Chine : le mythe d’un empire pacifique

China Conducts 1982 Census credits United nations photo (CC BY-NC-ND 2.0)

L’impérialisme chinois est-il aussi pacifique qu’il en a l’air ?

Par François Ménager.

Quiconque a déjà émis quelque inquiétude au sujet de la puissance grandissante de la Chine a certainement déjà entendu en réponse cet apaisant refrain selon lequel ce pays, pacifique par nature et par culture, n’aurait jamais, au cours de sa pourtant très longue histoire, employé sa puissance ou ses avancées technologiques au service de visées expansionnistes ou impérialistes. À la différence de certains, suivez mon regard.

Et de citer l’exemple fameux de l’amiral Zheng He, dont les imposantes expéditions sur les mers du monde au XVème siècle n’étaient que d’aimables promenades et n’ont donné lieu à aucun massacre ni aucune exploitation des peuples et des ressources rencontrés.

Mythe politique savamment entretenu

Il s’agit pourtant d’un mythe savamment construit et diffusé par des intellectuels et des dirigeants de la République Populaire dans le cadre d’un projet politique. C’est en tout cas l’opinion qu’exprime dans un article passionnant (en libre accès mais in english) un universitaire américain, le professeur Shuisheng Zhao, sur le site des publications de l’université de Yale.

J’ai découvert cet article via un papier tout aussi intéressant de Brice Pedroletti, correspondant du Monde à Pékin, sur les « nouvelles routes de la soie », ce projet du gouvernement Chinois visant à organiser les échanges de la Chine avec ses voisins dans un esprit de coopération et de paix dont la Chine serait à la fois le centre et le garant.

Bonne lecture !

Sur le web