Canada : les métiers de la construction enfin libérés ?

Le domaine de la construction au Québec croule sous la règlementation.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Construction Workers on a Break, Rockefeller Plaza Lobby Picture NYC NY credits Roger (CC BY-NC-ND 2.0)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Canada : les métiers de la construction enfin libérés ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 22 août 2015
- A +

Par Michel Kelly-Gagnon.

Construction Workers on a Break, Rockefeller Plaza Lobby Picture NYC NY credits Roger (CC BY-NC-ND 2.0)
Construction Workers on a Break, Rockefeller Plaza Lobby Picture NYC NY credits Roger (CC BY-NC-ND 2.0)

La Commission de la construction du Québec se penche, enfin, sur le cloisonnement des métiers dans la construction.

Pourquoi ? Entre autres parce que, comme l’IEDM l’écrivait déjà en 2010, cette réglementation nuit à productivité des travailleurs, alourdit la gestion des chantiers et finit par coûter cher aux contribuables.

L’étude citait d’ailleurs l’économiste Pierre Fortin, qui estimait à 10,5 % l’impact total de la Loi R-20 (qui régit plusieurs aspects de l’industrie, dont le cloisonnement des métiers) sur l’augmentation du coût global de construire.

Comme nous donnions en exemple à l’époque : la céramique doit être installée par un carreleur et non par un poseur de revêtements souples (qui installe les tapis). Pourtant, nombreux sont les travailleurs qui connaissent les rudiments de plusieurs métiers. Le cloisonnement des métiers, en raison de la rigidité qu’il introduit dans l’organisation du travail du secteur assujetti, est parmi les sources les plus fréquemment mentionnées d’allongement des travaux par les intervenants de l’industrie.

La consultation menée par la Commission de la construction se penchera entre autres sur le regroupement des tâches entre les métiers de plâtrier et de peintre, entre le montage et l’assemblage de structures d’acier léger et aux différences et similitudes entre les métiers d’électricien et d’installateur de systèmes de sécurité, une spécialité.

C’est une bonne nouvelle. Le Québec n’a rien à envier à ses voisins pour ce qui est du talent de ses travailleurs et entrepreneurs de la construction, mais il ne faut pas non plus sous-estimer l’impact d’une réglementation du travail restrictive sur le coût des infrastructures.

Sur le web

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Le paysage politique du Royaume-Uni a été secoué une fois de plus par un nouveau scandale, celui du sang contaminé administré à des patients sans méfiance et qui les a rendus définitivement malades. Ce scandale est différent des autres scandales plus récents ; cela fait des décennies que l'on sait que cela se produit, et pourtant rien n'a été fait par les gouvernements successifs de tous les bords de l'échiquier politique. En tant que libertariens, nous savons pourquoi il en est ainsi, mais il n'est pas surprenant que cela ait complètement éc... Poursuivre la lecture

Selon l’INSEE, le taux de chômage en France est resté stable au premier trimestre 2024, à 7,5 % de la population active, cet organisme soulignant qu’il demeure ainsi nettement en dessous de son pic de mi-2015 (10,5 %), soit trois points de moins en neuf ans.

Pourtant, une analyse plus fine et les comparaisons internationales montrent qu’il n’y a pas de quoi se réjouir, même si le résultat est moins catastrophique qu’il y a quelques années.

 

Les spécificités du chômage français

Les données de l’INSEE montrent d’abord... Poursuivre la lecture

Un article de Philbert Carbon.

La Fondation Valéry Giscard d’Estaing – dont le « but est de faire connaître la période de l’histoire politique, économique et sociale de la France et de l’Europe durant laquelle Valéry Giscard d’Estaing a joué un rôle déterminant et plus particulièrement la période de son septennat » – a organisé le 6 décembre 2023 un colloque intitulé : « 45 ans après les lois Scrivener, quelle protection du consommateur à l’heure des plateformes et de la data ? ».

 

Protection ou infantilisation du cons... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles