[Podcast] Pourquoi adorons-nous l’État tout en le détestant ? Avec Pierre Bentata

Et si la place grandissante de l’État dans nos sociétés était plus le symptôme des maux de nos sociétés plutôt que sa cause ? Dans ce nouvel épisode de Contrepoints Podcast, Pierre Bentata nous explique pourquoi nous sommes finalement responsables de notre propre servitude en raison de notre désir de protection, de perfection, et de transcendance qui nous pousse à réclamer de l’État de réussir dans des missions impossibles, que nous serions d’ailleurs bien en peine de lui indiquer comment les accomplir ! Le tryptique « Sécurité, autorité, puérilité » pourrait remplacer la devise actuelle sur le fronton de nos bâtiments publics. Sommes-nous des « mutins de Panurge », adeptes de la « désobéissance servile » ?

Episode #13

Pierre Bentata est économiste, Maître de Conférences à Aix-Marseille Université au Laboratoire Interdisciplinaire de Droit des Médias et des Mutations Sociales. Il dirige également le cabinet d’études économiques Rinzen. Essayiste, il a écrit De l’Esprit de Servitude au XXIe siècle. Avec lui nous décortiquons son dernier ouvrage dans lequel il tente de comprendre pourquoi nous attendons toujours plus de l’État tout en n’étant jamais satisfaits de son intervention. Quels sont les ressorts philosophiques qui poussent des populations entières à renoncer volontairement à leur liberté ? Avec son éloquence habituelle, Pierre Bentata nous propose une réponse particulièrement intéressante.

Si le lecteur audio contenant l’épisode ne s’affiche pas dans l’article, rechargez la page ou cliquez directement ici pour l’écouter.

Programme :

0:00 – Introduction
3:54 – La genèse de l’Esprit de Servitude au XXIe siècle
5:50 – Comment ce dernier essai s’articule-t-il avec les précédents ?
7:57 – Quelles différences entre le serf du XVIe siècle et celui que décrit Pierre Bentata aujourd’hui ?
11:53 – La complexité juridique est-elle responsable de notre servitude ?
14:08 – Le désir de protection
20:10 – Le désir de perfection
28:40 – Le désir de transcendance
33:39 – Autocritique : les libéraux n’attendent-ils pas du libéralisme ce que les anti-libéraux attendent de l’État ?
37:53 – Faut-il et peut-on changer l’esprit de servitude qui s’est emparé de nos sociétés ?
41:16 – Les biais cognitifs sont-ils incompatibles avec le libre-arbitre ?
46:27 – Peut-on sortir du tout-État sans passer par une crise, un effondrement économique ou une révolution violente ?
50:10 – La survie de notre système fondé sur la dette continuelle ne valide-t-elle pas la toute-puissance de l’État ?
54:14 – Le monde change-t-il trop vite pour des humains habitués à des sociétés similaires à celles de leurs ancêtres ?

Liens mentionnés dans l’émission : 

Pierre Bentata sur Twitter : https://twitter.com/pierrebentata

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.