Laissez-faire français : les physiocrates (11)

On les appelle les économistes, ou la « secte » des économistes pour les tourner en dérision. Entre 1765 et 1775, les Physiocrates seront au sommet de leur gloire. Le monde littéraire n’a d’yeux que pour eux, ce qui permet la diffusion de leurs idées.

Par Benoît Malbranque.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.