Sondage : les Français très concernés par la COP 21

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Michel van Reysen-Manifestation pour le climat(CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Sondage : les Français très concernés par la COP 21

Publié le 29 novembre 2015
- A +

Par la rédaction de Contrepoints

Michel van Reysen-Manifestation pour le climat(CC BY-NC-ND 2.0)
Michel van Reysen-Manifestation pour le climat(CC BY-NC-ND 2.0)

 

Un sondage BVA-Orange-I Télé révèle que 3 Français sur 4 se sentent concernés par les discussions qui vont se tenir la semaine prochaine.

Des Français concernés

Des Français qui se sentent largement concernés par la Conférence Internationale sur le Climat (COP21). À quelques jours de l’ouverture de la COP21, trois quarts des Français affirment se sentir concernés par les discussions qui vont se tenir dans le cadre de cette conférence (74%).

Cette sensibilisation à l’égard des enjeux environnementaux s’est renforcée au cours de l’année 2015 et à l’approche de la conférence internationale sur le climat (+6 points par rapport à la mesure réalisée en mars 2015 par BVA).

Des Français investis

Des Français qui agissent, à titre individuel, pour préserver l’environnement et lutter contre le réchauffement climatique. Deux tiers des Français considèrent qu’ils agissent personnellement pour maintenir ou accélérer leurs efforts en faveur d’un développement plus durable (67%), une proportion en progression de 5 points par rapport à la dernière mesure réalisée par BVA en mars 2014 (62%).

Des Français pessimistes

Malgré cette dynamique positive, 70% des Français sont pessimistes quant à la capacité collective des hommes à préserver la planète.

pessimistesPrès de trois quarts des Français doutent d’un élan collectif et mondial en matière de consommation durable (70%). Seul un tiers des Français exprime avoir confiance dans la capacité de l’homme à préserver la planète (29%).

Ils sont d’ailleurs très réservés sur l’efficacité actuelle des mesures mises en place par la France pour lutter contre le réchauffement climatique.

Alors que 7 Français sur 10 exprimaient leur méfiance à l’égard de la capacité de l’homme à préserver l’environnement, une part équivalente juge que les actions menées par la France pour lutter contre le réchauffement climatique sont insuffisantes (74%).

Ainsi, la prise de conscience à l’égard des enjeux climatiques et de la responsabilité de chacun dans la préservation de l’environnement progresse significativement dans l’opinion française. Les Français jugent en revanche les actions des pouvoirs publics insuffisantes et ils expriment leur scepticisme quant à une prise de conscience mondiale des enjeux climatiques.


Pour poursuivre et approfondir la réflexion, découvrez notre dossier spécial.

Voir les commentaires (46)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (46)
  • Il manque la question de base au début : estimez-vous que les 100 dernières années et leur historique climatique ont été favorables ou nuisibles à la civilisation humaine ?

    • Au 17ème siècle, les habitants de la région de Chamonix se plaignaient que l’avancée rapide des glaciers détruisait des villages et des zones cultivables. S’ils avaient su que ce phénomène de refroidissement climatique était forcément dû à l’inactivité humaine, et au manque évident de CO2 dans l’atmosphère, peut-être auraient-ils pu réagir pour éviter une nouvelle ère glaciaire…

    • Avec un échantillon de combien de personnes ?

  • Avec une ou plusieurs émissions télévisées par jour favorables à la thèse du réchauffement dû aux activités humaines, pas étonnant que les français soient sensibilisés ! Un matraquage digne des plus belles années de propagande communiste où tout contradicteur est insulté, traité de climato-septique et même de négationniste.
    Bref on se retrouve avec une population de « climato-crédules » prête à cracher encore plus de taxes qui y iront directement dans la poche des politiciens et de leurs larbins.

    • Très bien, alors selon vous pourquoi cette situation? Si il y avait tant d’intérêt dans tout ça, pourquoi rien n’est fait ou ne se fera? Dormez tranquille, le monde ne changera pas.

      • L’objectif n’est pas de changer le monde, mais de taxer toujours plus, et pour certains, de se montrer à la télé en sauveurs de la planète, tout en s’assurant une bonne petite rente.

      • 1) Nous n’avons pas le quart du savoir nécessaire pour savoir ce que l’on a créé et ce qui marchait assurément… On regarde des chiffres qu’on a jamais évalué avant, et on en tire des conclusions. Je pense, personnellement, que oui on a une action sur le réchauffement climatique, après est-ce que le réchauffement climatique est négatif, je ne pense pas, l’etre vivant va s’adapter, des espèces animales et végétales vont en effet disparaitre, mais d’autres vont apparaitre, vont se déplacer, et notre espèce humaine va s’adapter tout autant, car tout est progressif.

        2) Rien est fait, car les Francais ne font rien… ils attendent.
        C’est un peu toujours la meme chose avec les sondages, on repère juste que les Français sont incohérent.
        – Les francais disent à 70% faire des choses pour lutter pour l’écologie
        – et en meme temps, 70% n’ont pas confiance dans les humains à protéger l’environnement.
        Ils attendent de l’Etat ce qu’ils sont incapables de faire, ils veulent que l’Etat taxe les voitures polluantes, au lieu de ne pas les acheter, ils veulent défendre l’écologie, et continuent a 90% a etre client EDF alors qu’il existe des entreprises d’energie dites ecologique… bref faites ce que je dis pas ce que je fais…

        Les Francais mettent toujours tout sur les politiques, alors que nous sommes les seuls a pouvoir changer les choses, si on veut les changer…. les politiques ne feront rien pour nous, en bien ou en mal, mais voila, c’est plus simple de demander aux autres de faire ce que l’on ne veut pas faire.

      • Djama: « Très bien, alors selon vous pourquoi cette situation? »

        Les 8000 milliards que le marché de la « lutte contre le co2 » peut rapporter ?(Rapport Stern)
        25000% des bénéfices d’exxon mobile.

        Le tout est assis sur le catastrophisme millénaire: les hommes ont peur de la mort elle s’exprime aussi par cette angoisse métaphysique que « tout part en couille ». C’est vieux comme le monde, on le retrouve absolument à toutes les époques et 20e et début 21e siècle c’est festival.

  • Dans le temps, le magazine Science & Vie avait inventé l’acronyme BLURG pour Baliverne Lamentable à l’Usage Réservé des Gogos. Avec tout les déclinaisons possibles, dont la blurgologie, étude des BLURGs et le blurgologue, expert de la question.

  • Après le matraquage en règle qu’ils ont subi de la part d’une sphère médiatique orwellienne digne des pires régimes totalitaires (nous n’avons rien à envier sur ce point à la Corée du Nord), il est même étonnant qu’il n’y ait que trois quarts de la population qui s’inquiètent du climat. Ce qui est par contre indigne du bon sens des Français, c’est de croire que l’humain en soit responsable et qu’il puisse y changer quelque chose. Là, nous sommes dans le délire et l’utopie absolue.

    • Il est naturel que certains se refusent de croire au revers de la médaille du progrès; tel un aveuglement narcissique. Vous confondez idéologie politique (corée du nord..) et faits ou théories scientifiques.

      • Le GIEC ne fait pas de la science, mais de la politique pour assurer à ses membres une place privilégiée près de la grosse gamelle d’argent gratuit des autres.

      • C’est quoi pour vous le progrès, et pourquoi liez vous le progrès au réchauffement ? Vos idées me paraissent dangereuses.

        • C’est un … Djamaliste :mrgreen:

        • Dangereuses?Paradoxalement vous avez raison. Le progrès c’est avant tout l’énergie. L’exploitation des énergies concentrées, à savoir fossile, en est le fer de lance. Il y a un risque d’un retour de bâton, que ça ne vous plaise pas ou que vous n’y croyez pas, c’est une chose, mais c’est la réalité physique.

          • Le progrès, c’est avant tout la sortie de la misère, de la pénibilité et du danger. Sur ce point, la proportion de miséreux avec des conditions de vie pénibles et dangereuses n’a jamais décru aussi vite que depuis que les réchauffistes ont agité le danger d’un changement climatique. La proportion de pauvres serait diminuée de 3.6% par centième de degré de réchauffement, voilà la conclusion de ces dernières années, à méditer avant de vouloir établir une relation de causalité à la Monsieur Hulot.

            • La sortie de la misère et la pénibilité, c’est quand les machines alimentées par du fossile ont pris la place des hommes ! ! ! Les tracteurs, la machine à vapeur, les moteurs..

              • Passage de la proportion d’extrême pauvreté de 43% à 12.8% de la population entre 1981 et 2012. Les tracteurs and co, j’aurais plutôt vu ça dans la deuxième moitié du 19e.

                • Oui, avec votre point de vue occidentale. Mais les « moteurs » ont permis la seconde révolution industrielle; et en Afrique et ailleurs, on parle plutot de XXe siècle que de XIXe siècle.

              • « Les machines ont pris la place des hommes » !!!

                Nous y voila. Mélange de malthusianisme, de marxisme et d’écologisme.

                Le progrès n’est qu’une conséquence de l’adaptabilité – ce que vous semblez refuser par principe. L’adaptabilité n’est qu’une des composantes indispensable à la vie : les conditions changent et il faut donc s’adapter, une catastrophe risque de faire disparaitre une espèce et il faut donc une tendance à l’expansion pour assurer la pérennité. Le progrès n’est pas un choix délibéré ou un choix de vie, mais la conséquence de ce que nous sommes et de ce sans quoi nous aurions disparu en tant qu’espèce.

                Vous remontez à la machine à vapeur comme source du Grand Satan. Vous avez raison dans le sens que les autres moteurs thermiques apparus depuis ne sont qu’une optimisation. Mais imaginez le nombre de chevaux et de bœufs qu’il faudrait aujourd’hui pour les remplacer. On n’aurait tout simplement pas les ressources fourragère pour les entretenir. Alors soit vous divisez par 10 ou 100 la population, soit vous trouvez le moyen de produire autant d’énergie (et en fait beaucoup plus et de plus en plus) de manière propre et durable.

                La grosse erreur est que l’humanité n’a jamais planifiée le progrès – ou que ces tentatives ont lamentablement échoué. L’humanité ne cherche pas le progrès : elle s’adapte au besoin et recherche la performance (croissez et multipliez) car c’est dans sa nature et que sinon elle aurait disparu. Et ce qu’on appelle le progrès n’est que la constatation à postériori et parfaitement subjective du changement.

        • En revanche vos idées me paraissent beaucoup plus dangereuses pour l’intérêt public.

          • Le capitalisme et la liberté c’est la famine qui disparait et la grande pauvreté qui passe de 40% à 10% actuellement.

            Coté Djama c’est à dire contrôle central, décroissance et égalitarisme, on compte plutôt les millions de morts et les catastrophes humaines et écologiques.

            • Mais qu’est ce que vous racontez? C’est absurde; le progrès c’est le monde actuel. Pas la folie que vous décrivez.

              • Je ne décris rien d’autre que des états qui se bornent à défendre les droits des gens et leur liberté et je prétends, preuve à l’appui, que les gens dans ses conditions trouvent globalement des solutions efficaces à tout.

                Toi, tu veux forcer tout le monde à adopter immédiatement tes solutions de merde quitte à t’asseoir sur leurs droits et tu n’en fini plus de pleurer sur la fin du monde comme les mille générations avant toi avec, en plus, un brin de communisme égalitariste là-dessus, l’idéologie aux 100 millions de morts…

            • Vous êtes toujours à côté de la plaque dans vos réponses.. vous me comparez à la Corée du Nord alors que je ne fait que énoncer des faits objectifs.

  • ils ne paient pas assez d’impôts sans doute… pas de souci ce seront les mêmes qui demanderont une subvention pour payer leurs énergies.Il est vrai que formatés des l’école puis pilonnés par les médias ;il est encore paradoxal qu’il n’y ait pas 100% de gens concernés… encore un effort ;dans moins de10 ans Bordeaux sera une île…

  • La 2eme question est que faites vous personnellement pour limiter votre pollution?

  • Hier j’ai aidé ma nièce avec sa géographie et hop un petit lavage de cerveau avec les poncifs habituels des réchauffistes… Avec des questions (une dizaine) avec toutes pour réponse: le réchauffement climatique…

  • Les français sont préoccupés par les enjeux climatiques parce que pour la plupart les carburants sont coûteux et les transports collectifs inexistants. Les normes qualité/prix ou normes environnementales sont nombreuses. Je suis comme d’autres le sont dans une Europe de marchés où la concurrence est vive et les pauvres nombreux pour cause d’inactivité (6 millions de chômeurs et +).

    Pourquoi parler de civilisation ?

  • Récupération politique, muselage des mouvements citoyens, «toussa, toussa»

    La paille, l’arbre, la poutre… Boarf…

  • Cela va réhabiliter le nucléaire qui est la seule solution connue aux gigantesques besoins d’énergie pour faire face aux changements climatiques éventuels.

    • Houla !
      Pas de blasphème ! vous allez faire hurler les escrolos.
      suggérez plutôt la limitation des naissances dans de nombreux pays, C’est vrai que nous sommes bien trop nombreux sur cette (galère) planète.

  • Questions subsidiaires à poser aux Français :

    – Êtes-vous d’accord pour une aide française de 5 milliards d’€/an jusqu’à 2100 en faveur des pays en développement pour les aider à surmonter +2°C d’ici 85 ans ?
    – Êtes-vous d’accord pour, à l’instar des Allemands, un doublement du prix de l’électricité au nom de la transition énergétique vers les renouvelables ?
    – Êtes-vous pour payer une taxe carbone ?
    – Êtes-vous pour vous engager vers la décroissance et donc plus de chômage et moins de pouvoir d’achat ?

    Succès assuré.

    • Moi je vote pour parce que Nicolas Hulot je l aime bien

    • Autres questions

      – êtes vous d’accord pour qu’on construise une éolienne dans votre jardin même si cela fait perdre de la valeur à votre bien immobilier ?
      – êtes vous d’accord pour payer vos ordures au poids comme cela a été tenté en Allemagne, au risque de plus d’accidents domestiques, plus de pollutions dans les forêts et plus de dégradations des systèmes sanitaires ?
      – êtes vous d’accord pour qu’il soit interdit de se chauffer en hiver comme ce fut le cas en Roumanie afin de faire un geste pour l’environnement et des économies substantielles sur vos budgets ?

  • Nous y voilà,c’est parti pour la grande fumisterie cop21 qui j’éspère se transformera en flop21.Matraquage ad nauseum sur la responsabilité du sale petit blanc occidental responsable de tous les malheurs du monde mais oubliant de dire que notre civilisation a inventé tout ce qui fait que nous sommes à la pointe des sciences,de la technologie et des avancèes médicales et sociales.

  • A noter un très bon article de Hacène Arezki, « L’Antarctique se réchauffe… médiatiquement »

  • A quand, sur l’air de « Maréchal, nous voila », un chant à la gloire de Flanby et de ses succès contre le terrorisme/sa COP21 ???

  • COP21 = Cerveau sur Off Pendant 21 ans ^^

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Après avoir analysé la période mi-août à fin septembre puis septembre à mi-novembre, voici les résultats de la progression des personnalités politiques en termes d’audience sur Twitter de mi-novembre jusqu’à la fin d’année.

Résumé de la période

Pendant les 6 dernières semaines de 2021, après des épisodes peu reluisants (sur un stand d’armes, doigt d’honneur à Marseille…), Éric Zemmour a réalisé une belle performance lors de son meeting à Villepinte.

Personnalités politiques #abonnés au 11/11/2021 #abonnés au 01/01/2022 Croissa... Poursuivre la lecture

Par la rédaction de Contrepoints.

Un ensemble de sondages réalisés par BVA, Cluster 17 et Odoxa nous permet de mettre à jour le Baromètre Contrepoints 2022 de la probabilité d'être au second tour de la présidentielle.

Cette première phase des élections présidentielles est principalement marquée par les luttes entre les différentes tendances de la droite pour l'emporter auprès de son électorat.

La position de Valérie Pécresse s'affirme

Valérie Pécresse, dont vous pouvez lire l'interview ici, est le premier candidat... Poursuivre la lecture

Par la rédaction de Contrepoints.

Les Français s’inquiètent de la dégradation de la démocratie et veulent des solutions plus participatives pour rompre avec la verticalité du pouvoir macronien. Une étude IFOP en partenariat avec Décider ensemble publiée ce mercredi fait l’état des lieux de la démocratie à quelques mois de la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Pour 54 % des personnes interrogées, la démocratie française ne fonctionne pas bien. Sans surprise, c’est du côté des partis protestataires qu’on retrouve le plus de sym... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles