Économie générale

On oublie souvent que la majorité des choses qui nous entourent nous coûtent beaucoup moins cher que ce qu’elles coûtaient à nos parents

Par David Descôteaux, depuis Montréal, Québec.

« Tout coûte de plus en plus cher ! » Combien de fois l’avez-vous entendu celle-là ? Moi-même je le pense souvent quand je magasine. Mais savez-vous quoi ? On est dans le champ. Parce que tout coûte de moins en moins cher…

C’est du moins ce qu’on apprend quand on parcourt un catalogue Sears de l’année… 1956.

C’est ce qu’a fait le professeur Donald Boudreaux, de l’université George Mason (en banlieue de Washington). Il s’est procuré ledit catalogue sur eBay, et s’est amusé à comparer avec les prix d’aujourd’hui.

Mais attention : pour bien mesurer le pouvoir d’achat, il a tenu compte du salaire horaire de l’Américain typique en 1956, et de celui d’aujourd’hui. Afin de savoir combien de temps un individu devait travailler à l’époque (et doit travailler aujourd’hui) pour se payer une laveuse ou une télé, par exemple.

Les résultats, publiés sur le blogue Café Hayek, étonnent.

Frigo, tondeuse, télé…

— En 1956, un réfrigérateur de 9,6 pieds cubes coûtait 220 dollars chez Sears. Combien d’heures pensez-vous qu’un Américain type devait travailler pour se payer le frigo ? Cent seize heures ! Aujourd’hui, pour un réfrigérateur de même taille, ce même Américain doit travailler 15 heures…

— Un ouvrier manufacturier américain, toujours en 1956, devait travailler 61 heures (une semaine et demie) pour acheter un téléviseur 17 pouces en noir et blanc. Son descendant aujourd’hui peut se payer un téléviseur de 19 pouces, couleur, après 10 heures de labeur.

— Un Américain en 1956 devait bosser 79 heures (deux semaines !) pour offrir à sa famille un lave-vaisselle bas de gamme. Aujourd’hui, il lui en coûterait 15 heures de travail.

— Combien pour un ensemble d’outils pour entretenir la cour ? On parle ici d’une tondeuse à essence, un coupe-bordure, un épandeur d’engrais sur roues, un tuyau d’arrosoir de 25 pieds, un bec d’arrosage, un arroseur rotatif, un râteau et un sécateur. Coût total en 1956 : 75,47 $, ou une semaine de 40 heures de travail. Aujourd’hui chez Sears, l’Américain type peut se procurer tout ça pour la moitié de l’effort, soit 23 heures de travail.

Merci au capitalisme

Oui, certaines choses ont l’air de coûter toujours plus cher. Mais on oublie souvent que la vaste majorité des choses qui nous entourent nous coûtent beaucoup moins cher que ce qu’elles coûtaient à nos parents ou grands-parents. Et dans la grande majorité des cas, en plus, leur qualité est bien supérieure, souligne le professeur Boudreaux (qui cite plusieurs autres exemples sur son site).

Qui remercier ? Le grand méchant loup capitaliste, en grande partie. Et le Bonhomme Sept Heures de la mondialisation. Qui forcent les entreprises à innover et devenir plus efficaces, pour survivre et se tailler une place dans le marché. Au profit du consommateur, mais aussi des travailleurs. Qui deviennent plus productifs grâce aux avancées techniques et technologiques, et voient leur pouvoir d’achat augmenter.

Quand on se compare (avec le passé), on se console. Le travailleur de la classe moyenne ne l’a pas facile ces jours-ci. Mais tout n’est pas si noir. En fait, il n’a jamais été aussi riche…


Sur le web.

Laisser un commentaire

  1. Ce que vous oubliez de dire c’est qu’aujourd’hui un frigo, une tondeuse, une télé ou même une chaise de bureau ont une durée de vie beaucoup plus courte qu’autrefois, donc le produit doit être acheté plusieurs fois pour couvrir la durée de vie d’un produit d’antan.

    Au final les produits d’aujourd’hui coûtent plus chère que ceux d’hier (et je ne parle pas du coût écologique).

    Désolé pour votre article.

        1. heirophant: « En quoi est-ce une légende? »

          -Les appareils sont bien plus complexe
          -Ils pétaient tout autant avant mais la mémoire est très sélective.
          -Les biais humains de perception sont énormes, c’est pour cela qu’on a inventé la science. Aucune étude sérieuse ne corrobore cela.
          -On sait faire des produits d’une fiabilité à toute épreuve mais il faut y mettre le prix: Un interrupteur de navette spatiale c’est 500 euro, un GPS d’aviation de ligne c’est dans les 50’000 euro.
          -Fragiliser les appareils à dessein à prix égal c’est prendre le risque énorme que les clients passent à la concurrence.

          Enfin bref, techniquement un bon article sur le sujet:
          http://www.contrepoints.org/2012/08/02/92484-obsolescence-programmee-les-produits-tombent-ils-en-panne-juste-apres-la-fin-de-la-garantie

          1. http://fr.wikipedia.org/wiki/Obsolescence_programm%C3%A9e

            La messe est dite, les libéraux passent une énième fois pour des cons. Je pensais qu’un tel déni de la réalité était l’apanage des communistes, j’avais tord!

            Malgré les innombrables études sur le sujet confirmant ce que tout le monde sait déjà, malgré l’expérience quotidienne que chaque consommateur peut faire, malgré les souvenirs rapportés par nos parents et nos grands parents, malgré les dires des industriels eux-mêmes qui ne s’en cachent pas, malgré toutes les techniques commerciales qualifiées par les publicitaires eux-mêmes d’obsolescence programmée, non décidément, la terre est plate, l’obsolescence programmée est un fantasme, ça n’existe pas pour ceux qui ont les moyens de se payer du luxe.

            1. « La messe est dite » qu’il ose dire alors que cet article bidon de wikipedia a les mentions suivantes en en-tête :
              « Cet article provoque une controverse de neutralité »
              « Cet article ne cite pas suffisamment ses sources »

              Et pour cause, en gros, les deux seules sources sont un chapitre d’un ouvrage d' »un courtier en immobilier » (quel expert !), Bernard London, et le reportage propagandiste « Prêt à jeter » d’arte qui fait rire toute personne qui a un minimum de connaissance dans les process industriels.

              « Malgré les innombrables études sur le sujet confirmant ce que tout le monde sait déjà »
              Ben non, il n’y a strictement aucune étude scientifique sérieuse sur le sujet. Rien, Que dalle. A juste titre : ce n’est qu’une légende urbaine, que seuls les naïfs qui prennent wikipedia pour un puits de connaissance peuvent gober.

            2. un libertarien en colère

              Il suffit pas de citer un article wikipedia, encore faut-il le lire.

              Tout d’abord un article wikipedia qui indique: « Cet article provoque une controverse de neutralité » ou de nombreuses fois « Cet article ne cite pas suffisamment ses sources », est un article auquel on peut difficilement faire confiance.

              Ensuite, wikipedia n’est de loin pas la panacée. Je déconseille à mes étudiants d’utiliser wikipedia, c’est truffé de conneries et c’est rarement neutre. Allez lire des articles scientifiques sur la question au lieu de lire wikipedia, vous aurez une meilleure idée de ce qui se passe vraiment.

              Finalement, lorsqu’il est question de publication scientifiques on lit dans l’article wikipedia:

              « Dans un article de Pour la Science, un membre de l’ADEME précise que : « Ces exemples (ampoules, bas nylons) sont toutefois anciens et l’obsolescence programmée ne semble pas être la règle aujourd’hui. [...] et aucune stratégie des industriels pour limiter la durée de vie des produits n’a pu être prouvée.
              Il existe très peu de publications scientifiques dans des revues à comité de lecture traitant de cas réels. L’une des plus référencées concerne les rééditions des manuels de cours, que l’on peut légitimement suspecter d’être planifiée afin de rendre obsolètes les éditions en vente sur le marché de l’occasion. Pourtant même dans ce cas l’auteur conclut que la fréquence des rééditions ne peut s’expliquer par l’obsolescence programmée seule, mais que la réédition de manuels concurrents ou la durée depuis la dernière réédition jouent également un rôle. »

              Je suis enseignant universitaire, et j’édite moi-même des ouvrages que les étudiants doivent lire pour mes cours. Il s’ensuit que je connais raisonnablement bien le contexte du dernier exemple cité in extenso ci-dessus. D’une part, à de rares exceptions près, les enseignants d’université touchent très peu de droits d’auteurs. Vous croyez que nous devenons riche avec 300 ou 400 copies d’un manuel vendues dans l’année? D’autre part, il arrive même parfois que les enseignants ne touchent aucun droit d’auteur. En effet, ils renoncent parfois à ces droits de façon à abaisser le coût pour que l’ouvrage puisse être publié. Les rééditions se font tous les 5 à 10 ans environ pour mettre à jour l’ouvrage au regard des nouvelles publications dans le champs. Les rééditions modifiées n’ont donc strictement rien à voir avec une stratégie d’obsolescence programmée qui viserait à rendre les ouvrages d’occasions inutiles. Sérieusement, vous croyez vraiment que des enseignants universitaires ont que ça à faire que de passer leur temps à rendre obsolètes les versions seconde main des manuels qu’ils rédigent pour gagner 100 euros ou dollars de plus à la fin de l’année? C’est ridicule.

              Quand je travaille comme consultant ou que je donne un cours en externe pour lequel je suis rémunéré, en une journée de travail j’encaisse plus de 5 fois mes droits d’auteur annuels…..Si l’objectif c’était de gagner de l’argent, autant arrêter de suite d’écrire des ouvrages pour les étudiants, ce n’est absolument pas rentable.

              En guise de conclusion, je vous concèderais qu’il y a tout de même une phrase correcte dans votre texte, c’est celle-ci: « Je pensais qu’un tel déni de la réalité était l’apanage des communistes ». Celle-là d’affirmation, contrairement à l’obsolescence programmée, ce n’est pas un mythe.

          2. Vous avez tous raison. C’est juste une question de vocabulaire et, de la part de Heirophant, d’idéologie : pour lui, le simple fait de prévoir une durée de vie pour un objet technique, c’est en soit un scandale (il faudrait selon lui prévoir la durée de vie maximale sans considération de cout, je suppose).
            Alors que pour un ingénieur, prévoir une durée de vie c’est un impératif technique : il serait stupide de fabriquer un objet en mélangeant des pièces (chère) qui vont durer 10 ans avec des pièces (moins chère) qui vont durer 10 mois, puisque ça vous donnerait un objet dont la durée sera de 10 mois pour plus cher que si vous le fabriquiez entièrement sans la moindre pièce de durée 10 ans
            Pour l’anecdote, Ford avait fait fouiller les casse pour examiner les « T » qui s’y trouvaient et identifier les pièces trop résistante, c’est à dire plus résistante que la voiture entière, donc qu’on pouvait remplacer par des pièces moins cher sans réduire la fiabilité et la durée de vie du véhicule. Les idiots y verront de l’obsolescence programmée, un scandale, et vous ne pourrez pas les en faire démordre : comme tout complotisme il est parfaitement irréfutable, expliquer ou justifier le phénomène c’est déjà reconnaitre qu’il existe.

    1. Evidemment si vous achetez de la daube. Mais moi je n’ai pas ce probleme. En revanche, les gens ont un besoin permanent de renouvellement de leur électroménager pour s’adapter aux innovations qui sont de plus en plus frequentes et sont bien plus équipés qu’auparavant.

    2. Faux !
      Auparavant les moteurs de voiture duraient moins longtemps.
      Quand les constructeurs Japonais sont arrivés en Europe ou aux USA avec des garanties 3ans ou 100 000 km, les constructeurs locaux ont du améliorés rapidement la fiabilité de leurs voitures : Merci le capitalisme.

  2. Ne pas oublier qu a l époque c était des nouveautés. Combien de temps pensez vois que l on devait travailler pour avoir le premier ordinateur, le premier écran plat …etc… Une fortune. Comme en 1956.
    Les économistes dans ces articles on tendance à oublier certains fait.
    C est la même chose quand on dis que le coût de la vie diminue en prenant en compte la chute des prix de l informatique ou des télé. Comme si on achetai ça tous les jours. Par contre le pain, les pâtes ..etc .. Tout cela augmente et nous achetons cela tous les jours.

    1. @Yannick

      Pour précision, l’informatique la télé viennent de Chine et votre pain de votre quartier, il y a là peut-être une explication.

      Et nous avons maintenant plus de 10% de chômeurs déclarés dont 25% (même plus) de jeunes qui n’ont aucune projection dans l’avenir possible.

      Le monde à changé, la comparaison n’a plus vraiment de sens.

      1. CITOYEN : « Le monde à changé, la comparaison n’a plus vraiment de sens. »
        —————————–
        C’est sûr, une comparaison n’a jamais de sens quand elle ne va pas dans le sens d’un gauchiste. Quelle surprise !

        1. OK, je te prends au mot, comparons l’écart entre riches et pauvres, et la répartition des richesses dans le pays et dans les entreprises.

          J’ai peur pour toi qu’ils ne valorisent pas les thèses libérales.

    2. Yannick a raison ; le prix des outils technologiques décroissent avec le temps, mais ce n’est pas la règle générale du marché.
      Plutôt que de raisonner en termes d’objets, ont pourrait raisonner en terme d’usage. Combien en coûtait-t-il de laver son linge au lavoir en 1950, combien en coûte-t-il aujourd’hui? Combien en coûtait-il de faire 100km en 1950 à cheval, combien en voiture aujourd’hui?
      Quant à parler de coût, il s’agirait en plus de ne pas oublier les externalités!

  3. Article très juste pour les biens industriels, surtout que leur durée de vie a tellement progressé que l’obsolescence les élimine plus efficacement que la panne( pas vrai@dada ?).
    Mais qu’en est il pour le prix des services ? Coupe de cheveux , course en taxi , garagiste , services publics ,souvent inutiles mais obligatoires, etc..?
    Ils ont plus que compensé les baisses de produits de grande consommation.
    Faites vos comptes !

  4. tout dans le credit, dans la pollution après consommation, ce n’est donc pas une baisse de coût mais juste une séparation du coût global en cout de production et en cout de recyclage. Si on ne regarde que la partie production on peut polluer pour pas cher !

    A ce titre on peut se demander si une bombe atomique serait perçue comme polluante avec une telle mentalité !

  5. C’est de la rigolade ! Il y a 10 ans, j’ai jeté ma machine à laver le linge après 25 ans de bons et loyaux services ; même si elle m’avait coûté « 116 heures » de travail, elle avait largement amorti son coût en 25 ans. Depuis 10 ans, je viens d’acheter ma 3e machine à laver, la dernière après 4 ans de service ; et le prix n’a pas diminué en 10 ans….. Alors, au lieu de nous embrumer avec ces chiffres, prenez en compte la société de consommation et n’oubliez pas que les industriels font tout pour que leurs produits durent le moins possible. N’avez-vous pas entendu parler de la première lampe du début du XXe siècle aux Etats-Unis qui ne s’est jamais éteinte ? Et du consortium des entreprises de lampes qui a décidé de fabriquer des lampes à plus courtes durées pour faire fortune ? Alors, vos chiffres ne valent pas grand chose.

      1. « N’avez-vous pas entendu parler de la première lampe du début du XXe siècle aux Etats-Unis qui ne s’est jamais éteinte ? »

        Celle de 4 watts qui ne produit aucune lumière utilisable ? Je peux en fabriquer une avec un pot mason et une broche qui va durer mille an. Mais elle aussi sera inutilisable.

        Pitié, ne jamais réciter cette exemple, c’est un troll.

      2. Une ampoule ne claque que quand on l’allume, et quasiment seulement à ce moment là.
        Cela s’explique par deux phénomènes : la déformation mécanique à cause de la dilatation et le fort courant initial dû à la faible résistance à froid du filament.

        Donc qu’une ampoule allumée en permanence et surtout à seulement 4W (donc faiblarde ce qui implique une faible température de fonctionnement) puisse durer un siècle n’a rien d’exceptionnel : n’importe quelle ampoule halogène utilisée dans ces conditions peut faire bien mieux, il suffit de déterminer la durée de vie en consultant les courbes de test de fiabilité et en appliquant la loi de Weibull mais à des températures plus basses pour en avoir la preuve scientifique (on détermine la durée de vie moyenne MTBF en utilisant la même équation mais appliquée à des tests à haute température pour simuler un vieillissement accéléré).

        Bref, une fois de plus, tout ce que nos trolls ont pour défendre leurs théories bidon à la mode Arte, c’est encore et toujours de l’ignorance et de l’obscurantisme.

        1. Voilà.
          On peut éventuellement dire que « l’obsolescence programmée » est une technique marketing consistant à laisser croire aux cibles qu’il est dans leur intérêt de racheter du neuf comme la mode, le progrès technique, propension à ne plus réparer le produit déjà acheté…

          En fait, si on veut jouer à la rhétorique culpabilisatrice, cette obsolescence est plébiscitée par les consommateurs (voulant un produit clé en main, infaillible, dernier cri) et encouragée évidemment par les producteurs.
          Je connais une foultitude de gens qui utilisent encore windows xp, rachètent des ps3 à 30 euros pour les réparer (et les revendre à l’occasion), roulent en 2 chevaux, utilisent une machine à laver rapiécée qui les a lachés maintes fois (mais qu’eux n’ont pas abandonné) etc, etc. Et ces gens-là se rient de qui se jette sur toutes les nouveautés puis hurle au scandale quand ils regardent les reportages d’arte.

      3. Non. Ce n’est pas bidon. Ne soyez pas aussi péremptoire, H 16.

        Il y a deux exemples recensés à ma connaissance. Le premier, celui de la caserne de pompiers américaine, qui est sur Internet, avec sa webcam. Le second, qui a fait l’objet d’un article dans la presse anglaise quand la lampe a grillé : c’était une ampoule qui datait (au plus tard et de mémoire) de la Seconde guerre mondiale. Elle était dans une maison en Angleterre. Elle vient de griller il y a un an ou deux. Sa propriétaire la conservait religieusement, en mémoire de son mari mort depuis longtemps, et qui l’avait posée.

        Naturellement, toutes les ampoules de cette époque ne duraient pas soixante ans, très loin de là. Ce sont des exceptions. Mais aucune ampoule à incandescence récente ne pouvait se distinguer en durant autant.

        Parallèlement, l’obsolescence des ampoules à incandescence a été organisée et planifiée dès le début du XXème siècle, par un cartel des fabricants basé en Suisse. Ces derniers se sont engagés à ne pas fabriquer d’ampoules durant plus d’un certain nombre d’heures, sous peine d’amende, alors qu’ils savaient le faire techniquement.

        Cette limite, si je me souviens bien, était de 1000 heures, autrement dit exactement la durée de vie affichée des dernières ampoules à incandescence aujourd’hui. Cela ne veut pas dire que la durée de vie était exactement celle-là. Elle peut avoir été supérieure. Mais la décision de la limiter a bien été prise.

        On a les documents historiques qui le prouvent. Tout est écrit noir sur blanc. C’est dans les archives.

        Sur le plan anecdotique maintenant, quand j’étais enfant, le changement d’une ampoule était un événement tout à fait inhabituel, exceptionnel, qui bouleversait la vie quotidienne. Dans les dernières années d’existence des ampoules à incandescence, j’avais l’impression de passer mon temps à les changer.

        Et bien entendu, le cas le plus flagrant d’obsolescence programmée, dans ce domaine est l’interdiction des ampoules à incandescence, technique séculaire, parfaitement au point, rodée, fiable, pas chère, de qualité, pour les remplacer par les ampoules fluorescentes, technique 5 à 20 fois plus chère, pas au point, pas fiable, inadaptée à la plupart des usages, donnant une lumière extrêmement désagréable, et dangereuse de surcroît (risque d’incendie).

    1. Mina SLANDER: « Alors, vos chiffres ne valent pas grand chose. »

      Et vos ragots de concierges valent quoi exactement ?
      Les chiffres se basent sur des études.

    2.  » Alors, au lieu de nous embrumer avec ces chiffres, prenez en compte la société de consommation et n’oubliez pas que les industriels font tout pour que leurs produits durent le moins possible. »

      Légende urbaine. Jamais démontrée nulle part.

      Et pour cause. Ça n’existe pas. Toute personne qui connait un minimum les processus d’innovation et les stratégies d’entreprise sait qu’un industriel qui veut faire du pognon ne s’aventurerait jamais dans une telle stratégie perdante.

      1. C’est un fait démontré partout, par tout le monde, en premier par ceux qui programment l’obsolescence, ils ne s’en cachent pas, alors pourquoi vous, vous le cachez? Parce que ça ne fait pas joli joli avec votre dogme du paradis capitalise qui oeuvre pour le bien de l’humanité?

        Dire que l’obsolescence programmée n’existe pas est à un niveau élémentaire la preuve que vous n’avez jamais foutu les pieds dans une entreprise ou que vous n’écoutez pas les patrons, et à un niveau plus global que vous ne comprenez rien à la survie du capitalisme.

        1. Ilmryn: « Dire que l’obsolescence programmée n’existe pas est à un niveau élémentaire la preuve que vous n’avez jamais foutu les pieds dans une entreprise »

          J’ai une formation d’ingénieur en électronique à la base avant de partir dans l’informatique.

          T’es gentil mais tes petites croyances de pilier de bistrot sont ridicules.
          D’ailleurs tu n’a même pas fait l’effort de te renseigner sérieusement parce que tes « faits démontré partout » n’existent pas.

          Des QI de moule nourris soigné et bien au chaud comme jamais dans l’histoire qui passent leurs temps à gémir et pleurer parce que leur cafetière à 15 euro à rendu l’âme (Alors qu’avant le café était un luxe réservé aux riches) là par contre effectivement.

          1. Qu’est-ce que j’en ai à foutre de ta soi-disant formation technolâtre? Je parlais à marfaux, c’est un grand garçon, il est capable de se défendre tout seul, alors la ramène pas.

            Par contre je te causais un peu plus haut, mais tu ne m’as pas répondu. Il faut arrêter avec cette sélectivité maladive! Mais bon, comme je suis bon prince et que j’aime aider mon prochain atteint d’une pathologie grave, je te refous le lien de wikipedia, ce cher site libertarien qui recense des tas d’études, de sources, de chiffres, de stats comme tu les aime : http://fr.wikipedia.org/wiki/Obsolescence_programm%C3%A9e

            Et si tu pestes contre ma plainte, pourquoi tu te plains toi aussi? Pourquoi chouiner contre « méchant pas beau Etat qui pue »? Tu es riche, tu es heureux, tu es « soigné et bien au chaud comme jamais dans l’histoire », alors pourquoi encore la ramener? La paille, la poutre, ça parle à ton niveau culturel ras la moule? Apprivoise tes faiblesses, grandis un peu.

          2. heirophant: « qui recense des tas d’études »

            LOL, l’ampoule qui dure 1000 ans et des trucs qui n’ont rien à voir avec ce que tu prétend.

            Des études sérieuses gamin pas des ragots. T’as rien, nib, queud comme d’habitude chez toi.

            heirophant: Par contre je te causais un peu plus haut, mais tu ne m’as pas répondu »

            Malraux t’as tellement explosé avec sa réponse qu’il ne reste pas de débris assez gros pour que ça vaille la peine. Déjà qu’avant le tout assemblé ne faisait pas un truc très fonctionnel.

            heirophant: « Je parlais à marfaux, c’est un grand garçon, il est capable de se défendre tout seul, alors la ramène pas. »

            Faut pas trembler comme ça parce que quelqu’un te parle dans un lieu ouvert au publique Bambi.

        2. « C’est un fait démontré partout, par tout le monde »

          J’attends avec impatience que vous nous produisiez des études scientifiques sérieuses sur la question. J’ai bien dit « scientifique », hein. Le ressenti de Mme Michu, ça ne compte pas. Le film de propagande complotiste « Prêt à jeter » diffusé sur arte non plus.

          Si c’est une technique avérée et s’il y a moyen pour les entreprises de se faire du pognon, nul doute qu’il doit y avoir une tonne de production scientifique sur la question.

          1. « LOL, l’ampoule qui dure 1000 ans et des trucs qui n’ont rien à voir avec ce que tu prétend.

            Des études sérieuses gamin pas des ragots. T’as rien, nib, queud comme d’habitude chez toi. »

            Ah ouais? General motors, c’est rien? Microsoft, c’est rien? Apple, c’est rien? Volkswagen, c’est rien? Tu fais exprès d’être aveugle ou tu es né comme ça?

            « Malraux t’as tellement explosé avec sa réponse qu’il ne reste pas de débris assez gros pour que ça vaille la peine. Déjà qu’avant le tout assemblé ne faisait pas un truc très fonctionnel. »

            Quelle réponse? La demande d’une étude scientifique? J’ai donné encore plus que ça, mais même le nez dans la merde, vous continuerez à dire que ça sent la rose. Je suis intact, vous êtes liquéfiés. A vous de fournir de grandes études, j’attends!

            « Faut pas trembler comme ça parce que quelqu’un te parle dans un lieu ouvert au publique Bambi. »

            Oh oui je temble, comme tu fais peur avec tes arguments bétons, je suis mort de trouille! Visiblement, t’as pas dépassé le stade de la cour de récré, c’est pas avec des mecs comme toi que la cause libérale va avancer. Tu es un idiot utile, tu peux te rassurer en disant que tu sers le socialisme!

          2. heirophant: « A vous de fournir de grandes études, j’attends! »

            LOL ! Exige les études certifiant que les Fées n’existent pas tant que tu y es.

            Merde on n’a pas ça… les fées existent ! C’est le petit heirophant qui va être content.

            heirophant: « General motors »

            Ah ouais, la Ford T…. :)
            Avec l’ampoule de 1000 ans….

            La vache !

            heirophant: « Microsoft, c’est rien? Apple, c’est rien? »

            Et t’oublie les locomotives à vapeur, ils ne fournissent plus de pièces non plus… les salauds !

          3. « LOL ! Exige les études certifiant que les Fées n’existent pas tant que tu y es.

            Merde on n’a pas ça… les fées existent ! C’est le petit heirophant qui va être content. »

            Et voilà! Aucune étude, aucun chiffre, rien, nada! Quand on affirme quelque chose, le minimum est de prouver ce que l’on dit. Tu es incapable de prouver le contraire, tu es donc un menteur doublé d’un ignare. Continue à nous faire rire petit!

          4. heirophant: « Quand on affirme quelque chose, le minimum est de prouver ce que l’on dit. »

            Voilà.

            Tu affirme qu’un truc existe, fées, lutin ou obsolescence donc tu prouve. T’as pas alors tu retourne téter ta môman en poussant tes petits cris mignon.

            Ce serait marrant de voir quel autre conneries tu as en stock, la base 51 ? Les chemtrails ? le méchant complot du 911 ? Le fake moon landing ? T’as pris tout le pack connerie ou t’as fait une sélection ?

          5. J’ai déjà apporté maintes preuves, toi non. Tu peux essayer de caricaturer, de stigmatiser, tu ne fais que t’enfoncer encore plus.

            J’aimerais quand même que tu m’expliques, dans ton incommensurable sagesse, pourquoi les vendeurs et les patrons disent eux-mêmes que leurs produits ne durent pas, et qu’au delà d’une extension de garantie de 5 ans, l’assurance refuse de couvrir?

          6. heirophant: « pourquoi les vendeurs et les patrons disent eux-mêmes que leurs produits ne durent pas, et qu’au delà d’une extension de garantie de 5 ans, l’assurance refuse de couvrir? »

            Parce que la longévité on sait faire mais ça coute dix fois le prix. Tu percute gamin ?

          7. « Parce que la longévité on sait faire mais ça coute dix fois le prix. Tu percute gamin ? »

            Tu crois qu’il n’y a que les marques discount qui produisent de la merde? Tu es tellement naïf que ça en devient touchant!

          8. Tu viens d’avouer toi même que rien n’a changé : pour avoir de la qualité, il faut claquer un max de thunes, comme avant. Le titre « tout coûte moins cher » est donc une belle connerie!

        3. «C’est un fait démontré partout»

          Euh, non. Dénoncé par les reportages de propagandes anticapitalistes et l’opinion publique, cela ne signifie pas que c’est démontré.
          Ou alors, il faut considérer que la Terre est plate…

          C’est un logique similaire à celle qui fait que les syndicats disent que les pauvres deviennent toujours plus pauvres depuis 150 ans… Excepté que si on suit cette logique, on ne devrait plus rien avoir depuis longtemps…
          Logique qui va à l’encontre des logiques du marché qui tend à l’amélioration et la diminution des prix.

      2. @Raphaël

        « Ça n’existe pas. Toute personne qui connait un minimum les processus d’innovation et les stratégies d’entreprise sait qu’un industriel qui veut faire du pognon ne s’aventurerait jamais dans une telle stratégie perdante. »

        Raisonnement complètement dépassé à l’heure de la mondialisation.

    3. Le « consortium des entreprises de lampes » : c’est ça le plus poilant dans cette affaire, non pas le consortium en lui-même, mais que certains échappés de l’asile l’affirment sans rire.

    4. « Et du consortium des entreprises de lampes qui a décidé de fabriquer des lampes à plus courtes durées pour faire fortune »

      Ce n’est pas le consortium des fabricants de lampes qui veut faire fortune, c’est la confrérie des pastèques, verts dehors, rouges dedans.qui a décidé de faire chier le plus de monde possible avec ses lampes à basse consommation qui coûtent la peau du cul, sont bourrées de mercure, et ne durent pas.

      Mignonne, allons voir si la lampe
      Qui ce matin s’était allumée…
      Las ! voyez comme en peu d’espace,
      Mignonne, elle a dessus la place
      Las ! las éclaté et pété !

  6. et le seuil de pauvreté a doublé en termes réels repuis 1970

    il faut savoir ce que sont le « seuil de pauvreté » et « termes réels » sinon inutile de discuter

    retenons que malgré cela
    on est de plus en plus pauvres et que le niveau de cie ne cesse de baisser

    et la bouffe? vu les prix on peut pourtant devenir obèse beaucoup plus facilement

    ouais mais c’est de la bouffe beaucoup plus vite obsolète ; on n’arrête pas d’aller auw wc

  7. @ Mina Slander
    « N’avez-vous pas entendu parler de la première lampe du début du XXe siècle aux Etats-Unis qui ne s’est jamais éteinte ? »

    Concernant cette histoire, encore faut-il savoir de quelle façon s’use une ampoule à incandescence. En effet, le filament se dilate lorsque l’ampoule est allumée. Ensuite il va se fragiliser au fur et à mesure des cycles (allumé/éteint). Partant de là, on peut effectivement en conserver une très longtemps à condition de ne jamais l’éteindre. En plus ça fait son petit effet sur les gogos alter-comprenants.
    Sinon j’ai une question pour vous : que sont devenues les autres ampoules qui faisaient partie de la même série ?

  8. Cet article ressemble à une parodie.

    En quoi le fait d’avoir de l’électroménager (ou tout autre appareil) moins cher me rend plus riche que les générations précédentes ?
    Moi ce que je vois, c’est que j’ai fait plus d’études que mes parents, que j’ai un meilleur salaire au même age (même en tenant compte de l’inflation), et qu’au final, j’ai un niveau de vie inférieur (au niveau du logement principalement, merci la région parisienne).

    Evidemment, l’article ne mentionne pas du tout les produits de première nécessité comme l’alimentation par exemple (pourtant la photo de l’article illustre un rayon alimentaire).
    Ca me fait une belle jambe de savoir que je peux me payer 4 lave-vaisselle quand mes parents ne pouvaient s’en payer qu’un seul.
    Mais je ne me nourris pas de lave vaisselle. Ni de réfigérateur. Ni de téléviseurs. etc… Et si on parlait de l’évolution de prix de la viande, des légumes, des fruits ?

    Donc voila c’est cool le capitalisme, maintenant on est tous au chomage, on ne peut plus se nourrir jusqu’à la fin du mois, mais on peut avoir des télés pas chers, youpi !

    1. MESSAGE DE LA MODÉRATION
      La polémique et la critique des idées libérales par les non libéraux sont les bienvenues sur Contrepoints dans la mesure où elles sont conçues dans une volonté de débattre sur le fond en avançant des arguments.
      Les stratégies de flood et les insultes gratuites sont en revanche interdites. Message modéré pour cette raison
      FIN DU MESSAGE DE LA MODÉRATION

        1. @heirophant

          La condescendance, le mépris et la mauvaise foi semblent être des sous produits inéluctables pour certains de la pensée libérale.

          Tu viens de l’apprendre à tes dépends.

          Bienvenue au club, mais une fois qu’on l’a compris on s’y fait…

        2. « quand je me fais traiter de con ou de QI de moule, pas de modération! » eh oui, la description d’un fait objectif ne nécessite aucune modération.

          « bienvenue au club » : le club des minables ?

    2. ——————————————————
      PunisherHD: « Donc voila c’est cool le capitalisme, maintenant on est tous au chomage, on ne peut plus se nourrir jusqu’à la fin du mois, mais on peut avoir des télés pas chers, youpi ! »
      ——————————————————

      Ah ban non dans un certain nombre de pays très démocratique et beaucoup plus libéraux que la France le chômage est de 3% chez les jeunes au lieu de 25% en France.

      Ce n’est pas le capitalisme qui a fait de la France un pays en voie de tiers mondialisation. Les 38 ans de budget déficitaire de l’état la régulation à outrance et la législation ubuesque ce n’est ni le capitalisme ni le libéralisme mais vos élite pourries acclamées par un peuple frileux qui veulent tous téter aux mamelles étatique sans rien débourser.

      Et avant de dire que sans l’état on n’aurait rien allez regarder ailleurs un peu. Encore une fois il existe des pays pas trop endetté avec 20% de moins d’état et d’impôts qui font largement aussi bien voir mieux même au niveau social, éducatif etc. etc.

      C’est quand même la France qui à le record mondial d’élus par habitant. 600’000 LOL la tronche du méchant capitalisme ! (de connivence oui)

      ——————————————————
      PunisherHD: « En quoi le fait d’avoir de l’électroménager (ou tout autre appareil) moins cher me rend plus riche que les générations précédentes ? »
      ——————————————————

      Toutes les études sérieuse sur le niveau de vie le démontrent. On vis bien mieux que dans les années 50-70 (sans parler des précédentes)

      Après votre ressenti subjectif basé sur des ragots…

      ——————————————————
      PunisherHD: « (au niveau du logement principalement, merci la région parisienne). »
      ——————————————————

      C’est plein mon pauvre vieux, vous réclamez quoi du « capitalisme » ? Qu’il puisse entasser 1000 personne au m2 gratuitement ? Vous pensez qu’un autre « isme » pourrait le faire ? Comment ?

      Quand le buisson de baie était épuisé nos ancêtres migraient, vous n’êtes quand même pas plus con qu’un australopithèque quand même ?

    3. « Ca me fait une belle jambe de savoir que je peux me payer 4 lave-vaisselle quand mes parents ne pouvaient s’en payer qu’un seul.
      Mais je ne me nourris pas de lave vaisselle. Ni de réfigérateur. Ni de téléviseurs. etc… »

      Vous avez un souci avec la logique élémentaire. Si un lave-vaisselle vous coûte 4 fois moins cher qu’à vos parents, cela vous fait autant d’argent en plus dans votre budget à consacrer aux dépenses de base.

      1. C’est vrai que cet article va totalement à l’encontre du ressentit naturel. Mais il faut se méfier de ce que l’on ressent qui est souvent trompeur. Et la réalité est souvent différente de ce que l’on perçoit.

    4. Attention vos remarques sont liées à la monnaie. La valeur du Franc et maintenant de l Euro a baissé de plus de 70% depuis l’époque de vos parents grâce à la magie de la planche à billet et aux promesses éléctorales intenables.

  9. La bonne comparaison c’est entre le nécessaire de jardinage et, disons, la télé.

    On voit alors que le facteur principal de l’abaissement des coûts c’est la technologie.

    Dada:
    « Ce que vous oubliez de dire c’est qu’aujourd’hui un frigo, une tondeuse, une télé ou même une chaise de bureau ont une durée de vie beaucoup plus courte qu’autrefois »

    C’est faux. Je ne vais pas me fatiguer à vous contredire en citant des exemples car je connais d’avance la réponse « c’est anecdotal, ça ne veut rien dire. »

    heirophant:

    « http://fr.wikipedia.org/wiki/Obsolescence_programm%C3%A9e

    La messe est dite, les libéraux passent une énième fois pour des cons. Je pensais qu’un tel déni de la réalité était l’apanage des communistes, j’avais tord!

    Malgré les innombrables études sur le sujet confirmant ce que tout le monde sait déjà, malgré l’expérience quotidienne que chaque consommateur peut faire »

    L’expérience quotidienne que chaque consommateur peut faire c’est « anecdotal » et l’anecdotal c’est recevable seulement quand ça vous arrange, ça tombe bien.

    Quant à votre article de la wikipedia il prévient d’entrée que « Cet article ne cite pas suffisamment ses sources » et le parangon d’obsolescence programmée qu’il donne c’est la Ford T dont il dit que, « fiable, solide, durable … c’est un des exemples proposés d’obsolescence programmée, par le design et la mode entretenue par la publicité. » Donc absolument rien à voir avec la durée de vie comme vous tentez de nous le faire accroire.

    1. « Quant à votre article de la wikipedia il prévient d’entrée que « Cet article ne cite pas suffisamment ses sources » et le parangon d’obsolescence programmée qu’il donne c’est la Ford T dont il dit que, « fiable, solide, durable … c’est un des exemples proposés d’obsolescence programmée, par le design et la mode entretenue par la publicité. » Donc absolument rien à voir avec la durée de vie comme vous tentez de nous le faire accroire. »

      Vous savez lire? Franchement? C’est General motors qui a concurrencé la ford T avec ses techniques d’obsolescence, pas la ford T qui justement durait des plombes!

      1. heirophant : « C’est General motors qui a concurrencé la ford T avec ses techniques d’obsolescence, pas la ford T qui justement durait des plombes! »
        ——————————
        Ca ne change rien au fait que tes soit-disant « techniques d’obsolescence » par la mode et le design n’a rien à voir avec la durée de vie et rien à voir avec la fiabilité des machines à laver ou les téléviseurs. Tu confonds tout dans ta tête, mon pauvre garçon !

        1. « Ca ne change rien au fait que tes soit-disant « techniques d’obsolescence » par la mode et le design n’a rien à voir avec la durée de vie et rien à voir avec la fiabilité des machines à laver ou les téléviseurs. Tu confonds tout dans ta tête, mon pauvre garçon ! »

          « C’est un des exemples proposés d’obsolescence programmée, par le design et la mode entretenue par la publicité. »
          La durée de vie n’est qu’un exemple d’obsolescence parmi d’autres. Qu’est-ce que tu ne comprends pas?

          1. Il ne comprend pas que tu t’obstines à hurler au scandale à propos de l’optimisation de la durée de vie d’un produit pour un niveau de cout donné. L’obsolescence programmée est un concept complétement vide, la preuve, il est impossible de définir son contraire. Essaye, pour voir :
            « obsolescence imprévue » ? non, ce serait juste de l’incompétence (à prévoir la durée de vie).
            « non- obsolescence » ? Impossible, rien n’est éternel

            Essaye si tu veux, c’est impossible : « obsolescence programmée » n’a pas d’inverse acceptable. C’est juste un mot chargé d’anathème pour une pratique normale.

            Le concept obsolescence programmée est seulement une magnifique trouvaille marketing pour transformer une vertu technique (la compétence et l’aptitude à choisir la meilleure durée de vie) en scandale.
            Bravo…

          2. « La durée de vie n’est qu’un exemple d’obsolescence parmi d’autres. »

            Comparer la vie d’être humain à celle d’un lave-vaisselle, fallait oser. Quel âge as-tu pour raconter des bêtises aussi grosses ? Si tu as plus de 25 ans, ça craint.

  10. Et c’ était mieux avant, et tout était moins cher et on mangeait mieux et gnagnagna et gnagnagna ! Allez faire un tour dans le tiers monde, dans une vallée perdue du Népal par exemple, là au bout du monde vivent encore des populations à peu près protégées du capitalisme, quel bonheur!! Qoique, l’ obsolescence programmée ça existe là-bas aussi, ces heureux rescapés de la mondialisation ne profitent de leur paradis que 45 à 50 ans en moyenne… Les pleurnicheries de tous ces chouineurs trop nourris ça me débecte

  11. PunisherHD : « Mais je ne me nourris pas de lave vaisselle. Ni de réfigérateur. Ni de téléviseurs. etc… Et si on parlait de l’évolution de prix de la viande, des légumes, des fruits ? »
    ——————————
    Part de l’alimentation dans le budget des ménages : 38% en 19 60 (plus du tiers du salaire de nos parents partait dans la bouffe !), 25% en 2007 : http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ref/CONSO09c.PDF
    C’est con les chiffres !

  12. On s’en fout des chiffres sur l’obsolescence programmée.
    Si vous êtes un tant soit peu bricoleur, électronicien ou mécanicien, cela se constate tous les jours par vous mêmes. Tout simplement dans le choix des composants utilisés, justement pour faire baisser les prix d’achats.
    Donc on y gagne en prix, on y perd clairement en qualité. Et les objets technologiques de réelles qualités coûtent toujours aussi chers qu’avant voire plus. (en tout cas pour tout ce qui est produit audiovisuel, secteur dans lequel je travaille)

    1. ju : « Si vous êtes un tant soit peu bricoleur, électronicien ou mécanicien, cela se constate tous les jours par vous mêmes. Tout simplement dans le choix des composants utilisés, justement pour faire baisser les prix d’achats. »
      ———————————–
      Je ne sais pas en quoi vous êtes bricoleur mais sûrement pas en électronique pour insinuer de telles inepties. Les composants électroniques ou électromécaniques sont de nos jours bien plus fiables, ne serait ce que grâce à l’intégration, à une bien meilleure maîtrise des process, que ce soit au niveau de la chimie ou de la fabrication et surtout à l’énorme volume fabriqué (quand on produit des millions de composants dans un marché féroce, on ne bidouille pas, on se dote d’un service contrôle qualité digne de ce nom ou on ferme boutique). Il n’y a qu’à comparer la fiabilité d’un condensateur électrochimique ou tantale de 2010 à un condensateur des années 1980. Ou un lecteur mp3 moderne à une radio-cassette d’il y a 40 ans.

      De nos jours, si les appareils paraissent moins fiables, c’est parce qu’on a rendu le coût du travail tellement prohibitif qu’il n’y a plus le moindre réparateur même pour changer un fusible ou un joint qui fuit dans un appareil et on jette à la moindre panne. Ca n’a donc rien à voir avec « l’obsolescence programmée ». Nos appareils victimes de la soit-disante « obsolescence programmée », on les retrouve à la pelle en Afrique et comme par hasard, ils fonctionnent parfaitement pendant des années (il n’y a qu’à voir où finissent nos téléphones portables). Bref, ceux qui répètent comme des perroquets « obsolescence programmée » n’ont pas la moindre idée de ce qu’ils racontent. On vit en plein obscurantisme.

      1. « Il n’y a qu’à comparer la fiabilité d’un condensateur électrochimique ou tantale de 2010 à un condensateur des années 1980″
        Justement, les condensateurs de bonnes qualités existent et sont effectivement plus fiables qu’avant mais ne sont que très peu utilisés dans les appareils grand public à faible coût.
        Si l’on compare les prix des appareils professionnels de maintenant et d’avant, les composants ont évolués technologiquement, la fiabilité et les prix restent les mêmes.
        Mais qui va aujourd’hui acheter une TV à 4000 euros, des enceintes à 5000 euros… Personne puisque samsung et consorts te proposent 6 enceintes et un ampli à 400 euros; Sauf que cela n’est pas comparable.
        Et tes 6 enceintes seront donc, ni de qualité, ni fiables.
        On jette un appareil à la moindre panne car remplacer un composant et payer la main d’oeuvre coute très vite les 400 euros susdits.
        Une TV à 4000euros, on la répare.
        Je suis d’accord, ce n’est pas vraiment de l’obsolescence programmée mais c’est faire croire qu’on vous vend de bons produits pas chers, c’est faux, ce sont de mauvais produits pas chers. Les bons produits eux sont chers comme avant.
        L’article est donc biaisé, dire que tout coûte moins cher est une ineptie. Il faut savoir comparer ce qui est comparable.

        1. Tout comme tu compares un lecteur cassette et un lecteur MP3, c’est ridicule. Un objet très mécanique comparé à un objet purement electronique.
          Le MP3 est d’ailleurs symboliquement un bon exemple du fait qu’on sacrifie fortement la qualité pour faire baisser les coûts.

          1. ju : « Tout comme tu compares un lecteur cassette et un lecteur MP3, c’est ridicule. Un objet très mécanique comparé à un objet purement electronique. »
            ———————-
            Un lecteur MP3 comme un lecteur cassette servent tous les deux à reproduire et enregistrer la musique, donc la comparaison est tout à fait pertinente pour démontrer l’impact du progrès technologique sur le coût et la fiabilité. C’est si dur pour toi de comprendre une chose aussi simple ???

        2. ju : « Justement, les condensateurs de bonnes qualités existent et sont effectivement plus fiables qu’avant mais ne sont que très peu utilisés dans les appareils grand public à faible coût. »
          ———————————-
          Tu racontes n’importe quoi, tu connais que dalle en électronique ! Affirmation gratuite => poubelle.

          ————————————
          ju : « c’est faire croire qu’on vous vend de bons produits pas chers, c’est faux, ce sont de mauvais produits pas chers »
          ————————————
          Ca tu n’en sais rien, tu te contentes d’affirmer !
          Une Logane de nos jours n’est pas chère et sa mécanique, peinture, train roulant… sont bien meilleure qu’une AX des années 1980. On peut trouver des exemples identiques à l’infini, que ce soit pour l’électroménager, le matériel de bricolage, la matériel hi-fi (tu vas sans doute nous dire que le son d’un lecteur de disque vinyl, c’est bien meilleur que celui d’un CD ??).
          Et en face, qu’est ce que les perroquets de la propagande de l’obsolescence programmé ont trouvé : l’exemple bidon de l’ampoule et d’UNE imprimante limitée en nombre d’impression que de toute façon personne n’achète. Tu parles d’une religion !

          ———————————
          ju : « Les bons produits eux sont chers comme avant. »
          ———————————
          Si tu veux du produit tip top qualité, tu achètes du Karcher ou du Miele et qu’est ce qu’on constate, bah leur prix aussi ont baissé, c’est con hein quand tes affirmations ne tiennent pas la route une seule seconde.
          C’est tout simplement qu’ils ne sont que ce qu’elles sont : des affirmations gratuites sorties du chapeau.

          1. « Ca tu n’en sais rien, tu te contentes d’affirmer !
            Une Logane de nos jours n’est pas chère et sa mécanique, peinture, train roulant… sont bien meilleure qu’une AX des années 1980″
            Et toi tu ne te contentes pas d’affirmer ????
            Et encore une fois, tu fais des comparaisons de peu de sens.
            Et je crois que tu n’as pas idée de ce qu’est un produit de qualité : exemple : tous les lecteurs mp3 sont mauvais, tous, tous, tous.

          2. ju : « Et toi tu ne te contentes pas d’affirmer ???? »
            ——————————
            Bah non, je ne me contente pas d’affirmer, gros benêt : http://www.essais-comparatifs-auto.com/comparateur-automobile/comparatif-61-115-renault-clio-2-dacia-logan.php
            Et c’est juste une comparaison entre une Logan et une Clio de 1998, autant dire qu’une Renault de 1980 (et à fortiori une AX) est carrément à la ramasse.
            La Logan diesel fait 6L/100km et coûte 7000€, tout en étant plus fiable qu’une Clio des années 2000.
            Bon, maintenant, tu nous montres un exemple, un seul d’une voiture des années 1980 qui ferait mieux, en prix, conso, et fiabilité ???

            ——————————–
            « Et je crois que tu n’as pas idée de ce qu’est un produit de qualité : exemple : tous les lecteurs mp3 sont mauvais, tous, tous, tous. »
            ——————————–
            Oui oui, je ne sais rien, tu sais tout, notamment sur les condensateurs. Pfff, syndrome de Dunning-Kruger, quand tu nous tiens…

  13. L’ironie dans la fable de l’obsolescence programmée, c’est que maintenant, on trouve des ampoules à incandescence dont les fabricants vantent le doublement de la durée de vie, ampoule qui est simplement un bulbe classique entourant une ampoule à halogène (dont la fiabilité n’est plus à démontrer) : http://www.philips.fr/c/other-light-bulbs/180975/cat/

    On notera qu’un de ces fabricants n’est rien d’autre que Philips, un des grands propagandistes des fluo-compactes qui avait gagné un max de blé en faisant passer des lois interdisant l’ampoule à incandescence bon marché. Et maintenant que ce représentant type du capitalisme de connivence s’est fait tailler des croupières par les fluo-compactes chinoises bon marché, il cherche à reprendre des parts de marché en essayant de refourguer des ampoules… à incandescences.

    Curieusement, les ânes qui répètent en boucle la propagande d’Arte sur « l’obsolescence programmée », on ne les entendra jamais parler de ces nouvelles ampoules à durée de vie allongée. On se demande bien pourquoi…

  14. En effet les méthodes de conception ont changer aujourd’hui.

    Alors oui lorsqu’on envoi des hommes sur la lune ou qu’on veut qu’un pilote d’avion se repère dans les aires nous savons concevoir des mécanismes performants et résistants.
    En revanche pour ce qui est du domaine du grand publique les méthodes de conceptions sont bien différentes et on ne se gênera pas pour concevoir un objet de façon à réduire sa durée de vie dans une optique de surconsommation.

    Pour les personnes dubitatives je vous conseille de regarder se documentaire très bien conçu diffusé sur ARTE en 2010 qui s’intitule « prêt à jeté » :

    http://www.youtube.com/watch?v=J-XGn32vYQU

    Un petit exemple qu’on rencontre dans le docu : Une imprimante dont la carte imprimée comprend une puce limitant le nombre d’impression. Une fois se nombre atteint l’imprimante se bloque et remplacer la puce coûte plus cher que de racheter une nouvelle imprimante.
    En revanche en étant un peu débrouillard il est possible de réinitialiser cette puce et de reprendre l’utilisation de l’imprimante (jusqu’à se qu’on atteigne a nouveau le nombre max d’impression).

    1. J’ai pu constater une certaine animosité envers la chaine de télévision ARTE. Aux personnes qui se sentirons concerné je vous met au défie de trouver une chaine publique avec une programmation de cette qualité si bien au niveau technique, artistique ou morale. Demandez vous pourquoi la majorité des documentaires primées chaque années se retrouve sur ARTE.

        1. Merci Dinsdale pour cette argumentation. En effet tu m’a ouvert les yeux, arte c’est de la daube ! Qu’est ce que c’est que cette manie d’être la seule chaine qui respecte encore le 7ème art ! Non mais franchement…

          Pour ce qui est de ton article : le mythe de l’obsolescence programmée…

          Pour reprendre un des commentaires « je crois que l’auteur à confondu mythe et théorie ».

          Les personnes qui pensent que l’obsolescence programmée est un mythe sont dans le dénis. Alors peut être que le terme en lui même d’obsolescence programmée est discutable.
          En revanche on ne peut pas nier que les méthodes de conceptions pour les produits proposés au grand publique ne sont plus les mêmes qu’il y a 60ans. Et qu’actuellement l’idée de rentabilité est la plus importante au détriment des clients mais également de l’environnement.
          Je pense pouvoir affirmer que deux imprimantes achetées (puis jetées) en 5ans polluent plus qu’une seule qui dure 10ans.

          1. Entre un appareil a un coût n qui dure m années, et un autre produit qui coûte n/2, dure m/4 et est plus léger/design, les gens préfèrent le second choix.
            C’est aussi simple que ça.

          2. Citizen Kant: « En revanche on ne peut pas nier que les méthodes de conceptions pour les produits proposés au grand publique ne sont plus les mêmes qu’il y a 60ans. »

            Elle sont bien meilleures effectivement. Moindre cout, meilleurs qualité.
            Pour avoir les mêmes services & produits en 1970 qu’actuellement il fallait être riche.

            Citizen Kant: »Et qu’actuellement l’idée de rentabilité est la plus importante au détriment des clients mais également de l’environnement. »

            Faut vraiment que t’arrête Arte ou la boisson mon pauvre. T’es né probablement en 1990 à tout péter et tu dis des âneries.

            Déjà les types des années 50-70 qui « ne cherchaient pas la rentabilité » c’est à mourir de rire. Et pour l’environnement c’est triple LOL alors que les types balançaient tout dans la nature à l’époque.

          3.  » En revanche on ne peut pas nier que les méthodes de conceptions pour les produits proposés au grand publique ne sont plus les mêmes qu’il y a 60ans. »
            Personne ne le nie. Aujourd’hui le grand public a accès à un choix beaucoup vaste de biens et services, dont la qualité et le prix est bien plus avantageux qu’avant. Puis vient s’y ajouter des nouveaux produits.

            « Et qu’actuellement l’idée de rentabilité est la plus importante au détriment des clients mais également de l’environnement. »

            C’est vrai qu’il y a 60 ans le client était roi, la rentabilité, on s’en foutait, et bien sûr, les entreprises étaient ‘achement attentives à la pollution et aux économies d’énergie. A qui veux-tu faire croire cela ?

            Enfin, la prime à la casse, les normes environnementales ne sont-elles pas de l’obsolescence programmée dans le sens pur du terme ?

            Après les conneries sur le déni, faut arrêter, il est tout à fait possible que des industries aient eu recours à ce procédé (encore que les cas portés au pinacle soient très discutables), mais de là en faire le modèle général du kapitalimse, ce n’est pas sérieux.

    2. Citizen Kant: « Alors oui lorsqu’on envoi des hommes sur la lune »

      100% des gens qui commencent comme ça disent des conneries.
      Checked !

      Soit un gosse, soit un vieux con.
      « …et ragnagna la lune… ma pauvre dame c’est plus ce que c’était, tout fout le camp…-reprendrez bien un coup de rouge, -c’est pas de refus »

    1. Je n’est jamais dit qu’il fallait revenir aux méthodes de productions d’antan mais que la façon de concevoir était beaucoup plus « noble » et l’on respectait plus le client.

      En effet nous avons la technologie pour mieux concevoir les choses (disponibilité de ressources renouvelables, production de masse réduisant le gâchis, progrès technologiques,…). Et c’est pour cela que nous nous devons encore plus que nos ancêtres faire attention. Car nous avons les moyens de produire de façon responsable.

      Pour cela il faudrait une prise de conscience collective face à notre surconsommation. Se qui serait possible si il y avait un peu plus de chaine comme ARTE :)

      Ilmryn : J’ai parler d’envoyer des gens sur la lune en référence à un commentaire plus haut. Et je ne suis pas un vieux con, seulement un étudiant de 22ans qui n’a pas encore dit son dernier mot avant de complètement se faire absorber par notre magnifique société.

      1. Citizen Kant: seulement un étudiant de 22ans qui n’a pas encore dit son dernier mot avant de complètement se faire absorber par notre magnifique société. »

        Voilà. Jeune et beaucoup d’idéaux mais aussi beaucoup à apprendre.

        Le « c’était mieux avant » dans ce cas c’est totalement faux et tu peux toujours examiner les chiffres ils sont irréfutables. On vit mieux, plus longtemps avec moins de pauvreté, beaucoup plus de pouvoir d’achats, de santé, moins de pollution etc. etc.

        Si tu ne trouve pas je peux te donner une série de chiffres tout à fait officiel (INSEE etc.) sur la situation 1950-2013 et crois moi tu y gagne vraiment au change même par rapport au années 70…

        Quoique…

        Seul problème, contrairement à d’autres pays la France s’enfonce dans le collectivisme avec toute la soviétisation inhérente. Là clairement ça va aller beaucoup plus mal (et ça a déjà commencé avec 25% de la jeunesse au chômage). A coté tu as des pays vraiment démocratique qui font 3% de chômage des jeunes avec 30% de dette de l’état et le double de salaire même pour des caissières.

        Ce n’est pas la crise d’un système c’est la crise d’états collectiviste très mal géré et complètement barré dans une idéologie d’un autre siècle. (Dans le cas de la France)

        1. Ilmryn: « Le « c’était mieux avant » dans ce cas c’est totalement faux ».

          Ou à tu lu dans un des mes postes « c’était mieux avant ». J’ai bien conscience que le niveau de vie à augmenté depuis les années 50 (nous parlons de la France car on est bien dans notre pays et nous sommes bien chanceux). Mais à quel prix ?
          Sans parler nos libertés individuelles, car le débat partirais trop loin, ne serais ce qu’envers notre planète ?

          Ilmryn : « On vit mieux, plus longtemps avec moins de pauvreté, beaucoup plus de pouvoir d’achats, de santé, moins de pollution etc. etc. »

          J’aimerais bien voir les chiffres sur la pollution et la pauvreté au niveau mondiale car okay en France ont fait peut être le tris sélectif mais à côté de ça on à quand même un continent de déchet qui se balade dans l’atlantique. Aurais-je déjà évoqué notre surconsommation ? (dont pourrait éventuellement contribuer une technique marketing que nous appellerons « désuétude établit »).

          Ilmryn : »Seul problème, contrairement à d’autres pays la France s’enfonce dans le collectivisme avec toute la soviétisation inhérente. »

          La France devient communiste ? Je connais un acteur anciennement français qui ne serait pas d’accord avec toi ! ;)

          1. Et je vais me réciter au cas ou on me répèterait encore une fois que je veux revenir en arrière : « Je n’est jamais dit qu’il fallait revenir aux méthodes de productions d’antan ».

          2. « ne serais ce qu’envers notre planète ?  »
            Pardon ? Elle va bien, merci pour elle.

            La pollution diminue dans tous les pays développés. Elle a augmenté dans les pays en voie de développement pour diminuer plus vite encore que lors de la phase post-industrielle pour les pays occidentaux. La pauvreté recule, en nombre absolus et en nombre relatifs (de moins en moins de personnes ont faim dans le monde). Tout ceci est vérifiable aux sources habituelles (google gapminder est un bon début pour se laver le cerveau des conneries altermondialeuses).

          3. Citizen Kant : « J’aimerais bien voir les chiffres sur la pollution et la pauvreté a : u niveau mondiale car okay en France ont fait peut être le tris sélectif mais à côté de ça on à quand même un continent de déchet qui se balade dans ‘atlantique. »
            ————————————–
            Pour les chiffres de la pollution, bah tu vas sur Airparif, rayon « différents polluants et leur évolution » et tu lis les fichiers pdfs qui montrent les courbes de polluants depuis 1990. La pollution a chuté de manière spectaculaire, c’est un FAIT, même si c’est pas ce que tu as envie d’entendre ni ce que tu entends des escrologistes qui t’ont bourré le mou.

            Et il n’y a a aucun « continent de déchet qui se balade dans l’Atlantique », renseigne toi un minimum et cesse de raconter des bêtises.
            Tu voudrais sauver le monde et t’es même pas fichu d’avoir un semblant de culture scientifique, allons donc…

      2. Citizen Kant: « Et je ne suis pas un vieux con, seulement un étudiant de 22ans qui n’a pas encore dit son dernier mot avant de complètement se faire absorber par notre magnifique société. »
        —————————————-
        Tu t’es déjà fait complètement absorber par la propagande escrologiste, pauvre ignoramus !

        1. H16 : « La pauvreté recule, en nombre absolus et en nombre relatifs (de moins en moins de personnes ont faim dans le monde). »

          « 925 millions de personnes sont touchées par la faim en 2010. C’est plus qu’il y a 40 ans, plus qu’il y a 15 ans. »
          L’express.fr …. après on va critiquer l’express donc voila le lien vous pourrez voir que les sources sont fiable : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-chiffres-de-la-faim-dans-le-monde_1040867.html

          miniTAX : « Et il n’y a a aucun « continent de déchet qui se balade dans l’Atlantique », renseigne toi un minimum et cesse de raconter des bêtises. »

          Effectivement je dit des bêtises c’est dans le pacifique qu’il y à le plus gros amont de plastique et même si cela ne forme pas une réelle ile sur laquelle on peut marcher (des architectes sont sur le coup patience), cela représente tout de même des milliers de tonnes de déchets qui menace tout un écosystème.

          miniTAX: « Tu voudrais sauver le monde »

          Sauver le monde peut être pas, mais disons que j’essaye de vivre de manière responsable même si il y a encore du boulot.

          miniTAX: « et t’es même pas fichu d’avoir un semblant de culture scientifique, allons donc… »

          Hum, accessoirement je suis en Master 1 et je me tape des matières scientifiques depuis le lycée donc tu repasseras stp et réfléchis un peu avant de balancer des truck comme ça !

          Et pour tes chiffres sur la pollution ils sont bien gentils mais ils ne parlent que de Paris… forcement on va pas aller enfuir nos déchet nucléaire là-bas (attention avant que ça parte, je suis pro nucléaire !).

          1. Citizen Kant: « cela représente tout de même des milliers de tonnes de déchets qui menace tout un écosystème.  »

            Faut voir… D’abord le milieux du pacifique c’est pas vraiment l’Amazonie coté écosystème. Ensuite cette foret de plastique sert de base de colonisation à toute une micro-faune qui a besoin de support (anatife etc.) ce qui fait venir toute une chaine alimentaire.

            Un « escrologiste » comme les appelles MiniTax considère religieusement tout ce qui vient de l’homme comme mauvais, c’est très chrétien mais c’est surtout très faux.

            Sans dire que le rejet de déchet est carrément un bienfait évidemment il faut quand même nuancer le terrible impacte kabooom. En poids de biomasse cette « ile » de déchet pourrait bien révéler de grosses surprises.

          2. @Citizen Kant: Comme tu peux le constater notre truc c’est ce pencher sur « ce qu’on ne voit pas » (Phrase popularisée par un économiste Français Bastiat.)

            C’est à dire la prise en compte sans idéologie de -tous- les effets d’une loi, d’une fiscalité, d’une organisation, d’un groupe, ou d’un bout de carton.

            Et c’est toujours amusant quand après dix ans de hurlements des divers ayatollah vert ou autre on les voit revenir avec des « oups, on n’avait pas prévu ça » (Comme dans « oups, l’Allemagne verte rejette trois fois plus de CO2 que la France » ou bien « Oups, toutes nos lois pour protéger l’emploi ont engendré 25% de chômage chez les jeunes »)

          3. Effectivement il se pourrait qu’on réussis à transformer tout cela en quelque chose de positif. Par exemple je suis tombé sur un projet qui consiste à rassembler tout ces détritus pour en faire une réelle île qui voguerait sur l’eau et pourrais même être habitée…

            Ilmryn : « Ensuite cette foret de plastique sert de base de colonisation à toute une micro-faune qui a besoin de support (anatife etc.) ce qui fait venir toute une chaine alimentaire. »

            En effet mais cela trouble la chaine alimentaire déjà en place. Attention je rentre pas dans le « c’était mieux avant faut rien changer », je suis pas contre le fait que les écosystème se modifient au cours du temps… Mais par exemple ces détritus augmente la prolifération d’une araignée d’eau, l’Halobates sericeus, qui affectionne les oeufs de poissons et le plancton. On peut également parler des animaux qui se mange les microparticules de plastique en pensant à de la nourriture.

            Le site d’un magazine scientifique (a vous de juger de sa fiabilité):
            http://www.larecherche.fr/actualite/terre/soupe-plastiques-01-07-2012-91262

            Ilmryn : « D’abord le milieux du pacifique c’est pas vraiment l’Amazonie coté écosystème. »

            C’est vrai mais visiblement il y à déjà 5 autre « soupe de plastique » dans le monde dont une touchant l’île d’Hawaï.

            Et en parlant de l’Amazonie on peut souligner le fait qu’ils se débrouillent plutôt bien depuis ses 10 dernière années contrairement à se que l’on pourrais entendre/lire.

          4. Ilmryn : « Comme tu peux le constater notre truc … »
            Notre ? A qui ?

            Oups, l’amiante c’est cancérigène… Oups on à foutu des éolienne partout et dans 20ans on sais pas qui va les démanteler…

            Je m’efforce de me pencher sur ce « ce qu’on ne voit pas » mais j’ai parfois l’impression que se sont les autre qui refuse de voir.

          5. Citizen Kant: »En effet mais cela trouble la chaine alimentaire déjà en place. »

            Vrai mais si on va plus loin on peut ce dire qu’avant il n’y en avait quasiment pas d’écosystème. Les navigateurs le savent bien, la moindre planche est colonisée et foisonne de vie.

            Pour l’araignée si la population explose c’est qu’il y a des poissons, ces poissons sont là parce qu’ils trouvent de la nourriture à cet endroit.

            Enfin bref… tout n’est pas aussi simple. Dans l’impermanence qu’est la nature tout est équilibre temporaire.

            Citizen Kant: »Et en parlant de l’Amazonie on peut souligner le fait qu’ils se débrouillent plutôt bien depuis ses 10 dernière années contrairement à se que l’on pourrais entendre/lire. »

            C’est vrai, ce qu’on oublie souvent c’est que nous somme en pleine évolution, l’homo écologicus n’a à peine que trente ans. La population décroit avec le niveau de vie et celui-ci se diffuse à travers la planète.

            ça fait plaisir de discuter avec quelqu’un qui comprend sans parti pris idéologique … ;)

          6. Je suis bien sur pour l’amélioration du niveau de vie mais il faut faire attention que ça ne soit pas au détriment de nos libertés individuelles et de la planète. :)

            Je te retourne le compliment Ilmryn.

  15. Jacques Beaumier

    Tout ? Non, seulement les produits industriels ! Et on commence à comprendre qu’en plus d’épuiser les ressources et détruire l’environnement ce ne sont pas ceux qui assure une vraie qualité de vie. Leur principal avantage est d’enrichir les industriels eux-mêmes ! Mais en France en 1900, un pavillon de banlieue coutait un an de salaire d’instituteur, aujourd’hui 10 fois plus ! Il y a un siècle tout le monde pouvait encore se payer le travail des artisans, lesquels avaient de bons métiers qui leur donnaient satisfaction. Aujourd’hui l’homme est au service de la machine qui est au service du capital. En échange, il a un téléviseur et un lave-vaisselle… Super !