UMP : Sarkozy élu président sans éclat

contrepoints 950 Sarkozy président de l'UMP

Le regard de René Le Honzec.

contrepoints 950 Sarkozy président de l'UMP

Sarkozy a réussi sont come-back, c’est certain, mais il se retrouve doté d’un score très loin de ceux chuchotés ou fuités au début de sa campagne : on glissait « 80% » ! Mais les énormes magouilles de l’UMP de Copé, les dettes astronomiques en suspens, les déchirures de ceux qui se croyaient brusquement atteint d’Iznogoudisme aigu et surtout les vieilles haines recuites entre amis de trente ans, vieille tradition balladuro-chiraquienne, bref, tout ces back stairs des flonflons de l’UMP ont eu leurs effets.

Parti de 80%, l’ex-Président a dû faire semblant d’être ravi à « seulement » 65%, le « Mariage pour tous » s’est dégonflé à 6,5%, tandis que le grand Bruno Lemaire a bien tiré son épingle du jeu avec 31% des suffrages électroniques, s’il vous plaît ! Qu’importe leurs discours et promesses, ils en ont tellement déjà fait, qui pourrait croire en leur sincérité ?

Il reste à attendre les dernières lignes droites, débarrassés de ces scories mensongères pour apprécier comment l'(ex) UMP aura réussi à ratisser large, en partageant les rôles méchant/gentil, FN/centre-droit, promettant aux uns comme aux autres. Pour ce qui est des idées libérales, quelques-uns en agiteront la promesse marginalement, mais un pays infoutu de procéder à une « simple réforme territoriale » sera incapable de penser une telle réforme, autrement éloignée de nos « élites politiques ».