Aidez #HackLaPolitique à lancer sa campagne !

#HackLaPolitique lance une campagne de recrutement. Nous sommes à la recherche de personnes motivées, avec du temps disponible, pour nous permettre de publier de nouvelles vidéos.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Aidez #HackLaPolitique à lancer sa campagne !

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 17 mars 2017
- A +

Par Rafael Amselem.

Depuis septembre 2016, c’est une équipe de 8 jeunes qui s’active avec #HackLaPolitique pour porter un message nouveau. Au travers de vidéos sur YouTube, notre conviction est que le libéralisme est bien une idée révolutionnaire.

Nous osons même affirmer, à contre-courant de toutes les organisations de jeunesse étudiante, que se sont les idées libérales qui permettront à la jeunesse de s’émanciper. Notre objectif est bien de démontrer que le libéralisme est une utopie pour notre société, et non un système fait pour une certaine bourgeoisie.

Cet idéal, nous avons souhaité le défendre à travers une première vidéo sur la légalisation du cannabis. Les jeunes, premiers consommateurs de cannabis, n’ont pas à subir le conservatisme de la classe politique. En l’état des lieux, cela n’aboutit qu’à l’enfermement de celle-ci aux mains des cartels.

Nous avions aussi souhaité défendre le libre-échange face aux idées protectionnistes portées par le Front National et le Front de Gauche. Parce que les premiers impactés par de telles idées, ce sont bien les plus démunis qui auraient à souffrir d’une telle politique commerciale.

Défendre nos idées

Nous avions aussi eu le plaisir de défendre cette vision dans la presse. Que ce soit contre l’interventionnisme fou du Front National sur la question du Bitcoin, ou le procès Heetch, démontrant une nouvelle fois l’incompréhension totale de nos politiques face aux thématiques touchant à la jeunesse.

Ce sont donc des jeunes motivés, pleins de dynamisme, qui veulent que nos idées gagnent en influence en étant engagés au sein de #HackLaPolitique, notamment durant la campagne présidentielle.

Cependant, nous rencontrons quelques difficultés à pouvoir publier de nouvelles vidéos. Si désormais notre nouveau partenariat avec la Fondapol nous offre de nouveaux locaux pour nos tournages, cela fait près de deux mois que nous sommes face à un problème d’effectif. En effet, la publication de nouvelles vidéos nécessite un travail de montage. Or, il ne nous est pas possible en l’état actuel de tenir un rythme d’une à deux vidéos par semaine, au regard de notre petite équipe.

Rejoignez-nous !

C’est pourquoi #HackLaPolitique lance une campagne de recrutement. Nous sommes à la recherche de personnes motivées, avec du temps disponible, pour nous permettre de publier de nouvelles vidéos. Le travail dont nous avons besoin est celui de montage, c’est-à-dire un travail d’assemblage de séquences, avec un léger travail de coupage (voire d’animations graphiques pour ceux qui en ont la compétence).

Que vous soyez expérimentés, ou motivés à apprendre l’art du montage vidéo, n’hésitez surtout pas à nous contacter via : contact@hacklapolitique.fr et à relayer notre appel !

Nous avons la conviction réelle que les idées libérales peuvent gagner en influence durant la prochaine échéance électorale. Donnons-nous les moyens d’accomplir matériellement cette volonté !

Vive la liberté,

Rafaël Amselem

Coprésident #HackLaPolitique

Site : www.hacklapolitique.fr

Facebook : https://www.facebook.com/HackLaPolitique

Twitter : https://twitter.com/HL_Pol

YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCk79akvI5awHHdxpgjDWTOQ

 

 

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Si vous défendez en France le libéralisme classique vous êtes rapidement soumis à un exercice pénible. Face à l’ignorance de votre auditoire, vous êtes contraint d’expliquer les « droits naturels », de remonter à l’humanisme et à l’école de Salamanque, de justifier laborieusement que le libéralisme n’est pas que le marché et la concurrence loyale. Ni le capitalisme de connivence.

Définir facilement le libéralisme est si malaisé que beaucoup commencent par expliquer « ce qu’il n’est pas ».

Bref, en invoquant le libéralisme, vous ... Poursuivre la lecture

Faisant face à une popularité en chute libre, la Première ministre travailliste néozélandaise Jacinda Ardern a récemment démissionné de son poste. Alors que les politiciennes habituelles la défendront bec et ongle contre le « sexisme, » les libéraux sensés se réjouiront de la démission de ce tyran, quel que soit son sexe.

Rassurez-vous, le mot n’est pas utilisé à la légère. Comme trop de gouvernement « libéraux », Ardern a fortement restreint la liberté de mouvement de « sa » population durant la pandémie. Malheureusement, elle a pris ... Poursuivre la lecture

envol d'oiseaux
6
Sauvegarder cet article

Il n’existe ni libertés, ni atteintes aux libertés. Il n’y a qu’une liberté, celle qui est donnée à la naissance à chaque individu, et qui ne peut lui être retirée que par la mort. L’homme est libre tout au long de sa vie, à chaque seconde, quels que soient le contexte et les événements qu’il traverse.

Un prisonnier est libre de s’évader ou de se soumettre, de se rebeller ou de collaborer avec ses gardiens, de réfléchir à son existence ou de laisser couler sa conscience. À chaque instant, les choix qui se présentent à lui sont en nombr... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles