Chine : le mythe d’un empire pacifique

L’impérialisme chinois est-il aussi pacifique qu’il en a l’air ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
China Conducts 1982 Census credits United nations photo (CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Chine : le mythe d’un empire pacifique

Publié le 10 août 2017
- A +

Par François Ménager.

Quiconque a déjà émis quelque inquiétude au sujet de la puissance grandissante de la Chine a certainement déjà entendu en réponse cet apaisant refrain selon lequel ce pays, pacifique par nature et par culture, n’aurait jamais, au cours de sa pourtant très longue histoire, employé sa puissance ou ses avancées technologiques au service de visées expansionnistes ou impérialistes. À la différence de certains, suivez mon regard.

Et de citer l’exemple fameux de l’amiral Zheng He, dont les imposantes expéditions sur les mers du monde au XVème siècle n’étaient que d’aimables promenades et n’ont donné lieu à aucun massacre ni aucune exploitation des peuples et des ressources rencontrés.

Mythe politique savamment entretenu

Il s’agit pourtant d’un mythe savamment construit et diffusé par des intellectuels et des dirigeants de la République Populaire dans le cadre d’un projet politique. C’est en tout cas l’opinion qu’exprime dans un article passionnant (en libre accès mais in english) un universitaire américain, le professeur Shuisheng Zhao, sur le site des publications de l’université de Yale.

J’ai découvert cet article via un papier tout aussi intéressant de Brice Pedroletti, correspondant du Monde à Pékin, sur les « nouvelles routes de la soie », ce projet du gouvernement Chinois visant à organiser les échanges de la Chine avec ses voisins dans un esprit de coopération et de paix dont la Chine serait à la fois le centre et le garant.

Bonne lecture !

Sur le web

Voir les commentaires (7)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (7)
  • Un sujet qui mériterait un traitement plus détaillé et plus subtil !
    Les grandes envolées autour de la route de la soie, ancienne, maritime, terrestre ou nouvelle sont des opérations de communication, voire de propagande, qui répondent à de nombreux objectifs. Parmi ceux-ci, la plupart me semblent à usage interne sino-chinois et correspondraient à une reprise en main du pouvoir central sur l’opinion et le commerce avec l’excuse — justifiée en elle-même — de la lutte contre la corruption. La Chine ne me semble pas à cette occasion réécrire plus l’histoire que la presse quotidienne subventionnée française… Et faut-il y voir une dissimulation d’une volonté de conquête expansionniste ou simplement l’ouverture de débouchés commerciaux qui seront traités dans l’esprit de marchandage et de profit financier qui a souvent caractérisé les relations avec les Chinois ? Je penche personnellement pour la seconde hypothèse.

  • Les tibétains et les vietnamiens peuvent témoigner que non!

    • Votre commentaire me rappelle le président Lyndon Johnson : à chaque fois qu’on lui posait en conférence de presse une question un peu embarrassante et quel qu’en soit sujet, il concluait par « Et j’enverrai une division supplémentaire au Vietnam ! ».

      • Je ne vois pas le rapport? Vous pouvez développer?
        On parle de pacifisme! Or depuis la seconde guerre mondiale la Chine a agressé l’Inde; annexé le Tibet où elle massacre les tibétains; agressé le Vietnam, puis annexé la Mer de Chine en violation flagrante du droit de la mer!
        Cela fait quand même beaucoup pour un pays pacifique!

  • Se baser sur un amiral mort il y a 800 ans pour décrire la Chine actuelle est absurde.
    Il faut préciser que cet amiral est de ethnie HUI et non HAN, c’est a dire un chinois musulman.
    Il faut se baser sur des faits réel:
    Combien de base militaire Chinoise a l’étranger :Djibouti

    Contrairement aux USA ou la France !, rappelons que la France a 10 000 militaires en Afrique alors qu’on a aucunes frontières communes avec l’Afrique.

    Si la Chine est devenue forte c’est que les autres pays sont devenu des lopettes:
    En Chine, un terroriste est exécute, en France on le mets en prison avec salle de sport privée a 6000 euros par mois aux frais des contribuables.

    Si les entreprises partent en Chine, c’est du a la taxation et les réglementations crées par NOS politiciens, si il y a un ISF en France, c’est pas du aux Chinois, mais bien a nos politiciens, en Chine il y a ZÉRO droit de succession.
    Nos problèmes viennent de nos politiciens pas des chinois, c’est incroyable de mettre nos problèmes sur le dos des autres.

    • Sauf que la France ou les USA n’ont pas bafoué le droit international de la mer en annexant le totalité de la mer de Chine et interdisant aux pêcheurs Vietnamiens et Philippins d’y pénétrer. Ceux qui s’y aventurent sont tués par la marine chinoise!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
couverture de Red Mirror  L'avenir s'écrit en Chine
1
Sauvegarder cet article

Lors de la parution française en avril 2021 de Red Mirror, essai assorti d'un reportage photographique original sur les rues chinoises, j'avais déjà souligné le sens profond de cet ouvrage d'un journaliste italien, Simone Pieranni, illustré par Gilles Sabrié, un photographe qui vit à Pékin.

Ces deux auteurs décrivent par le récit et par l'image la vie des gens ordinaires qui peuplent les mégalopoles chinoises. Ce sont les mêmes qui manifestent aujourd'hui en Chine contre le fol maintien d'un confinement assassin pour les malheureux hab... Poursuivre la lecture

Nous pensions ces dictateurs inébranlables. Ils gouvernent la Chine, l’Iran, la Russie et bien d’autres pays mais il semblerait bien qu'ils soient des géants aux pieds d’argile.

Leur règne peut durer très longtemps et peut être ébranlé par un évènement banal a priori banal mais pouvant conduire au chaos.

 

La Chine

Les différents dirigeants et particulièrement l’actuel Xi Jinping, ont proposé à la population chinoise un deal simple : lui garantir une meilleure qualité de vie en échange du pouvoir absolu.

Ce pr... Poursuivre la lecture

Partout en Chine, des protestations populaires s’élèvent contre une politique de confinements sanitaires qui étouffe le pays depuis des années. En cause, une politique « zéro covid » autoritaire initiée dès 2020 pour contenir la progression du Covid-19, qui a abouti à une paralysie sans précédent du pays, notamment suite à l’isolement forcé de la ville de Shanghai.

Protests in China are not rare. What *is* rare, are multiple protests over the same issue, at the same time, across the country. The protest below, appa... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles