Diesel à Paris : les pauvres puent ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
hidalgo rené le honzec

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Diesel à Paris : les pauvres puent ?

Publié le 29 janvier 2015
- A +

Le regard de René Le Honzec.

hidalgo rené le honzec

Hidalgo, qui est le Maire de Paris n’est pas forcément connue en nos provinces (scandaleux, mais nous autres ploucs, bof…), alors je vous résume. Elle a battu aux élections la bobo de droite Nique Ta Mère. Non, zut, je confonds toujours les initiales : NKM, une rousse (parfois) qui va même jusqu’à tirer des clopes à des SDF (authentique, photos) et Hidalgo, c’est un peu la Môme Vert-de-gris (pas le poison, la couleur politique : vert et gris pot d’échappement) qui veut réduire la pollution à Paris. Rien à dire, tout le monde veut réduire la pollution (sauf moi, je résiste, je fume, fait du feu dans ma cheminée et je brûle mes feuilles dans mon champ arboré).

Alors, comme c’est les particules qui polluent (on ne m’ôtera pas de l’idée que cette fixation sur la particule remonte à la Révolution), elles ne viennent plus des cheminées (articles précédents), ce sont les moteurs diesel qui sont les nouveaux islamistes radicaux à pourchasser, politiquement et pratiquement. Alors tous les médias subventionnés crient aux bronches dévastées, aux bambins gémissant dans les bras de leurs maman voilées (Ah, non, ça, c’est en Syrie, mais eux, c’est les bombes), à l’avenir de nos spermatozoïdes, et hop, l’affaire est dans le sac. La Vertu verte est sauve, ne risque plus de se faire troncher par un conducteur de diesel réputé barbare, puisque conduisant un véhicule, que dis-je, un attelage derrière lequel l’herbe ne repousse plus. (D’accord, c’est du bitume, mais je m’autorise une licence littéraire).

C’est là qu’on retrouve les théories de Terra Nova, un des Think Tank dans les tons roses, qui avait fait du bruit en constatant que les pauvres tradi votaient FN, que ce n’était plus la peine de s’en préoccuper, qu’ils fallait se dégoter de nouveaux pauvres, suivez mon regard vers les banlieues. Les cartes ont été depuis redistribuées entre les histoires de cul-cul et autres mariage gay peu appréciés des nouvelles masses laborieuses.

Hidalgo en a gardé l’idée que les pauvres, ce n’était pas Paris, qui vaut bien une messe socialo-verte, et les a interdit de séjour.

Parce que, les véhicules visés par la ravageuse des gaz, ce sont les vieilles qui puent, et que les propriétaires gardent parce qu’ils n’ont pas/plus les moyens de les garder. (Ma voiture à essence est de 98).Les banlieues, repoussées une fois de plus par Paris qui rêve secrètement de cet apartheid avoué par Valls. Les bobos dedans, les pas-bobos dehors. On rétablit les barrières d’octroi de l’Ancien Régime pour le bon plaisir de la nouvelle Pompadour et de sa noblesse du sol : les Parisiens intra-muros. Et comme les Bonnets Rouges sont en Bretagne, je ne suis pas sûr que des bonnets diesel viendront démonter les portiques de l’égoïste-taxe de la socialiste Hidalgo.

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • Déchainé aujourd’hui !…

  • « les pauvres puent »

    Normal : les « sans-dent » ont mauvaise haleine et ceux qui mouillent la chemise puent la sueur. On a tout à fait le droit de le dire (et d’en tirer des conclusions) tant qu’on ne fait pas référence à leur sexe, leur age, leur taille ou leur couleur : règle fondamentale du boboïsme. C’est étrange mais c’est comme ça.

  • Juste les diesels ou toutes les vieilles voitures ? Quand j’etais encore en France on parlait deja d’interdire les voitures de plus de 15 ans, qui polluent parce qu’elles produisent …. trop de CO2.

  • Il y a quelques temps j’ai lu, (sur internet, votre ami Google pourras vraisemblablement vous aider à retrouver le ou les articles) qu’afin de réduire la consommation de carburant les constructeurs automobile souhaitaient passer à « l’injection directe » sur les véhicules essence.
    Gros problème : dans ce cas s’il y a effectivement une importante réduction des émissions de CO2 il y a en contre partie augmentation des émissions de particules fines les amenant au niveau des diesels.

    Après avoir interdit la circulation des véhicules anciens on interdira les nouveaux véhicules ?

    Lutter contre la pollution en fermant la porte, elle revient par la fenêtre…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Anne Hidalgo prétend verdir Paris, mais les riverains de la tour Eiffel ont comme un doute. Des dizaines d'arbres centenaires qui jouxtent le monument sont sous la menace d'être abattus par la mairie de Paris pour étendre les services liés à la vénérable vieille dame de fer. Au grand dam des Parisiens qui vivent aux alentours, l'îlot de nature perdu dans l'océan de béton pourrait laisser la place à une "bagagerie", c'est-à-dire des bâtiments essentiellement commerciaux.

Pourquoi faut-il absolument éviter les travau... Poursuivre la lecture

Aussi incroyable cela puisse paraître, Anne Hidalgo et Elon Musk ont un lien. Ténu, mais indiscutable.

Afin de contextualiser, rappelons pour les étourdis qui ne l'auraient pas noté que, suite aux dernières élections, Hidalgo s'est pris une taule absolument mémorable. Ces péripéties passées, elle va à présent pouvoir se consacrer entièrement à la mairie de Paris et aux douze ou treize électeurs qui l'ont placée là en attendant le désastre.

Oui, désastre : le mot n'est pas trop fort puisqu'on sait déjà qu'il y en aura plus d'un p... Poursuivre la lecture

C’est incompréhensible. À dix jours du premier tour de l’élection présidentielle 2022, la campagne électorale ne parviendrait pas à intéresser les Français ! D’après l’institut de sondage Ifop, seulement 56 % d’entre eux ont évoqué le sujet dans leurs conversations de la semaine dernière alors qu’en 2017, ils étaient 80 % à le faire à la même époque ! Ne dirait-on pas que les Français trouvent la campagne mortellement ennuyeuse ?

Alors permettez-moi de m’insurger. C’est trop injuste ! Trop injuste pour nos candidats, trop injuste pour ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles