Les analogies pour comprendre le développement – Économie du développement (5)

La cinquième session du cours d’Emmanuel martin sur les moteurs du développement économique, qui est une « digression » sur le potentiel et les limites des analogies pour mieux cerner le processus de développement économique.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Chine
2
Sauvegarder cet article

La Chine se voit bientôt la première puissance économique mondiale et en avance dans de nombreux domaines. Elle semble même penser ne plus avoir besoin du reste du monde pour son développement. C’est probablement une erreur, comme l’a montré l’épisode maoïste.

 

Pourquoi la Chine choisit d’être seule ?

Dans mes derniers articles, j’évoquais les faiblesses à long terme de la Chine, principalement sa crise démographique ou la démotivation des jeunes qui, n’ayant pas connu la misère de leurs parents, rechignaient à travailler ... Poursuivre la lecture

Par Frank Karsten.

Lors d’une manifestation à l’université américaine de Stanford durant les années 1980, des étudiants exigèrent l’abolition de la civilisation occidentale : « Hé, Hé, Ho, Ho, la civilisation occidentale doit disparaître », criaient-ils. À la fin des années 1960, la militante féministe Susan Sontag déclara même que « la race blanche est le cancer de l’histoire humaine » et que ses « idéologies et inventions » – est la seule chose au monde qui « détruit » les autres civilisations.

Le dégoût pour la civilisation o... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

L’écologie est un domaine gangrené par le poids du politique, de la démagogie, du militantisme outrancier et de l’idéologie. Difficile, trop souvent, de faire la part des choses entre ce qui relève du mythe, des préoccupations légitimes et fondées, de la bonne conscience achetée à bon compte, de la posture ou de l’imposture. Il s’agit d’une question sur laquelle il est devenu difficile de débattre, sous peine de se retrouver ostracisé. Sauf à être en phase avec ce qui, au sein de l’orthodoxie, a rang de vérité incontestable.

C’est pour... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles