Mise au point

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 2

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mise au point

Publié le 6 juillet 2022
- A +

Par Arnaud Le Vaillant de Charny et Frédéric Mas.

Contrepoints n’a cessé d’évoluer en une décennie. D’un site de bénévoles et de militants idéalistes, il est devenu un média géré par des professionnels, soucieux de respecter les standards de la profession journalistique. À l’origine, le site porté par l’association Libéraux.org se trouvait des modèles à la fois dans la contre-culture libertarienne, tout en s’inspirant des revues comme The Economist ou Reason Magazine. De là est née la volonté de se saisir de l’actualité pour donner de la voix aux libéraux et aux libertariens en France. Ce sont des centaines, puis des milliers de contributions, de traductions, de tribunes, de repartages de sites partenaires qui ont animé le site dès sa création.

Aujourd’hui, il a été porté à notre attention qu’une agence de communication a usurpé l’identité d’inconnus pour faire présenter des articles de commande comme des tribunes. Ces pratiques malhonnêtes ont visé de nombreux journaux, dont Contrepoints.

Sur les dizaines de propositions que nous avons identifiées, la grande majorité avait été rejetée par notre rédaction en raison de doutes sur ce sujet. Malheureusement, certaines ont pu tromper notre vigilance. Dès la révélation du caractère intéressé de leur écriture, nous avons retiré les articles. Ce retrait doit s’interpréter comme un refus de principe des articles de commande, et non comme un jugement porté sur la qualité intrinsèque des articles publiés.

Avec l’expérience et conformément aux exigences éthiques de Contrepoints, la rédaction n’accepte plus de contributions anonymes. Vous voyez peut-être des auteurs écrire sous pseudonyme, mais la rédaction fait le travail de vérifier qu’ils existent vraiment et écrivent pour la communauté libérale de manière indépendante.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Je comprends parfaitement votre soucis de filtrage des commentaires. J’ai moi-même – à mon échelle minuscule – du pratiquer le contrôle des commentaires et exercer une médiation sur mes pages. Je vous encourage à gérer au mieux cette partie publique, cette agora de Contrepoint, qui, de mon point de vue, est valeur essentiellement libérale du partage de la pensée et qui a toujours motivé mon abonnement à votre revue, unique en son genre par la force des idées autant que par le désintéressement, au meilleur sens de ce mot. Bravo, continuez!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don