Canada : les métiers de la construction enfin libérés ?

Le domaine de la construction au Québec croule sous la règlementation.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Construction Workers on a Break, Rockefeller Plaza Lobby Picture NYC NY credits Roger (CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Canada : les métiers de la construction enfin libérés ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 22 août 2015
- A +

Par Michel Kelly-Gagnon.

Construction Workers on a Break, Rockefeller Plaza Lobby Picture NYC NY credits Roger (CC BY-NC-ND 2.0)
Construction Workers on a Break, Rockefeller Plaza Lobby Picture NYC NY credits Roger (CC BY-NC-ND 2.0)

La Commission de la construction du Québec se penche, enfin, sur le cloisonnement des métiers dans la construction.

Pourquoi ? Entre autres parce que, comme l’IEDM l’écrivait déjà en 2010, cette réglementation nuit à productivité des travailleurs, alourdit la gestion des chantiers et finit par coûter cher aux contribuables.

L’étude citait d’ailleurs l’économiste Pierre Fortin, qui estimait à 10,5 % l’impact total de la Loi R-20 (qui régit plusieurs aspects de l’industrie, dont le cloisonnement des métiers) sur l’augmentation du coût global de construire.

Comme nous donnions en exemple à l’époque : la céramique doit être installée par un carreleur et non par un poseur de revêtements souples (qui installe les tapis). Pourtant, nombreux sont les travailleurs qui connaissent les rudiments de plusieurs métiers. Le cloisonnement des métiers, en raison de la rigidité qu’il introduit dans l’organisation du travail du secteur assujetti, est parmi les sources les plus fréquemment mentionnées d’allongement des travaux par les intervenants de l’industrie.

La consultation menée par la Commission de la construction se penchera entre autres sur le regroupement des tâches entre les métiers de plâtrier et de peintre, entre le montage et l’assemblage de structures d’acier léger et aux différences et similitudes entre les métiers d’électricien et d’installateur de systèmes de sécurité, une spécialité.

C’est une bonne nouvelle. Le Québec n’a rien à envier à ses voisins pour ce qui est du talent de ses travailleurs et entrepreneurs de la construction, mais il ne faut pas non plus sous-estimer l’impact d’une réglementation du travail restrictive sur le coût des infrastructures.

Sur le web

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Oliver Rancourt[1. économiste à l’IEDM], depuis le Canada.

Le chancelier allemand Olaf Scholz vient de visiter le Canada pour parler, entre autres, d’importation de gaz naturel canadien vers l’Europe. À la suite de l’invasion de l’Ukraine et des sanctions qui ont suivi, l’Allemagne, qui importait 55 % de son gaz naturel de la Russie en 2021, a dû rouvrir des centrales au charbon et a commencé à chercher d’autres sources d’approvisionnement en gaz naturel.

Bien que cette situation soit difficile pour le public allemand, ce tr... Poursuivre la lecture

Par Michael Peterson.

Ce n'est un secret pour personne que les lois sur le salaire minimum réduisent l'emploi des travailleurs peu qualifiés, en particulier pour les jeunes qui cherchent un premier emploi. Les propres projections du Congressional Budget Office (CBO) indiquent des pertes substantielles d'emploi hebdomadaire en cas d'augmentation du salaire minimum national. Des milliers d'études cherchent à déterminer les effets des hausses du salaire minimum sur l'emploi, avec des résultats mitigés.

La plupart des études trouven... Poursuivre la lecture

Par Donald J. Boudreaux.

Les attitudes et les opinions de la soi-disant élite d'aujourd'hui - ces formateurs d'opinion publique que Deirdre McCloskey appelle "la cléricature" - sont infantiles. La plupart des journalistes et des essayistes travaillant pour la majorité des grands médias et des entreprises de divertissement, ainsi que la plupart des professeurs et des intellectuels publics, pensent, parlent et écrivent sur la société avec la perspicacité d'un enfant de maternelle.

Cette triste vérité est masquée par la seule carac... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles