Le pacte mondial sur les migrations, une poussée d’angélisme sans conséquence

Pourquoi se donner tant de mal avec des proclamations respectables mais si loin du terrain ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Migrants en bateau by Coast Guard News(CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le pacte mondial sur les migrations, une poussée d’angélisme sans conséquence

Publié le 7 décembre 2018
- A +

Par Yves Montenay.

Le pacte mondial sur les migrations, qu’Emmanuel Macron doit signer à Marrakech le 11 décembre, a déclenché des réactions populistes violentes en France et en Belgique.

Ce document est le modèle même du travail bien fait : tour d’horizon des grands principes, énoncé des principaux problèmes d’application, allusion aux problèmes de terrain. Mais on ne peut s’empêcher de le trouver un peu abstrait et d’avoir une approche un peu idéalisée de l’immigration.

Cette approche idéalisée a provoqué des réactions indignées de ceux qui ont une vue sordide de l’immigration, craignent des conspirations pour la libéraliser et priver des États de tout contrôle. Il n’y a rien de tel dans ce texte qui traite des conditions de vie des migrants. Quant au fameux article 17, son affirmation des conséquences positives de l’immigration peut choquer ceux qui sont convaincus du contraire, mais il est hors de portée juridique et morale de l’ONU de bloquer un libre débat sur ce sujet.

Par contre on peut douter de l’utilité  de ce texte qui ne change ni les regards sur l’immigration, ni la réalité sur le terrain.

Voici deux exemples.

Les qualifications croissantes des migrants n’ont pas changé les regards 

Quel que soit leur nombre, on constate une opposition entre une vue humanitaire qui pousse à en accueillir un maximum et une vue utilitariste pour qui « il est évident que l’arrivée de personnes non qualifiées ne fera que créer des assistés qui pèseront sur l’économie et sur la société, l’oisiveté étant la mère de tous les trafics, voire des violences ».

Or la réalité nous montre que ces deux points de vue opposés ignorent qu’une proportion importante des migrants est qualifiée, voire très qualifiée, médecins par exemple, et qui choisissent l’exil soit parce que le marché du travail de leur pays est réservé à des clans dont ils ne font pas partie, soit parce qu’ils souffrent du manque de liberté sociale, religieuse ou politique. Bref des individus qui ont vocation à n’être ni des assistés ni des victimes.

Cette question est connue depuis longtemps sous le nom d’exode des cerveaux, parfois qualifiée de « pillage de nos richesses humaines » par le Nord, alors que les responsables en sont bien évidemment au Sud. La France en bénéficie moins que d’autres, puisque sa vue très administrative de l’immigration (principalement le regroupement familial) empêche de faire entrer des gens qualifiés, qui vont donc ailleurs à notre grand détriment.

Ceux qui entrent en France (une bonne moitié du total) le font en général régulièrement, ont un travail parfois trouvé avant le départ et passent inaperçus à l’arrivée. Or on se contente en général de citer avec horreur des chiffres globaux de l’immigration sans entrer dans le détail. De même on estime que des non qualifiés sont inemployables alors que les entreprises manquent également de ce type de main-d’œuvre.

Le problème n’est pas l’immigration en elle-même, mais ses procédures et l’efficacité de l’accueil, tant qualitatif (les premiers contacts pèsent lourd) que technique (perfectionnement linguistique et professionnel). Pour ce dernier point, nous devrions nous inspirer des Allemands. Pour ce qui concerne les procédures, mes lecteurs savent que je suis partisan de donner aux chefs d’entreprise un pouvoir d’initiative en la matière, pour que les arrivants aient un emploi et un suivi individualisé.

Dénoncer le trafic d’êtres humains, oui mais…

Le trafic d’êtres humains est devenu une des grandes ressources mondiales des groupes mafieux, peut-être supérieure en Afrique aux sommes brassées par des trafics de drogue ou d’armes. Ces acteurs ont les moyens d’acheter toutes les complicités, que ce soit celles des divers groupes armés qui règnent en Libye que celles (chut !) d’interlocuteurs importants dans les gouvernements des pays de départ, et dans toute leur hiérarchie policière.

Ces pays peuvent donc recevoir d’une main l’aide de l’Europe, soit pour le développement, soit pour le contrôle des migrations à partir de leurs pays, et de l’autre main celle des groupes mafieux qui les poussent à faire l’inverse.

Et ces groupes ont également leurs « services commerciaux » qui démarchent de possibles candidats à l’immigration : « si tu partais en Europe, tu deviendrais le soutien de ta famille restée sur place (ou tu échapperais à une vie médiocre, ou au mépris des mieux placés). Ça coûte cher ? Oui, mais tu as une maison, un commerce. Tu peux les vendre. Sinon, collecte de l’argent autour de toi, tu le rembourseras facilement une fois en Europe ».

Que peut à cela un texte voté solennellement à New York ?

Donc pourquoi ce texte ?

Pourquoi alors se donner tant de mal avec des proclamations respectables mais si loin du terrain ?

Il y a d’abord un mécanisme bureaucratique : les fonctionnaires de l’ONU sont bien payés et doivent prouver qu’ils font des choses importantes.

Il y a bien sûr aussi une certaine vision du monde : il est difficile de ne pas signer ce texte, et des organisations plus ou moins charitables pourront ensuite s’appuyer sur lui pour attaquer les États d’arrivée ou (de préférence à mon avis) de départ. On assistera à de beaux procès mais cela changera-t-il le problème sur le terrain ? Le précédent des innombrables textes en faveur des Palestiniens laisse sceptique.

Sur le web

Voir les commentaires (81)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (81)
  • nous inspirer des Allemands …..il faut savoir que sur le nombre de migrants arrivés en Allemagne , seul 30% ont trouvé un emploi ; les 70% restant sont à la charge complète de l’état car ils ne seraient pas si diplômés que ce qu’il se dit ; dans l’état ou se trouve la France , est ce vraiment le moment d’accueillir des familles entières de migrants ? les loger , les nourrir , les soigner ? les gilets jaunes se sont emparé du sujet , car ils sont inquiets pour eux , leur famille , leur avenir ; macron , avant de signer le pacte devrait profondément réfléchir……

    • Soyons concrets : ce 30 % (chiffre déjà un peu ancien) est un succès, s’agissant principalement de Syriens arrivés en 2015 ne connaissant même pas l’alphabet latin ni un mot d’allemand ! Les Allemands sont sérieux et pratiques , il y arriveront.

      Bien sûr il y aura des exceptions qui seront montées en épingle, et contre lesquelles la loi devra s’appliquer normalement

      • On verra lorsque les allemand seront minoritaire dans leur propres pays si l’efficacité sera toujours au rendez vous…

      • En Allemagne, la justice fonctionne. En France, on a le mur du çon…

      • @Yves Montenay « Les Allemands sont sérieux et pratiques , il y arriveront » moi non plus, je ne m’inquiète pas pour les allemands d’autant plus qu’ils ont prouvé avoir une capacité toute particulière à se débarrasser des gens dont ils ne veulent plus, hein … on va rire / pleurer , et on pourra dire merci aux pyromanes politiques

    • il faut distinguer les réfugiés des migrants et l’humanitaire de l’économique.. A priori le rôle de L’ONU serait plutôt de s’occuper des réfugiés.
      Les gilets jaunes se sont emparés du sujet autant que les gens qui se voient comme le camp du bien..
      deux camps s’affrontent..les migrants sont gentils , les migrants sont méchants.. alors que la réalité ‘est pas comme ça..les migrants sont des individus…

  • « on peut douter de l’utilité de ce texte qui ne change ni les regards sur l’immigration, ni la réalité sur le terrain … il est difficile de ne pas signer ce texte … » : dès lors qu’un texte est d’utilité douteuse, pourquoi serait-il difficile de ne pas le signer. Est-ce que ce texte place un couteau sous la gorge ou un pistolet sur la tempe de la France, l’obligeant ainsi à le signer. Il faut arrêter une bonne fois pour toutes de prendre les Françaises et les Français pour des imbéciles, M. Montenay. En matière d’immigration il faut à la fois arrêter de faire de l’angélisme et arrêter d’essayer de « couillonner » et moi et mes compatriotes.

    • Oui, c’est fou ce que le Sauveur De La France (Mr Macron) peut avoir comme tâches inutiles dans son agenda alors que la France est en flammes !

      • @alan
        Bonsoir,
        La France est en flamme, et Macron essaie d’éteindre un des foyers avec son urine, le plus loin possible pour ne pas se brûler le gland. (Il va « signer » ce texte, sans nous avoir demandé notre avis, à Marrakech.)

    • Une bonne chose consiste à lire ce texte ( undocs.org/fr/A/CONF.231/3 ), pour voir qu’il recense les textes déjà existants, et qu’il y ajoute une fatras d’articles de bonnes pensées totalement hors sol.
      Comme de plus il n’est pas contraignant, il ne sert strictement a rien d’autre que se branler la n… vu des burlingues de parasites, et à mettre le feu chez les sans-dents qui sont déjà ulcéré par le bordel ambiant…
      Un vrai succès est promis à ce torcheQ 🙂

  • Il me semble mais c’est sans doute une Fake news que le texte prévoir d’interdire tout débat sur l’immigration dans le monde , pour la France , c’est déjà sans importance puisque on applique déjà cette règle.

    • Il est exact que le texte prévoit d’interdire toute critique de l’immigration, dans la presse et en dehors. Il comporte aussi des dispositions qui favorisent l’implantation de l’islam, et à terme l’instauration de la charia dans les pays signataires.

      • @Berliner c’est là que l’on voit que l’on est déjà occupés, vassalisés, de l’extérieur et bientôt de l’intérieur, pour l’instant de manière soft mais bientôt le loup sortira du bois. Le calme actuel des banlieue, alors qu’ils ont un boulevard pour agir, indique clairement dans quel camps elles sont : celui du pouvoir , de nos élites renégates. Nous verrons s il nous reste assez de force et d’esprit pour renâcler et nous libérer de nos dirigeants traîtres , qui nous ont vendus pour assurer leur pseudo règne. J’ai tendance à penser oui et à donner tort à Houellebecq.

    • Oui, c’est un texte dans la droite ligne des débats interdits au nom de ce qu’ils appellent « droits de l’homme » qui sont en fait souvent des droits de l’individu au détriment de la collectivité

  • la vraie question est la légitimité d’un chef d’état à s’engager souvent au nom d’un pays.. et surtout du pays à venir!!

    si on peut demain dénoncer le traité signons le ..sinon ..non.

    • pas foutu d’équilibrer le budget MAIS pour décider de la consommation d’energie des français en 2050 ou signer des trucs. Ma photo dans les livres d’histoire…

    • @ jacques lemiere
      Le pacte qui sera signé lundi au Maroc n’est pas contraignant.
      Il est fréquent de commencer ainsi et d’obtenir l’adhésion de bien des pays: c’est un premier pas pédagogique pour introduire le sujet au niveau international: c’est dans la vocation de l’ONU!

      • l’ONU devrait se préoccuper de résoudre ou de prévenir les conflits ce serait déjà pas mal, le reste n’est pas de son ressort.

  • Aux USA, Thanksgiving se résume par « Nous sommes venus, nous avons travaillé dur, et nous sommes reconnaissants de nous en être sortis ». Je suis prêt à soutenir tout migrant qui aurait un idéal analogue, et à laisser tomber les autres. Les grandes déclarations internationales, en revanche, quand bien même elles n’auraient guère de conséquences comme vous le dites, n’ont pas lieu d’être : ma règle personnelle, énoncée précédemment, suffit très bien.

    • @MichelO: « ma règle personnelle, énoncée précédemment, suffit très bien. »

      Effectivement, puisqu’elle n’engage à rien … sur les conséquences.

  • Ne serait-ce pas vous M. Fontenay qui faites preuve d’angélisme ?
    Un angélisme que je qualifie de responsable et coupable.
    Admettre, par une institution internationale, le principe que l’immigration de masse est une donnée à gérer, donc à accepter, par l’occident, est déjà en soi, quelque soit la nature du texte concerné, tout à fait discutable.
    La signature de ce texte par le président de la république serait, selon vous, nullement structurante.
    A quoi servirait-elle dans ce cas? Pensez-vous que les myriades d’associations gauchistes pro- migrants aurons la même lecture que vous ? Elles qui contournent déjà régulièrement le droit sans conséquence pour faire passer des migrants.
    Avez-vous lu le texte de l’ONU jusqu’au bout qui pourrait, à terme, rendre impossible, voire passible de poursuites, les simples propos que je tiens aujourd’hui ?
    L’immigration massive que connaît l’occident, et particulièrement la France, ne résulte d’aucune approche morale, économique ou libérale. C’est du pipo.
    Non, les prévisions des statisticiens et démographes sont sans appel. Ce qui est largement engagé, c’est la tiers mondialisation de l’occident et de notre pays avec des effets visibles chaque jour pour qui sait observer sans aveuglement idéologique.

    C’est un dogme universaliste de l’empire du bien.
    On sait bien ce qui est derrière.

    Je l’ai déjà évoqué, de nombreuses études chiffrées attestent de l’ensemble des coûts prohibitifs (y compris non économiques) qui en résultent.
    Une de ces études émanant d’un ancien chef économiste du Fmi.
    Je vous conseille, par ailleurs, sur les questions migratoires, de vous intéresser aux départs de cerveaux et de forces vives de France…

  • C’est du pipeau (Je suis sur mon smartphone)

  • On ne peut comprendre la portée de ce texte sans prendre en compte l’idéologie mondialiste portée par l’ONU. Idéologie qui a programmé une humanité liquide, mobile et sans enracinements ainsi que la fin des souverainetés nationales, donc de la subsidiarité, ce qui n’a rien de libéral.
    https://www.valeursactuelles.com/societe/le-pacte-mondial-pour-les-migrations-ou-loffensive-onusienne-contre-le-principe-de-souverainete-nationale-101346

    • Oui, c’est exactement cela. Nous sommes, une fois de plus, confrontés à une situation dans laquelle une poignée d’idéologues technocrates (gauchisants, qu’on m’excuse ce pléonasme) se placent au-dessus des hommes, pensent qu’il est de leur mission de décider de la destinée de milliards de leurs semblables et tordent pour cela le réel.
      Comme à chaque fois, en pareille circonstance, la catastrophe est au bout du chemin. Cette fois, elle aura un caractère durablement irréversible.

      Ce qui me navre, c’est que le prêt à penser qui est servi pour accompagner un tel mouvement soit repris sans le moindre esprit critique y/c ici.
      Tous se laissent enfermer dans les poisseux et juvéniles arguments humanistes et libéraux qui n’ont rien à voir là-dedans.
      D’autant plus navrant, qu’au quotidien, sous nos yeux, partout et en permanence, nous observons les dégâts causés par le multiculturalisme et l’immigration massive, entamée chez nous il y a maintenant plus de 50 ans pour ce qui concerne les populations du tiers monde.

      J’ajoute que d’autres forces idéologiquement proches, mais plus radicales encore, poussent dans le même sens. Il s’agit de celles qui voient dans ce mouvement l’opportunité de détruire ce qu’ils exècrent au plus profond d’eux-mêmes : la civilisation de l’homme blanc, capitaliste, occidental.
      De nombreuses publications (terra nova par exemple) permettent d’entrapercevoir les finalités réelles poursuivies par ces groupuscules.

      • Les hommes de l’Etat sont très satisfaits de ne plus avoir, en face de leurs organismes de solidarité forcée, des organisation religieuses chrétiennes, qui leur ont déjà données du fil à retordre en 1905.

        Ce n’est pas un hasard si quaiment tous les hauts-fonctionnaires sont membres des sectes de « bouffeurs de curés ».

      • Et l’UE n’est pas en reste. Citations:
        «Nous n’arrêterons pas l’immigration. L’asile n’est pas un moyen d’offrir un répit temporaire à la guerre, mais une méthode de transplantation permanente des populations du tiers-monde dans les pays européens…»
        «La seule façon de rendre nos politiques d’asile et d’immigration pérennes, c’est de commencer par changer collectivement notre façon de penser»
        «Aucun coin de l’Union européenne ne pourra échapper à l’immigration de masse.»
        (Dimitris Avramopoulos, commissaire européen à la Migration)
        Dit autrement: l’UE a décidé d’une immigration de masse, pérenne, et va « rééduquer » les peuples pour qu’ils acceptent d’être envahis. Chacun verra le rapport avec le fameux pacte…

        « Il faut détruire l’unité interne des nations européennes afin de les ouvrir à l’immigration de masse, changer la structure de leur population, et générer ainsi plus de croissance. » (Peter Sutherland, devant la chambre des Lords britannique en 2012)
        «Cet ex-commissaire européen, ex-président de Goldman Sachs International et aujourd’hui haut représentant de la très mondialiste ONU, y promeut une politique migratoire massive en direction de l’Europe, sous prétexte que « la souveraineté est une illusion » qu’il faut éliminer en noyant les peuples historiques dans la masse des nouveaux arrivants…

  • Un point de vue respectable.

    Je ne pense pas qu’il soit raisonnable de s’opposer à l’installation de professionnels qualifiés, respectueux, honnêtes etc.
    Ce serait même formidable de les accueillir dans de bonnes conditions avec des visas de travail de durée déterminée, et d’étudier la naturalisation au cas par cas pour eux-même et leur famille proche.
    Au cas par cas.
    Avec expulsion immédiate des délinquants.
    Pour avoir travaillé à l’étranger pendant de longues années, je peux affirmer que ne pas être immédiatement éligible à passer toute ma vie dans mon pays d’accueil n’était pas une brimade déchirante de mes droits de l’homme inaliénables et chéris.

    Sur le pacte bidule: Inutile, certes. Mais M. Montenay sous-estime la malhonnêteté fondamentale des politiciens. Le pacte pourra être utilisé comme un prétexte supplémentaire à la censure contre les opposants et permettra de justifier toutes les aberrations, avec un discours du genre « Nous œuvrons pour une immigration maîtrisée… MAIS la France doit respecter ses obligations internationales… Blah effin’ Blah… »

    • Ne croyez-vous pas que les « professionnels qualifiés, respectueux, honnêtes etc. » seraient bien souvent plus utiles dans leur pays?
      Ceci va peut-être vous éclairer
      http://www.voltairenet.org/article197539.html
      Et ce n’est nullement contraditoire avec l’idéologie citée plus haut.

      • Je lirai plus en détail, mais quand je fais allusion à des professionnels en nombre forcément limité, et qui rentreraient chez eux à l’issue de leur contrat, je considère ça un deal gagnant-gagnant, y compris pour les pays d’origine qui récupèreraient des devises et, à l’issue du contrat, des gens expérimentés et formatés aux modes de vie occidentaux.

  • « non qualifiés sont inemployables alors que les entreprises manquent également de ce type de main-d’œuvre. » Je ne pense pas : l’éducation nationale nous fournis abondamment d’illettrés acalculiques : 15%…

  • Bonjour, je trouve votre point de vue irréaliste. Pourquoi ne prenez-vous pas en compte l’impact culturel et religieux de l’immigration telle qu’elle existe en Europe depuis des décennies? Une société, pour bien fonctionner, doit être unie pas « communautarisée ». Ensuite, ce texte de Marrakech est une base morale pour les ONG et idéologues immigrationnistes qui leur servira pour attaquer, harceler, stigmatiser, les pays signataires qui ne se soumettront pas à ses préceptes. Les médias de gauche (par principe) adoreront leur prêter main forte. Ce texte est un piège pour enfermer les pays signataires dans une logique qui aboutira dans quelques années à un autre texte contraignant. De plus, que sait-on de l’impact économique réel de l’immigration en France? Je crois que les caisses sociales sont très largement sollicitées. En outre, ce texte est un appel à émigrer en Europe SEULEMENT car nulle par ailleurs dans le monde les frontières sont aussi ouvertes. Est-ce un détail anodin? Il ne faut pas être énarque ni visionnaire pour constater que nos sociétés se divisent, se désintègrent, fabriquent en conséquence méfiance intercommunautaire et vrai racisme par la faute de l’excès d’immigration sans limite. L’Europe a mis 2000 ans pour se pacifier, il est insupportable de constater qu’en un demi siècle, on aura recréer les conditions de l’émergence de nouveaux conflits à venir sur le continent. Il est temps de regarder la réalité en face et cela avec une approche sincèrement humaniste . On le sait, l’enfer est pavé de bonnes intention. Parole de fils d’immigré.

  • « il est hors de portée juridique et morale de l’ONU de bloquer un libre débat »

    Au delà du sujet de l’immigration, il est important de signifier à l’ONU et à toute autre organisation internationale, gouvernementale ou non, qu’elles n’ont pas à s’immiscer dans la gestion interne des Nations. C’est pourquoi il est impératif de rejeter ce texte. Certains pays l’ont bien compris et mènent la lutte frontalement, fort heureusement.

    C’est une question de principe, une question de symbole, histoire de remettre à leur place ces organisations, ces machins, juste au cas où, un jour, les machins tendraient à acquérir du pouvoir. Il convient de rejeter ce texte pour prononcer un NON ferme et définitif à l’idée farfelue d’un hypothétique pouvoir mondial. Quant à Macron, puisqu’il n’a reçu aucun mandat clair et démocratique par référendum, il doit refuser de signer le texte inique.

    C’est d’ailleurs tout aussi vrai pour les accords internationaux sur le climat. Il convient de rejeter ces traités par principe, et toujours garder précieusement à l’esprit que le droit international ne peut ni ne doit dominer le droit des peuples. Ceci dit, avec le climat, les mensonges propagés sont tellement grotesques, l’escroquerie est tellement flagrante, que ce n’est pas difficile de mettre les traités à la corbeille, comme cela a été brillamment démontré aux USA récemment, attitude exemplaire pour le reste de l’humanité.

    • Parfaitement d’accord avec vous, bien vu. Sauf que la globalisation forcée et la mise en place d’une gouvernance mondiale sont les priorités de nos dirigeants. Le petit business libéral local, vous pouvez oublier.

  • Mr Montenay est dans la lignée trostko-libéral-globaliste typique.
    Il n’y a aucun risque, tout va bien, signons. Je conseille au libéraux ici présent de lire les 40 pages officielles afin de ce faire une opinion. C’est un bonne affaire tous ces migrants. Je pense que nous allons pouvoir baisser les salaires de tous les shit-jobs de 50%, nous serons aligné sur les salaires chinois, le marché Européen pourra repartir à la hausse. Terminé les GJ dans la rue. Mr Gattaz est pour ce programme business.
    Je vous offre ce petit fichier Onusien de 6 pages datant l’ an 2000. Cinq scénari chiffres à l’appui intéressant. Le pacte de Marrakech en est la suite, bonne lecture:
    http://www.un.org/en/development/desa/population/publications/pdf/ageing/replacement-es-fr.pdf

    • Cette étude part d’un postulat qu’il est dorénavant impossible de discuter, à savoir l’interchangeabilité totale des humains, nonobstant leur histoire et leur état civilisationnel, leur culture, leur religion et leur motivation.
      Attention, je parle évidemment pas de leur race.

    •  » Mr Montenay est dans la lignée trostko-libéral  »

      Encore un qui croit aux oxymores

    • Le titre du rapport précédent de l’ONU était déjà tout un programme: « migrations de remplacement: une solution aux populations en déclin et vieillissantes »

  • Un « Pacte mondial »?
    ce n’est qu’un chiffon rouge. Il n’y a aucun engagement vraiment contraignant, chaque pays est libre de faire ce qu’il veut en matière d’immigration. Si l’ONU avait réellement un pouvoir coercitif, c’est bien simple, il n’existerait plus depuis longtemps!
    Bref, beaucoup de bruit pour rien.

    • Pêchées avec un chiffon rouge, les grenouilles finissent dans la poêle exactement pareil que si elles y avaient sauté d’elles-mêmes.

    • Vous vous trompez, les juges des pays signataires pourront se prévaloir de ce texte.

    • @nevez
      Bonsoir,
      « chaque pays est libre de faire ce qu’il veut en matière d’immigration. »
      Les Polonais et les Hongrois ne sont pas d’accord avec vous. Le tôlé que ces deux pays ont reçu pour avoir refusé la migration de masse, imposée par l’U.E, le prouve. Bruxelles menace de sanctions ces deux pays. Les pays sortis du régime communiste, sont très peu enclins à y retourner.

      • « Le tôlé que ces deux pays ont reçu pour avoir refusé la migration de masse,  »
        oui, mais depuis, que s’est il passé? « Bruxelles » a bombé le torse …et puis c’est tout.
        Je suis plus ennuyé par les politiques de la Hongrie et la Pologne quand ces deux pays s’attaquent aux fondements de la démocratie par des lois liberticides.

        • @nevez
          « Bruxelles a bombé le torse… et puis c’est tout. »
          C’est déjà trop. L’U.E s’immisce dans les affaires de tous les pays de l’Union, alors que ce n’est pas son but au départ. De plus, elle essaie de se mêler des affaires d’un pays qui n’en fait pas partie : la Suisse.
          Quant « aux fondements de la démocratie » attaqués par des lois liberticides en Hongirie et en Pologne, regardez bien ce qui se passe en France, pays qui n’a de « démocratie » que dans l’article premier de sa Constitution, et où de fait, elle n’existe pas. Macron à Marrackech, pour signer un traité de l’O.N.U, quasiment inconnu du public prouve bien que la « démocratie » commence (est ressucitée) et s’arrête (remise en bière) en périodes électorales, quand tous les politiciens se voient démocrates ou/et républicains avec des règles pipées.

          •  » La chétive pécore enfla si bien qu’elle creva…  »
            L’Europe, je ne sais pas, mais Bruxelles est d’ors et déjà dans le viseur des gilets jaunes européens…

        • En ce qui concerne la Pologne, la France a la gueule grande ouverte. Les mouches peuvent y rentrer et pondre.
          Quid de la nomination des juges par le pouvoir en France?
          Sont-ils élus?
          Non.

    • S’il n’y a aucun engagement contraignant, si chaque pays est libre, si le pacte est sans conséquence, alors il n’y a aucune raison objective de le signer. On peut le déchirer et le disperser façon puzzle à la figure des onusiens.

      Dans ces conditions, que va donc faire Macron au Maroc ? Du tourisme avec Maman ? N’a-t-il rien de mieux à faire, rien de plus urgent à traiter en France ? Pourtant, ce ne sont pas les sujets qui manquent en ce moment…

  • Les indiens d’Amériques, les incas, le serbes du kosovo…ont certainement une apréciation toute particulière de « enrichissement » de leur société par les migrants…

  • « ’une proportion importante des migrants est qualifiée, voire très qualifiée, médecins par exemple,  »
    Là j’ai arrêté de lire…
    J’espère être prévenu de votre éventuel atterrissage.

    • il n’a pas complètement tord, ce n’est cernaiment pas les plus pauvre qui migre vu les sommes relativement énormes que récupérent les passeurs. C’est assez ironique d’ailleurs de faire passé pour de pauvre malheureux des gens qui sont plutôt des privilégiers dans leur pays…preuve que le discourt pro migratoire est une véritable propagande qui ne s’embarrasse pas avec la réalité.

    • Nan mais SI. Les africains ont des sorciers remarquables, qui n’hésitent pas a faire massacrer des albinos pour leurs pouvoirs magiques. La médecine des pays de l’Est est réputée dans le monde entier, d’ailleurs, notre médecin roumain n’hésite pas à envoyer au urgences dès que la gravité dépasse celle d’un doliprane, pour les rares fois ou il comprend quelque chose….

  • Le Pacte mondial des Nations unies sur les migrations est pour l’Onu un moyen d’imposer, au mépris de la souveraineté des peuples, sa vision d’un monde sans frontières, explique notre journaliste Bastien Lejeune.

    C’est une profession de foi qui tient en deux articles. Article premier : l’immigration est un phénomène inéluctable. Article second : elle constitue forcément un bienfait pour les pays d’accueil.
    Emmanuel Macron n’a pas cru bon de demander son avis au peuple avant de signer ce texte. Bien lui en a pris : selon un récent sondage du JDD, près de huit Français sur dix affirment que notre pays ne doit pas accueillir davantage d’immigrés, et 63 % se prononcent pour la suppression des accords de Schengen. Mais, en le signant, le président poursuit un objectif opposé : « Créer des conditions favorables qui permettent à tous les migrants d’enrichir nos sociétés grâce à leurs capacités humaines, économiques et sociales ». Vous avez dit déconnexion ?
    À 87 reprises dans les 41 pages du document final, on retrouve l’impératif d’engagement. Nul ne doute que la signature de ce texte constituerait à l’avenir un moyen pour l’Onu de sanctionner des États récalcitrants, jugés traîtres à leur promesse. De même que, en soixante-dix ans, la Déclaration universelle des droits de l’homme est devenue la norme suprême du droit européen, puis un outil de contrôle des pays souverains, ce pacte vise à faire du droit à la migration libre et incontrôlée un nouveau droit de l’homme. Un nouvel absolu. Et tant pis pour les vieilles nations.

  • Mr Montenay est « philomusulman » . Cela fait des années que je lis sa prose béate .
    Je rappelle que l’ONU est « un machin » qui regroupe pour l’essentiel des dictatures, des régimes autoritaires ou totalitaires sous domination islamique, financée par les démocratie occidentales. Alors ce que peut pondre cet organe n’a aucune valeur . La « bien-pensance  » du texte onusien masque l’intention de liquider l’Europe .
    Les résolutions pro palestiniennes sont sans applications seulement parceque Israel n’en à cure…

  • L’ONU est incapable de régler le problème de surpopulation dans certains pays, pour beaucoup musulmans. Alors il se débarrasse du surplus de population en les envoyant en Europe.

    • Allez, que proposez vous contre la « surpopulation »? Allez au bout de vos idées.

      • Ils restent où ils sont et la régulation va se faire non ?

      • On les inondent de marchandises gratuites (et polluantes) pour qu’ils deviennent décadants et fassent moins d’enfants …

        (Le gratuit est une boutade, mais c’est l’idée)

        • Et cette nécessité (pour moi) d’augmenter la consommation mondiale de ressources et d’énergie est ma première cause de rejet des écolos qui ne pensent en fait qu’à eux mêmes.

    • @frank l ONU sait elle que l’Europe a déja une tres forte densité 73/km2? La logique serait de les envoyer : ds les amériques (env 22/km2) ou en océanie 4/KM2, ou bien rester chez eux 30/km2, ça regorge de place … je dis ça , je dis rien … envoyer des gens dans des pays à croissance atone et à forte densité … bon … peut être qu’ils ont déjà essayé le Japon , sans succès apparemment

  • PACTE DE MARRAKECH, CE QUE DIT VRAIMENT LE TEXTE QU’EMMANUEL MACRON SIGNERA LE 10 DÉCEMBRE
    http://www.adoxa.info/pacte-de-marrakech-ce-que-dit-vraiment-le-texte-quemmanuel-macron-signera-le-10-decembre

  • Le pacte de Marrakech ou le droit universel de l’immigré: https://lincorrect.org/le-pacte-de-marrakech-ou-le-droit-universel-de-limmigre/
    Ce pacte instaure un droit de l’homme pour l’immigration. Il considère que l’immigration est positive mais on ne peut pas s’y opposer. Il contient d’ailleurs des passages liberticides à l’encontre des gens qui sont opposés à l’immigraiton. Pour ce pacte, les gouvernements doivent promouvoir l’image de l’immigration auprès de la population. Il faut éduquer le peuple pour qu’il pense bien. Tout cela est profondément liberticide. Difficile de se prétendre libéral et d’appuyer un tel pacte qui a clairement une tendance totalitaire où l’état doit dire aux gens comment penser.

  • Si ce pacte est juridiquement non contraignant, il servira de moyens de pression sur les pays occidentaux pour les obliger à accepter l’immigration. Et ce pacte a vocation à servir de socle pour l’élaboration des politiques migratoires futures. Voilà pourquoi ce pacte est inquiétant.
    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/11/14/31002-20181114ARTFIG00294-le-8220pacte-mondial8221-sur-les-migrations-ou-comment-nait-une-verite-officielle.php
    Même non contraignant, il pourra servir devant les tribunaux pour faire reconnaître un droit à l’immigration. Le soft law bien que non contraignant a une réelle portée juridique (même si c’est pas du droit classique). On ne peut pas affirmer que cela est anecdotique.

    Marrant, j’ai vu un sondage: aux Pays Bas au plus les gens étaient informés sur ce pacte, au plus ils étaient contre le pacte.
    Ce pacte est juste la négation de la volonté de la volonté de la majorité de la population européenne.
    Vu la montée du populisme en Europe, je trouve imbécile un tel pacte qui considère que les populations locales n’ont pas à rejeter l’immigration qui est positive et que l’état doit combattre tout attitude anti immigrés.
    Ce pacte prône clairement une vision des choses qui est profondément différente de la vision et de la réalité vécue par une majorité de francais et d’européens.
    Après il faut pas s’étonner du score des partis populistes avec une élite pareille.
    A noter qu’en France, on parle très peu de ce pacte.
    Ce qui est marrant c’est de voir un certain nombres de chefs d’état approuver ce pacte alors que leurs visions de l’immigration prônées sur leur scène nationale est contradictoire avec le pacte. Bon nombre disent qu’il faut une migration contrôlée mais après approuvent un pacte qui considère l’immigration comme un droit. C’est très incohérent.

  • il est difficile de ne pas signer ce texte

    Certainement, comme il sera tout aussi difficile de lever les impôts nécessaires à l’entretien des plus paresseux.

    Le pognon gratuit des autres, c’est facile à dépenser. Mais il semble que cela devienne difficile à récolter.

    Récolte suivie de révolte ❓

  • Macron n a toujours pas capté que les français souhaitaient desormais être consultés avant de décider tout et n importe quoi.
    Je ne sais pas ce qu il faut faire apparemment le mouvement des gilets jaunes ce n est pas encore assez…

  • Article bienveillant.
    Mais à quoi sert un texte qui n’a aucune portée pratique, et se voudrait non contraignant ?
    Soit à justifier le salaire de fonctionnaires qui n’ont pas grand chose à faire.
    Soit à dissimuler autre chose ….

  • Petite proposition : demander en échange aux pays envoyeurs le même taux pour l’installation d’Européens en Afrique (avec les même droits qu’en France , hein )et que ces pays bien sûr signent ce papier de l’ONU c’est la moindre des choses non? Ca devrait calmer tout le monde . …

    • Mais c’est déjà le cas, pour quasiment tous les pays du continent africain, notamment Maghreb et Afrique subsaharienne, l’obtention du visa touriste ou long séjour se fait en moins d’une semaine.

      J’ai passé 4 mois et 2 demi au Burkina Faso, j ai eu mon visa en 3 jours au Consulat du Burkina.

      Je vous invite à regarder les mêmes démarches et délais pour un burkinabé voulant se rendre en France sans forcément s’installer pour une longue durée. Les délais d’obtention sont similaires à ma durée de séjour.

      Bref, supprimons toutes les contraintes à l’immigration légale économique : autorisation de travail, visa salarié, autorisation provisoire de séjour pour étudiant, suppression des contraintes pour le portage des étudiants étrangers en salariés etc…

      La France veut attirer les diplômés étrangers mais actuellement c’est tout le contraire qui prévaut. Déjà le service de la main d’oeuvre étrangère dépend du Ministère de l’Intérieur ce témoigne d’une approche sécuritaire.

      Actuellement un diplômé étranger recruté par une boîte, entre l’,entretien d,embauche et la prise de poste, c’est facilement 2 à 3 mois minimum.

      Encore faut il que l’autorisation de travail ne soit pas refusée par la Directions régionales des entreprises, de la concurrence, du travail et de l’emploi du fait des nombreuses contraintes existante: opposabilité du marché du travail, stricte adéquation entre le cursus académique et l’emploi proposé par l’entreprise. Un salaire brut de 2247 euros brut minimum pour tout étudiant ayant trouvé un emploi et voulant changer son statut à salarié.

      Bref, plein de contraintes protectionnistes qui n’ont aucun rapport avec la crise de la gestion de la question migratoire actuelle et qui devraient être supprimées.

      Dernier exemple en date, l’augmentation des frais pour les étudiants étrangers : autant être cohérent et accompagner cette mesure d’une suppression totale d’autorisation de travail pour les étudiants et une abolition de la durée maximal de travail qui ne peut excéder 960 heures par an.

      • @claudia et en ce qui concerne les réfugiés ?? il ne s’empressent pas de secourir leurs voisins et essayez donc de rentrer sans visas vous m’en direz des nouvelles …

  • « Le pacte mondial sur les migrations, qu’Emmanuel Macron doit signer à Marrakech le 11 décembre, a déclenché des réactions populistes violentes en France et en Belgique. » C’est vrai, et de nombreux pays ont refusés de le signer. Pour éviter des réactions « populistes » ? Déjà l’article commence, il est partisan et biaisé.
    « de ceux qui ont une vue sordide de l’immigration » Sordide, ou réaliste ? En france, les statistiques ethniques sont interdites, mais bon, on a appris à traduire « jeune », « mort de plusieurs coups de couteaux dans la gorge », et on sait quand même a peu près que le ratio africains/souchiens en prison n’est pas exactement celui de la société civile.
    « mais il est hors de portée juridique et morale de l’ONU de bloquer un libre débat sur ce sujet. » Sérieusement ? Vous écrivez ça ?
    « Par contre on peut douter de l’utilité de ce texte qui ne change ni les regards sur l’immigration, ni la réalité sur le terrain. » Non non, on en est persuadé. Si ce texte est inutile, pourquoi diable le signer? Si il n’est pas contraignant, pourquoi diable le signer ?
    « je suis partisan de donner aux chefs d’entreprise un pouvoir d’initiative en la matière, pour que les arrivants aient un emploi et un suivi individualisé. » Ben voyons. Ils ont pas d’autres problèmes à gérer, les chefs d’entreprises ? Et quand ca tourne mal, ils se font égorger ?
    https://www.ladepeche.fr/article/2015/06/29/2134214-yassin-salhi-avoue-le-meurtre-de-son-patron.html
    Ah oui, un fait divers, excusé moi. Moi je vois un français qui serait encore en vie s’il n’avait pas accueilli un immigré.
    « Il y a bien sûr aussi une certaine vision du monde : il est difficile de ne pas signer ce texte, et des organisations plus ou moins charitables pourront ensuite s’appuyer sur lui pour attaquer les États d’arrivée ou (de préférence à mon avis) de départ. On assistera à de beaux procès mais cela changera-t-il le problème sur le terrain ? »
    Vous reconnaissez expressément les craintes associées à ce pacte avec le diable.

    Je vais vous faire une autre proposition:
    Interdire absolument les migrations. Plus de fuites des cerveaux, plus de dissémination des comportements infects avec les femmes, agressifs, rancuniers, exploiteurs. Et quand les peuples du tiers monde en auront ras le bol de vivre dans des pays pourris, peut etre qu’ils se révolteront, et construiront des beaux pays.
    Mais il est hors de question d’accueillir toute la misère du monde, sous peine de devenir nous même miséreux, ce qui a déjà commencé.

    • @Cernu
      Bonjour,
      Votre exemple n’est pas un fait divers (je sais, vous utilisez l’euphémisme): il y est noté que l’acte est un « attentat » dans l’article, du fait que l’auteur ait causé une explosion, un meurtre et une décapitation.
      Cependant les membres du camp du bien ont des oeuillières, àl’image du père de Maria Ladenburger, violée et tuée par un réfugié. Le père de cette jeune femme, est un officiel de l’U.E. Lors de l’enterrement de sa fille, il réclamait de l’argent… pour les migrants/refugiés. Le réfugié clame que le meurtre qu’il a perpétré a ruiné SA vie.

      « Et quand les peuples du tiers monde en auront ras le bol de vivre dans des pays pourris, peut etre qu’ils se révolteront, et construiront des beaux pays. »
      C’est un peu comme cela que se sont faits la France, et les Etats-Unis, par exemple.

  • Tout n’est pas mauvais dans ce pacte. Le problème c’est le reste qui ne va pas. Une façon d’être obligé de jeter le bébé avec l’eau du bain

  • * Au fond, il se dégage 1 certain consensus sur la nocivité de ce Pacte des Migrants élaboré par l’ ONU.. et ce réveil des consciences semble rassurant. Il y a 1 autre point non abordé ici : son géniteur G.Soros, qui a des antennes partout au + haut niveau dans l’UE, dans le parti démocrate US, les milieux influents de l’Oligarchie mondialiste & financière et à Davos. Il peut même influencer l’ONU comme ici. Il dispose avec son organisation bien implantée en Occident, de fonds illimités. Cardiaque et âgé; c’est 1 voyageur infatigable qui consacre son temps à refaire le Monde à son image.. mais devant la résurgence des souverainistes dégoûtés face à la globalisation, les inégalités en projection géométrique et l’augmentation des laissés pour compte au bord du chemin ; ses idées ont tendance à marquer le pas.. Macron voulant signer le Pacte de Marrakesh rame à contre-courant de cette tendance !
    https://www.soverain.fr/avons-nous-atteint-le-pic-soros/
    * biographie :
    https://lesobservateurs.ch/2016/04/06/le-satanique-georges-soros-veut-detruire-leurope-et-il-signe-en-personne/
    https://www.lesinrocks.com/2018/06/16/actualite/qui-est-george-soros-le-milliardaire-deteste-par-la-fachosphere-111081072/

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Jonathan Frickert.

Dénombrerons-nous 500 000 morts d’ici la fin de l’hiver si nous ne faisons rien ? Alors que l’exécutif français semble être passé dans une phase d’alarmisme après avoir fait voter la prolongation du pass sanitaire jusqu’à l’été, l’Organisation mondiale de la santé s’est montrée ce jeudi très préoccupée par la situation épidémique européenne.

Le flamand Hans Kluge, directeur régional de l’organisation pour l’Europe depuis février 2020, a notamment pointé du doigt l’insuffisance de vaccination et l’assouplis... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer.

Ah, les problèmes de titrage ! En ce week-end de Toussaint 2021 qui marquait aussi l’ouverture de la COP26 sur le climat à Glasgow – il n’est pas anodin de le souligner comme on va voir -, on apprenait grâce à CNN que 6 milliards de dollars pourraient résoudre la question de la faim dans le monde. Six milliards de dollars, soit seulement un minuscule 2 % de la fortune d’Elon Musk, patron du constructeur d’automobiles électriques Tesla, ou des portions tout aussi anecdotiques des patrimoines des autres super-riche... Poursuivre la lecture

Par Thierry Afschrift.

Lors de l’ouverture de l’Assemblée Mondiale de la Santé le 24 mai à Genève, Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU a revendiqué une « économie de guerre » au niveau mondial, pour combattre le virus. Il n’a pas précisé en quoi pourrait consister une telle économie de guerre, mais il faut sans doute entendre par là, si l’on se réfère aux exemples en la matière, une économie très dirigiste où l’État prend les décisions et les acteurs industriels sont contraints de les exécuter.

Et bien sûr, le secrétai... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles