Loi Macron, changement minimum

Le regard de René Le Honzec.

loi macron rené le honzecLa souris accouche d’un monticule : la fameuse loi Macron, qui faisait peur à ceux qui étaient pour et à ceux qui étaient contre, va sauver l’État en autorisant l’ouverture restreinte de commerces le dimanche, en acceptant que les cars concurrencent la SNCF (excellent initiative, faut le dire),et en éliminant les professions réglementées qui ont foutu la France par terre avec des profits épouvantables. Songez à ce pharmacien complotiste qui se demande au fond de son officine, au milieu des dragons empaillés, des philtres d’amours, des onguents à donner des boutons et des pilules laxatives pour vos ennemis,qui se demande comment il va encore augmenter ses marges pour ruiner la France. Et les notaires ! Avec tous ces faux en écritures, ces héritages détournés, ces scandales avec des femmes de chambre noires dans des Sofitels bordels (Si si, DSK est notaire !), ces héritiers dépouillés, ces pauvres épargnants spoliés, ces dizaines de milliards d’euros dans des banques étrangères qui expliquent les 2 000 milliards de la Dette de l’Honnête État Français Socialiste, les 94 milliards de déficit pour un budget de 260 milliards. Macron, c’est un génie.

Pas un mot sur la réduction de l’État. Les socialistes, ça ne sait pas faire. C’est à ça qu’on les reconnaît (aussi qu’ils volent, d’après Audiard, en escadrilles).