Un activiste libertarien russe visé par la police

Eugene Magdalits, Creative Commons Attribution

Mikhail Svetov, membre du Parti libertarien russe, vient d’être visé dans une enquête criminelle pour pédophilie, mais dont les motifs réels seraient liés à son activité politique. Après une fouille ayant conduit à la réquisition de son ordinateur, il a été arrêté par la police de Moscou. Les circonstances de son arrestation semblent étranges, sachant qu’il venait de finir une série de conférences dans 30 villes russes. Le 3 novembre dernier, il avait annoncé son retrait de la direction du Parti libertarien russe pour se concentrer sur d’autres projets.

C’est une tentative de mettre la pression pour que j’arrête mes activités politiques. J’ai rencontré une résistance de la part de la police dans chaque ville.

Le Parti libertarien russe a immédiatement condamné son arrestation dans un communiqué :

Mikhail Svetov est confronté à une enquête criminelle fabriquée.

Ce matin, un éminent libertarien russe a reçu l’ordre de se présenter à la police pour une interrogation « pré-enquête ». L’information a été publiée par une des chaînes de télévision publiques avant même que l’ordre ne soit délivré.

Plus tard dans la journée, la police et les enquêteurs sont venus chez Mikhail avec un ordre de perquisition et de saisie, apparemment en relation avec une photo Instagram de 2012.

Les autorités ont saisi le routeur Internet de Mikhail. Mikhaïl lui-même et son ex-petite amie, Anastasia Starodubovskaya, ont été interrogés. Son avocat a confirmé que l’affaire pénale a été lancée en relation avec cette photo vieille de 7 ans.

Sergei Boiko, le président du Parti libertarien de Russie, a déclaré : « Je crois que c’est juste une autre tentative de discréditer et de faire pression sur une figure politique populaire et activiste. Mikhaïl a récemment terminé une grande tournée des villes russes et il semble que son franc-parler ait attiré l’attention du gouvernement. Je crois que les actions des forces de l’ordre sont une question politique. Je demande que Mikhail soit immédiatement libéré et que l’on mette fin à la fabrication de l’affaire contre lui. »

Plus tard dans la journée, Mikhail Svetov a été relâché avec un statut de témoin. Son avocat a déclaré qu’il a été principalement interrogé sur ses activités politiques, renforçant les suspicions sur la nature politique de l’enquête.

Le Parti libertarien russe a lancé un appel aux libéraux de tous les pays sur Twitter à partager cette information autant que possible avec le hashtag #FreeSvetov.

 

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.