Opération Résilience Du Contribuable !

Envoyez la cavalerie ! Faites sonner la charge ! L'armée va sauver la veuve et l'orphelin. Ou peut-être devront-ils se débrouiller seul, c'est plus sûr.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Opération Résilience Du Contribuable !

Publié le 1 avril 2020
- A +

par h16

Si, il y a encore deux semaines, les choses étaient encore clairement placées sur le ton d’une certaine légèreté propice au glissement chuinté de petits bulletins papier dans des urnes républicaines, il n’en va plus du tout de même à présent. Fini de rire ! C’est maintenant le temps de l’Opération Résilience !

Et voilà l’armée républicaine lancée dans la lutte contre le virus. Comme l’a rappelé le chef de l’État, aucune dépense ne sera épargnée, toutes les forces vives de la nation et du service public seront jetées dans la bataille pour protéger tous nos citoyens, tous nos hôpitaux, toutes nos entreprises.

Il n’a donc pas fallu attendre longtemps : en moins d’une heure journée semaine dizaine de jours, un hôpital militaire de campagne est ainsi monté permettant de d’augmenter la capacité de lits de réanimation en France de 5000 à 5030. Dans le même temps, plusieurs milliers centaines dizaines de patients étaient habilement éparpillés par avions, hélicoptères et trains depuis l’Est français où les établissements de soins étaient débordés vers les autres établissements du territoire, et même de l’étranger.

Cette opération Résilience aura aussi été l’occasion pour notre munificent Président de tester les masques de protection qui ne servent à rien quand on n’en a pas mais sont finalement bien indispensables quand on en a un, et de parader martialement devant notre armée, ses tentes militaires et les jolies tenues camo, celles qui permettent de tromper l’ennemi et de se faufiler entre les postillons chargés de virus.

Ces magnifiques gesticulations oratoires et militaires de notre gouvernement font chaud au cœur : au moins savons-nous maintenant avec certitude que nous n’irons pas à la catastrophe économique, politique et sociale sans de volumineux mouvements de bras et de jambes, et nous pourrons ainsi nous réjouir de disposer d’un État totalement dépassé, désorganisé et ruiné.

Dépassé, il l’a été tant par des événements pourtant éminemment prévisibles (la Chine puis l’Italie nous indiquaient exactement le chemin suivi par l’épidémie) que par l’inadéquation de sa réponse au moment où il s’est finalement décidé à agir : l’épidémie s’étend ? Vite, faisons voter les citoyens ! Il l’est encore à présent alors que les services de réanimations sont pleins et débordent même.

Désorganisé, il l’a été aussi, comme souvent lorsqu’il s’agit de gérer une crise, et comme jamais lorsqu’il s’est agi de gérer celle-ci. Depuis ses réquisitions et ses contrôles de prix absolument catastrophiques qui ont fait complètement voler en morceaux les chaînes logistiques et fait disparaître le peu de souplesse des systèmes d’approvisionnement de stocks de santé dans le pays, en passant par les Agences régionales de santé (ARS) qui ont été aussi souvent inopérantes que contre-productives, jusqu’à l’improvisation visible et complète de toute l’organisation de la réponse gouvernementale (un plan existait qui n’a été ni lu, ni mis à jour, ni respecté) ou de sa pitoyable communication, avec une mention spéciale pour la porte-parlote du gouvernement qui aura fait preuve d’une ineptie devenue légendaire depuis.

Enfin, ruiné l’État l’était déjà avant cette crise sanitaire, mais cette dernière aura largement précipité la crise économique qui nous pendait au bout du nez depuis au moins une décennie pour aboutir à une situation maintenant dramatique : malgré des déficits abyssaux chaque année renouvelés, malgré plus de 2000 milliards d’euros de dettes qui permettraient pourtant à n’importe quelle nation de se doter d’infrastructures irréprochables, malgré des prélèvements sociaux obligatoires de plus de 1000 milliards d’euros tous les ans, on se retrouve avec une brochette de clowns qui se relayent devant les pupitres républicains pour nous expliquer comment nous passer de masques à 60 centimes pièce, comment oublier le gel hydroalcoolique à quelques euros le litre et pourquoi des tests massifs sont à la fois hors de portée, hors de prix et hors de propos au milieu d’une épidémie où plus de la moitié des contaminés sont impossibles à repérer.

Pour 1000 milliards d’euros par an, de nos jours, on n’a pas grand chose et certainement pas des lits de réanimation en nombre suffisant, encore moins des tenues de protection pour les soignants et de masques pour les forces de l’ordre. Quant aux stocks d’anesthésiques, ils ne seraient pas en risque de rupture si on y mettait 1500 milliards par an, je présume. Ou un peu plus. Sachons vivre.

Et comme pour 1000 milliards d’euros, on n’a plus rien de nos jours (le coût de la vie a explosé, qu’on vous dit !), nos tristes clowns ont trouvé une idée géniale : faire appel aux dons !

Oui, vous avez bien lu : Darmanin, le minustre spécialiste des obscénités budgétaires et du fisc fucking, a proposé dans un récent entretien médiatique qu’on mette en place une plateforme pour que les entreprises et les particuliers fassent des dons afin d’aider les services publics dans leur lutte contre le méchant virus.

Eh oui : non seulement vous allez devoir continuer à payer la TVA, vos impôts (à la source et ailleurs), vos taxes invraisemblables sur les carburants (à 270 %, ne chipotons pas) et tout le reste, non seulement vous allez continuer à voir vos salaires ponctionnés de plus de la moitié pour aller se perdre dans un système social que plus personne n’envie et qui fait maintenant la démonstration flagrante de son état lamentable, non seulement vous aurez l’insécurité et le chômage, mais en plus on va vous demander d’abonder à une nouvelle cagnotte, nouvelle Cathédrale de Paris d’incompétence et de gabegies qu’on fera flamber devant vous pour sauver les miches de nos énarques et de toute leurs administrations devenues folles…

Autrement dit, à Bercy, l’Opération Résilience se traduit par une sorte de cagnotte Tipeee, comme un Étathon 2020 lancé dans la plus parfaite décontraction propulsant l’indécence à des niveaux jamais vus auparavant. La seule résilience à laquelle on devra faire appel ici, ce sera celle du contribuable !

Et le pompon dans cette histoire est que le frétillant baltringue en charge de cette idée infecte n’avait rien trouvé de mieux à sortir, il y a de cela à peine 15 jours, que nous affrontions la crise d’autant plus sereinement que les finances publiques étaient saines. Apparemment, notre invraisemblable ministricule n’a pas seulement été opéré de la honte, il a aussi bénéficié d’une greffe de turbo-foutage de gueule qui a clairement métastasé.

Décidément, l’opération Résilience est lancée. Les plus naïfs croiront qu’il s’agit pour le Président et tous ses clowns de reprendre la main dans le cirque gouvernemental. Les plus réalistes comprendront qu’il s’agit avant tout d’une pure opération d’agitation cosmétique pour camoufler l’incroyable incompétence de ces personnages qui ont accumulé les décisions idiotes voire homicides et les injonctions paradoxales.

La seule résilience qu’on devra trouver, c’est celle des individus, des sociétés privées et du marché pour rattraper la myriade de consternantes boulettes qu’ils nous ont déversées dessus. Et franchement, vu le fardeau, ce n’est pas gagné.
—-
Sur le web

Voir les commentaires (47)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (47)
  • Un bien bel article, Merci h16

    Bientôt l’opération résilience sera remplacée par l’opération pénitence car nous avons osé offenser « Manu manu le tout puissant » dans son action bienfaitrice pour un peuple, irresponsable & imbécile ne sachant pas se servir d’un masque.

  • Je suis étonne: 6 ou 8 malades dans un airbus militaire A330, 34 dans un TGV de 8 voitures….

    • pour des malades en réanimation, ce n’est pas si étonnant que cela (il en faut du matériel et du personnel autour de chaque malade).

      • ouais mais est-ce que déplacer les malades avec leur matériel et leurs soignants est la meilleure solution ???? est-ce que déplacer le matériel et des soignants volontaires vers les zones en nécessité n’aurait pas été plus rapide , plus efficace et moins coûteux ???? Question subsidiaire : qui a eu cette lumineuse idée ??? un énarque certainement !!!!

        • il faudra sans doute lui refaire faire le chemin inverse..car l’épidémie arrivera en province..espérons avec un décalage..qui va bien.. ils gèrent la pénurie..

        • Du point de vue médiatique, c’est beaucoup plus classe et payant de voir un patient sous respirateur avec une équipe autour de lui sur le tarmac d’un aéroport (genre MASH ou guerre du Vietnam pour les plus jeunes) que des caisses sur des palettes…

    • C’est gratuit, c’est l’Etat qui paye…
      Et les lits de cliniques privées de l’Est sont loin d’être remplis. Mais bon, faire appel au privé en matière de santé… Faut pas exagérer!

      • pour un état socialiste faire appel au privé c’est reconnaitre implicitement son incompétence , alors tant pis pour les malades et ceux qui décèdent !!!! quand j’entends nos gauchistes prétendre que cet état est libéral c’est à pleurer !!!!!

      • C’est pas L’État, c’est le contribuable qui paye et toute ces gabegies hospitalières sont révoltantes quand on sait que nous allons payer la facture directement par une hausse d’impôt et indirectement par l’inflation.
        Je croyais que la toute récente administration nommée ARS était chargée de coordonner privé et public dans la santé publique mais ce n’est apparemment pas le cas puisque les cliniques sont vides. Encore une pantoufle !

        • les ARS appellent les privés : » les lucratifs » pour vous donner une idée de l’ambiance et de la façon dont notre état considère les gens qui essayent d’échapper à son emprise totale

          • Et ce même si les établissements privés, suite à des diminutions itératives de tarif et un traitement des tarifs « sélectif » (22% de plus pour les hôpitaux publics pour chaque acte, 90% des « enveloppes « supplémentaires pour le public : MIGAC), ne font que rarement des profits.

        • Oui, c’est gratuit pour l’état qui s’en fiche et présente toujours l’addition au contribuable.

    • Avec des centaines de soignants pour accompagner. C’est que déplacer le matériel, c’est plus compliqué, et ça n’a pas été prévu dans le plan, et de toutes façons, c’est moins bien pour le plan com’.

  • Merci pour ce somptueux article H16 !
    Avec cette bande d’incompétents au gouvernement, bien que n’approuvant pas du tout les thèses du RN, mais souhaitant ardemment que la fin rapide de cette p. de République se fasse en feu d’artifice et dans une déconfiture complète, je me dis qu’un vote RN n’est pas si idiot que cela !

    • Bof, substituer des clowns par d’autre clowns ne changera pas grand chose. En France il n’y a pas un homme ou formation politique capable de changer quoi que ce soit au système actuel, tous propose plus du même traitement.

    • Je propose le mouvement « portefeuille rouge », arrêter de pays tout impôt ou taxe. Marre de payer des sommes dingues pour n’avoir rien en final, ni sécurité, ni justice, ni santé, ni défense.
      En temps normal, on paie mais on se dit que ce n’est que de l’argent, mais là on a des gens qui meurent et on va avoir des pénuries en second temps.

      • L’énarchie gérè mal, mais elle se défend bien… Ils vous tomberaient dessus individuellement comme la misère sur le monde…
        La solution me semble plutôt de refonder un parti ou un courant politique, ou de fuir individuellement vers des états où la folie est moins grande…

    • Mais le RN cherche t’il vraiment à être élu?
      La place d’éternel second et d’opposition permanente, n’est elle pas aussi confortable?
      Pendant ce temps, le débat public n’existe pas, le kidnapping électoral de l’énarchie continu allégrement, de même que le pillage en règle des caisses de l’état, pour payer grassement une horde d’inutiles…
      Pour ma part j’en suis arrivé à la conclusion que le RN comme Les ‘insoumis’ sont l’instrument du pouvoir en place, une opposition d’opérette, qui n’a pour seul but que d’éteindre le débat public et permettre le maintien des mêmes au pouvoir…

  • oui toutes ces gesticulations sont a gerber , incompétence + flagornerie ajoutées a une communication pour CM2 , font de ce gouvernement le plus nul depuis longtemps

    • On pensait avoir touché le fond avec Hollande, eh bien non, il y a encore pire, comme on le constate aujourd’hui…Comme quoi, il ne faut jamais désespérer, l’abîme de l’incompétence est insondable, hélas.

      • Pas sûr, Hollande s’était tout de même impressionnant. Mais bon j’ai pas trop vu la différence de staff, les bras cassés du PS + les bras cassés de l’UMP + les entrepreneurs mafieux en délicatesse avec le tribunal de commerce, forcément ça fait un bon casting.

    • Avec la propagande de tv-pravda, il n’est pas certain que tout le monde s’en rende compte…

  • Je me doutais ben qu’on aurait droit à un article sur Darmanin qui fait la manche! ?

  • Dans le processus de résilience il y a une phase de déni dans laquelle notre Etat stratège s »est embourbé.

  • purée ..cruel..

    on est vraiment dans le « je suis le président élus par des cons et je vais agir en conséquence « ..si je vous mens c’est que vous ne pouvez ni supporter ni comprendre la vérité… mais la confiance c’est un fusil à un coup..

    • Ben les français sont d’éternel gogos, on a les politiciens qu’on mérite.

      • @Laurent. Je ne suis pas d’accord. Je n’ai pas « mérité » Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron et tous les dégénéré(e)s qui ont mis le pays dans cet état lamentable.
        J’ai payé mes impôts et servi mon pays mais maintenant je suis parti et mes enfants aussi.
        Et à vous lire bon courage !!!

        • J’aurai été bien inspiré de suivre votre exemple et le pire, c’est que j’en ai eu l’occasion…
          Warren BUFFET disait: les imbéciles finissent toujours ruinés…
          Je crains que mon inaction ne m’ait condamné à subir une ruine que mon propre manque de clairvoyance a rendu possible…

  • Merci H16, de ce petit article acide et bien à-propos. Moi, ce qui m’effraie, c’est la « résilience » des contribuables qui va s’exercer toujours sur les mêmes… A savoir les « salauds de riches » qui gagnent plus de 2000 euros/mois, et aussi les indépendants, qui pour la plupart, en ce moment, ne gagnent… rien !! ou plutôt perdent, car ils doivent honorer leurs charges sans aucune rentrée d’argent.
    Et si vous avez bien noté le discours des administrations, on parle uniquement de « report », jamais de « réduction » ou « suppression »… Je rappelle que les URSSAFF sont les amies des entrepreneurs 🙂

    • +1
      C’est la raison pour laquelle en France, être un bon citoyen honnête et gagnant bien sa vie, c’est être un con !

      • Vous avez parfaitement raison !

        Cela explique enfin pourquoi quand je suis un bon et honnête citoyen( d’après les critères officiels), j’ai chaque fois l’amère sensation d’être un lâche…

  • Pendant ce temps, Castaner annonce presque 6 millions de contrôles de formulaires cerfa : on aurait pu tester au covid avec des drives comme en Corée du Sud à la place (Mince, on a pas les tests !)

    • On n’a pas les tests, on n’a pas les réactifs pour les faire, on a pas les gens qui savent s’en servir, on a pas les masques ni d’écouvillons, on ne sait pas se servir d’un masque. Heureusement qu’il y a encore du vin en cave pour oublier leur c….

      • pas de tests, pas de gel, pas de masques, plus d’industries pour faire quoique ce soit et un appel aux dons pour équiper les hôpitaux…
        Une seule question: qui est John Galt?

        PS: bon ok, la référence est pointue, mais google est votre ami…

  • « fisc fucking » et « Étathon 2020 », j’aime bien…

  • ce gouvernement est puant ;

  • Merci pour cet article qui résume si bien l’incompétence de Macron,Philippe et leurs sbires, mais attention la dictature de ces dangers publiques s’installe

  • Merci H16 pour cet article.
    Cependant malgré cette incompétence crasse qui s’étale devant nous tous les jours Macron et ses sbires voient leur cote de popularité augmenter, preuve que les français complètement abrutis ne sont pas capables de se prendre en mains ne réagissent plus comme des adultes mais attendent tout d’un système somme toute en pleine dérive totalitaire.
    l’exemple du Venezuela confirme comme vous le dites si bien que ce pays est foutu.

  • C’est sur, notre avenir dépend plus de notre résistance et surtout réaction a l’oppression qu’a une hypothétique intelligence et compétence de nos dirigeants.
    Nous devons « Résilier » le contrat !

  • Article pertinent et mesuré; comme il se doit
    Ce sont les mêmes qui ne veulent pas payer d’impôts qui se plaignent que l’Etat ne soit pas capable de tout anticiper.

    • Pas payer d’impôts? dans le pays le plus confiscatoire du monde?
      Mais il ne s’agit pas, de ne pas payer d’impôts, mais de savoir ce que devient l’argent… Car ces 1000 milliards deviennent bien quelque chose?…non?
      Il passe dans un système de redistribution massive et de nounou social à bout de souffle et dans des salaires de satrapes d’une horde d’énarques inutiles, qui se renouvellent de père en fils ou en filles…

  • Quand j’ai lu l’appel au don, j’ai cru à une fake news, je me suis dis: non, c’est pas possible ce niveau indécence ne peut pas exister!! ce serait montrer la faillite totale de l’état, jeter à la face du contribuable que son argent est jeté, totalement par les fenêtres et que les caisses de l’état ont fait l’objet d’un pillage en règle par l’ignominie des énarques…
    Et ben si, c’était vrai…
    Je pensais pas cela possible, tellement c’est odieux… Mais si, ils l’ont fait… J’ai tellement honte de pas être parti plus tôt de ce pays, j’ai vraiment manqué de discernement à l’époque, aujourd’hui me voila condamné à subir ce chaos, c’est ma faute j’ai manqué de clairvoyance… Mais là j’en reviens pas de ce à quoi, nous en sommes réduits…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don