Top 5 de nos meilleurs articles en 2016

Publié Par Virginie Ngô, le dans Médias

Par Virginie Ngô.

meilleurs articles2017 est arrivé et l’heure est aux bonnes résolutions post période de fêtes. Pour certains il s’agira de réaliser leur rêve de vie à l’étranger qui se sont manifestés depuis la lecture de nos témoignages d’expatriés.

Pour d’autres, il s’agira d’enfin commencer le régime paléo-low-carb dont on parle depuis des années dans votre quotidien préféré. Et puis, d’autres n’auront décidément rien appris de 2016 et continueront à faire des sondages quand on sait pertinemment que cela fait quelque temps qu’ils ne riment plus à rien.

L’heure est donc bien au bilan pour 2016 afin de repartir du bon pied pour une année qui s’annonce folklorique tant en France que sur la scène internationale. Place donc au fameux top 5 des articles qui ont le mieux marché en 2016 sur Contrepoints.

N°5 : Quels pays donnent le plus de prime pour une médaille d’or aux Jeux Olympiques ?

L’actualité sportive internationale aura clairement été marquée cette année par deux événements d’envergure : l’Euro 2016 et les Jeux Olympiques de Rio.

Outre les problèmes organisationnels auxquels a du faire face le comité, c’est avant tout cette étude de Statista sur les récompenses offertes par les gouvernements aux médaillés qui a suscité votre intérêt. L’analyse fine d’Alexis Vintray nous explique fort justement pourquoi certains pays récompensent à près de 450 000€ l’obtention d’une médaille quand d’autres offrent 0€. À découvrir.

N°4 : Les pires réactions face à l’attentat de Nice

2016 aura également été une année avec son lot de tragédies. Les attentats et attaques terroristes se sont multipliés avec les conséquences désastreuses que l’on connait : des milliers de morts, des champs de ruines en lieu et place de villes superbes, la montée d’idéologies toujours plus réfractaires au concept de liberté…

Les politiciens ne sont pas en reste et tous sèment ça et là des décrets, des lois, des décisions attentant un peu plus chaque jour aux libertés individuelles. Leurs réactions suite à l’attentat de Nice en témoignent. Alexis Vintray en avait d’ailleurs préparé un petit florilège.

N°3 : Attentats de Bruxelles, 3 rappels utiles

Autre événement tragique marquant, l’attaque terroriste de Bruxelles en mars dernier en plein cœur d’une ville qui accueille en son sein rien de moins que la Commission Européenne. Face à des faits qui se sont déroulés dans le métro se trouvant juste en dessous d’un des bâtiments censés être les mieux protégés de la capitale, Emmanuel Bourgerie prend du recul et nous rappelle 3 éléments à prendre en compte dans notre réflexion lorsque ce type d’événements se produit. Un article plein de sagesse.

N°2 : Pourquoi les parents devraient laisser leurs enfants tranquilles

« La société, elle a que des problèmes » nous chantaient Les Inconnus dans leur film « Les Trois Frères ». Et cela ne va pas aller en s’améliorant. Année après année, les citoyens ont élu à leur tête des gouvernements de plus en plus interventionnistes, s’immisçant dans la façon dont nous devions éduquer nos enfants, dans l’édiction de notre façon de concevoir ce qui est bon ou ce qui est mauvais pour tous. Guère étonnant que suite à un État-nounou, les couples soient devenus eux-même des parents-nounous.

Ce phénomène des « parents hélicoptères » ainsi nommés aux États-Unis est la conséquence même d’une société hygiéniste, privée de liberté et de son corollaire, la responsabilité. Société dans laquelle sont valorisés l’échec, l’erreur, comme moyens de grandir et d’apprendre. Un article de Jay Griffith, traduit par Laurett, à lire absolument !

N°1 : Décret des vitres teintées, en contradiction  avec l’Union Européenne ?

Le grand gagnant de cette année 2016 est cet article de Sébastien Vidal concernant le décret sur les vitres teintées. Parce que des décrets stupides ne sont jamais proposés seuls, l’État n’hésite plus désormais à pondre toutes sortes de réglementations possibles et imaginables pour attenter à nos libertés.

Peu importe que celles-ci soient inutiles et coûteuses, voire contraires aux réglementations d’un organe supérieur (en l’occurrence l’Union Européenne). Cela fait travailler quelques fonctionnaires en mal de dossiers et justifie quelques dépenses publiques de plus. Et de surcroît, cela permet de surveiller d’autant mieux les citoyens puisque les caméras de surveillance et l’état d’urgence ne suffisent visiblement pas.

Évidemment, si vous avez des vitres teintées à votre voiture, c’est bien parce que vous avez quelque chose à cacher, n’est-ce pas ? Quand je vous disais que l’État attentait vraiment partout à nos libertés individuelles…