Les fouilles sous-marines du Saint Géran 

La conférence « Les fouilles sous-marines du Saint-Géran » est organisée le mardi 28 mars 2023 à 18 heures

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Les fouilles sous-marines du Saint Géran 

Publié le 12 mars 2023
- A +

Parti de Lorient, le Saint Géran, lourd vaisseau de la Compagnie des Indes, attendu par le gouverneur  Mahé de La Bourdonnais, arrive en vue de l’Isle de France (aujourd’hui île Maurice). Il fait naufrage dans la nuit du 16 au 17 août 1744, drossé sur les brisants de l’ilot d’Ambre. De nombreux noyés dont plusieurs femmes sont à déplorer… Lors de son séjour dans l’île quelques années plus tard, Bernardin de Saint-Pierre s’empare de ce drame pour écrire Paul et Virginie, son roman à succès de 1778.

En 2022, « la mission Saint Géran » pluridisciplinaire met en commun les moyens :

  • du CHAM, le Centre de recherche spécialisé dans l’histoire d’Outre-Mer de l’université de Lisbonne ;
  • du département de géophysique et le laboratoire de Geociencias, de l’université de Aveiro ;
  • du Département de biologie marine de l’université de Maurice.

 

Elle bénéficie de l’expertise de deux analystes de l’imagerie satellitaire venus de Californie et d’Italie et de la firme More Lda de Coimbra.

Avec Jean-Yves Blot, les équipes de scientifiques réalisent un travail remarquable en archéologie sous- marine sur une côte hostile où sont éparpillés les vestiges du Saint Géran.

À l’occasion d’une prochaine conférence, Jean-Yves Blot, archéologue sous-marin, qui a déjà exploré  les restes de cette épave par le passé, présentera les résultats de cette mission, illustrés par les photos  aériennes et photogrammétriques d’André Ferreira ; les séquences vidéo sous-marines de Yann von  Arnim et d’Alexandre Fortunato ; ainsi que les clichés satellitaires de haute résolution du nord-est de  la côte de l’île Maurice par l’Agence Spatiale Européenne.

Ce déploiement de compétences et de moyens contribuent à élaborer un statut durable pour ces lieux  d’histoire, patrimoine de la République de Maurice, et patrimoine mondial.

La conférence « Les fouilles sous-marines du Saint-Géran » est organisée le mardi 28 mars 2023 à 18  heures par les Amis de Mahé de La Bourdonnais en partenariat avec la mairie du septième arrondissement de Paris.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Boualem Sansal est un auteur connu à la fois pour son talent et pour son remarquable courage, lui qui a fait le choix de rester dans son pays, où il est pourtant censuré, menacé, et régulièrement insulté.

À travers cette fiction, qui avait fait beaucoup parler d’elle en 2015 à sa sortie, et pour laquelle il reçut le Grand prix du roman de l’Académie française, il dénonçait les dérives du radicalisme religieux et la menace que celui-ci représente pour les démocraties. Avec un titre en forme de clin d’œil à l’œuvre et l’esprit du très cé... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Un récent article sur l’islam m’a valu quelques critiques, et cette question ironique, si j’avais d’autres articles aussi curieux à proposer. Hélas oui, la mine n’en est pas épuisée.

Un jour les Israéliens seront à nouveau en paix avec leurs voisins palestiniens. Ils auront, on l’espère, exercé dans les bornes les plus strictes leur droit à la légitime défense, et employé avec mesure le dangereux appareil de la guerre. Mais la paix est un idéal négatif, qui n’évoque qu’un monde sans violence. Ne peut-on pas au surplus se respecter, s’e... Poursuivre la lecture

En France, le langage est un produit réglementé, et si l’on en croit les discussions actuelles autour de l’écriture inclusive, il semble appelé à l’être de plus en plus. Peut-être faudrait-il d’abord demander si toute cette réglementation est légitime.

Le langage est le véhicule de la pensée. C’est un outil, et il peut être plus ou moins bien adapté à l’état social du groupe qui le parle.

La langue a d’abord commencé par être un cri, le fruit d’une émotion vive, le plus inintelligent des signes. Mais, à mesure que la civilisatio... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles