Loi Macron, changement minimum

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Loi Macron, changement minimum

Publié le 10 décembre 2014
- A +

Le regard de René Le Honzec.

loi macron rené le honzecLa souris accouche d’un monticule : la fameuse loi Macron, qui faisait peur à ceux qui étaient pour et à ceux qui étaient contre, va sauver l’État en autorisant l’ouverture restreinte de commerces le dimanche, en acceptant que les cars concurrencent la SNCF (excellent initiative, faut le dire),et en éliminant les professions réglementées qui ont foutu la France par terre avec des profits épouvantables. Songez à ce pharmacien complotiste qui se demande au fond de son officine, au milieu des dragons empaillés, des philtres d’amours, des onguents à donner des boutons et des pilules laxatives pour vos ennemis,qui se demande comment il va encore augmenter ses marges pour ruiner la France. Et les notaires ! Avec tous ces faux en écritures, ces héritages détournés, ces scandales avec des femmes de chambre noires dans des Sofitels bordels (Si si, DSK est notaire !), ces héritiers dépouillés, ces pauvres épargnants spoliés, ces dizaines de milliards d’euros dans des banques étrangères qui expliquent les 2 000 milliards de la Dette de l’Honnête État Français Socialiste, les 94 milliards de déficit pour un budget de 260 milliards. Macron, c’est un génie.

Pas un mot sur la réduction de l’État. Les socialistes, ça ne sait pas faire. C’est à ça qu’on les reconnaît (aussi qu’ils volent, d’après Audiard, en escadrilles).

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un entretien mené par Matthieu Creson pour la la Revue Politique et Parlementaire. 

 

Pascal Salin est économiste, professeur émérite de l’université Paris-Dauphine, et fut président de la société du Mont-Pèlerin de 1994 à 1996.

Parmi les ouvrages qu’il a publiés, citons notamment La Vérité sur la monnaie (Paris, Odile Jacob, 1990), Libéralisme (Paris, Odile Jacob, 2000), Français, n’ayez pas peur du libéralisme (Paris, Odile Jacob, 2007), Revenir au capitalisme pour éviter les crises (Paris, Odile Jacob, 2010), La T... Poursuivre la lecture

L’âge de la retraite semble avoir beaucoup d’intérêt pour les candidats, il n’en a pratiquement pas pour les retraités actuels et futurs.

Certes l’âge de la retraite est désormais au cœur de la campagne électorale. Dans son allocution de lundi soir le Premier ministre a annoncé non seulement son soutien inconditionnel au candidat Macron (ce qui était surprenant et courageux) mais aussi sa certitude que les tout premiers jours du nouveau président (« reconduit » a-t-il dit avant de corriger pour « réélu ») seraient consacrés à la réform... Poursuivre la lecture

boomers non-travail orpea actionnaire
6
Sauvegarder cet article

Mais puisqu'on vous dit que Macron, c'est Le Grand Réformateur ! Puisqu'on vous dit qu'il n'a pas arrêté de réformer, d'affûter avec habileté la France pour la prochaine décennie ! Les petits dérapages budgétaires n'y changeront rien : les réformes sont sur des rails, elles passeront. Quoi qu'il en coûte.

C'est sans doute dans cet esprit que l'actuel gouvernement planche à nouveau sur la réforme des retraites qui avait été subrepticement mise en pause suite à la déclaration de guerre (non, pas contre Poutine, contre le virus il... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles