Un passeport covid sous les meilleurs auspices

Ah, rien de tel que retrouver sa liberté chaudement emmaillotée dans des cerfas !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
pass sanitaire source https://unsplash.com/photos/eNyIi0oS7P4

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un passeport covid sous les meilleurs auspices

Publié le 10 mai 2021
- A +

par h16

Gentiment, sûrement, avec bienveillance mais insistance, le passeport prouvant qu’on n’est pas pestiféré se met en place : comme le monde d’après le fait petit à petit, comme les activités vont bientôt reprendre leur cours quasi-normal, comme tous les commerces vont rouvrir dans la bonne humeur et le gel hydroalcoolique, il va être nécessaire de faire le tri entre les potentiels scrofuleux des citoyens sains et productifs.

Eh oui : le monde d’après, c’est cette société joyeuse où l’innocence (sanitaire d’abord, citoyenne ensuite) doit bien évidemment être prouvée a priori ce qui suppose, on en conviendra aisément, quelques petits aménagements à base d’essence subtile de cerfas et de fine électronique bureaucratique.

À partir de maintenant, le pays d’Ubu étant devenu celui de Knock où le bien-portant n’est qu’un souffreteux en phase terminale qui s’ignore niaisement, « vivre et laisser vivre » est remplacé par « vivre et soupçonner » dans la bonne humeur sociale et chaque administration française y va donc de son petit couplet afin de bien rappeler à chacun l’importance de prouver qu’on est en bonne santé, et ce même s’il est maintenant amplement démontré que les asymptomatiques ne transmettent pas la maladie.

C’est donc sans surprise qu’apparaissent de délicieux petits articles expliquant par le détail que nous allons enfin pouvoir, chic chic chic, télécharger les petites attestations bureaucratiques dûment tamponnées à partir de l’un de ces sites internet d’administrations françaises qui engendrent la jalousie du reste du monde : ici par exemple, Ameli.fr frétille d’aise à l’idée de distribuer des petits papelards numérisables permettant enfin d’exhiber son statut d’übermensch sanitairement fréquentable.

L’historique en matière d’informatique étatique étant ce qu’il est, il conviendra d’y ajouter celui de la gestion des dossiers par l’assurance maladie, et aussi l’historique global de la gestion de la pandémie par nos autorités. Tous ces historiques dodus laissent présager d’une réussite fumante du projet : on peut d’ores et déjà garantir que chaque personne concernée retrouvera son dossier, qu’il n’y aura ni erreur, ni fraude, et que tout sera abondamment utilisé par des commerçants et des lieux de villégiatures soucieux de correctement harceler les touristes avec cette amusante paperasserie.

Quant aux enfants, qui – pour le moment – ne sont pas vaccinables et pour lesquels on nage dans le flou juridico-sanitaire le plus compact, ne vous inquiétez pas : là encore, les autorités ont tout prévu avec la même sagacité que pour les masques, les tests et les vaccins, ce qui rassure immédiatement.

On le comprend : l’embrigadement électronique et paperassier des populations est en marche, et rien ne semble pouvoir l’arrêter afin – pour citer les autorités – de « pouvoir retrouver la liberté » tant il est vrai que nous ne sommes jamais aussi libres qu’avec des passeports, des autorisations et des petits cerfas tamponnés ici, là et là avec le timbre fiscal sur le côté ici, merci. En somme, les recettes des succès passés sont maintenant employées avec empressement pour une impressionnante enfilade de succès futurs dont on peut déjà se réjouir.

Notons au passage que si ces petits ausweis agaceront certains peuples moins soumis habitués que les Français, au moins le peuple hexagonal a-t-il eu l’occasion de tester en grandeur réelle son approvisionnement en papier, en encre et la bonne marche des imprimantes personnelles à la suite des deux confinements (et demi) qui leur auront donné l’occasion de tendre leurs petites autovexations officielles à la maréchaussée toujours compréhensive mais jamais en défaut lorsqu’il s’agit de récolter les fruits toujours de saison en France (prunes et amendes). Se trimbaler avec son pédigree médical pour aller boire un pot, au cinéma ou dans un parc ne devrait donc pas trop bousculer les habitudes des Gaulois assez peu réfractaires…

Habitudes qui seront en revanche un peu plus bousculées par les innovations bureaucratiques accompagnant le retour progressif du pays à son niveau habituel de pénibleries administratives : en effet, on pourra toujours présenter moult papelards et force applications numériques sur téléphones à la mode, les attractions des parcs à thème ne reprendront pas pour autant. En effet, si les parcs sont bien rouverts, leurs attractions, elles, n’ont pas encore le droit de fonctionner : comme chacun le sait le virus se concentrant sur les sièges de ces attractions et dans les files d’attente y accédant, le gouvernement a sagement choisi de les laisser fermées encore un peu. Malin.

Au moins, la logique d’ensemble de la gestion de la pandémie a été ici parfaitement respectée, maintenant largement transformée en crise économique du seul fait des gesticulations débilissimes du gouvernement : sous couvert de ne rien précipiter, on improvise des autorisations improbables dans un mouvement d’ensemble foutraque et grotesque que personne, au gouvernement, ne semble constater (et à plus forte raison pouvoir arrêter) ; ce qui aboutit par exemple à autoriser à nouveau l’ouverture des remontées mécaniques des pistes de ski, ce qui, au moins de mai, est d’une pertinence rare.

Comme on pouvait le prévoir, tout se met donc en place pour pister les infectés potentiels : le passeport main-propre tête-vide arrive et ce gigantesque projet va permettre de coordonner sans douleur ni surprise des douzaines d’organisations sanitaires et de santé en France, puis en Europe, puis dans le monde. Il va donner à chacun l’opportunité de fournir son état de santé pratique, lisible et précis, le tout sans qu’il n’y ait jamais la moindre fuite de données, ni la moindre exploitation tant par des sociétés du capitalisme de connivence que des États un tantinet fouineurs qui pourraient pousser le bouchon un peu loin.

Rien qu’y penser, c’est garantir que tout va bien se passer. Ah, quel bonheur de retrouver sa liberté tendrement enveloppée avec des cerfas !

—-
Sur le web

Voir les commentaires (40)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (40)
  • Je plains H16 de tout le travail que lui donne ce gouvernement. Le flux de conneries devient tellement intense que rien que d’évoquer toutes les âneries quotidiennes va à ce rythme réclamer plus d’un article par jour.

    • Non seulement le rythme s’accélère mais on découvre des nouveaux niveaux d’absurdes.

      • On connaissait les « Pic de la Mirandole » pour parler de gens d’érudition extraordinaire…avec ce gouvernement, il convient de parler de Fosse de Marianne (à ne pas confondre avec la Fosse des Mariannes, dont la profondeur maximale est connue).

      • Il y a une vingtaine d’année, Jean Yanne avait écrit un livre , assez drôle d’ailleurs, qui reprenait ses pensées et dont le titre était: On arrête pas la connerie.
        Si j’avais la possibilité de communiquer avec lui je lui dirai:  » Cher Jean, si tu savais à quel point cela c’est aggravé!!! »

  • La seule chose qui me rassure avec ce passeport covid, c’est le fait qu’il soit totalement inapplicable pour cet été, tous les festivals un peu zélés qui voudront appliquer la loi à la lettre se retrouveront à se priver de la moitié de leurs clients vu l’avancée de la vaccination.
    Et pour l’été prochain vu que le vaccin ne sera pas efficace jusque là, ils devront soit obliger tout le monde à se refaire vacciner, soit passer le passeport sanitaire à la trappe. Ce qui fait que globalement il n’aura pas servit à grand chose

    • J’aimerais que vous ayez raison mais j’ai un doute.

    • Vous avez déja vu un politique avoir une idée, l’appliquer, se rendre compte qu’elle ne marche pas, et admettre qu’il a eu tort?
      Arf… les mecs n’admettrons jamais que c’était fumeux et vous obligerons à avoir votre passeport, quitte à le détourner de sa mission d’origine pour le garder indispensable..

    • C’est ce que je le tue a répéter. Mais les lavés du cerveau me disent : un vacciné est moins contagieux. Mais moins contagieux que qui ? Qu’un asymptomatique ? ptdr !
      Et l’étude qui le prouve, elle est lisible où ?

    • J’en doute aussi, car un QR code , adossé à un algorithme savamment travaillé avec une sauce de croisement de fichiers, et nous seront plus suivis qu’une boite de petits poix en vue d’une campagne de retrait de produit.

    • Bonjour,
      Donc ‘en même temps’ on pourrait avoir des festivals – mais on aurait pas de festivals.

    • Non, ça n’est pas une idée complotiste.
      Parce que contester des études que n’importe quel moteur de recherche permet d’obtenir et prétendre que c’est un coup d’état du « monde de la finance », ça n’est pas une idée du tout. C’est de la propagande à la soviétique, et ceux qui ont connu le temps du rideau de fer savent qu’à l’époque, il y avait mieux à faire et plus porteur d’espoir dans ces pays que de se contenter de dénoncer les passeports pour les voyages intérieurs, certes déplorables, qui y existaient.

    • Le problème c’est que « monde de la finance » ça ne veut rien dire, et qu’un coup d’état impliquerait que la gouvernance ait changé alors que ce sont toujours les mêmes clowns avec les mêmes méthodes que l’avant covid.

      En revanche qu’il y ait pu avoir d’énormes conflits d’intérêts dans cette histoire est tout à fait possible, pour ne pas dire certain.

  • UbuKnock, il fallait le faire, ils l’ont fait, ils ont fusionnée les monstres. Ils sont trop forts, je m’incline en tant qu’Untermensch ou Ënnermënsch incapable de nager dans une piscine sans eau.

  • On se demande ce qu’ils pourront encore inventer pour détruire le reste. L’industrie l’agriculture le tourisme est mort ils vont devoir être inventifs pour trouver quelque chose d’autre à détruire…..

    • Ils pourraient détruire la ponction publique, non ?

      • Une mauvaise manipulation des outils peut toujours arriver! espérons mes frères! Il y a un petit bouton rouge sur le tableau de bord avec écrit: « Touche pas ça petit con »! A tous les coups ça marche, les cons qui osent tout vont l’essayer!

    • @Avorton
      Ils ont déjà trouvé : saboter la production d’énergie ! Espérons que ça finisse par leur péter à la tête car sans électricité, fini le traçage numérique.

  • Sous les meilleurs auspices ou… les pires hospices ?!

  • excellent H16 !!!

  • J’aime bien l’idée de mettre une étoile jaune aux vaccinés

    • Ils seraient fiers je suis sûr, car avec ce symbole, ils « représenteront l’espoir de l’humanité » ! 😀

    • A dad22fr
      « J’aime bien l’idée de mettre une étoile jaune aux vacciné », ce ne sera sans doute pas le cas.
      Les vaccinés, « bons et loyaux laquais » chouchoutés par les autorités ne subiront aucune vexation, bien au contraire. Par contre, les autres, refusant d’être cobayes donc considérés comme pestiférés, seront reconnaissables par un signe distinctif (comme les juifs et l’étoile jaune) accompagné d’une kyrielles d’interdictions. Il faudra les fuir (comme la peste) et, pourquoi pas, créer de nouveaux « ghettos » (pour le bien-être de tous) et y parquer toutes ces brebis galeuses… enrobant le tout dans la propagande mielleuse de non-stigmatisation et non-ségrégation des minorités. Une magnifique jonglerie du « en même temps » !

    • @dad22fr
      Bonsoir,
      Les socialistes adorent les registres, listes, fichiers et tout ce qui sert à classer des gens, qu’ils soient dans le bon camp ou dans le mauvais.
      En fait, « l’étoile jaune » serait invisible, car ceux qui n’auraient pas le passeport vaccinal, ne seraint pas dans les registres officiels. Les vaccinés y seront et auront des passe-droits, ceux qui auront refusé n’y seront pas, n’auront donc aucun passe-droit. C’est l’effet inverse. Jusqu’à ce que comme pour l’étoile jaune, l’absence ou la présence de passeport vaccinal (il n’est plus sanitaire ?) ou dans les registres officiels, ne fasse devenir une cible.

      Quant à « vaccinés » et « vaccins » :
      La définition de vaccin donnée par le livre « Prévention Santé Environnment » qui prépare le CAP, à des élèves de collège explique clairement qu’un vaccin contient des virus ou des bactéries une fois que les uns et les autres ont été rendus inoffensifs (« tués ») en culture. (Lue hier, sur une fiche d’exercice tirée du manuel PSE distribuée à un élève que je n’arrive pas à trouver après une heure de recherche.)
      Ici : http://ekladata.com/SL4ieM9a3qjj6-g-F6RpyhZelvk/vaccination-f5.pdf, une enseignante s’étant inspirée de 3 ouvrages de la même collection, pour faire ses fiches de révisions/cours. Vous remarquerez la « coquille ».
      Ici, c’est le ministère de l’Education Nationale qui « parle » : file:///C:/Users/KEN/AppData/Local/Temp/pr-vention-sant–environnement-cap–611-2.pdf dans son Module C7. Je n’arrive pas à accéder au contenu du-dit module.

      Lesquels de ces « vaccins » ont des résidus de virus rendus
      inoffensifs car morts au préalable ? De ce que j’en sais, ce n’est pas le cas pour Pfizer, Astra Zeneca, ni Moderna. => Ce ne sont pas des vaccins.

  • Ce gouvernement a inventé une nouvelle science, la fécalchimie.
    Tout ce qu’il touche se transforme inévitablement en merde.
    Pour prendre un exemple, Castex exhorte les Français de plus de 55 ans à se faire vacciner avec Astrazénéca, le lendemain Macron nous dit que ce vaccin est moins efficace sur les variants, le surlendemain Véran le déconseille aux plus de 55 ans.
    Macron, qui se croit machiavélique, s’est entouré de ministres peu compétents, qui n’arrivent même pas à donner l’illusion d’une quelconque maîtrise.
    N’est pas Machiavel qui veut et sa pensée soi-disant complexe est finalement assez simple à déchiffrer.
    C’est la doctrine du  »chaque chose en son temps », l’urgence est d’éliminer tous ceux qui pourraient battre Marine Le Pen au 1er tour de la présidentielle.
    Pour cela il est prêt à tout, envoyer son ministre de la justice en campagne contre Bertrand, promettre un ministère à Estrosi…
    Il sera toujours temps de nous rejouer  »le fascisme ne passera pas » entre les 2 tours de la présidentielle et le tour sera rejoué, croit-il.
    Mais c’est là qu’il se trompe, comme lui, Marine Le Pen a tout intérêt à refaire le match de 2017, c’est d’ailleurs sa seule chance d’être élue et cette fois elle partira favorite.

    • Et au rythme où vont les choses, peut-être dès le premier tour…

    • A Jean-Paul
      « Tout ce qu’il touche se transforme inévitablement en merde. » Ce sont les paroles de D. Trump parlant de notre super clown à roulettes élyséen : « Everything he touches turns to shit. »
      Il vaudrait mieux identifier « l’intelligence complexe » jupitérien par la citation de M. Audiard « Les cons ça osent tout, c’est même à cela qu’on les reconnaît ». Quant à la cacophonie ministérielle que vous mentionnez, elle dénonce une panique générale qui exprime amateurisme et incompétence crasse. Votre « peu compétant », est trop complaisant pour l’équipe gouvernementale de bras cassées.

  • Il paraît que ‘est méchant de comparer le pass sanitaire à l’ étoile jaune. Ces deux discriminations sont fondées sur des arguments biologiques dont le but est de pourrir la vie des gens.

  • Euh vous n’avez jamais été à la montagne l’été pour sous-entendre que les remontées sont inutiles en mai ?

  • Un grand merci à h16 qui a ce don exceptionnel de nous faire rire en parlant de choses sérieuses voire dramatiques mais toujours frappées au coin du bon sens avec un humour à la Audiard. Quant écrira t’il des dialogues de films ? j’adore. C’est ma petite Madeleine de Proust quand je lis ces articles.

  • Une longue attente et ……enfin l’article d’H16!
    Lorsqu’on y goûte, l’addiction est totale! Un vrai bonheur cependant, l’ivresse de constater la frénésie de nos dirigeants et « administrateurs » a nous pondre des « conneries » et inepties par paquets de 12! Vivement demain pour une nouvelle bordée!
    Grace au talentueux auteur, nous sommes certes « cocus » mais au moins avec le sourire! Allez, du grain à moudre pendant encore un an …..au moins!

  • le pass sanitaire passe aux oubliettes, les centristes ont voté contre Macron , il doit fumer sévère le poudré..huhuhu

    • et non…passé quand meme

    • Ah, vous y avez cru hein ! Et bien non, fausse alerte, on n’a pas rebasculé dans la démocratie 🙂

      Le Modem avait besoin de faire parler de lui alors il a fait son petit coup d’éclat, et ça a permis aussi de faire croire aux gens qu’il y a encore une opposition et de la démocratie dans ce pays. Et hop, quelques heures plus tard, on refait un vote, auquel participent bien plus de députés (c’est d’ailleurs surprenant qu’ils soient plus nombreux la nuit que la journée, m’enfin bref), tout ça pour changer une petite date sans toucher du tout au pass sanitaire.

      Pour une loi sur le droit à mourir dans la dignité, ils passent une journée à étudier des amendements bidons et le soir ils disent « désolé on n’aura pas le temps de la voter ». Mais pour le flicage des citoyens, ils revotent la nuit suivante, on voit bien les priorités.

      Bref, tout ça n’était que diversion, coup de com’, contre-feu, cinéma, amusement pour la populasse et autre poudre de perlimpinpin.

      Allez, maintenant, on retourne faire la queue au vaccinodrome et on s’installe TousAntiCovid, parce que les terrasses rouvrent bientôt.

  • Une fois de plus, h16 s’est surpassé ! J’adore le dessin vacciné versus non vacciné.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don