L’or : toujours plus sûr

L’or est plus performant que les autres métaux et le dollar.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’or : toujours plus sûr

Publié le 29 août 2016
- A +

Par Jean-François Faure.
Un article de L’Or et l’Argent.com

L'or toujours plus performant
L’or toujours plus performant By: motoyenCC BY 2.0

De l’eau a coulé sous les ponts depuis 2008 : le dollar n’a cessé de perdre de la valeur. L’once d’or était à 1000 $ en mars, aujourd’hui à 1325$. L’or a fait plus que se maintenir, il a continué de performer. Preuve que j’avais raison sur les perspectives de l’or il y a 8 ans.

Lorsque l’or fut déconnecté du dollar au début des années 70, ses détracteurs prédisaient qu’il ne vaudrait alors pas plus que les autres métaux précieux, et clairement moins de 35 dollars l’once. Et pourtant c’est l’effet inverse qui s’est produit depuis.

L’or performe face au dollar

Comparé au dollar qui a très largement perdu de sa valeur en trente ans, l’once d’or à plus de 1000 dollars du mois de mars de cette année n’est pourtant encore qu’au tiers ou tout au moins la moitié de son potentiel à moyen et long terme.

L’or l’emporte sur les autres métaux

Si on fait une comparaison avec les autres métaux précieux, là aussi on voit qu’il se passe quelque chose qui confirme que l’or n’est pas une matière première précieuse comme une autre. Ainsi, pendant des millénaires, il fallait entre 9 et 19 unités d’argent pour une unité d’or. Valeur certainement juste si on s’en réfère à la rareté de l’un par rapport à l’autre. Mais voilà, aujourd’hui, il faut entre 60 et 80 unités d’argent pour la même unité d’or. L’argent métal n’est plus une monnaie, tout comme l’or (quoique…), mais il n’est plus considéré comme une valeur refuge. Qui a souvenir du bimétallisme, cette période où la valeur des monnaies était basée à la fois sur celle de l’or et celle de l’argent ?

L’or, meilleur investissement que le platine

Du côté du platine c’est pire. Pendant longtemps considéré comme le métal coté le plus cher, le platine est aujourd’hui au même prix que l’or. Pourquoi un tel désamour ? Principalement utilisé comme dépolluant dans les pots d’échappement catalytiques, le platine est essentiellement lié à l’activité de l’industrie automobile où il y trouve une utilité comme dépolluant crédible (ce qui est en passe d’être remis en question). Bref, le cas du platine est encore pire que l’argent. Certes rare, mais ni monnaie, ni valeur refuge, le platine est tout juste un produit industriel rare que les équipementiers souhaitent rapidement remplacer par autre chose de moins cher et avec moins d’effets indésirables. Le platine ne joue clairement pas dans la même catégorie de l’or.

Sur le web

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le dollar poursuit son ascension inexorable face aux principales devises : depuis le début de l’année, il a augmenté de 20 % contre la livre, 16 % contre l’euro, 26 % contre le yen, 12 % contre le yuan et même contre le franc suisse depuis la décision de la Réserve Fédérale américaine de remonter les taux d’intérêt initiée en mars dernier.

Rien n’est moins mystérieux que cette appréciation continue de la devise américaine. À tous ceux qui l’avaient oublié, l’hégémonie du dollar est la conséquence de la domination de son marché financie... Poursuivre la lecture

Par Daniel Lacalle.

Les mots les plus dangereux en matière de politique monétaire et d'économie sont "cette fois-ci est différente". La grande erreur des politiciens argentins est de croire que l'inflation est multicausale et que tout se résout avec des doses croissantes d'interventionnisme.

L'indice des prix à la consommation en Argentine a connu une hausse de 58 % en glissement annuel en avril 2022, soit 2,9 points de pourcentage de plus que la variation enregistrée en mars dernier. Une véritable catastrophe. L'inflation en Ar... Poursuivre la lecture

Par Ryan McMaken.

La Banque du Canada a augmenté mercredi son taux d'intérêt directeur (connu sous le nom de taux cible du financement à un jour) de 1,0 % à 1,5 %. Il s'agit de la deuxième augmentation de cinquante points de base depuis avril et de la troisième hausse du taux cible depuis mars de cette année. Le taux cible du Canada était resté stable à 0,25 % pendant vingt-trois mois, après que la banque a réduit son taux cible à partir de mars 2020.

Comme aux États-Unis et en Europe, les taux d'inflation au Canada atteignent d... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles